AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203101180
19 pages
Casterman (04/05/1993)
3.69/5   95 notes
Résumé :
Ce jour-ci, c'est Martine toute seule qui s'occupe de son petit frère Alain. Ses parents sont partis en voyage pour la journée. Martine va réveiller Alain, lui donner son bain et l'habiller, préparer un biberon, ni trop chaud ni trop froid. Comme il fait beau, sa maman lui a donné l'autorisation de promener bébé dans le parc. Quelle belle occasion de montrer à ses copines comme elle s'occupe bien de son petit frère.

Des histoires gaies et simples qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 95 notes
5
8 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

Marti94
  03 juillet 2021
Ce qui est surprenant c'est l'affection que l'on garde pour ses lectures d'enfance même si elles sont un peu idiotes. Il faut dire que j'ai une tendresse particulière pour « Martine petite maman » de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier.
Les auteurs belges ont créé une héroïne du quotidien mais d'un quotidien confortable sans heurt.
Il faut être honnête, j'adore les bébés et même petite j'aurais bien aimé jouer à la maman, c'est bien mieux que les poupées. Et puis, cela n'empêche pas les garçons de le faire.
Dans cet album, les parents de Martine ce sont absentés pour la journée. Alors qu'elle est encore petite elle doit garder Alain, son frère de treize mois. C'est peu probable mais pourquoi pas, d'ailleurs il n'y a qu'à lire « Les petits enfants du siècle » de Christiane Rochefort pour comprendre qu'à l'époque et dans les banlieues, les grandes soeurs s'occupaient des petits frères et soeurs.
Même si certains termes ne sont plus utilisés (par exemple la panade qui est une soupe faite avec du pain) on voit que finalement ça n'a pas énormément changé, il y a le bain, le biberon, la sieste, la promenade au parc dans le landau, les repas, les jeux... et puis les frictions à l'eau de Cologne et le cheval à bascule redeviennent à la mode.
Certes, il n'y a pas de caca dans la couche ni de vomi mais Martine s'en sort très bien d'autant plus qu'elle a dans les pattes Minet et Patapouf.
Elle a juste hâte que maman revienne et là on se rend compte qu'on est dans les années 60 parce que ce n'est apparemment pas le père qui s'occupe du bébé.
Pour autant, je comprends la fierté de Martine à qui on a donné une grande responsabilité.

Challenge Riquiqui 2021
Challenge XXème siècle 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
anlixelle
  16 mars 2018
J'ai une pensée particulière pour ce livre qui précipita mon fils dans l'amour des livres à l'âge de .... 18 mois !
Comme quoi, il en faut pour tous les goûts.
Commenter  J’apprécie          192
AudreyT
  29 juin 2015
C'est grâce à Ladyshania et son challenge Monopoly que je me suis replongée dans cet album de Martine.
D'abord lu par mamam, le soir au coucher, c'est ensuite moi qui l'ai raconté, très fière, à mon petit frère. Les albums de Martine ont toujours été tendres et les histoires douces et baignées de bonheur. Ils restent pour moi de très jolis souvenirs de lecture...
Commenter  J’apprécie          114
Adl
  21 mars 2013
Encore des souvenirs...je suis de cette génération qui aimait s'identifier, petite, à Martine, pour tout ce qu'elle pouvait faire d'extraordinaire (surtout de très ordinaire, avec le recul!), et particulièrement pour les petites filles, apprendre à lire avec elles et se souvenir de chaque dessin de couverture.
Commenter  J’apprécie          116
Cielvariable
  23 mars 2016
Même si cette histoire n'est aucunement réaliste, elle fait quand même rêver les enfants qui "prennent soin" régulièrement de leurs poupées en imitant les gestes de leurs parents. Il est certain que vu l'année où cette histoire à été publiée pour la première fois, c'est au rôle de la mère que s'identifie Martine en prenant soin de son petit frère.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   18 mars 2016
Ni trop chaud, ni trop froid, le lait est à point.
Le petit frère ne pleure plus. Martine l'a installé sur ses genoux et il tête goulûment. Martine est bien contente qu'il est si bon appétit.
-Doucement, dit-elle en baissant le biberon. Sinon tu auras le hoquet tantôt.
Bébé regarde le plafond. Dans ses yeux, plus de chagrin. Il tient le biberon à deux mains et Minet l'observe, en espérant que bébé ne boira pas tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
OliphantOliphant   23 avril 2013
Bébé regarde le plafond. Dans ses yeux, plus de chagrin. Il tient le biberon à deux mains et Minet l’observe, espérant que bébé ne boira pas tout.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   03 juillet 2021
Le cheval à bascule a des grelots autour du cou et une crinière avec des rubans. Il attend que bébé soit bien installé et hop, en arrière, en avant, il galope comme un vrai cheval.
Commenter  J’apprécie          20
bbpoussybbpoussy   19 septembre 2016
- Une cuiller pour Minet ? Une cuiller pour le cheval à bascule ? Encore une pour le petit mouton ?...
- Surtout, ne m'oubliez pas, semble dire Patapouf.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   03 juillet 2021
L'après-midi s'achève. Le grand air donne de l'appétit et bébé réclame sa panade.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Gilbert Delahaye (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Delahaye
MARTINE - YouTube
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Que fait (ou ne fait pas) Martine ?

Martine à la ...?...

Ferme
Moisson

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Martine - Dyptique, tome 3 : Martine à l'école - Martine à la foire de Gilbert DelahayeCréer un quiz sur ce livre