AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Véronique David-Marescot (Traducteur)
EAN : 9782290010846
376 pages
Éditeur : J'ai Lu (11/02/2009)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 550 notes)
Résumé :
A Terrilville, on panse les plaies tandis que le Trône de Perle est ébranlé par les luttes intestines. Opiniâtre, Tintaglia poursuit sa mission de sauvetage après s'être inclinée, bien malgré elle, devant les exigences de Reyn. Quant au redoutable Kennit, persuadé d'avoir envoyé par le fond Parangon et son équipage, il abandonne toute prudence. Il se croit désormais le maître du monde : c'est compter sans la détermination d'Althéa, la flotte de guerre jamaillienne, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
Yendare
  07 décembre 2018
Début novembre j'ai commencé avec suspicion le premier tome de cette merveilleuse série, après avoir beaucoup aimé le premier cycle de l'assassin royal je me demandais si ce cycle serait à la hauteur et puis le thème de la mer et des pirates ne me passionnait pas plus que cela.
Un mois plus tard je me dis que cela faisait longtemps que je n'avais pas dévoré une série aussi vite et avec autant de plaisir. Alors certes les aventuriers parlent de pirates, de voyage en mer mais aussi biens plus que cela : c'est avant tout l'histoire d'une famille : la famille Vestrit qui se déchire après la mort du père de famille leur laissant à sa mort un bien lourd héritage a porté et source de grand sacrifice, la vivenef Vivacia. Ce n'est pas seulement l'histoire d'une famille, c'est aussi l'histoire d'une ville marchande situé dans un lieu hostile ou la vie est rude et demande de lourd sacrifice à ses habitants, ville en pleine mutation ou traditions et pratiques font face à l'arrivée de nouveaux habitants ne comprenant pas celles-ci mais voulant avidement profiter des richesses qu'offre la ville mais sans en payer le prix. C'est aussi l'histoire de la survit d'une race, celle des Dragons qui lutte pour qui lutte pour la survit de leur race dans l'espoir de retrouver un jour leur gloire d'antan. Cette série raconte bien d'autre chose encore mais cette série raconte surtout et avant tout l'histoire de merveilleux et nombreux personnages qu'il aura été un plaisir de voir dans toute leur complexité, leur doute et leur espoir dans l'avenir.
Robin Hobb a créé ici de bien beau personnage qu'il aura été un plaisir de voir évoluer : que dire des femmes de la famille Vestrit, si tenace et forte dans l'adversité : Ronica faisait face au début de la série à la mort de son compagnon de toujours et qui tachera toujours d'agir au mieux dans l'intérêt de sa famille, Keffria si effacé au début de la série face à l'autorité de son mari et qui s'affirmera à la disparition de celui-ci, Malta dont l'évolution est tout bonnement incroyable à suivre la jeune femme de cette fin de série n'ayant rien à voir avec la gamine profondément retorse et méchante des premiers tomes, et enfin Althéa si tenace, courageuse dans l'adversité qui aura été un plaisir de suivre tout au long de la saga.
Il ne s'agit ici que de 4 personnages seulement parmi de nombreux autres, il serait trop long de parler de tous (je me rend compte que ma critique commence déjà à être un beau pavé !) je me contenterai donc de dire encore quelques mots sur Brashem cet homme qui a la mort du capitaine Ephron retombe dans ses vieux démons mais qui fera tout ce qu'il peut pour s'en sortir et reprendre en main sa vie, Hiéman ce jeune garçon en début de série qui n'avait rien demandé et voulait juste vivre tranquillement dans un monastère qui va voir sa vie basculée par la mort de son grand-père et va lui aussi grandement évoluer, et enfin Kennit, ce pirate hanté par les souvenirs de son passé dont il voudrait tant se débarrasser qui restera pour moi l'un des personnages les plus passionnants et complexes de cette série et aussi l'un des plus sombres.
Ce dernier tome tout simplement est superbe venant répondre à la plupart des questions encore en suspens ( bien que quelqu'un reste encore sans réponse) et conclure cette superbe saga avec brio.
Vous l'aurez compris j'aurai donc passé un très bon moment à la lecture de cette série que je relirai sans aucun doute avec grand plaisir complètement envoûté par la plume de Robin Hobb qui aura su me charmer par son monde complet et ses personnages auquel j'ai fini par m'attacher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          533
TheWind
  10 août 2018
C'est l'heure de quitter les Aventuriers de la mer et de les saluer une dernière fois.
Le voyage, bien que très long, fut merveilleux. Comme lors d'une traversée en mer, on passe par différents états : l'excitation du départ, la rencontre avec les autres passagers, l'envie de percer leurs secrets, le mal de coeur dû à une mer un peu houleuse, l'ennui d'une mer étale, la peur et l'angoisse d'un orage qui s'annonce, et puis la tempête, enfin là, celle qu'on attendait et qu'on redoutait à la fois.
Comme pour L'Assassin royal, j'ai été emballée par l'univers de Robin Hobb. Un univers qui mêle réalisme et fantasy.
Elle a le don pour "envoûter" chaque élément de son roman. Sous sa plume, les choses plus ordinaires prennent une dimension fantastique et merveilleuse assez inattendue. Une simple figure de proue prend vie, les vestiges d'une cité ancienne renferment un dragon, un bracelet-amulette fait figure de Jiminy Cricket, conscience plus ou moins facétieuse, certains personnages se voient pousser des écailles...S'entremêle à ces éléments fantastiques, la vie bien rude et bien organisée des marchands de Terrilville et celle des pirates aguerris avides de dépenser leur butin gaillardement acquis dans la première taverne malfamée venue.
J'ai eu plaisir à suivre les personnages principaux présentés dans mes précédentes critiques et surtout de les voir évoluer dans un sens ou dans un autre, notamment Malta qui cesse d'être l'insupportable gamine des débuts mais également Kennit le Pirate au premier abord sympathique qui se révèlera bien plus odieux qu'on ne le pense et qui n'en finira pas d'étonner le lecteur par bien des aspects de sa vie divulgués essentiellement dans les deux derniers tomes.
Si bien des mystères se trouvent dévoilés en cette fin de saga, il en reste néanmoins un. Et j'ai comme l'impression qu'il me faudrait lire le troisième cycle de l'Assassin royal, intitulé en anglais "The Fitz and the Fool Trilogy" pour en savoir plus...mais cette lecture n'est pas à l'ordre du jour alors en attendant, le mystère reste entier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
Koneko-Chan
  04 août 2013
Ça y est, c'est la fin. C'est avec beaucoup de peine que je referme ce dernier tome des Aventuriers de la Mer, une superbe conclusion à cette magnifique saga. Il y a encore quelques questions qui restent en suspens, mais malgré ça, j'ai apprécié cette fin. J'aimerais tellement qu'il y ait une suite ! J'aimerais retrouver ces personnages, j'espère qu'on les mentionnera un peu dans la suite de l'Assassin Royal. Dans ce tome, on sent que les deux séries sont bien liées : Jek qui mentionne les Six-Duchés, Parangon qui ressemble étrangement à un personnage de notre connaissance, avec sa boucle d'oreille et sa hache, ...
Les chemins de nos personnages convergent tous et se rejoignent dans ce dernier tome. Beaucoup d'actions et de révélations sont présents tout au long de ce tome pour aboutir à une bonne conclusion. Les Vestrit sont toujours au centre de l'histoire. Cette famille subit de dures épreuves mais finit toujours par se relever. Les Vivenefs sont bien présentes et s'associent ; des alliances se créent entre les différents peuples / cités... Les serpents de mer aussi sont bien présents, surtout lorsque Tintaglia vient les chercher. Je me demande quelle répercussion aura l'arrivée des dragons dans les autres sagas de Robin Hobb.
En achevant cette saga, je me suis rendu compte que je m'étais attachée à la plupart des personnages, que je les ai vu changer et mûrir. Je pense d'abord à Brashen, qui n'est plus ce drogué à la cindine, puis à Althéa qui a appris à faire confiance aux autres, à Keffria qui n'est plus cette épouse soumise, à Reyn qui a finit par découvrir l'amour, à Hiémain qui apprend à se découvrir, ... Bien sur, il y a des changements plus flagrants chez les autres, comme Malta et Selden qui se rapprochent des Anciens. Même le Gouverneur a un peu (je dis bien un peu, c'est toujours un gamin gâté) mûri grâce/à cause de son voyage. J'ai aussi un peu apprécié Kennit dans ce dernier tome même s'il a fait un acte impardonnable. J'ai eu de la peine pour lui, et je suis heureuse de ce qu'il lui arrive à la fin, par rapport à Parangon. Parangon, que j'aime encore plus avec son nouvel aspect. Toujours un peu fou, il semble plus serein et plus accessible.
Ils vont tous me manquer !
Et dire que j'avais des appréhensions avant de lire cette saga, et en lisant le premier tome... Comme quoi, il ne faut pas prêter attention à nos préjugés.
Ainsi s'achève les Aventuriers de la Mer. J'ai beaucoup de peine à quitter tous ces personnages auxquels je me suis grandement attachée. J'ai beau être impatiente de retrouver Fitz, ça va quand même me sembler bien fade au début, en comparaison de cette grande diversité dans la narration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
jamiK
  24 mai 2020
Et l'émotion en plus !
J'ai presque pleuré en lisant cet ultime épisode, avec une fin en apothéose, une grande bataille navale avec des serpents de mer, un dragon, des vaisseaux de tous bords, des rebondissements, du suspense, de l'angoisse, de la magie (mais pas trop). 9 tomes pour environ 3000 pages, en général, ce n'est pas mon genre de lectures, je n'aime pas quand ça s'éternise, ou je trouve qu'il y a du remplissage, des intrigues secondaires inutiles ou alors la fin fait flop. Ici, il n'en est rien, l'univers est riche et surprenant de bout en bout, avec des inventions qui favorisent une atmosphère épique et lyrique, des personnages très attachants, et un rythme effréné sur 3000 pages ! Pas le temps de dire ouf, on en vient presque à penser en bouclant cette ultime page : déjà fini ! et tout ce foisonnement délirant est construit avec une grande cohérence, aucune page de l'ensemble n'est superflue, rien n'est à enlever, rien à rajouter, c'est une belle et grande saga d'aventures. Et l'univers maritime est un plus pour moi, je dois le reconnaître, j'aime ça.
J'ai passé un peu plus de trois semaines en compagnie d'Althéa, Brashen, Hiemain, Malta, Ronica, Keffria, Kennit, Etta, Ambre et quelques autres, j'ai navigué sur les mers hostiles, au rythme des batailles et des intrigues, et des romances, et c'était merveilleux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
XS
  22 avril 2019
Mon problème avec les séries, c'est que j'ai plus envie de me jeter sur le tome suivant que de rédiger la chronique du tome que je viens de refermer… Je n'aurai pas ce problème ici puisque ce neuvième tome clôt le cycle des Aventuriers de la mer.
Et il est à l'avenant de tous les précédents : sans déception et surprenant.
Le plaisir y alterne avec l'amertume, l'auteur malmenant son lecteur en n'hésitant pas à teinter de noir quelques personnages – que pourtant j'aurais préféré garder d'une tonalité plus ambigüe . D'autres bénéficieront d'une évolution plus positive. Comme dans la vie.
Le final est ouvert, signal d'un prometteur retour dans les Six-Duchés ou vers les Cités des anciens. Que je vais m'empresser de relire, tant j'ai envie de retrouver cette atmosphère et ces récits qui m'emmènent au lointain.
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
gouelangouelan   17 avril 2014
" L'espèce humaine est devenue isolée et dangereusement arrogante dans sa solitude. Le retour des dragons rétablira l'équilibre dans nos esprits et dans nos ambitions." Brusquement il éclata de rire. " Non qu'ils soient des êtres parfaits, oh non! Ce qui fait nos valeurs aux uns et aux autres, c'est que chaque race présente à l'autre un miroir de présomption et de vanité. Devant l'attitude impudente et dominatrice d'une espèce différente de la nôtre, nous comprendrons le ridicule de nos prétentions."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
meygisanmeygisan   03 août 2012
Alors, c'est comme ça qu'on fait. Le coeur ralentit, le souffle devient de plus en plus creux. Un poison envahit ta chair; il t'emportera. Mais elle ne m'accorde pas cette grâce. Je n'ai pas de coeur à moi, et le manque d'air ne me fera pas taire à jamais. Elle me garde ici, car elle a besoin de ce que je sais. Je ne peux lui échapper. Ne me laisse pas ici, seule dans le noir. Prends moi avec toi.
Commenter  J’apprécie          80
YendareYendare   11 décembre 2018
« Parle-moi comme avant. Je n’ai pas changé, tu sais. Il y a un enfant qui grandit en moi. Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas une forme de folie. Pourquoi cela te tracasse à ce point ? »
Commenter  J’apprécie          160
YendareYendare   09 décembre 2018
Quand on a peur d’échouer, on a peur de quelque chose qui n’est pas encore arrivé. On prédit son propre échec, et par l’inaction, on s’y enferme.
Commenter  J’apprécie          210
eylidiaeylidia   03 novembre 2012
"Va alors ! cria-t-il soudain au navire. Lance-toi en aveugle. Livre-toi à la démence qui te possède une bonne fois pour toutes !
- J'y suis obligé, riposta Parangon.
- Nous y sommes tous obligés", renchérit Ambre à mi-voix.
Brashen s'en prit à elle, ravi d'avoir une nouvelle cible. "Je suppose que c'est le destin de que vous avez prédit", dit-il sur un ton de défi et de dépit.
Elle lui adressa un sourire éthérée. "Oh, oui, en effet. Et pas seulement le destin de Parangon. Le mien. Le vôtre." Elle écarta le bras. "Et celui du monde".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31

Videos de Robin Hobb (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Cinq femmes qui écrivent de la science-fiction.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
212 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre

.. ..