AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756026433
Éditeur : Delcourt (01/12/2011)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Tsukimi, l'otaku des méduses, serait-elle tombée amoureuse de Shû, le grand frère politicien de Kuronosuke ? C'est en tout cas ce que soupçonne ce dernier. Et cela ne semble d'ailleurs pas beaucoup lui plaire. Mais pas le temps de se préoccuper des sentiments nouveaux qui assaillent les uns et les autres. un grand danger guette la résidence Amamizu, menacé par un nouveau projet d'urbanisation !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
nekomusume
  27 octobre 2013
La suite des aventures de nos otakus aux prises avec le monde réel.
je dois dire que je m'éclate avec cette histoire: c'est drôle, décalé et plein de clins d'oeil à la culture japonaise. J'y trouve mon compte.
Si nos héroïnes sont toujours très empêtrées dans leurs autisme social, elles seront bousculées dans leurs habitudes et subiront un relooking afin de les aider à affronter le monde extérieur, mais sont-elles prêtes pour ça? Et, plus grave, le monde est-il prêt pour elles?
Il est quand même intéressant de remarquer que si les amars sont inadaptés socialement, la famille du ministre ne semble pas particulièrement saine d'esprit pour autant malgré sa bonne acceptation sociale: un fils puceau à 30 ans passé traumatisé d'avoir vu son père s'ébattre avec sa belle-mère dans une penderie, un autre qui passe son temps à se déguiser en fille sans être gay pour autant, le père infidèle et interdisant les relations entre un fils et sa mère, et le fameux ministre particulièrement porté sur les situations scabreuses et décalées... bref, n'oubliez pas d'avoir l'esprit ouvert....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Archessia
  07 décembre 2011
Tsukimi prend doucement conscience de ce qu'il s'est passé à l'aquarium, et s'en remet bien difficilement !
Un homme ... l'a prise ... dans ses bras ...
L'information est dure à assimiler pour la jeune femme, et elle n'aura de cesse de trouver des raisons valables à rationnelles à cet acte qui ne peut absolument pas, pour elle, être purement affectif !
De son côté, il semblerait que Shû ne soit pas insensible aux charmes de cette fille discrète et timide. Seul problème ? Il n'a pas l'air de bien la reconnaître quand elle est au naturel !
Y a pas à dire, entre ces deux-là, c'est pas gagné ...
Et ce n'est sûrement pas l'aide de Kuronosuke qui va changer quelque chose, car, au-delà de tout bon sens, apparemment, il apprécie moyennement voir son frère et cette otakette se rapprocher.
Serait-ce de la jalousie ?
En tout cas, la pauvre Tsukimi va expérimenter ce désagréable sentiment en voyant une véritable bombe se coller à Shû ...

Haaa, le deuxième tome tant attendu. Qui plus est, encore meilleur que le premier !
En comparaison, on sent bien que le premier volume était bel et bien une grosse introduction, histoire de nous présenter l'histoire et les personnages.
Ici, dès le début, on rentre dans le vif du sujet et on retrouve Tsukimi là où on l'avait laissée : dans les bras de Shû !
Alors là, tout va très vite et tout est chamboulé dans la vie et l'esprit de la jeune fille.
Quelle est la véritable raison pour laquelle cet homme la prend dans ses bras ? Et comment nommer les sentiments qu'elle éprouve alors qu'elle ne les avais jamais ressentis auparavant ?
C'est très perturbée qu'elle rentre à la résidence, et elle n'a pas le temps de se remettre de ses émotions car c'est la course parmi les locataires !
Il faut absolument aider Mejiro a terminer son manga, et en plus, les habitants sont convoqués à une réunion de quartier de la plus haute importance. En effet, il semblerait qu'elles doivent bientôt quitter la résidence ...
Comme si ce n'était pas assez d'émotions pour la pauvre Tsukimi, Shû est également convoqué, et non seulement il ne la reconnaît pas, mais en plus, il semble sous le charme de la représentante (sexy et prête à tout) d'une importante société.
Ha, c'est clair, c'est pas tout de suite que notre obsédée des méduses va pouvoir souffler ...

Ce tome nous permet de mieux cerner les sentiments de chacun, mais également d'intégrer de véritables intrigues, et pas seulement sentimentales !
On apprend à connaître un peu plus chaque personnage et les liens qui se tissent entre eux. Je trouve Shû particulièrement attendrissant, derrière ses airs de salary-man on ne peut plus sérieux se cacherait-il un vrai petit coeur de midinette ? En tout cas, je suis sûre que ce visage sévère recèle des trésors de tendresse. J'ai hâte de voir sortir tout ça !
Tsukimi est tout simplement adorable, et sa découverte de ses sentiments est décrite tantôt avec un humour vraiment savoureux, tantôt avec beaucoup de délicatesse. L'auteur arrive à jouer avec les nuances avec beaucoup de doigté et d'efficacité.
Quant à Kuronosuke, je le trouve assez difficile à cerner, au final. On en sait un peu plus sur les raisons de son travestissement, mais qu'est-ce qu'il veut, au fond ? Et quel est ce sentiment qui naît en lui en voyant son frère et Tsukimi se rapprocher ? Curiosité ? Jalousie ? Envie ? Les paris sont lancés !
Il y a également de ce personnage que l'on va adorer détester, cette représentante façon femme fatale qui use et abuse de son physique pour obtenir tout ce qu'elle veut. Et cette fois-ci, ce qu'elle veut devra passer par Shû, autant dire que tout cela s'annonce mouvementé !

Ce manga est un parfait condensé d'humour, de bonne humeur et de sourires, mais également de tensions, de tendresse, de découvertes sur soi et sur les autres. C'est un manga qui nous parle, tout simplement, qui nous touche à pas mal de degrés différents, mais qui ne laissera sûrement pas le lecteur indifférent.
Un petit rayon de soleil pour cet hiver, il va à coup sûr vous réchauffer le coeur !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth
  27 novembre 2014
Tsukimi a fondu en larmes en visitant l'aquarium, devant les méduses qui lui rappellent la mort de sa mère. Shû, le grand frère de Kuranosuke l'a alors prise dans ses bras et... Il semblerait qu'ils sont en train de tomber amoureux mais Shû ne reconnaît pas Tsukimi lorsqu'elle n'est pas "déguisée".
Par ailleurs, les pensionnaires de la résidence des otakus sont conviées à une réunion qui décidera de l'avenir du quartier mais elles n'arrivent pas à argumenter en présence d'étrangers.
Kuranosuke va lors tenter de les préparer à de prochaines rencontres en les relookant pour tenter de leur redonner confiance.
J'ai beaucoup aimé cette suite et j'ai hâte de découvrir la suite !
Commenter  J’apprécie          80
ptitelily01
  03 août 2013
Toujours aussi attrayant. En même temps, je connais déjà un peu vu que ça suit parfaitement bien les animes. Mais si j'ai voulu les papiers, c'est pour en savoir plus. Mais ça ne me gêne pas de relire ou de revoir des scènes. Je crois que Kuranosuke tombe peu à peu amoureux de Tsukimi. En même temps c'est une fille très mignonne quand elle a été relookée. Mais elle en pince pour un autre qui lui brise un peu le coeur. Faut savoir que les Otaku sont vierge, donc on présume facilement qu'elles n'ont jamais eu de petit copain. Donc au final, je trouve ça mignon de suivre le premier amour de Tsukimi, cela à un côté magique. Je croise juste les doigts pour elle ^^. On découvre un peu plus les autres Otaku, qui finissent par être relookées, ce qui est comique lol. Et c'est là qu'on s'aperçoit qu'elles ne connaissent rien de rien sur les trucs de filles. Bref parlons de choses sérieuses. La résidence où elles vivent fait partie d'un plan de réaménagement. Et Kuranosuke a une idée bien folle, mais en même temps je le/la sens très déterminé donc je ne pense pas que sont idée soit aussi folle que ça. On verra avec la suite.
En conclusion, malgré le côté léger, l'auteur nous apporte un peu de sérieux. J'aime beaucoup cette série, très addictive. Je trouve que les pages passent bien trop vite !!!!
Lien : http://petitemyu01.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kazupanda
  02 mars 2013
Ce deuxième volume s'ouvre directement sur la scène qui nous avait laissé en suspens dans le volume précédent. Et on découvre que Kuranosuke, qui avait presque poussé son frère dans les bras de Tsukimi, commence à être jaloux. Sentiment que même lui ne semble pas comprendre ni maîtriser. Tsukimi ne comprend pas et ne maîtrise pas non plus ce qu'elle a ressenti quand elle s'est retrouvé dans les bras de Shû. Qui, lui non plus, ne sait pas trop comment envisager la suite des évènements. Là où le premier tome se concentrait vraiment sur les Amars, le deuxième commence à devenir un peu plus sentimental mais sans tomber dans le niais. Les sentiments de ces trois personnages vont surtout nous permettre d'en découvrir un peu plus sur eux, sur leur passé et sur leur personnalité. C'est notamment le cas de Shû qui, si son chara-design pourrait laisser penser que c'est un personnage quelconque et peu important dans l'histoire (car vraiment très banal), s'avère être un personnage plutôt complexe, torturé et attachant. Ce qui va rendre la rivalité entre les deux frères encore plus prenante pour nous, lecteurs. On assiste donc à la naissance d'une sorte de triangle amoureux, voire même de carré suite à l'arrivée d'un nouveau personnage mais je n'en dis pas plus.
La suite sur mon blog :)
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
nekomusumenekomusume   24 octobre 2013
Si...
Si çà se trouve...
Ce grand frère...
Il..
Il...
Il...
Il...
Il m'a prise dans ses bras?!
Pou...
Pou...
Mais pourquoi?!
Why?!
Why?!
Commenter  J’apprécie          90
ptitelily01ptitelily01   03 août 2013
"si tu es toujours PUCEAU à trente ans, c'est parce qu'en fait tu as vu ma mère et notre père faire des cochonneries à l'intérieure d'une espèce de penderie dans les coulisses d'un théâtre, puis ça t'a laissé comme un traumatisme?"

J'peux pas lui sortir un truc pareil...
Même moi...
Commenter  J’apprécie          30
CelCCelC   24 avril 2013
Nous vivons dans une société où beaucoup de gens jugent les autres sur leur apparence / c'est triste, mais... / j'aimerais juste / que vous preniez conscience qu'il est impossible de vous battre accoutrées comme vous l'êtes / alors revêtez vos armures !!
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   06 août 2015
Si je pouvais renaître...
mon unique but serait de flotter dans la mer, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Akiko Higashimura (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akiko Higashimura
Kuragehime (Princess Jellyfish) - Ending
autres livres classés : otakuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Auteurs proches de Akiko Higashimura
Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre