AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290144088
Éditeur : J'ai Lu (28/06/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Fille bâtarde d'un comte, Lisette Bonnaud prête assistance à son demi-frère qui tient une agence d'investigations à Londres. Or, celui-ci refuse catégoriquement de la laisser participer aux enquêtes de terrain. Frustrée, la jeune femme trouve enfin une occasion en or quand, en l'absence de Dom, se présente le duc de Lyons, à la recherche de son frère disparu. Lisette promet de l'aider, à condition de l'accompagner en France où mène un semblant de piste. Se faisant p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
BookosphereBlog
  28 juin 2017
Le roman commence quand Lisette est une jeune fille, le soir d'un drame. Lisette est la fille illégitime de son père, qui a eu une aventure avec une maitresse qui lui a donné un fils (son troisième), puis une fille. Sa femme étant décédé, il n'a jamais voulu épouser sa maitresse mais à fait d'elle sa maitresse officiel en lui offrant un logement et en vivant avec elle au quotidien. Son premier fils, l'Héritier à toujours détester Tristan le frère de Lisette, et leur mère.
Alors qu'il était à la chasse avec son père, un accident à eu lieu et son père est mort à son chevet avec son frère ainé, il a eu le temps de réécrire un testament en offrant à Tristan son cheval, à Lisette sa collection d'objet ramener de voyage, la maison à leur mère, etc… sauf que ce testament à été brulé, L'ainé n'a jamais voulu offrir quoi que ce soit aux autres. Alors quand Tristan à voler le cheval qui lui appartenait de droit, L'hériter à mis sa tête en porte-à-faux. Tristan ne pourra plus jamais retourner à Londres sous peines d'être arrêté.
On retrouve alors Lisette et son deuxième demi-frère quelques années plus tard à Londres, celui-ci étant le deuxième fils légitime de leur père, mais ayant prit la défense de Lisette et Tristan s'est aussi retrouvé sans aucune dotation, il n'a pas réussit à finir ses études de droit, mais à réussit à ouvrir un cabinet de Détective, d'enquête dont Lisette est la secrétaire, et gère les taches administratives, bien qu'elle en veut plus !
Elle aussi à soif d'aventure, et aimerait être une Détective !
Alors le jour où le Duc de Lyon, fait son entré chez elle à une heure bien matinal, elle saute sur l'occasion pour partir à l'aventure mais pas n'importe laquelle, puisqu'elle est là pour défendre son frère ! Car oui le Duc qui est aussi beau, qu'arrogant accuse son frère Tristan de l'avoir arnaquer en lui prédisant avoir retrouver son frère disparu, en lui donnant RDV, mais il n'est jamais venu.
Lisette connait son frère, il n'est en aucun cas un arnaqueur et surtout s'il n'est pas venu au RDV, c'est qu'il est arrivé quelque chose car jamais Tristan serait revenu à Londres sans les prévenir et surtout sans avoir réellement trouver quelques chose, sinon pourquoi mettre sa vie en danger car malgré le temps qui a passé après la mort de son père, Tristan n'est pas le bienvenu ici à cause de son demi-frère.
Ils décident donc après avoir bien négocier les conditions de voyages de partir en France voir l'employeur de Tristan, qui en France est un enquêteur très apprécié pour son travail. Mais à cette époque Lisette ne peut pas se déplacer sans chaperon, car elle n'est pas marié. Mais Lisette à un plan, faire passer le Duc pour un de ses frères, sauf qu'en embarquant dans le bateau pour Dieppe, elle croise sa voisine, que faire alors qu'elle connait le visage de ses frères impossible de faire passer le duc pour un membre de sa famille…
Le Duc prend les choses en main, et improvise un plan B, il se décide à changer de stratégie et se fait passer pour le mari de Lisette, un jeune couple fou amoureux qui n'a pas attendu avant de se marier. Dans leur aventure, ils auront bien des embuches sur leurs passage, notamment que le bras droit du demi-frère de Lisette à également embarquer sur le bateau pour les suivre et retrouver Tristan avant eux. Nos deux protagonistes vont devoir travailler ensemble pour réussir à ne pas se faire repérer et échapper à la surveillance de cet espion.
On Passe de Londres, à Dieppe, de Dieppe à Paris, on fait un long voyage en très bonne compagnie, j'ai eu beaucoup de mal à m'arrêter de le lire, les pages se tournent vraiment très vite, on veut comprendre qu'elle secret cache toutes ses petites personnes que ce soit Lisette, Tristan ou même le Duc. Car le Duc n'a pas vraiment tout dit à Lisette, car si on retrouve son frère celui-ci héritera du duché de Lyon, il ne sera donc plus un Duc, est-il donc vraiment dans l'optique de retrouver son frère ?
Et surtout, il refuse de faire un mariage d'amour jamais il ne se mariera avec une femme qui aura de l'amour pour lui, car dans sa famille son père et son oncle son devenu fou, alors lui aussi va surement le devenir, mais est-ce vraiment la vérité ? Et surtout qui a enlevé son frère quand celui-ci n'était qu'un bébé ?
Lien : https://bookosphereblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefun
  21 juillet 2017
C'est le premier livre que je lis l'auteure américaine Sabrina Jeffries, et je dois dire que j'ai bien apprécié sa plume. L'histoire était très intéressante et bien évidemment, très plaisante à lire ! En plus de la romance très bien amenée entre Lisette et Max, dont la première rencontre laissait présager une relation haute en couleur, nous avons aussi droit à un road trip de Londres jusqu'à Paris où il va arriver différentes péripéties à nos deux héros puisque ceux-ci sont pris en filature par l'homme de main du demi-frère de Lisette qui est un personnage pour le moins abjecte et cruel... Il va sans dire que je lirai les prochains tomes de cette saga puisqu'ils seront consacrés aux autres personnages masculins croisés dans ce 1er opus !
Ma note : 17/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
Commenter  J’apprécie          10
Tachan
  23 janvier 2018
Une nouvelle fois, j'ai beaucoup aimé le démarrage de cette nouvelle série de Sabrina Jeffries. On retrouve un univers fait d'enquêtes et d'aventures et j'adore ça. La romance est aussi de toute beauté, faite de légèreté et de noirceur avec une bonne dose d'humour et d'aventure. J'ai beaucoup aimé Lisette et Max et il me tarde de découvrir les aventures de Dom, Tristan et Victor.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          00
MissGolightly
  31 octobre 2018
Une lecture et une romance agréable, même si l'histoire manque un peu d'originalité.
Lien : http://missgolightlychronicl..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   21 juillet 2017
— Qui êtes-vous donc ? La maîtresse de Manton ? En entendant ces paroles teintées de mépris, Skrimshaw s’empourpra de rage. Lisette posa une main sur son bras pour l’empêcher d’intervenir.
— Je m’en charge, Shaw. Il recula à contrecœur.
— Comment savez-vous que je ne suis pas son épouse ? demanda-t-elle en soutenant le regard perçant du duc.
— Il n’est pas marié. Quel goujat ! Sa mère l’aurait qualifié de… d’Anglais. S’il ne ressemblait pas à un duc, il se comportait comme tel.
— Certes, mais il a une sœur… Cette réponse le déstabilisa un instant. Il se ressaisit très vite et la toisa de plus belle.
— Pas à ma connaissance. Il dépassait les bornes. Elle oublia les menaces du duc, l’heure matinale et sa tenue légère. Elle ne voyait plus qu’un autre George, tout aussi suffisant que l’original.
— Je comprends, dit-elle en s’avançant d’un air de défi. Puisque vous savez tant de choses sur M. Manton, il est inutile que je vous indique quand il reviendra, ni comment vous pouvez le joindre. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, milord. Lorsqu’elle voulut lui claquer la porte au nez, il s’interposa. En levant les yeux vers lui, elle crut déceler dans son regard une lueur proche du respect.
— Veuillez m’excuser, madame. J’ai l’impression que nous sommes partis sur de mauvaises bases.
— C’est vous qui êtes mal parti. Vous n’avez pas eu besoin de moi pour vous fourvoyer. À en juger par l’expression du duc, il n’avait pas l’habitude qu’une personne de modeste condition lui tienne tête.
— C’est une façon de voir les choses, mais vous n’avez peut-être pas tort, j’en conviens. Toutefois, il existe une explication à ma grossièreté. Si vous me permettez de vous l’exposer, je promets de me conduire en gentleman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   21 juillet 2017
Le duc l’observa d’un air énigmatique.
— Quoi qu’il en soit, nul ne croira une seconde que nous sommes frère et sœur. Nous sommes trop différents… et je vous assure que je ne parviendrai jamais à vous traiter comme une sœur.
— Parce que je suis d’un rang trop inférieur au vôtre ? rétorqua-t-elle, indignée.
— Parce que vous êtes trop belle. En la voyant se crisper, il ajouta d’un air désabusé :
— Je ne peux faire semblant de ne pas le remarquer. Or à ma connaissance, un frère n’est pas censé s’attarder sur ce genre de chose chez une sœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   21 juillet 2017
Une idée germa dans l’esprit de la jeune femme.
— Dans ce cas, restons discrets. Voyageons dans une voiture anonyme, comme n’importe qui. Vous pourrez alors prétendre que je suis une parente sans susciter le moindre commentaire. Elle ne put réprimer un sourire espiègle :
— Nous serons deux personnes ordinaires, et nul ne se souciera de ma réputation ou de la vôtre. Ou de Peter. Ces paroles restèrent en suspens entre eux. Max dévisagea longuement Lisette. Elle se hâta de rompre le silence.
— Tout sera plus facile. Si vous vous faites passer pour l’un de mes frères, il n’y aura pas de domestiques, pas de questions. Nous irons en France mener discrètement l’enquête, puis nous reviendrons sans attirer l’attention.
— Et les privilèges liés à mon rang ?
— Quels privilèges ? En France, vous ne serez qu’un étranger dans un pays où de nombreux aristocrates ont perdu la tête. Être un lord anglais n’est pas un avantage, là-bas. Vous risquez d’en faire l’amère expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   21 juillet 2017
— Je veux être capable de me défendre, ne jamais dépendre financièrement d’un homme. Voilà qui était clair et net. Mais ce n’était pas tout.
— Je veux parcourir le monde. Elle leva les yeux vers Max, emportée par son enthousiasme.
— Je veux utiliser mon cerveau, ne pas faire semblant d’être idiote uniquement pour ménager l’orgueil d’un homme. Je veux aider Dom dans son travail pour prouver à George que nous avons réussi malgré son hostilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   21 juillet 2017
Dom n’avait pas à le savoir. Il pestait déjà contre François Vidocq, l’ancien chef de la police secrète française.
— J’ai peine à croire que notre frère t’ait permis d’approcher cette crapule.
— Nous avions besoin d’argent, répondit-elle d’un ton désinvolte. Et Vidocq cherchait une personne de confiance pour le classement de ses fiches signalétiques de criminels. C’était un poste intéressant.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1664 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre