AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281163195X
Éditeur : Pika Edition (22/03/2017)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Aucun des deux ne parvenant à s'imposer dans le duel qui les oppose, Haru et Kazunari finissent par se réconcilier. Ailleurs, dans le combat qui voit s'affronter Shirô Amakusa et Jin l'alchimiste pour le contrôle du Yamatai, c'est Jin qui l'emporte. Haru et Mana n'ont rien demandé, mais c'est entre leurs mains que repose désormais le destin du monde. Il est temps pour eux de s'engager dans la bataille finale et de détruire Kûshirô, le c?ur du système maléfique mis a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bouvy
  20 octobre 2018
Haru avance vers le combat final qui doit l'opposer à Kûshirô. Mais il se bat encore avec son meilleur ami, Kazunari. L'apparition soudaine de Sanae arrête le combat au moment fatidique. Les deux amis se retrouvent enfin grâce à la sagesse de Sanae. Elle n'est pas seule, on retrouve Chris Kusakado, la jeune femme croisée d'Angleterre qui était la garde du corps d'Haru et de Mana au début de la série ainsi qu'Alex Boyle, l'autre croisé d'Angleterre qui, accompagné de Loulou Lau, a pénétré avec Haru et Mana dans le treizième arrondissement. Cependant, le combat entre Jin et Shirô fait rage et perturbe grandement la stabilité de Yamata. Une tempête gronde sur Tokyo et la marine américaine qui a pénétrée dans la baie de Tokyo s‘apprête à intervenir militairement. L'existence des survivants est rendue publique. Jin sort vainqueur de son combat et veut rendre vie au Yamatai alors Haru se doit d'affronter Kûshirô qui en réalité n'est plus car c'est Jin qui vit au travers de son corps…
Voilà, série terminée. Elle se solde par vingt opus, presque tous intenses et passionnants. Il y eu peu de temps morts dans cette superbe série. Les dessins ont toujours étés épatants, sans doute parfois inspirés par d'autres bandes dessinées, même européennes. Il y a de la magie, de la sorcellerie, du fantastique, de l'ésotérisme, de l'amour, un peu d'érotisme, du suspens, bref, un peu de tout et reparti de façon équilibrée. On ne peut pas facilement classer ou donner des étiquettes à ce manga. Toujours est-il que je peux affirmer qu'il est assez constant dans sa qualité, tant graphique que du côté du scénario. Elle m'a vraiment passionnée et sans rien spolier, la fin m'a touchée. C'est émouvant. Et puis, il y a toujours cette touche d'humour qui adoucit l'horreur, ce qui fait que nous restons, même dans les pires moments de l'histoire, positifs. Et il y a aussi toujours cet équilibre entre le yin et le yang, le féminin et le masculin. Mana s'avère pleine de charme, un peu gamine pour une adolescente de trois cent soixante ans. Haru toujours téméraire, probe et sincère. C'est vraiment les deux personnages centraux de la série, les autres sont réellement secondaires et on peut vraiment ‘en passer comme c'est le cas pendant plusieurs épisodes. Mais leurs apparitions, par petites touches, font avancer l'histoire et parfois on même une grande influence sur la suite. Vraiment, dans l'ensemble un bon manga, avec la chance que la série est complète car s'il avait fallu attendre un épisode tous les trimestres, je pense que j'aurais eu des difficultés à atteindre l'ultime épisode et la conclusion. Je ne vais pas m'étendre davantage sur cette série que j'ai vraiment apprécié mais si vous aimez les mangas fantastiques, alors, je me permets de vous conseiller vivement X-Blade, je pense que vous ne le regretterez pas. Tous les épisodes ont été lu en format KINDLE sur un iPad Pro avec une superbe numérisation.

Personnage :
Haru : le héros et personnage principal. Jeune homme, orphelin depuis la catastrophe qui a ravagé Tokyo quatre ans plutôt. Haru est le seul survivant retrouvé dans les décombres. On dénombre au moins deux million de morts et disparus. Il trouve un sabre qui est aussi une jeune fille. Haru le diminutif d'Harumi.
Sanae : la meilleure amie d'Haru.
Kazunari : le meilleur ami d'Haru et de Sanae.
Mana : princesse qui revient de l'ère Keian (ère japonaise de 1648 à 1652). Elle était en sommeil en ayant pris la forme de sabre en l'an deux de cette ère. Elle a donc trois cent soixante ans de retard sur notre époque.
Fujimaru : guerrier, plutôt genre samouraï. Il connaît les secrets des katanas qui seraient aux nombre de sept. Les sept sabres de Bouddha. Membre de l'association des Sept Fourreaux. le samouraï qui s'est rebellé contre les Sept Fourreaux mais est encore ennemi avec l'Aoikikan. C'est lui qui a dérobé le sabre qui devient Mana. Il s'est pris d'amitié pour Haru.
L'Aoikikan : elle semble être l'organisation ennemie de l'organisation des Sept Fourreaux et veut mettre la main sur Mana. Ses membres l'appelle princesse. Ces membres sont les héritiers de Tokugawa. C'est une organisation gouvernementale.
Les Sept Fourreaux : organisation ennemie de l'Aoikikan. Dans le premier tome, on ignore laquelle des deux organisations est la gentille ou la méchante mais elles sont toute les deux assez violentes et déterminées.
Kûshirô : samouraï disparu depuis trois cent soixante ans. Il est le premier utilisateur de Mana et son esprit habiterait le corps d'Haru
Tokugawa : personnage du passé,
Le treizième arrondissement : Il reste douze arrondissements sur les vingt-trois que comptait Tokyo avant la catastrophe de l'apparition de Yamata. Les onze arrondissements sinistrés (plus de deux million de victime) ont été ceinturés par un mur pour protéger le reste de la ville de l'extension du phénomène Yamata. Depuis, les Tokyoïtes l'ont rebaptisé le treizième arrondissement.
Yamata : île disparue qui était située dans la baie de Tokyo, qui était la cinquième île du Japon et qui à ressurgi du passé mais pas au bon endroit.
Matsudaira : chef de l'organisation gouvernementale Aoikikan.
Chris Kusakado : jeune femme guerrière qui semble pouvoir combattre les samouraïs des Sept Fourreaux avec une arme spéciale qui détruit les armes qui sont des humaines transformées. La destruction de ces armes entraîne la mort des jeunes femmes Fourreaux. L'organisation Aoikikan l'a embauchée et elle doit servir de garde du corps à Haru et Mana.
Kudô Seiichi : nouvel entraîneur d'Haru en Kendo, désigné par le grand-père de Kazunari pour enseigner à notre héros les techniques anciennes de cet art martial.
Shirô Masuda : devin, cartomancien, enfin, c'est comme cela qu'il se présente car il est l'actuel dirigeant de l'île Yamata. Ce serait l'homme qui a dirigé la révolte des chrétiens de Shimabara, il y a très longtemps.
Jin : le forgeron hérétique. C'est lui qui a transformé Mana en fourreau humain. Il s'appelle aussi Jean Estark, l'alchimiste fou.
Sôji : dernière recrue des Sept Fourreaux. C'est un génie de la lame, un escrimeur redoutable et hors du commun malgré sa jeunesse. Il semble dévoué à Shirô Masuda.
Nouveau personnages à partir du tome 6 :
Capitaine Konoe Yaegaki : des forces terrestres d'autodéfense. Elle faisait partie de la mission suicide qui sauva Haru du treizième arrondissement. Elle est chargée de la protection de notre héros et de Mana qui partent en expédition dans le treizième arrondissement.
Alex Boyle : un croisé comme Chris. l'remplace cette dernière mise à l'écart car elle a été blessée dans l'attentats du lycée par le samouraï des Sept Fourreaux. Il accompagne Haru et Mana dans l'expédition du treizième arrondissement. Son nom de code est le Dominateur
Loulou Lau : elle aussi est une croisée. Elle ressemble à une gamine avec un air de poupée psychopathe. Elle fait amis partie de l'expédition. Au combat, elle est redoutable d'efficacité. Elle est surnommée « la poupée chinoise ».

Narumi Kaya : jeune femme qui ressemble assez à Mana et qui se présente comme étant l'ancienne princesse de Yamata.
Den Adakura : samouraï sans scrupule, tueur cruel avec un fourreau humain tout aussi cruel que lui. Il va dresser Kazunari à devenir haineux.
Le Patron : il dirige le maid café avec une secrétaire taciturne où travaille Sanae et Shinozuka qui est le fourreau humain de Sôji. Son visage ressemble étrangement au masque du personnage principal de V Comme Vendetta. En réalité, c'est Tôya Yagyû, un ancien samouraï qui utilise un fourreau humain, sans doute celle qui se fait passer pour sa secrétaire et il serait le seul survivant du combat d'il y a quatre ans, le combat qui aurait réveillé les symboles qui ont fait réapparaître l'île de Yamata.
Saburô : Venu du passé, il est un survivant de la battle royale qui eu lieu il y a quatre ans. Il arrive du passé où il était un homme d'épée renommé. Il vient de la fin de l'époque Sengoku et du début de l'époque Edo.
Takemi Shinyôji : C'est le fourreau humain de Saburô. Elle prétend que pour qu'un combattant soit au top, il doit entretenir une relation amoureuse avec son fourreau humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BouvyBouvy   20 octobre 2018
- Tu m’a déjà dit que c’était une bonne chose que de ne pas vivre éternellement. Je me trompe, Hasegawa ?
- Non, tu as raison, c’est plutôt chouette…
Commenter  J’apprécie          90
Lire un extrait
autres livres classés : samouraïsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Si je reste

Quel instrument mia joue t'elle?

La guitare électrique
Batterie
Piano
Violoncelle

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Si je reste de Gayle FormanCréer un quiz sur ce livre