AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Joseph Julaud (Éditeur scientifique)
EAN : 9782754002356
160 pages
Éditeur : First (23/08/2006)
3.79/5   21 notes
Résumé :
Mallarmé l'énigmatique, Vigny l'émouvant, Villon le voyou, Lamartine le romantique...Les plus grands auteurs français sont réunis dans ce livre pour célébrer la beauté et la richesse de la poésie.

De Marie de France au XIIe siècle à Cécile Coulon en 2018, en passant par La Fontaine, Hugo, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Cadou et tant d'autres, vous croiserez les chefs-d'oeuvre qui nous emerveillent depuis l'enfance et plus de deux cents poèmes qui raco... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  18 août 2020
Un beau livre comme on a envie d'en posséder dans sa bibliothèque. Cet ouvrage contient des poèmes que chacun connaît ou a certainement entendus ou lus : l'albatros de Baudelaire, la ballade des pendus de François Villon, le pont Mirabeau et quelques autres poèmes célèbres.
Ce recueil est organisé en chapitres correspondant à des thèmes variés : amour, tendresse, désir, passion, émotions, destin, mélancolie, pas moins de dix-sept thèmes regroupant chacun quatre à six poèmes. En feuilletant les pages et en m'arrêtant sur certains poèmes, je me suis demandée quelle pouvait être l'étymologie de ce terme "d'anthologie" : quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce mot vient de "anthos" : (fleurs) et "legein" : (choisir) : l'on récolte donc ces poèmes comme on cueille des fleurs, un par ci, l'autre pas là, au gré de ses humeurs, de ses aspirations, c'est magnifique !
Moi qui me demandais pourquoi, dans ce livre, on trouvait beaucoup de symbolisme, de romantisme, du lyrisme, mais très peu du surréalisme (un poème de Prévert), sans oublier les fables, mais de Queneau, de Vian… Point ! Quant au slam, oublions ! … Mais aucune importance, l'auteur a sans aucun doute cueilli les fleurs qu'il aimait.

Cette chronique serait incomplète à mes yeux si je ne parlais pas des belles illustrations accompagnant chacun des poèmes : dessins riches, colorés, de style naïf, ressemblant beaucoup aux illustrations des cahiers de chant que beaucoup ont connu dans les années 70, grand moment de détente quand l'institutrice nous disait de sortir ces cahiers et allumait la radio afin que les élèves puissent apprendre les chants.

Une petite pépite qui ne doit en aucun cas rester à se morfondre sur les rayonnages d'une bibliothèque et qui mérite d'éclore pour laisser les trésors de la littérature s'envoler vers un auditoire attentif.
Je remercie Babélio et les éditions First pour ce partenariat
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          641
Hayatte_B
  23 août 2020
Ce recueil illustré est un petit bijou de lecture pour qui veut découvrir ou redécouvrir les plus grands poèmes de la littérature française.
Le choix des poèmes - et des poètes - est éclectique : il y a ceux connus et, ceux moins connus. J'ai ainsi pu voyager avec Verlaine, Chénier, Sédar Senghor ou encore La Fontaine.
J'ai pris plaisir à me plonger dans la beauté de leurs mots ; à danser sur leurs vers ; à naviguer entre les époques et les styles ; à faire escale sur chaque jolie illustration.
J'ai picoré - à loisir - dans ce recueil. Classés par thématique (amour, tendresse, désir, mélancolie, humour, fantaisie, …), j'ai pu adapter la lecture de ces poèmes à mon état d'esprit du moment, à mes émotions.
-
J'ai eu entre les mains un beau livre illustré avec lequel passer quelques soirées.
Un livre qui peut être lu et relu au gré des envies.
Un livre qui peut aussi servir - pour les enfants - de tremplin d'éveil à notre belle poésie française.
Commenter  J’apprécie          40
yaki
  21 juillet 2020
Si la poésie n'est pas toujours un art facile d'accès, on a tous en tête quelques vers, souvenir des récitations de notre enfance. On connaît tous, au moins de nom, de célèbres poètes (Verlaine, Apollinaire, Rimbaud, sans oublier Baudelaire). L'intérêt de cette anthologie est de regrouper par thématique des poèmes célèbres et d'autres moins. Des poètes y parlent d'amour, de tendresse voire de désir et de passion, tandis que d'autres ont créé des vers plus humoristiques ou mélancoliques, nostalgiques… Autant de thèmes qui peuvent parler à chacun !
J'ai retrouvé avec plaisir dans ce recueil « Demain dès l'aube » de Victor Hugo, « le dormeur du Val » d'Arthur Rimbaud, « Chanson d'automne » de Paul Verlaine ou encore « Heureux qui comme Ulysse » de Joachim du Bellay. J'ai (re)découvert des poèmes drôles avec de savoureux jeux de mots comme « Au Cabaret-Vert, cinq heures du soir » ou « Voyelles » d'Arthur Rimbaud.
Chaque poème est accompagné d'une délicate illustration aux couleurs pastel de Pierre Fouillet. J'ai beaucoup aimé l'illustration (en couverture), elle-même poétique, du poème « L'albatros » de Baudelaire. Les illustrations reflètent avec finesse l'esprit de chaque poème. Elles sont parfois sombres ou très lumineuses, tristes ou joyeuses, et toujours pleines de fantaisie !
C'est une très belle anthologie qui fait voyager, que l'on peut picorer de temps à autre et que je vais garder précieusement sur ma table de chevet !
Je remercie chaleureusement les éditions First ainsi que Babelio pour cette magnifique découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rhadamante
  21 novembre 2019
Ce petit livre à une grade histoire pour moi. Je sortais de mes années de lycée et je décidai de passer voir mes anciens professeurs de collège et surtout la documentaliste qui avait renforcé chez moi le goût de lire. Traînait sur une table des exemplaires de ce livre. "Prends-en un !" me dit-elle...
Depuis, je balade cet exemplaire avec moi, dans une poche de mon manteau ou de ma veste. Certains ont un gri-gri ou un doudou, j'ai pour ma part quelques pages de poésie, quitte à passer pour un pédant. Même si je ne les lis plus avec la même assiduité qu'auparavant, je sais qu'ils sont là.
Commenter  J’apprécie          40
olivberne
  20 janvier 2014
C'est une anthologie de poésie française, et comme toute anthologie, on est un peu déçu, pourquoi celui-là et pas celui-ci, bref on reste sur sa fin mais on passe tout de même un bon moment.
Les poèmes sont classés par thèmes, les siècles mélangés, avec une biographie rapide des auteurs à la fin. Ce livre, c'est un peu de la poésie de commerce, mais il vaut mieux avoir de la poésie avec soi, que vivre sans.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
olivberneolivberne   20 janvier 2014
Charles Baudelaire (Paris 1821-1867)
Sois sage, ô ma douleur... Il semble que cette injonction s'échappe de chacun des portraits de Baudelaire, on la sent qui se dessine sur ses lèvres serrées, on la voit qui surgit de son regard d'acier. Douleur! La douleur est partout dans les vers du poète à la mèche raide, et rebelle. Pas un sourire. Pas un clin d'œil. L'humour est en deuil.
Commenter  J’apprécie          100
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté !
J'ai grandi à ton ombre ; la douceur de tes mains bandait mes yeux.
Et voilà qu'au coeur de l'Eté et de Midi, je te découvre,
Terre promise, du haut d'un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l'éclair d'un aigle.

Oeuvre poétique de Léopold Sédar Senghor
Commenter  J’apprécie          80
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment

Poésies nouvelles d'Alfred de Musset
Commenter  J’apprécie          60
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

Les Yeux d'Elsa de Louis Aragon
Commenter  J’apprécie          60
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Par les soirs bleus d'été, j'irai par les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Poésies d'Arthur Rimbaud
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Joseph Julaud (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Joseph Julaud
Et vous, savez-vous épeler Stanislas Le********* ? Si vous souhaitez vous frotter à la redoutable "dictée pour les nuls" de Jean-Joseph Julaud et de son acolyte Julien Soulié, lue par Juliette Arnaud, rendez-vous à 11h, dimanche 15 septembre, au Muséum-Aquarium de Nancy.
autres livres classés : anthologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
956 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre