AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Eveline Charlès (Traducteur)
EAN : 9782290343722
379 pages
Éditeur : J'ai Lu (08/03/2006)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Lorsqu’elle remarque la petite Vénus Fox, juchée sur le mur de la cour de récréation, le jour de la rentrée, Torey Hayden ignore encore que “ Belle Enfant ”, ainsi que la nomme sa grande sœur Wanda, elle-même handicapée mentale, vit chaque jour un enfer dans la caravane qui lui tient lieu de foyer.

Pour instaurer une atmosphère propre aux apprentissages, dans une classe où tous les élèves souffrent, à des degrés divers, de trouble du comportement, To... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
babounette
  17 décembre 2014
L'enfant blessée, rien que le titre en dit long sur le sujet de ce livre.
Torey Hayden a consacré sa vie à aider les enfants en difficulté, ici, dans ce témoignage, elle nous raconte son combat pour sortir Venus, et d'autres enfants, de leur "prison' intérieure due à diverses causes.
Venus, elle, a subi les pires violences dans le cercle familial, mais Torey ne s'en rend compte qu'assez tard après sa rentrée dans sa classe, elle a bien l'intuition "que quelque chose ne va pas", mais sans vraiment mettre le doigt dessus jusqu'au jour fatal où Venus se retrouve hospitalisée. Venus reviendra dans l'école, Torey parviendra à la "remettre debout", au propre comme au figuré car elle ne marchait plus. Une belle et triste histoire vraie, belle de par son dénouement, terriblement triste parce que la souffrance des enfants provoquée par des adultes dépasse l'entendement. On se dit chaque fois, mais comment est-ce possible, pourquoi, que se passe-t-il dans l'esprit des gens qui s'acharnent sur ces petits... C'est un livre bouleversant, je l'ai terminé en attendant mon tour dans la salle d'attente de mon médecin, et même là, j'ai pleuré, les gens devaient croire qu'il m'était arrivé un malheur je crois!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          625
ConfidencesLitteraires
  02 mars 2016
J'ai lu « L'enfant blessée » pour la première fois vers l'âge de 12 ans. Plus que l'histoire de la petite fille éponyme, Vénus, ce qui m'a le plus marquée, c'est la manière dont la narratrice essaie d'enseigner à ces enfants souffrant de maladie ou de faiblesse mentale. J'ai adoré les méthodes qu'elle utilise pour tenter de les calmer, de leur apprendre les bases scolaires, de leur faire prendre conscience de leurs comportements. Les moments où Torey essaie d'apprivoiser Vénus sont stupéfiants de naturel et de sensibilité.
L'auteure décrit les lieux de manière très nette, crée une atmosphère telle que l'on s'y croirait et qu'ayant relu le livre pour la dernière fois il y a quelques années, je peux revoir la salle de classe en fermant les yeux. Les conditions dans lesquelles elle enseigne et la réception de ses méthodes peu orthodoxes par sa hiérarchie (enseigner aux enfants à l'aide de bonbons ou de bande-dessinées machistes ?) sont empreintes de réalisme.
Un très beau roman, passionnant à tous les niveaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sidou-69
  19 décembre 2011
C'est le deuxième livre de cette auteure que je lis et je l'ai apprécié tout autant que le premier.
Encore une histoire qui m'a marqué, une enfant qui est malheureuse, qui ne parle pas, dont on ne sait rien.
Une institutrice, Torey, qui est prête à tout pour l'aider, qui ne baisse jamais les bras, qui est prête à tout même à prendre des risques pour que Vénus s'en sorte .. Même nous, à la lecture, on se dit que c'est impossible, qu'elle n'y arrivera jamais a à force de persévérance, on arrive à quelque chose .. Comme on dit, quand on veut, on peut.
Tout comme le premier bouquin, je me suis beaucoup attachée aux enfants de la classe de Torey et c'est avec un pincement au coeur que j'ai tourné la dernière page ..
J'ai hâte d'en lire d'autre !
Commenter  J’apprécie          50
muse2805
  01 septembre 2012
Témoignage à la fois poignant et attachant d'une institutrice spécialisée. Portraits d'enfances troublées , attachants quand il s'agit d'un petit Billy, terrible que celui de Vénus, petite étoile éteinte . Si j'ai aimé l'honnêteté de l'auteure, çà me désole toujours autant que ces faits soient réels.
Commenter  J’apprécie          60
im2b
  17 septembre 2013
Un témoignage bouleversant détaillant le quotidien d'une pédopsychologue
s'occupant d'une classe d'enfants aux troubles variés, et notamment ce "Belle Enfant" qui ne communique avec personne.
Ce roman nous plonge à la découverte de la vie de cette enfant, les raisons de son mutisme et ses progrès au cours d'une année scolaire éprouvante.
Des touches d'humour parsèment ce récit et un épilogue qui nous laisse perplexe quant à la dure réalité de la vie future de certains de ces enfants..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
babounettebabounette   17 décembre 2014
Abandonnée à elle-même, elle se contentait de rester assise. Sonclasseur restait fermé devant elle. elle ne touchait pas son crayon. Vénus restait assise, aussi énigmatique qu'une statue de l'île de Pâques.
Commenter  J’apprécie          250
PiertyMPiertyM   13 septembre 2014
S'il est important que nous maîtrisions nos émotions de façon à ne blesser personne, ce n'est pas pour autant que nous devons nous comporter comme si elles n'existaient pas.
Commenter  J’apprécie          240
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2013
La parole est utile, pour que les autres sachent ce que nous pensons, ce que nous sentons, parce qu'ils ne peuvent le découvrir tout seuls ni le lire dans notre esprit. Si nous ne leur transmettons pas ces informations, ils ne savent pas ce qui se passe dans notre tête. C'est ainsi que les gens se comprennent les uns les autres. C'est ainsi que l'on peut résoudre les problèmes, obtenir de l'aide quand on en a besoin et être plus heureux. C'est pour cela qu'il est si important d'apprendre à utiliser les mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2013
Le silence est une drôle de chose. La plupart d'entre nous ne le supportent pas longtemps. Pour la plupart, nous ressentons de la gêne au bout de quatre-vingt-dix secondes. Une des ruses que j'avais utilisées, pour lutter contre le refus de parler, c'était d'apprendre à me sentir à l'aise même si le silence se prolongeait davantage. Il s'agissait de maintenir l'attention de chacun sur la conversation et risquer une question si la concentration s'avérait défaillante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2013
Les gens ne sont pas toujours aimants et chaleureux. Ils sont parfois agacés, en colère ou hors d'eux, et tout cela est en nous aussi. S'il est important que nous maîtrisions nos émotions de façon à ne blesser personne, ce n'est pas pour autant que nous devons nous comporter comme si elles n'existaient pas. Et le fait qu'elles existent n'est pas mal. Nous mentons, sur le plan émotionnel, quand nous nous comportons comme si nous ne ressentions rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : enfantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre