AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709642921
Éditeur : J.-C. Lattès (20/02/2013)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 49 notes)
Résumé :
« Pour bien jouer, il faut être fou. Pour être bon, il faut se sentir en colère. » Voilà les commentaires de Zlatan après l'un de ses premiers matches avec le PSG. Rien de surprenant pour qui a lu son incroyable autobiographie.

Né en 1981, d'un père bosniaque obsédé par le passé de son pays et d une mère croate qui travaille jour et nuit pour sa famille, il n'a que deux ans lorsque ses parents divorcent. S ensuit une enfance douloureuse dans les quar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
wiggybis
  17 décembre 2013
Honnêtement, il m'a fallu beaucoup de courage et de détermination pour passer le cap de la 2e, oui, 2e page tant je me sentais étouffée par son d'arrogance et choquée par une mentalité...hmm...disons trèèès éloignée de la mienne.
Zlatan Ibrahimovic, dois-je vraiment le présenter ? Bon, en gros c'est un footballer professionnel qui ne comprend pas d'où vient sa réputation de mauvais garçon, se demande pourquoi son entraîneur lui dit de s'entraîner et qui a décidé de se plaindre et se vanter en même temps en racontant sa vie dans ce livre.
On apprend à le connaître, de son enfance à l'apogée de sa carrière. Je suis très partagée quant à sa personnalité. Tantôt tête brûlée et tête à claques, tantôt simple et fédérateur, qui est-il ??
Pour le positif, j'ai aimé la découverte des coulisses du football : comment se passent les transferts, l'ambiance entre les entraîneurs et les joueurs dans les vestiaires, à l'entraînement et en-dehors du terrain, comment travaille un agent etc...
C'est une biographie agréable à lire sur la forme, comme si on discutait directement avec Zlatan, dans son salon, un café dans une main. Par contre, je ne reviendrai pas chez lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          337
Bazart
  10 décembre 2013
Si je suivais moins l'actu du ballon rond, ce n'était pas au point de passer à coté du phénomène Zlatan Ibrahimovic qui a enflammé la France et qui continue de l'enflammer d'ailleurs depuis 2 ans, depuis que ce joueur est venu jouer en France, pour le PSG, acheté par une bouchée de pain (vous aurez, j'espère, percu l'ironie de ma saillie) par le club désormais aux mains des milliardaires quataris - petite précision pour mes lectrices vraiment fachées avec les choses du foot, (mais celles ci,je pense, n'auront pas continué plus loin mon billet du jour, même celles qui adorent me lire d'habitude :o).
Mais même celles ci auront très surement entendu parler de Zlatan, tant Zlatan Ibrahimović est devenu en l'espace de quelques mois une icône qui dépasse le cadre du sport, de par son charisme et ses provocations médiatiques et ses prestations sur le terrain absolument ahurissantes. Il faut savoir que le prénom du joueur fait, depuis 2012, l'objet d'un néologisme dans la culture populaire incarné par le verbe "zlataner" que tous les élèves de cours de récré utilisent à tout va.
Buteur de génie, grande gueule, formidable technicien, Zlatan suscite des polémiques à chacun de ses passages. S'il est le joueur le plus cher de l'histoire du football tous transferts cumulés (172,6 millions d'euros, rien que ça !), il est aussi le seul footballeur à avoir gagné chaque année le championnat dans lequel il a joué, ce qui n'est pas un mince exploit pour qui suit évidemment un peu le monde du foot ( pour les autres, ca ne risque pas trop de leur parler)!
Bref un joueur de foot hors du commun, à tel point qu'il est un des seuls, sinon le seul, à avoir sorti ses mémoires à moins de 30 ans, alors même qu'il continue de jouer et d'accroitre son palmarès déjà ébourrifant.
Et cette biographie, Moi Zlatan, que j'ai pu lire en livre de poche, gràce à l'opération "le coup de coeur des blogueurs du livre de Poche", a été un vrai best-seller un peu partout où il est sorti, et notamment dans sa Suède natale, où il a battu tous les records (plus d'un demi-million d'exemplaires pour un si petit pays, c'est énorme). du coup, je ne pouvais passer à coté de ce phénomène et j'ai pris donc pas mal de plaisir à la lecture de cette autobiographie sportive, la première que je lis depuis celles de Laurent Fignon et d'André Agassi.
Par rapport à ces dernières, il faut avouer que ce "moi Zlatan" est d'un niveau littéraire quand même bien inférieur : le biographe David Legercrantz a tenu à ce que ce livre donne l'impression que ce soit vraiment Zlatan qui s'exprime, d'où un style oral parfois un peu limite et maladroit, qui ne s'embarrasse pas de fioritures et de figures de style. En même temps, ce style colle bien avec la personnalité du sportif qu'on n'imaginait pas érudit et littéraire (qui a dit qu'aucun footballeur n était ni érudit ni littéraire?)....
1735034_3_1b88_zlatan-ibrahimovic-le-19-juin-a-kiev-contre_aad1622c4ec5a3df1368d5fcb1b326ed
D'ailleurs, outre la forme de cet ouvrage, le fond colle quand même pas mal avec l'image que je pouvais avoir du personnage Ibrahimovic avant de me plonger dans ses confessions. Zlatan renvoie en effet l'image d'yn type arrogant, pourvu d'une confiance en lui à toute épreuves et ne s'embarrassant pas beaucoup d'affect ni de sentimentalisme, ou alors seulement lorsqu'il parle de sa femme et de de ses fils, et encore....
En effet, cette lecture a été très intéessante pour moi dans le sens où, à un moment de ma lecture, je me suis dit que ce type doit être un peu une sorte de double inversé de moi et que toutes les caractéristiques qu'il a sont totalement absente de ma panoplie : Zlatan est un sportif complet, il ne connait pas l'humilité et le manque de confiance en lui, il aime à la folie les bagnoles (que de pages sur son plaisir de conduire ses Ferrari, moi qui n'y connais rien) et jouer à sa console à des jeux de guerre (sic), il traine avec plein de mauvais garçons ( ah moi j'ai mon chroniqueur masqué quand même :o), il n'hésite pas à utiliser ses mains lorsqu'on lui parle mal, se vante de ne jamais ouvrir un bouquin, j'en passe et d'autres...
Bref, difficile de trouver un point d'accroche avec ce personnage tellement opposé à moi... mais en même temps, s'il est à ce niveau et avec un tel charisme (et euh, pas forcément moi), c'est aussi grâce à cette personnalité que j'ai appris à connaitre dans ce témoignage, dans lequel, reconnaissons lui cette qualité, Zlatan ne cherche pas forcément à se montrer sous son meilleur jour. Au contraire, dans son autobiographie, il apparait quand même très souvent comme un type à l'égo aussi hypertrophié que l'on imaginait avant de commencer la lecture, et au moins n' a t il pas tendance, contrairement à d'autres avant - et après- lui, à enjoliver la réalité...
Mais le livre ne possède pas que cet atout en poche, loin de là : les premiers chapitres sur son enfance peu favorisé d'immigré bosniaque dans une pauvre banlieue suédoise Rosengaard ( près de Malmö) sonnent justes, et présentent un vrai intéret, et toutes les scènes sur les jeux de pouvoirs entre les têtes pensantes du milieu du football, et notamment pendant les pratiques de transfert, se révèlent être également inédites et captivantes.
Et Zlatan n'oublie pas de nous livrer quelques règlements de comptes virils et bien sentis, notamment, et ce, dès le premier chapitre, à l'encontre de Pepe Guardiola, l' xentraineur de Barcelone, la seule année où l'attaquant suédois y était (ce qui reste d'ailleurs son seul échec en club)...
Bref, une autobiographie totalement à l'image de son auteur, provocante, mégalo, sincère, enervante, mais au bout du compte, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde tout au long de ces 450 pages. Pas forcément au point de lire toutes les prochaines bio qui sortent sur les foots, mais assez pour désormais suivre les prochains matches de Zlatan avec plus d'attention, ca c'est plus que probable...
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
chardonette
  16 juin 2013
Que l'on aime ou pas le football, il est impossible d'échapper au phénomène Zlatan Ibrahimovic.
Cette star du ballon rond a décidé de raconter son histoire à David Legercrantz, grand biographe.
Ce livre a faillit remporter le prix August en Suède, l'équivalent du Goncourt français ce qui laissait présager une belle qualité à ce livre.
Effectivement, la promesse sera tenue.
On comprend rapidement que Zlatan Ibrahimovic est un homme qui a vécu énormément de choses dans sa vie, entre l'alcoolisme de son père, la toxicomanie de sa demi-soeur et on comprend donc son fort caractère.
C'est un homme qui était un jeune garçon fan de Ronaldo et qui prenait le football comme un jeu, il a eu l'occasion de jouer dans de grands clubs, des clubs prestigieux comme l'AC Milan, Barcelone et actuellement Paris, il a remporté de nombreux titres et il a marqué de nombreux buts.
Il est également joueur pour l'équipe nationale de Suède.
Ce roman est un documentaire sur l'intégration d'un homme en Suède vis-à-vis de ces origines, mais aussi dans le monde du football.
On apprend des choses intéressantes sur les transferts, les relations entre les joueurs et leurs entraîneurs.
Bref, que l'on aime ou pas Zlatan Ibrahimovic une chose est sûre on ne peut pas lui reprocher sa franchise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SydneyLove
  27 mars 2016

Une fan de foot comme moi, d'origine italienne en plus, ne pouvait pas rater LA biographie de Monsieur Zlatan Ibrahimovic. Zlatan est un personnage atypique, haut en couleurs, on l'adore ou on le déteste, mais on ne reste pas indifférent. Il est probablement un des plus grand joueur actuel, avec son physique de viking, mais un style technique à la brésilienne qu'il a appris en essayant d'imiter ses idoles brésiliens.

L'enfance de Zlatan n'a pas été facile, il est tiraillé entre deux parents divorcés d'origine ex-yougoslave, ayant fui la guerre, immigrés en Suède. Il a appris très tôt à se débrouiller seul, et c'est ainsi qu'il s'est forgé ce caractère dur qu'on connais bien. Ses talents de footballeur sont vite repérés par les entraineurs de Malmö, mais son attitude ne fait pas l'unanimité, car il joue en solo et marque des buts à la pelle. Ce qui ne plait pas à ses coéquipiers, qui sont visiblement jaloux. S'en suit son transfert aux Pays-Bas, puis en Italie, ou il devient la star mondiale que nous connaissons aujourd'hui. Il nous raconte également la parenthèse à Barcelone où il se sent incompris et n'est pas utilisé comme il l'aimerait.

Ce récit est raconté d'une manière simple, cash, des phrases courtes qui vont droit au but. Comme une conversation, on a l'impression que Zlatan nous raconte sa vie, on a l'impression de l'entendre parler. Je dois avouer que je suis devenue totalement fan de la personne qu'il est, après avoir lu son livre, qui m'a permis de comprendre son chemin, son travail acharné, son sens de l'honneur. Car il ne faut pas oublier que le talent ne suffit pas, et qu'il y a malgré tout des heures de travail quotidien pour affiner les gestes technique et pour être le meilleur.

Ce qui m'a marqué le plus est finalement l'itinéraire de cet enfant de "yougo", comme il dit lui-même, qui devient le meilleur joueur suédois de tous le temps. Et ceci malgré les détracteurs et les bâtons dans les roues.
Lien : http://soniasbooks.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
2pulp
  15 mars 2018
Moi qui aime le football, il était quasiment impossible de ne pas avoir entendu le nom Ibrahimovic . Cette superstar du football a voulu raconter son histoire à David Legercrantz, biographe.
J'ai beaucoup aimé sa personnalité imposante qui suscite d'énormes intérêts, grâce aussi aux photos proposées dans le livre qui retracent sa carrière.
Malgré cela, il manque encore un peu de détails dans certaines situations, notamment concernant les divers problèmes rencontrés tout au long de sa carrière, et durant son adolescence. On ne voit pas bien dans son livre où il a péché.
Enfin, je conseille ce livre pour tout passionné de football, et indépendamment du foot, que l'on aime ou non le "personnage" de Zlatan.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
wiggybiswiggybis   07 décembre 2013
Ca ne pose aucun problème de ne vouloir ressembler à personne d'autre qu'à soi. Ayez confiance en vous. Après tout, je m'en suis moi-même plutôt bien tiré.
Commenter  J’apprécie          130
fannyvincentfannyvincent   02 décembre 2014
Guardiola m'avait transformé au point de devenir un simple joueur, un bien plus mauvais joueur que je le suis. Un vrai gâchis pour toute l'équipe.
Commenter  J’apprécie          80
2-9babelio2-9babelio   25 février 2015
breeee
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Zlatan Ibrahimovic (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zlatan Ibrahimovic
Quand les footballeurs troquent le ballon contre la plume? ou le clavier. Et qu'une littéraire décide de s'y mettre!
La liste de Garance : https://glose.com/bookstore/perles-de-footeux
Dans cette vidéo je vous parle des livres suivants que vous pouvez commencer a lire gratuitement sur Glose :
- Moi Zlatan Ibrahimovic https://glose.com/book/moi-zlatan-ibrahimovic
- Zidane, de Yazid à Zizou https://glose.com/book/zidane-de-yazid-a-zizou
- Cristiano Ronaldo : La biographie https://glose.com/book/cristiano-ronaldo-la-biographie
autres livres classés : sportVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
831 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre