AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812603020
112 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (04/01/2012)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Marco tire la langue devant ses devoirs de géométrie quand deux agents de police lui annoncent abruptement la mort de sa mère. Il encaisse. Sauf que, moins de cinq minutes plus tard, sa mère rentre à la maison...

Ce n'est pas une erreur, ni une histoire de fantôme, c'est juste l'histoire d'un oubli. Anka, vingt-neuf ans, est morte en plein jour dans un parc et personne ne s'en souvient. Marco va combler le vide de sa propre existence en cherchant les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  26 mars 2015
Toc toc toc, ça tambourine à la porte avec insistance. Marco, pas fier, lâche ses problèmes de géométrie pour aller ouvrir. Deux inconnus, la quarantaine, l'air pas marrant : « Police nationale ! » Dans ces cas-là, y a comme un moment de flottement où tu te demandes ce que tu as bien pu faire pour que les flics viennent te cueillir. D'accord, Marco multiplie les conneries au collège, mais pas de quoi alerter la police, quand même. Il se contente de perturber les cours pour faire rigoler les copains, histoire de se sentir exister.
"Ta mère est morte, mon p'tit gars, va falloir t'y faire". Bon, c'est pas annoncé tout à fait aussi abruptement, mais Marco traduit comme ça. Et puis finalement, il n'aura pas le temps d'intégrer cette idée, parce que sa mère va rentrer comme d'habitude. Heureuse nouvelle, mais... l'explication de la méprise perturbe néanmoins Marco. Qui est cette Anka dont on vient de trouver le cadavre, qui portait leur patronyme accolé à ce prénom roumain ? Il part sur les traces de cette jeune femme, intrigué, fasciné, et va laisser quelques plumes dans cette quête.
Encore un roman pour ados bien sombre de Guéraud, avec un jeune homme sympa, du genre à cacher une (trop) grande sensibilité sous la déconne, qui s'avère être sur le fil, prêt à basculer. Qui ressemble donc beaucoup au Max de "Baignade surveillée" et au Martial de "Je mourrai pas gibier"...
Auteur à lire, pour la plume enlevée, les ambiances, les intrigues - et l'humour, malgré le côté sombre de la plupart de ses romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Apikrus
  11 avril 2020
« le poids du passé, les chocs du présent », tel pourrait être le titre de ce court roman (pour parodier le slogan d'une mauvaise revue friande de faits divers).
Les chocs, ce sont notamment ceux des coups portés par deux policiers sur une porte, puis l'annonce de ces flics au jeune Marco : « Ta maman ne va pas rentrer (…), ta mère est morte »…
Le passé, lui, resurgit suite à cet événement, et pèse lourdement sur le collégien déboussolé.
Cette histoire est triste et glauque, mais sa lecture est agréable grâce à des formules bien trouvées, parfois amusantes, pour décrire les pensées et sentiments de Marco, et pour raconter ses reparties.

Ce livre m'a fait penser à un célèbre roman de Bernard Clavel, dans un cadre et un style plus actuel.
Comme moi, les grands collégiens et les lycéens devraient apprécier ce récit publié dans la collection DoAdo (éditions du Rouergue), précisément destinée à ce public.
Commenter  J’apprécie          90
lirado
  22 juin 2019
Guillaume Guéraud, connu pour ses textes percutants comme Je mourrai pas gibier, le Contour de toutes les peurs et Déroute sauvage, offre avec Anka un roman au thème sans doute plus traditionnel mais traité avec une plume pertinente et singulière.
Le roman aborde la vie d'une sans-papier ayant effectué un mariage blanc pour vivre en France. Anka décrit ainsi le quotidien d'une femme qui en dépit de cette nationalité achetée à prix d'or (5000 euros tout de même), qui la faisait tant rêver, va s'enfoncer dans la misère. Cette histoire, c'est celle que Marco va découvrir au fil des jours et dont la découverte va bouleverser le cours tranquille de son existence. Marqué, Marco l'est. Il n'arrive pas à se détacher de l'histoire d'Anka qui prend de plus en plus de place dans ses pensées : qui est-elle ? pourquoi est-elle morte ? pourquoi son père ne lui a rien dit ? autant de questions auxquels il tente de trouver une réponse.
Anka de Guillaume Guéraud est un roman fort, très satisfaisant. C'est une lecture peut-être plus "pédagogique" si j'ose dire, que ses précédents romans, par le thème traité, même si l'histoire est avant tout celle d'une rencontre et celle d'un adolescent un peu perdu dans le monde scolaire, qui s'accroche soudain à cette femme mystérieuse.
Anka c'est aussi un roman noir comme Guillaume Guéraud sait les écrire, où l'on refuse la réalité, l'injustice et la conformité. Marco veut aller plus loin que les conclusions hâtives des policiers, il veut fouiller le passer d'Anka et comprendre comment elle a pu se retrouver là, seule, à mourir sur un banc, de la tuberculose.
Comme pour Je mourrai pas gibier, la fin est brutale, inattendue et déroutante. le roman s'achève en suspens comme l'existence d'Anka, brisée en cours de route.
Anka, un roman qui dérange, où la violence monte par crescendo pour une apothéose finale. Des bouts éparpillés de la vie d'Anka et les pensées de Marco s'entrechoquent dans ce roman où la réalité a un goût amer et l'illusion n'a pas sa place. Sans concession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AliceW
  30 janvier 2012
Marco, 14 ans, apprend de façon subite que sa mère est décédée. Deux flics pas très fins qui lui expliquent sans trop de détours que son père devra aller reconnaître le corps et faire les démarches pour les funérailles. Marco accuse le coup, un mal fou à y croire, par le côté absurde de la situation, par sa vie qui s'écroule en un quart de seconde. Et puis quelques instants plus tard, sa mère rentre à la maison. Dans le flou de la situation, ses parents lui expliquent que cette femme portait effectivement le nom de son père. le doigt sur un secret de famille vieux de 10 ans.
Marco est en 3è, c'est la fin de l'année, le brevet approche. Ses résultats scolaires ne sont pas bons, il est en pleine période de questionnements, à fleur de peau. Il va chercher à en savoir plus sur cette femme, Anka, d'origine roumaine. Cette femme isolée à l'affut d'une vie meilleure, tentant de se reconstruire, et qui pourtant est morte sur un banc, seule. Un événement qui va chambouler la vie de l'ado en quête de repères, qui va tenter de comprendre, de faire connaissance avec elle.
Un roman court, des mots qui sortent de la bouche de Marco, et au gré des pages, Anka.
Un nouveau roman de Guillaume Guéraud est à chaque fois un réjouissement. Un petit moment de fête teinté d'appréhension. Car si ses romans créent une attente que l'on pourrait comparer à une sorte de dépendance, on sait aussi qu'on ne va pas franchement se fendre la poire. Car Guillaume Guéraud, on le sait, va nous mettre la tête dans le cambouis. Un écrivain militant je serais tentée de dire, qui évoque la noirceur de la société, de l'être humain. Sans chichis sans fioriture, mais avec une justesse assez indescriptible. Alors oui, c'est vrai, encore des romans pour ados pas super joyeux, mais l'est-on vraiment à cet âge ?
Du roman noir pour ado qui sonne juste. Des textes pas complaisants qui sont échos d'une violence latente.
Lien : http://casentlebook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Theoma
  11 juillet 2012
Deux policiers sonnent à la porte. Marco répond et prend la nouvelle de plein fouet. Sa mère est morte. Quelques minutes plus tard, sa mère rentre à la maison.
C'est l'histoire d'une femme qui meurt dans un parc et dont tout le monde de fout. Un mariage blanc, pour un papier, pour de l'argent, une histoire sans importance que l'ont tait, que l'on oublie, que l'on enfouit.
Dans un style concis et percutant, Guillaume Guéraud déploie avec brio la palette de la violence. Celle de l'indifférence, du mépris, de la solitude, des secrets. L'obsession de Marco pour Anka, sa quête pour donner du sens à l'incompréhension du monde qui l'entoure, tenter d'expliquer cette situation absurde afin de pouvoir avancer.
Et quand aucune soupape n'est offerte, quand les adultes sont défaillants, l'accumulation explose brutalement, soudainement, terriblement. Court. Efficace. A faire lire. Et si on en parle ensemble par la suite, c'est encore mieux.
Lien : http://www.audouchoc.com/art..
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (2)
Telerama   08 février 2012
Jamais complaisant, d'une rare puissance littéraire, le nouveau livre de Guillaume Guéraud ­dégage une salutaire énergie. Il se situe clairement du côté de la vie.
Lire la critique sur le site : Telerama
Ricochet   08 février 2012
Dernier récit « coup de poing » de Guillaume Guéraud, Anka est un roman noir, très noir, sans concessions dénonçant la misère, le mensonge, la noirceur d’une certaine société, la violence de la vie. Incontestablement, un Guéraud comme on l’aime et qui ne laisse pas indifférent !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ZilizZiliz   26 mars 2015
Ma soeur est sortie complètement échevelée de sa chambre. En train de se rhabiller précipitamment. Le visage écarlate et les traits pleins de panique.
Ouf ! - elle a constaté que ce n'était que moi.
- Qu'est-ce que tu fous là ? elle m'a hurlé.
- Faut croire que je suis en train de sécher ! Exactement comme toi. Mais visiblement pas pour faire la même chose...
C'était la première fois qu'un truc pareil nous arrivait - se retrouver ensemble à la maison alors qu'on aurait dû être en cours.
Sans compter que je la surprenais limite en train de niquer.
(p. 38-39)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
JavableueJavableue   04 décembre 2013
On reste calmes et le monde continue de tourner en nous martelant ses leçons à apprendre et ses horaires à respecter, on joue juste parfois avec des allumettes ou on renverse des poubelles pour se défouler, c'est tout, on ne fait pas cramer la ville, non, on reste sages et tranquilles, alors que la plupart des gens ont envie de tout faire sauter, on le sait, c'est là et c'est évident.
C'est peut-être la trouille qui nous retient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TheomaTheoma   09 juin 2012
Je confondais peut-être les choses - l’essentiel et les étincelles, le béton et les souvenirs, l’avenir et les cendres. Tant pis. J’avais quatorze ans - mon sang bouillonnait et la terre penchait déjà sur le côté.
Commenter  J’apprécie          50
OdlagOdlag   05 août 2015
Les mêmes questions tournaient en boucle - à quoi ça rime ? pourquoi je me soucie de cette fille ? comment se fait-il que je ne tienne pas à l'oublier alors que je viens à peine d'apprendre con existence ? qu'est-ce que ça peut me foutre ?
Elle était morte et je ne la connaissais même pas.
Commenter  J’apprécie          30
AliceWAliceW   30 janvier 2012
Par curiosité, peut-être, histoire de voir, ou juste l'envie de mettre les pieds là où il ne fallait pas, avec mon esprit tordu qui me poussait toujours à gueuler quand le silence s'imposait ou à toucher les clôtures électriques pour vérifier si elles étaient branchées, ou alors c'est la simple idée de faire une connerie qui m'a attiré.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Guillaume Guéraud (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Guéraud
Vent de panique dans Paris : après des disparitions inexpliquées de chiens et de chats, des bébés puis des adultes par centaines s?évaporent sous les yeux de tous. Seul Léo, un ado arrivé depuis peu dans la capitale, et vivant en squat, perçoit visuellement le phénomène : une sorte de bulle floue aux trois mâchoires imbriquées? Lui et sa copine, Cosmina, ainsi que son chien Tchekhov, semblent être à l?abri du danger. Et si c?est parce qu?ils s?aimaient qu?ils ne craignaient rien ?
"Vorace" de Guillaume Guéraud © Éditions du Rouergue, 2019
autres livres classés : mariage blancVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz Brigade de L'oeil

Quel est le nom de l'Île où se déroule l'histoire ?

Howling Abyss
Rush Island
Crystal Scar
New York

13 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La Brigade de l'Oeil de Guillaume GuéraudCréer un quiz sur ce livre

.. ..