AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811204512
Éditeur : Milady (19/11/2010)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 273 notes)
Résumé :
La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux. Une intrigue captivante, des coups de théâtre imprévisibles, servis par le dessin impeccable de Gabriel Rodriguez.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (78) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  19 mai 2016
J'avais déjà fait connaissance avec Joe Hill au travers de ses romans ou de ses nouvelles. Alors bien sur il a fallu que je vois ce que cela pouvait donner dans un scénario de comic's. Et bien c'est franchement pas mal du tout.
L'histoire est prenante et bien construite. Après le tome 1 met pas mal de choses en place et pousse a la curiosité. Les graphismes sont superbes et sanglants à souhait (la colorisation y est pour beaucoup !).
J'ai rarement lu des BD ou comic's lié a l'horreur du moins dans le style fantastique comme celui ci... et franchement ça me plait bien
J'ai juste hate de savoir ce que peut réserver la suite. Et j'apprécie le clin d'oeil du titre de ce tome 1 à l'auteur éponyme.
Je tenais aussi a remercier ma copine Do qui m'a bien motivée pour que je me plonge dans l'histoire de la famille Locke.
Commenter  J’apprécie          4610
Dionysos89
  07 février 2014
J'aborde enfin cette série dont on m'a tant parlé : Locke and Key, du fameux Joe Hill, dont j'ai déjà pu lire The Cape (adaptation d'une de ses nouvelles en collaboration avec Jason Ciamarella).
En quoi consiste Locke & Key ? Eh bien, en des Locke et en des Keys, tout simplement. D'un côté, nous avons la famille Locke, endeuillée par la mort du père, affaiblie par la détresse de la mère et composée de trois enfants (Tyler, un jeune adulte ; Kinsey, une adolescente ; et Bode, un enfant de 10-12 ans). de l'autre, nous avons la maison de campagne où ils emménagent et qui a la particularité, que le petit dernier découvre vite, de recéler des clés ayant des vertus particulièrement fantastiques, dans tous les sens du terme. C'est d'ailleurs bien là que s'exprime le mieux le talent de Joe Hill. En effet, l'auteur nous entraîne dans un méandre de possibilités scénaristiques que nous ne supposons pas forcément au tout début. Sans spoiler davantage, sachez que tout vous est possible à partir du moment où vous avez la clé qui vous en donne le pouvoir...
Graphiquement, si le début de l'aventure peut rebuter car les faciès sont un peu perturbants au tout premier abord, à force de s'habituer aux dessins, on finit par trouver les réalisations de Gabriel Rodriguez tellement réalistes et dérangeantes qu'on se prend à sursauter et redouter chaque nouvelle apparition morbide. Les graphismes font donc parfaitement leur travail ; l'efficacité est bien au rendez-vous. Plus que le trait lui-même, ce sont les situations, les angles de vue utilisés qui tiennent le lecteur en haleine : un contre-champ révélateur, une contre-plongée mystérieuse... certains procédés sont vraiment bien trouvés et cela rend la construction de l'intrigue encore plus troublante.
Si la série est désormais largement reconnue, les premiers chapitres de Locke & Key peuvent laisser une impression de faux-départ. Pour autant, la suite fait saliver tant les possibilités sont innombrables mais Joe Hill et Gabriel Rodriguez savent recentrer notre esprit et notre regard sur des passages cruciaux de l'intrigue. du suspense et du fantastique de qualité donc, pour une série qui porte le retour de Milady Graphics à bout de bras pour le moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
boudicca
  24 octobre 2013
Cela fait maintenant plusieurs années que lecteurs comme critiques ne tarissent pas d'éloges sur ce comic américain considéré comme LA référence et ce qui se ferait aujourd'hui de mieux dans le domaine du fantastique. Mal m'a pris de ne pas les écouter plus tôt, car « Locke & Key » est bel et bien une série d'exception qui, dès les toutes premières pages, m'a totalement conquise. Guère surprenant que l'ouvrage se soit vu à sa sortie récompensé du British Fantasy Award du meilleur graphic novel, ni qu'il ait fait partie de la sélection de plusieurs prix littéraires très prestigieux. Aux commandes, nul autre que le fils de Stephen King, Joe Hill, qui assure ici le rôle de scénariste et semble incontestablement avoir hérité du talent de son père, et Gabriel Rodriguez, chargé quant à lui des graphismes. Bienvenu donc à Lovecraft, petite ville du Massachusetts dans laquelle échoue une famille endeuillée suite au violent assassinat de leur père et ayant élu domicile dans un vieux manoir dans lequel des choses bien étranges semblent se produire...
Car à Keyhouse, comme son nom l'indique, les clés possèdent des caractéristiques peu banales. N'avez vous jamais imaginé qu'en franchissant le seuil de telle pièce, vous pourriez ressortir de l'autre côté plus âgé ou au contraire plus jeune, dans le corps d'un homme et non plus celui d'une femme, ou encore complètement détaché de votre enveloppe corporelle à la manière d'un fantôme? C'est l'idée sur laquelle repose l'univers fantastique créé par Joe Hill qui nous entraîne ici dans une chasse au trésor captivante mêlant très habilement suspens, horreur et fantastique. La qualité des personnages y est également pour beaucoup, qu'il s'agisse du jeune Bode à l'esprit très ouvert car encore innocent, de Kinsey, adolescente mal dans sa peau mais bien plus forte qu'il n'y paraît, ou encore de Tyler, jeune homme empli de culpabilité et hanté par les souvenirs de son père. Les dessins peuvent pour leur part paraître un peu spéciaux, même si on y adhère rapidement une fois lancé dans l'intrigue. Ne vous fiez cela dit pas au côté peut-être un peu enfantin des graphismes, certaines scènes étant loin d'avoir leur place dans un conte pour enfant !
Un premier tome remarquable et un final alléchant qui ne peut qu'attiser l'intérêt du lecteur pour ce manoir particulier et surtout pour les êtres terrifiants qu'il semble renfermer. Que vous soyez fan de comics et de fantastique ou non, « Locke & Key » est une série à côté de laquelle il serait dommage de passer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
garrytopper9
  29 mars 2014
Voilà un petit moment que j'entends parler de Locke & Key, la série de Joe Hill. J'ai déjà fait le test de cet auteur avec l'excellent The Cape.
Ici l'histoire va beaucoup moins vite, car ce n'est pas un one-shot.
C'est sympathique à lire, l'histoire n'est pas bien compliquée a comprendre, même si le début est un peu brouillon. L'intrigue se dévoile peu à peu et on sent à la fin de ce premier tome qu'il y a de la matière pour la suite.
Cependant je ne me voit pas acheter les volumes suivant au prix fort. 20€ par tome je trouve ça un peu cher quand on voit la petitesse de volume. A la limite si je les trouvais d'occasion ou dans une bibliothèque, pourquoi pas, mais en neuf le rapport qualité/prix est clairement abusif. Mais bon, chez Milady c'est monnaie courante...
Pour résumer, une bonne histoire bien que facile, une mise en scène soignée, et un scénario qui en a sous le coude. Les tomes seraient 5 euros moins cher ça serait parfait.
Commenter  J’apprécie          330
manU17
  25 juillet 2013

Bienvenue à Lovecraft, petite bourgade du Massachusetts, située sur une sorte de presqu'île, aux côtes aussi rocailleuses qu'acérées. A l'extrémité de cette langue de terre, se trouve Keyhouse, imposant manoir victorien dont l'inquiétante architecture suffit à elle seule à vous donner des frissons. A côté, la tristement célèbre demeure de Norman Bates aurait presque l'air d'un coquet pavillon de banlieue de Wistéria Lane. C'est donc dans ce cadre enchanteur que la famille Locke va trouver refuge après avoir échappée à une véritable boucherie. le père n'a malheureusement pas eu autant de chance.
Toute la famille tente donc de se reconstruire une nouvelle vie dans un nouveau lieu suite à cette tragédie. Mais comment oublier de telles atrocités, après avoir failli y laisser sa peau, avoir vu sa mère tuer un des agresseurs à coups de hache, même quand on sait Sam Lesser, l'autre assaillant, derrière les barreaux au centre de détention pour mineurs de San Lobo ? Derrière les barreaux oui, mais pour combien de temps ?
C'est paradoxalement Bode, le plus jeune fils de la famille qui semble, à priori, le plus moins atteint par le drame même s'il pense bien sûr toujours à son père disparu. En partant explorer sa nouvelle maison, il va s'apercevoir que Keyhouse est encore plus étonnante qu'elle ne peut l'être au premier abord. En effet, il réalise que quand il passe une des portes, il devient fantôme et peut ainsi observer son frère Ty ou sa soeur Kinsey à leur insu. Plus effroyable encore, en découvrant plus avant le domaine, il va découvrir qu'un bien étrange personnage habite au fond d'un vieux puits.
Mystères à foison, secrets liés à de drôles de clés, fantômes, revenants, meurtres atroces, violence, éclaboussures de sang, âmes sensibles s'abstenir mais pour les amateurs, foncez, vous ne le regretterez pas ! On ne s'ennuie pas une seconde, le dessin est actuel, vif, dynamique, la narration rythmé, le découpage souvent plein de suspens, un vrai bon thriller, une vraie bonne surprise. Une fois, ce premier tome refermé, une seule envie vous anime, ouvrir le deuxième pour découvrir quelles énigmes abritent encore cette série d'autant que la fin ouverte annonce une suite toute aussi terrifiante…
A noter, que Joe Hill, qui scénarise, n'est autre que le fils de Stephen King, il semble qu'il y ait un gène du talent et de l'horreur dans la famille King. Détail amusant, en début d'ouvrage, c'est à sa mère Tabitha que le fils fait une dédicace, papa appréciera… D'autant que c'est le père qui est assassiné au début de l'histoire… Bon, j'arrête là mes extrapolations sans véritable fondement.
Locke and Key, ouvrez, lisez et…tremblez !...

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294

critiques presse (1)
ActuaBD   07 mars 2019
Faire de Locke & Key seulement une œuvre sur le relation père-fils serait réducteur [...] Mais ce qui revient finalement à chaque fois, le centre de gravité de toute cette histoire, c’est l’acceptation. Accepter la mort, accepter autrui, accepter ses démons, accepter son corps, en définitive, s’accepter soi-même. Il n’est certainement pas évident de marcher dans les pas de Stephen King, mais Hill n’a pas à s’inquiéter, il y arrive avec brio, mieux encore il se crée sa propre identité, et sans avoir besoin de liquider son père !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   24 avril 2012
J'en ai marre de ce que je suis. De ce que je fais. J'en ai marre mais je n'ose imaginer ce que deviendrait Bode sans moi. C'est juste... c'est si dur sans toi, papa. Je n'ai jamais voulu que tu meures. Jamais. Quoi que j'ai dit à Sam.
Commenter  J’apprécie          130
Dionysos89Dionysos89   24 avril 2012
Ty est encore sous la douche. Avant, on jouait à la torture, à m'enterrer vivant ou à la bagarre, c'était marrant. Mais il veut plus jouer maintenant. Il passe son temps sous la douche ou dans sa chambre tout seul.
Commenter  J’apprécie          110
TatooaTatooa   27 mars 2018
- Vous faites quoi les gars ? (Kinsey)
- Bode a une merde de tortue dans la main qu'il veut garder comme souvenir de notre inoubliable été ici.(Tyler)
- Il découvre la nature. Et toi, tu fais quoi ?
- Je découvre l'ennui et l'angoisse existentielle.
Commenter  J’apprécie          90
garrytopper9garrytopper9   29 mars 2014
Quand papa est mort, ils l'ont mis au four et il a brulé et ils ont mis les cendres dans un pot.
Ca s'appelle la crème-action.
Commenter  J’apprécie          140
YaneckYaneck   18 janvier 2014
_ Tu n'as pas décroché un mot depuis la Pennsylvanie. ty?
_ J'ai parlé en Pennsylvanie?
_ Ouais... "faut qu'je pisse". C'était une fascinante et- du moins pour moi- gratifiante plongée dans l'esprit brillant d'un jeune d'aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Joe Hill (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joe Hill
S'il suffisait de tourner une clé pour se retrouver à l'autre bout du monde ? Se transformer en animal ? Voir ce qu'on a dans la tête ? Ouvrir un passage vers un monde maléfique ?
Dans Locke&Key, on a tout un panel de clés magiques, aux pouvoirs plus fous les unes que les autres. Mais ce n'est pas une source d'amusement...
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr