AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0014VH2X2
Éditeur : Club de la Femme (30/11/-1)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Jeanne la mince part à la découverte du monde. Elle apprendra l'alphabet avec ses cousines les demoiselles Taton ; elle polissonnera avec les jeunes garnements, mais apprendra de son son oncle Octave Taton, au mains tâtonnantes, jusqu'où va la curiosité des Messieurs.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Maphil
  12 juin 2012
Ce livre est un juste tableau de la vie d'une petite ville de province au début de notre siècle. Jeanne la Mince, ainsi appelée en raison de sa maigreur, est la fille d'un Français, planteur au Chili, et d'une Chilienne. A la mort de sa mère, l'enfant est confiée aux soins de sa tante Malérette, boutiquière dans le Sud-ouest de la France. Son éducation étant à faire, l'oncle Taton confie la sauvageonne à ses deux filles qui apprendront la lecture, l'écriture, la musique, la pyrogravure, l'usage de la bicyclette et... d'autres choses aussi.
Commenter  J’apprécie          10
allard95
  04 juin 2014
L'histoire de cette petite fille (qui grandira, pour nourrir d'autres livres: le filon était bon, et son auteur pas si naïf qu'on le croyait.....) se lit d'un trait. Lecture facile, légère, rapide. Pas mal, mais ce n'est tout de même pas de la grande littérature! On découvre une vie de sous-préfecture dans les années 1910, dans un milieu de commerçants un peu étriqués. Jeanne, orpheline de mère et dont le père vit au Chili, est confiée à sa tante, jeune veuve un peu coincée. Jeanne observe, et comprend que le monde des adultes a ses zones obscures, à peines voilées par une hypocrisie largement répandue. On peut lire. Je ne sais tout de même pas si j'achèterai les suivants....
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ChastoChasto   24 avril 2018
Paris avait alors un tel prestige aux yeux de la province que la bonne société s'efforçait de modifier son accent pour "parler pointu".
Commenter  J’apprécie          10
Video de Paul Guth (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Guth
Un extrait du film de Philippe Agostini, le Naïf aux Quarante Enfants, avec Jean Poiret et Michel Serrault.
autres livres classés : sociétéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1928 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre