AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237610047X
Éditeur : Incartade S (02/06/2018)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
En pleine nuit d’été, un terrible incendie criminel détruit les locaux du quotidien Le Temps, attentat dont est victime Marc Wrinkler, son rédacteur en chef adjoint. Le journaliste renommé laisse derrière lui une femme, Marie, dont il était séparé, mais aussi Florence Daubigny, sa splendide maîtresse.

L’attentat touche en plein cœur la presse nationale et risque d’avoir de terribles répercussions pour le gouvernement français, qui mobilise ses meilleu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  05 novembre 2018
Je remercie la maison d'éditions Incartade(s) pour cette nouvelle lecture. La couverture reste sobre avec ce brin de lumière montrant un peu, d'espoir ?
Un incendie dans les locaux d'un journal, un meurtre du rédacteur en chef adjoint, la police ne sait plus où donner de la tête. Est-ce un attentat comme pour les précédentes explosions ? Est-ce juste contre le journal ? Est-ce que le meurtre était prémédité ? Bien des questions se posent. Marc Wrinkler était un de ces hommes qui fouinaient partout. La police décide de ne pas dévoiler le nom du mort tant qu'ils n'ont pas trouvé un semblant d'explication. Une clé USB entre les mains de son meilleur ami, Antoine Delcourt et le voilà prêt à défendre les proches de Marc. Mais surtout il y a comme une envie de vengeance dans l'air.
Je m'arrêterai là, car le résumé en dit bien assez également. L'histoire est menée en grande pompe. L'enquête est suivie par plusieurs personnes. Nous avons les flics qui se retrouvent avec ce cadavre et des locaux en piteux état. Nous avons Antoine qui va tenter de comprendre pourquoi Marc se sentait menacé. Et puis il y a cette Florence, la maîtresse de Marc qui de son côté semble avoir des pièces à apporter, mais qui n'enquête pas. le livre est découpé en plusieurs parties, représentant chacune une journée. le jour de la mort de Marc, puis les deux jours suivants. Les heures sont décryptées par les personnages. Nous les suivons minute par minute dans leur recherche d'indices. de temps en temps, nous avons des flashbacks deux ans avant, qui se rapprochent de plus en plus de la date fatidique.
Marc Wrinkler est un bon, très bon journaliste. Rédacteur en chef adjoint, il a le chic pour poser les pieds dans le plat. Il est aimé de sa femme, même si cela fait pas mal de mois qu'ils ne sont plus ensemble. Aimé de ses enfants, de sa maîtresse, de son meilleur ami. Pourtant ce n'est pas un saint. Drogue, alcool, sexe, tout lui passe comme s'il avait une soif de tout toucher, de tout découvrir jusqu'à passer la limite. Lorsque son meilleur ami, Antoine, reçoit la clé USB que Marc a faite un soir où il ne se sentait pas bien, il ne sait pas encore qu'il vient de mettre le doigt sur une très grande machination de pouvoir et d'argent. le décès de Marc est dans tous les esprits. La vengeance prend la place dans celui d'Antoine, cet avocat qui est très bien renommé.
Comme je l'ai signifié plus haut, l'enquête est de deux grands côtés : celui d'Antoine et celui de la police. Ces derniers, sous le "commandement" d'Ange Gabriel (désolée pour lui, il n'a pas dû avoir une enfance facile) vont devoir triturer leurs méninges pour décortiquer cette sombre histoire. Surtout que Marc n'est qu'en haut de la tête de liste. Il y a du monde derrière. La politique est présente et même si je n'aime pas trop dans la vie réelle ce sujet, je dois admettre que dans le livre cela passe très bien. Plusieurs personnages sont vraiment intéressants qu'ils fassent parti du journalisme, de la politique, de la famille.
Le fait que l'auteur nous ballade dans certains endroits est rageant dans un sens. Un chemin qui nous embarque sur un autre pour au final comprendre sa logique. Un tout petit peu d'action au début qui va rapidement devenir plus fort au fur et à mesure des pages tournées. Certains passages sont extrêmement rempli de suspense. Nous ne pouvons que nous demander comment tout cela va se terminer. Par contre je dois dire que j'avais vu venir un point (dont je ne peux pas parler, bien évidemment) Mais cette fin est... presque comme je craignais. Difficile de lâcher le livre à un moment précis. tout simplement par ce que l'enquête d'Antoine est prenante. On en apprend toujours un peu plus. Et que les flics ne sont pas en reste.
Des pièces d'un puzzle géant et très complexe sont dispersées. Chacun découvre des morceaux et cela nous aide pour les emboiter. Tout comprendre d'un coup ? Impossible, car la question d'avoir du pouvoir et de l'argent cache bon nombre de paliers. Tous les moyens sont bons pour camoufler, détruire, garder un secret. Manipuler les gens est un véritable boulot à plein temps. Ne pas se faire tuer devient un véritable parcours du combattant pour tous ceux qui sont au coeur de cette intrigue. Comment mettre au grand jour LA vérité ? C'est une bonne question, car toute cette vérité n'est pas facile à démontrer sans perdre la tête.
En conclusion, une enquête policière complète avec des enjeux énormes. La politique n'est pas la dernière à être mise en évidence. Les personnages ont quasiment tous quelque chose à cacher. J'ai adoré avoir les deux "manières" pour résoudre cette enquête. de nombreux événements et rebondissements n'hésitent pas à remettre en question tout ce que l'on découvre du début. Un policier à découvrir et à lire !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/juste-apres-ta-mort-christophe-gresland-a149171974
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivia
  12 octobre 2018
Marc Wrinkler est un célèbre journaliste travaillant pour le quotidien "Le Temps", situé au sixième étage d'un immeuble rue Lafitte dans un quartier résidentiel. C'est un travailleur acharné et il est toujours le dernier à quitter son bureau. Curtis est le responsable de la sécurité et Amir est le nouvel agent de sécurité remplaçant Bastien en arrêt maladie.
Un soir, Wrinkler est sur le point de rentrer chez lui quand, avant de monter dans sa voiture, il se rend compte qu'il a oublié son Mac au bureau. Il comptait travailler tranquillement chez lui sur son affaire au calme.
Puis, arrivé dans le couloir, il entend des bruits venant de son bureau. En faisant attention de ne pas se faire voir, il voit un homme vêtu tout en noir et cagoulé près de la fenêtre avec un bidon d'essence à la main qu'il déverse et enflamme avec son briquet. Il se fait surprendre en ressortant par Marc mais il devine que l'individu est armé, en même temps l'alarme incendie se déclenche. Une bagarre éclate et au même moment, pendant que Curtis se dépêche de monter à l'étage, il entend un coup de feu. Les deux gardiens sont blessés et Marc décède. 
Ensuite, le lieutenant Moreau et le commandant Gabriel vont leur rendre visite à l'hôpital Necker.  Leurs témoignages respectifs concluent à un incendie criminel. L'enquête sur cet attentat et sur l'assassinat de Wrikler va commencer.
D'autre part, Marie Wrinkler, illustratrice de métier, apprend le décès de son mari avec lequel elle est séparée. Les enquêteurs apprennent que la victime aimait faire la fête et avait plusieurs problèmes d'addictions. de plus, il avait déjà fait l'objet de plusieurs arrestations. Ils seront pressés par le ministre et cette affaire sera très médiatisée, ce qui va rajouter du stress aux enquêteurs.
De plus, Antoine Delcourt, le meilleur ami de Marc, prend la décision d'annoncer sa mort à Florence Daubigny, sa compagne depuis plus de deux ans. Au fil de ses recherches il va trouver un message qui lui est adressé sur une clé USB de la part de son ami. Ainsi, il va tout faire pour trouver le coupable et pour pouvoir le venger. Et il ne sera pas au bout de ses surprises.
Par ailleurs, page après page, on se rapproche de la vérité en se projetant dans le passé et les fréquentations de Marc. Apparemment, en plus d'avoir la réputation de dragueur invétéré et d'alcoolique, il serait caractériel et plutôt centré sur lui-même. Mais, il semblerait aussi qu'il aurait des problèmes d'argent et qu'il ne craignait pas de s'investir dangereusement dans ses investigations.
Ainsi, le récit alterne entre événements déjà survenus et ce meurtre à élucider. Quelle importance revêt la rencontre et les relations de Marc avec Florence ?  Où vont les mener les différentes pistes ? Y a-t-il des enjeux politiques et financiers dans cette affaire ? Entre suspicions et révélations, y aura-il des retournements de situation ? Quels secrets sont bien gardés ?
La plume de l'auteur, Christophe Gresland, est addictive et il nous emmène à travers une enquête policière prenante et pleine de rebondissements. Nous connaissons certainement déjà l'écriture de l'auteur grâce à ses romans feel-good et c'est aussi un plaisir de le lire à travers ce roman policier. Bonne lecture !
Lien : http://larubriquedolivia.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lesetoileesdesbibliotheques
  22 octobre 2018
Juste après ta mort est un polar à plusieurs points de vue. Presque tous les protagonistes clé ont la parole et leurs 1/4 heure de gloire dans cette trame. 
L'auteur n'a pas fait dans les discours inutiles. D'emblée, nous nous retrouvons en plein coeur de l'action. Et dans les dessous d'une affaire crapuleuse et à haut risque. Paris de nuit, un calme apaisant et si rare. Mais qui ne durera pas longtemps. Rapidement balayé par une détonation assourdissante d'une source inconnue. Bilan : Une perte humaine et des dégâts matériels colossaux.  
Un monstre de la presse vient d'être pulvérisé par un incendie. Cela aurait pu passer pour un cas isolé ou une installation électrique défectueuse, si les pompiers ne sont pas tombés sur un corps, victime d'une balle traître, sous les décombres...
Encore un attentat qui déchainera les passions en France ainsi que dans le monde entier. Une attaque qui mettra la presse dans tous ses états. Car la victime n'est pas n'importe qui. Marc Wrinkler. Un journaliste très connu et respecté par ses pairs. Les investigations des du cdt Gabriel et son équipe s'avèrent très compliquées. Quand l'info sera diffusée, la presse à scandale en fera des gorges chaudes et nuiront à la bonne marche de l'enquête. 
L'assassinat de Marc était-il un dommage collatéral ou était-il la vraie cible de cet attentat non revendiqué ? Ce journaliste, après ouverture de l'enquête, s'est avéré un sacré oiseau. Depuis qu'il nage dans les eaux troubles, il ne s'est pas fait que des amis. Entre le gouffre financier de ses virées nocturnes qu'il vouait au sexe et aux drogues dures, et ses investigations très dérangeantes, on ne s'étonne pas qu'il ait fini la cervelle éclatée et le corps carbonisé. Marc a pour habitude de foncer dans le tas quand il sent l'odeur nauséabonde d'un scoop et qu'importe les risques encourus. Et s'il a toujours eu de la chance de s'en sortir, aujourd'hui, son bon karma lui a tourné le dos. Il a dû mettre un bon coup de pied dans une fourmilière meurtrière pour finir six pieds sous terre et pas de la meilleure manière. Son agression ne pouvait être qu'un retour douloureux du boomerang.
Suicidaire certes, mais pas naïf. Rusé comme il est et sachant qu'il a tapé dans le mile, Marc a laissé des indices flous mais pas anodins à son meilleur ami. Antoine Delcourt, avocat de métier, paiera t-il le prix de son amitié pour Marc ? Antoine ne sait pas encore qu'il a mis les pieds dans un engrenage infernal et que les enjeux sont de taille. Une fois plongé tête baissée dans cet imbroglio sans tête ni queue, il sera trop tard pour revenir en arrière. Au risque de sa vie et de la vie de son entourage, sa chasse aux informations, alertera les personnes impliquées et cela ne se fera pas sans semer de cadavres sur son chemin !
Juste après ta mort est un roman d'investigations policières dans le monde la politique avec une touche de complot et de malversations à l'échelle internationale. L'auteur nous embarque pour une virée intenable à la chasse de la vérité pour assouvir une vengeance et rendre justice. Un polar captivant mené à tambour battant et avec brio par une plume épique, drôle et talentueuse. Et aussi très sadique vu les embûches tortueuses qu'il a semées sur la route des enquêteurs. Un vraie mante religieuse aux piques acérées.
Les coups de théâtre sont haletants et ne laissent place à l'ennui. Des personnages qui sont loin d'être clean mais qui n'hésitent pas à tout risquer pour que la vérité éclate.  Un scénario à suspense brodé si intelligemment, crédible et avec une tension palpable qu'on pourrait croire sorti tout droit d'un fichier classé top secret de la C.I.A.
A lire absolument !
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeMondeDeMarie
  03 août 2018
Dès le départ, l'auteur nous plonge dans le feu de l'action. Une manière de débuter son récit qui captive le lecteur. Dès lors, ce dernier sait avec certitude qu'il ne pourra plus lâcher l'ouvrage avant d'en avoir tourné la dernière page.

Un récit avec du rythme qui nous fait naviguer entre présent et passé. En même temps que Antoine découvre les éléments lui permettant de, pas à pas, se rapprocher de ceux responsables de la mort de son meilleur ami, l'auteur nous fait revivre les faits passés tels qu'ils ont été vécus par les principaux concernés. A côté de cela, nous suivons aussi les investigations policières. Une manière de nous présenter les choses qui nous ouvre les yeux et parfois aussi nous intrigue plus encore.

A travers cette enquête, l'auteur nous plonge dans les méandres de la sphère politique et industrielle à grande échelle. Il nous fait découvrir les manipulations entre les sociétés et le gouvernement. Nous montre tous ce dont ses personnes influentes sont capables pour arriver à leurs fins mais aussi ce que cela peut engendrer dans la vie personnelle de leurs pions. Ces derniers pouvant vite devenir un poids à éliminer lorsqu'ils deviennent un peu trop curieux où qu'ils s'éloignent du droit chemin.

La plume de l'auteur peut se faire à la fois pressente et addictive sur certains passages tandis que, sur d'autres, elle sera plus douce. Mais toujours fluide et agréable, elle nous emporte dans un récit très rapide sur la durée. Alors même qu'on a l'impression d'y vivre de nombreux mois grâce aux retours en arrière, l'enquête principale ne se passe que sur 3 jours. Avec une fin où tout s'accélère dans un sentiment de course contre la montre. L'action et bien là et apporte un joli côté palpitant.

Des personnages principaux qui incarnent bien la société actuelle. Ils sont touchants mais également plein de défauts et travers. J'ai aimé passer du temps en leur compagnie, les voir commettre des erreurs et tenter de se relever. Les voir se plonger pleinement dans leurs causes pour obtenir justice. Les voir être prêts à tout, tout en ayant toujours la volonté de protéger leurs proches. Une enquête avec de nombreux dangers car ils n'ont pas choisi de s'attaquer à monsieur et madame tout le monde !

Les évènements s'enchaînent et avec eux la mort. J'ai beaucoup aimé la manière dont sont présentés les divers éléments et la façon dont l'auteur nous conduit au final. Bien que la grande révélation n'ait pour moi, pas été une grande surprise, j'ai par contre été étonné du dénouement final. Après le soulagement, l'auteur choisi de jouer avec nos nerfs et nous laisse sur le c… .

Pas le premier ouvrage de l'auteur mais c'est celui qui m'aura permis de découvrir sa plume. C'est avec grand plaisir et sans crainte que je me plongerais dans d'autres de ses textes.
Lien : http://mespassionsmesenviesl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RoroBouquine
  31 juillet 2018
Avant toute chose, je tenais à remercier une fois de plus les éditions Incartade(s) pour leur confiance en me proposant de découvrir leur roman. C'est le deuxième que j'ai eu la chance de recevoir et tout comme le premier, qui était "La menace de Bluewaters", j'ai adoré ma lecture.
Au début du roman, nous allons être les témoins d'un incendie criminel, dans les locaux du journal le Temps, qui fera une victime : Marc Wrinkler un célèbre journaliste qui, malgré ses débauches, était fortement apprécié par ses collègues, ses amis et sa famille. C'est donc une perte tragique pour son entourage.
Suite à cet attentat, son meilleur ami, Antoine Delcourt, va recevoir un message de Marc préenregistrer sur une clé USB au cas où, il ne serait plus de ce monde. Il savait donc que ses heures étaient comptées. Qui lui en voulait au point de le voir mort ? À partir de ce moment-là, Delcourt va se lancer dans sa propre enquête, avec le peu d'indices laissés par son ami afin de connaître les réponses et de le venger !
On va également suivre l'enquête menée par la police. Passé et présent s'entremêle. En effet, durant plusieurs chapitres, nous sommes au présent avec l'avancement de l'enquête, puis au détour d'un chapitre, nous remontons dans le temps. Avant la mort de Marc. J'ai adoré ces retours en arrière afin de mieux comprendre les conséquences et surtout, comment Marc en est arrivé-là.
Le roman est dans l'air du temps : l'auteur évoque les attentats de Charlie Hebdo et s'en inspire pour sa propre intrigue. L'histoire tourne pas mal autour de la politique. du moins, ce thème revient fréquemment. Ce n'est pas un sujet sur lequel je m'attarde habituellement mais je dois avouer que c'était quand même intéressant.
Christophe Gresland a un style d'écriture bien à lui. Avec parfois, des mots qui m'étaient totalement inconnus. Il a également, pas mal de références aussi bien cinématographiques qu'en arts.
Le livre se divise en trois parties, trois jours plus exactement. Il y a un peu d'action au début puis plus rien jusqu'à la dernière partie où les choses commencent réellement à bouger. C'est d'ailleurs la meilleure partie selon moi. L'intrigue prend son temps pour se mettre en place mais ça en vaut vraiment la peine. de plus, le fait de vouloir connaître le "pourquoi du comment ?" nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages.
En plus de l'action qui arrive sur la fin, l'auteur nous offre pas mal de retournement de situation qui m'ont à chaque fois, laissé sans voix !
Vous l'aurez compris, du moins je l'espère, j'ai adoré ma lecture qui m'aura accompagnée durant tout le mois de Juillet. Je vous recommande ce roman et cette maison d'édition qui jusqu'à présent, a réussi à me surprendre.
Lien : http://librairiedubonheur.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 novembre 2018
Le lieutenant Moreau se tient debout, figé devant la porte du bureau d'Ange Gabriel, un dossier dans la main gauche, la main droite posée sur la poignée ; mais, non, décidément, il n'arrive pas à exercer la pression nécessaire pour déclencher l'ouverture du battant. Il se considère comme' un homme raisonnablement courageux, il a déjà eu dans sa carrière l'occasion de se retrouver dans des situations difficiles, des interventions sur le terrain où il aurait pu se faire trouer la peau par des forcenés, des désespérés, mais, là, c'est trop pour lui, car, de l'autre côté de l'épaisseur de bois, il entend son boss jurer comme un charretier. Des mots parfois étranges, comme "nodocéphale", mais qui surtout, pour la plupart, lui vrillent les oreilles, car Moreau est un garçon très bien élevè - certains diraient qu'il a été un peu trop couvé par sa maman, mais ce ne sont que des mauvaises langues - qui déteste l'usage de la vulgarité, sauf quand l'emploi d'un vocabulaire approprié est susceptible de favoriser le résultat d'une mission sur le terrain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 novembre 2018
Une profonde tristesse l'envahit. Cette raquette, il l'a tellement souvent vue entre les mains de son vieux pote... Combien de centaines - de milliers ? - de jeux disputés avec acharnement et mauvaise foi au cours de ces presque vingt ans ? Wrinkler était un tennisman amateur d'excellent niveau mais il n'arrivait pas à la cheville de Delcourt ; cependant, il était rare que le journaliste ne parvienne pas à terminer un match en vainqueur, tant sa soif de gagner le poussait à dépasser sans cesse ses limites ; et quel mauvais joueur, prêt à n'importe quel vice pour déstabiliser son adversaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   29 août 2018
[...] l’autre, la vie des people, celui qui lui avait apporté une réelle notoriété, était l’un des motifs de vanne préféré d’Antoine, qui adorait lui demander avec un ton geignard et passionné : "Alors Marc, s’il te plaît, file-moi ma came : comment se passent les vacances de Sophie Marceau avec Cyril Lignac ? l’interrogeait-il avec un air faussement angoissé. Comment ça, ils ont rompu ?! Nom de Dieu, mais personne ne me tient au courant ! Mais j’y pense, cela explique le fait que depuis huit jours je n’ai plus de nouvelles... Aaargh ! Si ça se trouve, c’est la catastrophe, Sophie s’est foutu en rogne parce que Cyril l’a trompée avec Vanessa Paradis ! Résultat : il s’est pris un pain dans la gueule de la part de Johnny Depp, complètement bourré, qui venait juste de divorcer avec Amber Heard pour retrouver la mère de ses enfants. Dis, Marc, rassure-moi : tout va bien ?!"
Sans répondre, Wrinkler se contentait de rire doucement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   29 août 2018
Moreau n’a sans doute pas dormi beaucoup plus que lui, mais il a le teint frais comme un panier de pêches, son épaisse chevelure blonde brille au soleil qui entre à flots dans la pièce. Le privilège de la jeunesse. Gabriel, en cet instant précis, le déteste cordialement. Il sent littéralement les valoches qu’il a sous les yeux tirer son visage vers le bas, il doit ressembler à un basset artésien ; et encore, un basset artésien après une longue chasse à courre.
Quant au p’tit Julien, c’est un véritable scandale, de l’indécence pure [...]. C’est de la provocation, ce garçon semble sortir de l’adolescence, c’est tout juste s’il n’a pas encore de l’acné sur les joues ! Et pourtant, c’est le meilleur élément arrivé dans la brigade depuis... depuis Moreau, tiens, justement, il y a quatre ans !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
larubriquedolivialarubriquedolivia   25 juin 2018
La voix sensuelle reste en suspens, il est tellement bouleversé que son cerveau refuse de sortir une idée cohérente, il n'arrive même plus à s'exprimer.
- Prenez votre temps, mais pendant que vous réfléchissez à ma proposition, vous seriez très aimable de me passer une des flûtes qui se trouvent là, à votre droite. En faisant attention, si possible...
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : enquête policièreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1484 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre