AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367730245
Éditeur : Marmaille et Compagnie (04/10/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans le village tout le monde adore Marcel. Le seul endroit qu'il évite, c'est le lavoir où se réunit une bande de mômes. À leur tête ? Baptiste, qui s'acharne sur Marcel et le traite d'idiot. Mais Marcel s'en fiche car la nuit, il devient un super héro et il parcourt son village pour corriger les injustices et ramasser les papiers gras qui traînent. Un soir les habitants du village viennent le chercher : Baptiste est en danger et seul Marcel peut le sauver. Que fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
milamirage
  02 novembre 2013
Marcel vit à Brunies : il y est né, il y a grandi et il n'en est sorti que peu de fois, juste quand il était petit, pour aller voir un docteur car il fallait tenter de soigner sa maladie. Mais ce médecin n'a pu dire que « Hum, quand même bien prononcée, cette maladie », alors il n'est plus allé le consulter. A Brunies, il connaît tout le monde, du maçon au fromager, des plus âgés aux plus jeunes, et presque tous sont gentils avec lui… sauf qu'il y a les terreurs, les affreux du village, les « sales gosses » qui ne cessent de l'asticoter. Surtout Baptiste qui lui fait plein de méchancetés et qui le poursuit en le traitant d'idiot… Marcel déteste qu'on le traite d'idiot, oui, vraiment, il déteste ça… Mais le soir venu, il se fiche bien de toutes ces histoires… le soir venu, il sait que…
Mon avis : Au mois de juin dernier je vous ai présenté l'album « Ça penche » de Daniela Volpari que j'avais eu la chance de me voir attribuer lors d'une masse critique. Des éditions Marmaille & compagnie, il m'avait régalée, en particulier de par son originalité et sa qualité. C'est donc sans la moindre hésitation que j'ai demandé « Marcel » lors de la masse critique de septembre et avec beaucoup de plaisir et d'impatience que j'ai appris qu'il m'avait été attribué. Et je ne suis vraiment pas déçue, bien au contraire. J'ai adoré retrouver mon Germain de « La tête en friche », roman de Marie-Sabine Roger, mais en version jeunesse. Ici, contrairement à beaucoup d'ouvrages sur ce thème destinés aux jeunes lecteurs, on ne passe pas par un animal pour aborder la différence, ni même d'ailleurs par un enfant. Marcel est un adulte, simple d'esprit certes, mais, à vrai dire, de nos jours, on aimerait en rencontrer beaucoup plus possédant ses qualités : il ne ferait pas de mal à une mouche, se montre toujours prêt à rendre service, offre son affection sans avoir d'idées derrière la tête (non, ne vous moquez pas, c'est l'expression qui m'est venue en premier lieu, on peut la remplacer par « sans opportunisme aucun »…). La nuit, il veille sur son village, sur la campagne environnante et sur les animaux qui y vivent, il nettoie aussi toutes les cochonneries laissées par-ci par-là par des personnes peu scrupuleuses… Son seul souci, ce sont les railleries de certains pitchouns de Brunies… mais cette histoire sait aussi parler du pardon. Les illustrations de Chiara Arsego, style sépia, contribuent très largement à mon coup de coeur pour cet album : elles accompagnent à merveille le texte. Toutes en délicatesse, elles nous rendent des personnages très expressifs, Marcel nous offre en outre une palette d'émotions qui ne fait qu'accroitre notre attachement à son personnage. Mais cette fois-ci je ne saurai pas immédiatement si mes petits lecteurs partagent mon engouement pour cet album : si j'ai pris l'habitude d'offrir mes livres masse critique à la médiathèque pour en faire profiter le plus grand nombre, je garde «  Marcel » pour une seule petite bouillette… en me promettant de l'acquérir pour mes bacs d'albums et surtout de surveiller de très près les publications de Marmaille & compagnie ...
Public : à partir de six – sept ans mais peut faire l'objet d'une lecture accompagnée dès cinq ans.
Si vous voulez vous rendre sur le book de l'illustratrice, Chiara Arsego, vous pouvez suivre cette adresse :
http://chiara-arsego.ultra-book.com/portfolio
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Ladydede
  05 octobre 2013
Marcel est un "simple d'esprit" qui aime plus que tout son village Brunies. Marcel chérit tellement son village que la nuit, il devient un super héros afin de sauver les ours, les montagnes et les airs de pique-nique. Marcel est un homme heureux sauf quand Baptiste, un "sale gosse", le traite d'idiot. Mais un jour, sous les yeux attendris de son amie Flora, Marcel doit aider Baptiste qui est coincé sur le toit de la mairie.
Reçu dans le cadre du dernier masse critique de Babelio, Marcel est un superbe album de jeunesse à partir de 6 ans. Les illustrations de Chiara Arsego sont magnifiques et très poétiques (c'est d'ailleurs pour moi le point fort de ce livre). Dès les premières pages, ma fille et moi, nous nous sommes plongées dans l'univers de Marcel et ses aventures. Marcel est un bonhomme très attendrissant ; son côté "simple d'esprit" le rend d'autant plus gentil et attachant. Marcel est un ami qu'on aimerait tous avoir. L'histoire est assez simple mais elle a le mérite de nous rappeler que l'entraide est plus qu'important aujourd'hui.
En plus d'être une belle histoire et d'un sublime livre, Marcel m'a permis de découvrir une maison d'édition : Marmaille & Compagnie dont la ligne éditoriale m'intéresse particulièrement et dont je vais me hâter de regarder leur catalogue avec entrain.
Pour moi, vraiment, Marcel est une excellente lecture pour les enfants et les grands enfants. Merci à Babelio et aux éditions Marmaille & Compagnie pour cet agréable cadeau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Distact
  07 octobre 2013
Un livre tout doux sur la différence!
Marcel est différent, il habite le village de Brunies et il connait tout le monde. Il y a ses amis, ceux qu'il côtoie et les autres, et il y a aussi Baptiste.
Baptiste qui aime se moquer de lui. Marcel a aussi un secret...
Un livre tout doux avec de très belles illustrations et des couleurs très douces. Une histoire pour enfants mais pas seulement, car la différence se rencontre à tout âge et les histoires se racontent à tout âge.
J'ai beaucoup aimé ce livre qui nous montre aussi que les plus gentils sont les plus intelligents .
Commenter  J’apprécie          10
MellysBook
  28 octobre 2016
Cet album me laisse un peu songeuse ...

Marcel est un personnage très gentil, attentif aux autres et j'ai l'impression qu'il a un coeur énorme. L'auteur nous informa qu'il a une maladie, mais on ne la connait pas. Serait-se une maladie comme la trisomie 21 ? Je n'en ai pas l'impression. Il me semble juste un peu simple d'esprit. En tout cas, c'est un personnage vraiment attachant !

L'histoire est quand à elle, très simple et elle ne m'a pas spécialement marqué. C'est vraiment ce personnage, Marcel, qui prends toute la place. La dernière moitié du livre est plus amusante, surtout quand notre héro met ses lunettes en forme d'étoiles.

La fin est très intéressante. La petite morale est très sympa et cela nous a permis d'échanger avec Mathis. Nous avons eu deux façons différentes de voir la fin.

Finalement, une histoire que Mathis a beaucoup aimé, mais il me manque un petit quelque chose. Il aurait peut-être fallu une petite intrigue plus marquée ou encore plus de folie.
Lien : http://melineadison.wixsite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lalitote
  06 novembre 2017
Marcel c'est l'histoire de « l'idiot » du village et oui avant dans chaque village, il y avait un mal dégrossi, un pas bien fin, bref quelqu'un sur qui on pouvait balancer des cailloux et dire des méchancetés. A Brunies, il y a Marcel qui n'est jamais trop sorti de son village (si ce n'est pour consulter un médecin car Marcel a une maladie)et qui s'y sent bien malgré les sales gosses menés par Baptiste qui lui font des farces et des méchancetés. Heureusement il y a aussi quelques personnes qu'il aime et qui le lui rendent bien. Marcel est un adulte différent des autres et cette différence n'est pas toujours bien acceptée. Mais Marcel c'est de la bonne pâte, il a le coeur sur la main et il est toujours prêt à rendre service même lorsqu'il s'agit de venir en aide à son pire ennemi Baptiste. C'est une belle leçon qu'il nous donne, sa gentillesse sera récompensée et Baptiste pourra voir plus loin que le bout de son nez. Mais ce livre ne serait rien sans les magnifiques illustrations qui l'accompagnent et c'est un véritable plaisir que de regarder la bonne bouille de Marcel sous le crayon talentueux de Chiara Arsego, il est parfait, son visage reflète la naïveté, la bonté et le bon caractère. J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous montre que la différence est importante et qu'un monde où tout le monde se ressemblerait n'aurait aucun intérêt. Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   04 octobre 2013
Brunies c'est son village. Et lui, c'est Marcel.
Marcel est né à Brunies, il a grandi à Brunies,
et, depuis, il n'en est que peu sorti. Quelques fois,
seulement, quand il était encore jeune,
pour tenter de soigner sa maladie : " Hum, quand
même bien prononcée ", d'après le docteur.
Ce docteur, il ne l'avait pas vu longtemps.
Commenter  J’apprécie          140
Moussaron32Moussaron32   29 décembre 2014
Marcel connaît tout le monde ici : il y a le maçon, sa femme et leur petite Flora qui habitent la maison aux volets bleus. Elle est mignonne, la gamine ! Elle lui donne plein de bonbons. Il y a la famille qui habite tout en haut vers le cimetière et qui fait du fromage. Leur plus jeune fils, un jour, il est parti en Jordanie pour élever des mules et il n’est jamais revenu. Tiens c’est lui d’ailleurs qui avait offert à Marcel sa casquette avec des marmottes dessus.
Et puis il y a les « sales gosses » du village, les terreurs, les affreux. Ceux qui se rejoignent tous les soirs près de l’ancien lavoir et restent des heurs à s’esclaffer. Bon, « sales gosses », c’est un peu exagéré : ils ne sont pas si méchants, sauf quand il y a ce Baptiste, qui un jour, a chipé son ancienne casquette à Marcel ; c’est encore Baptiste qui, un autre jour, a poussé Marcel, dans le torrent glacé, les neiges à peines fondues.
C’est enfin Baptiste qui, tous les jours, poursuit Marcel en imitant sa démarche et en le traitant d’idiot. Idiot toi-même, Baptiste Rrrrr ! Marcel déteste qu’on le traite d’idiot ! Il déteste qu’on le traite d’idiot ! Il déteste qu’on le traite d’idiot !
Heureusement, dans la vie, il y a de doux amis et la douce amie de Marcel c’est Croquette. Ah cette Croquette !
Ils en passent des heures ensemble autour de la table de la cuisine, avec Marcel qui prépare une bonne soupe et Croquette qui parle, parle, parle et rit à gorge déployée.
Quand Albert, le mari de Croquette, rentre le soir, Marcel sort par la porte de la cuisine qui donne sur le poulailler. Et hop ! Ni vu ni connu, voilà Marcel disparu ! Car Albert et Marcel, ça fait pas bon ménage.
Marcel s’en fiche bien de toutes ces histoires ; il sait que, la nuit venue, grâce à son eau magique, il pourra faire des folies.
Comme la fois où il est rentré dans le garage de Jean-Pierre, le chasseur, et qu’il a mis des bonbons au miel dans sa besace, à la place des cartouches : les ours, ils ont dû bien se régaler avec les bonbons au miel !
Ou bien la fois où il a mis du sucre dans les réservoirs des machines qui détruisent la montagne. Le lendemain, les machines, elles n’ont pas démarré. C’est Marcel qui vous le dit ! Aussi la nuit, il ramasse les papiers gras qui traînent sur l’aire de pique-nique près du cimetière : il déneige les pas de porte et les sorties de garage l’hiver : ou bien il range les stéres de bois bien comme il faut. Brunies, c’est son village.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moussaron32Moussaron32   29 décembre 2014
Aujourd’hui aurait dû être une belle journée : il faisait grand soleil, et Marcel a traversé le village en longeant les murs chauds de pierre sèche pour se rendre chez Croquette, non sans avoir salué au passage le monde qui part au travail ou à l’école. Et alors qu’il donnait à manger aux poules de Croquette, tout s’est compliqué : le maçon de la petite Flora, la famille qui fait du fromage, la clique des affreux, tous ont déboulé dans le poulailler.
Soi-disant qu’ils savaient depuis longtemps ce que Marcel faisait la nuit et que, comme il était le super héros du village, défenseur des ours, des montagnes et des aires de pique-nique, il fallait qu’il vienne aider Baptiste qui était coincé sur le toit de la mairie. Marcel se fiche bien de Baptiste soit coincé là-haut ; mais voilà il y avait la petite Flora qui le suppliait du regard. Elle aime bien Baptiste ; il la pousse très haut sur la balançoire.
Baptiste s’est approché de lui et a dit d’une voix hésitante qu’on ne lui avait jamais connue : « Merci Marcel »
Depuis il se raconte jusqu’à Paris que la nuit tombée, sous les étoiles, ce n’est plus une silhouette que l’on surprend à cheminer dans le village, mais deux : une rabougrie et cabossée et une autre habile et fluette..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadydedeLadydede   05 octobre 2013
Marcel s'en fiche bien de toutes ces histoires ; il sait que, la nuit venue, grâce à son eau magique, il pourra faire des folies.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : bonheurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
449 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre