AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754000697
160 pages
Éditeur : First (30/11/-1)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Pour déjouer tous les pièges de la langue française...

Vous vous posez une question sur une orthographe délicate, l'accord du participe passé, les adjectifs numéraux...

Vous vous demandez parfois d'où peuvent bien venir les mots courants, quelle est, par exemple, l'histoire de "canapé", de "robinet", "lavabo"...

Vous hésitez sur le genre de "termite", d'"obélisque", d'"apogée"...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ConfidencesLitteraires
  19 avril 2016
Un livre indispensable pour tous ceux qui confondent les homonymes, qui hésitent sur des mots courants...
C'est grâce à lui que je sais écrire "au temps pour moi" correctement, que je fais la différence entre "d'avantage" et "davantage"...
Un guide bien fait, pas vraiment complet mais qui met l'accent sur le principal !
Commenter  J’apprécie          10
Aikez
  23 janvier 2015
Ce livre, retrouvé par hasard, m'a permis de m'occuper une poignée d'heures. Il s'agit d'un répertoire de difficultés ou confusions orthographiques tout ce qu'il y a de plus classique.
Commenter  J’apprécie          00
Mbangue
  23 mars 2012
interessant
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
deriblekderiblek   08 avril 2012
Dés "potron-minet" signifie dés que le chat montre son derrière, c'est-à-dire, "dés l'aube". On emploie aussi, pour désigner plaisamment les premiers moments du jour : "dés potron-jaquet", le jaquet (sans c) étant l'écureuil. La véritable origine de l'espression serait, selon le Littré, "dés le paître au minet", ou "dès le paître au jaquet", c'est à dire, dès que le chat ou l'écureuil vont au paître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AikezAikez   23 janvier 2015
Pardonner
On pardonne les erreurs que quelqu'un a commises, mais on ne pardonne pas quelqu'un : la préposition "à" est nécessaire entre le verbe pardonner et celui qui est le bénéficiaire de ce pardon. On pardonne donc à quelqu'un ses erreurs.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Joseph Julaud (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Joseph Julaud
Et vous, savez-vous épeler Stanislas Le********* ? Si vous souhaitez vous frotter à la redoutable "dictée pour les nuls" de Jean-Joseph Julaud et de son acolyte Julien Soulié, lue par Juliette Arnaud, rendez-vous à 11h, dimanche 15 septembre, au Muséum-Aquarium de Nancy.
autres livres classés : FautesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2267 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre