AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375270301
192 pages
Éditeur : Pageà page (25/08/2017)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 83 notes)
Résumé :
Recueil de quinze nouvelles mêlant l'étrange, le surnaturel, le malaise, la violence, la tension ainsi que l'humour.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
JIEMDE
  27 juillet 2019
Sortir de ma zone de confort naturelle de lecture est un petit plaisir légèrement masochiste que je m'impose de temps à autres, comme ces jours-ci avec Laura Kasischke et Si un inconnu vous aborde -traduit par Céline Leroy-, qui m'offre la possibilité de poursuivre mon exploration du genre des nouvelles, par la voie exigeante qui plus est. Car lire ce recueil n'est pas simple.
On peut tenter classiquement une lecture rationnelle et là, l'abandon vous guette car Kasischke vous laissera seul et sans aucune aide face à vos incompréhensions de « petit-lecteur-français-qui-n'aime-pas-les-nouvelles », qui tentera en vain de trouver dans « Les prisonniers » ou « Vieil homme disparu : les recherches se poursuivent », une logique qui n'est pas.
Mais on peut -on doit- aussi choisir de se laisser emporter par la découverte d'un autre univers où la poésie, l'imaginaire, l'intuitif se mélangent à un fond d'atmosphère angoissée qui s'impose crescendo, parfois effleuré d'une pointe d'humour ou d'un aphorisme venu d'une autre dimension littéraire, inexplorée pour moi jusque-là.
Ses personnages du quotidien, qu'ils soient femmes ou hommes, enfants, adultes ou vieillards, nous confrontent à nos propres angoisses, à nos propres questionnements, à nos propres mesquineries, à nos propres souvenirs. Son écriture illustrée réussit l'exploit de ne jamais tomber dans l'économie de phrases : la plume glisse, un mot en entraîne un autre, puis un troisième et l'idée alors prend sens. Quand la nouvelle se veut brève, ne pas économiser ses mots relève de l'exploit.
Il reste alors des histoires fortes (« Melody », « La barge », « Si un inconnu… »), un brin inégales mais parlant probablement différemment à chaque lecteur, dont Laura Kasischke ne nous livre que l'atmosphère angoissante, limite claustro, en nous laissant ensuite trouver seuls la sortie, par un prolongement que chacun est libre de projeter ou d'imaginer.
Ai-je aimé cette lecture ? Je ne peux le dire. Mais j'ai assurément aimé lire ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
traversay
  30 septembre 2017
Imaginons qu'un inconnu vous aborde dans un aéroport et vous propose de prendre à bord un objet pour son compte et que vous acceptiez finalement. N'importe quel écrivain de nouvelles, à partir de ce postulat, aurait raconté le vol qui s'ensuit et les conséquences. Pas Laura Kasischke qui part dans une autre direction jusqu'à une conclusion ouverte et frustrante comme le désir ... d'en savoir plus. Cette nouvelle n'est sans doute pas la meilleure du recueil de celle que l'on n'avait jusqu'alors connue que comme (formidable) romancière mais il est à l'image de ses 15 récits déconcertants, troublants et légèrement flottants. Laura Kasischke excelle dans le description d'un monde qui nous est à la fois familier, souvent domestique et familial, et pourtant comme décentré, étrange et, hum, pénétrant. Les nouvelles de Si un inconnu vous aborde ne se ressemblent pas toutes dans leur tonalité ou thématique mais elles ont en commun de susciter l'étonnement et un vague malaise devant l'inconnu aux contours menaçants sans que l'on ne sache pas particulièrement pourquoi. En même temps, Laura Kasischke fait assez souvent preuve d'humour et d'émerveillement face à ce miracle qu'est celui d'être en vie. Quoique, rien n'est jamais aussi simple, car la frontière entre les vivants et les morts n'est pas vraiment chez elle si facile à déterminer. Plonger dans Si un inconnu vous aborde, c'est finalement accepter de perdre le contrôle et faire confiance à une guide qui pourra vous transporter dans des zones d'inconfort. Mais c'est tellement bon !
Lien : http://cin-phile-m-----tait-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
BonoChamrousse
  11 juillet 2019
SI UN INCONNU VOUS ABORDE de Laura Kasischke
Traduit par Céline Leroy
Éditions PAGE À PAGE (GF) / le Livre de Poche

* * * * * C O U P d'E C O E U R * * * * *
En général, je ne suis pas trop friande des nouvelles et je les lis plus à contre coeur que par envie. Là, j'avais une bonne raison car j'avais déjà lu un des poches de l'été recommandé par #LéaTouchBook sur le #PicaboRiverBookClub ("Un oiseau blanc dans le blizzard" de Laura Kasischke)... alors, à la place, pourquoi ne pas sortir de ma PAL "SI UN INCONNU VOUS ABORDE" de la même Laura Kasischke ?
"SI UN INCONNU VOUS ABORDE" est composé de quinze nouvelles de longueur variable et qui, toutes ou presque, font grincer des dents et dérangent. Certaines laissent la fin très ouverte à notre imagination et d'autres moins...
Mais ce sont quinze chefs-d'oeuvre ! Ou plutôt 14 chefs-d'oeuvre et une merveille car j'ai rarement lu un texte aussi beau que "Monument aux morts".
Déjà, il y a cette facon de raconter des histoires qui est propre à Laura Kasischke. En peu de pages, voir de mots, l'angoisse monte, on gigote sur notre chaise parce que cette lecture nous met mal à l'aise et, malgré ça, on continue de tourner les pages comme si se dépêcher de lire était la seule façon de rester en vie tout en ayant le couteau de Laura Kasischke sous la gorge.
Ensuite, il y a toute la poésie de Laura Kasischke qui est à son paroxysme dans ces nouvelles et que Céline Leroy réussi l'exploit de restituer brillamment en français.
Quinze nouvelles, quinze pépites et un énorme coup de coeur pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
cathulu
  24 août 2017
Quinze nouvelles aux tonalités très différentes composent cet unique recueil de Laura Kasischke. Elle scrute ici avec un regard perçant, non dénué d'humour, notre vie quotidienne, nos drames, nos appréhensions, nos incompréhensions, comment on se débat avec la trame de ce qui constitue nos jours.
Il est souvent question de féminité, de sexualité sous-jacente :une mère qui fouille les affaires de sa fille adolescente si parfaite et si sage, peut être parce qu'elle même au même âge, trompait trop bien son monde. Un père, au bord du divorce, qui se rend à l'anniversaire de sa petite fille et ressent de manière hypertrophiée et agressive la féminité dans tous ses aspects, sans pouvoir la comprendre. Et pourtant, il a lu tous les bons ouvrages féministes, romans , essais et manuels !
Qui d'autre que Laura Kasischke peut ainsi décrire un gâteau d'anniversaire :"Le gâteau faisait penser à l'image surréaliste d'un vagin-rose au centre et entouré de roses encore plus roses faites en glaçages mais qui ressemblaient beaucoup à des chairs humides, le tout surmonté d'une poupée Barbie miniature en maillot de bain comme une danseuse go-go." ? En une cinquantaine de pages, dans ce texte intitulé Melody, c'est toute l'histoire d'un amour, de sa glorieuse naïveté à sa fin incompréhensible pour le narrateur; qui se déroule sur fond de "frénétique combustible d'anniversaire".
Quelques fois, les nouvelles basculent dans le fantastique, à des degrés divers, peut être " par une espèce de distorsion, comme la petite mise en garde faite au pochoir au bas du rétroviseur" mais qu'il s'agisse d'un vieil homme, d'une petite fille ou d'une femme dont l'enfant est malade, tous ces héros partagent la même capacité à nous émouvoir, nous intriguer ou nous faire sourire.
Il serait dommage d'omettre d'évoquer les formidables images dont l'auteure parsème ses textes, comme autant de petits éclats de poésie nous faisant voir sous un autre angl, même les choses plus triviales: "..puis il s'approcha du bord et pissa dans l'eau-un arc brillant et doré qui heurta la surface de cette obscurité pour la disséminer en pièces de puzzle."
Saluons au passage le talent de la traductrice, Céline Leroy, qui a su rendre toutes les nuances de l'écriture de cette auteure.
Et zou sur l'étagère des indispensables !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cmpf
  05 février 2019


J'avais beaucoup apprécié Esprit d'hiver, mais je suis restée de marbre devant ces nouvelles.
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (5)
Actualitte   16 août 2018
D’une lame parfaitement acérée, que Laura Kasischke manie avec une précision d’entomologiste. Épinglant une à une les angoisses, les turpitudes, les tourments de l’âme humaine.
Lire la critique sur le site : Actualitte
LeMonde   11 décembre 2017
L’écrivaine américaine n’a pas son pareil pour mettre en relief tout ce qu’une situation très ordinaire peut receler d’inquiétant. Retour aux sources de ce talent, éclatant dans les nouvelles de « Si un inconnu vous aborde ».
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeMonde   08 décembre 2017
Si un inconnu vous aborde est le premier recueil de nouvelles de Laura Kasischke. Quinze histoires ironiques, corrosives, dérangeantes, où le lecteur est sans cesse agrippé par des types capables de pousser les situations les plus banales jusqu’à l’absurde.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LePoint   06 novembre 2017
Avec "Si un inconnu vous aborde", la romancière américaine confirme son talent à débusquer l'étrangeté dans les destins les plus ordinaires.
Lire la critique sur le site : LePoint
Liberation   09 octobre 2017
Dans le recueil de nouvelles «Si un inconnu vous aborde», l’auteur américaine sème le trouble chez le lecteur, sans jamais envisager de l’apaiser.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   02 novembre 2018
Plus aucun doute. Ils fonçaient. La blondeur de sa fille deviendrait aussi terne qu'une eau de vaisselle, comme avec sa soeur. Ses cheveux d'ange de bébé avaient disparu. Ils étaient plus raides, aussi. Fini les anglaises. Il ne restait pas même une boucle. La délicatesse s'en était allée. Des années plus tôt, quand Tony avait réalisé pour la première fois que sa fille ne porterait peut-être pas ces boucles d'or toute sa vie, il s'était dit - quelle pensée horrible, impardonnable ! - qu'il ne l'aimerait plus si elle se transformait en adolescente aux épaules carrées, à la peau abîmée et aux cheveux châtains éteints comme ceux de sa soeur. Il l'avait observée sur la plage, et avait projeté sa petite fille dans l'avenir [...].
Serait-il capable de l'aimer autant qu'il l'aimait maintenant ?
Mais bien sûr que oui ! Il l'avait aimée sanguinolente, la tête en forme de banane, gigotant et hurlant à pleins poumons, toute jaune et édentée, un paquet terrifiant qui leur avait été maladroitement adressé à sa naissance. Il l'aimait totalement. Monstrueusement. Un amour absolu qui annihilait tout. Comment pourrait-il jamais arrêter de l'aimer ?
(p. 43-44)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ZilizZiliz   07 novembre 2018
A cet instant, [il] aurait 'tout donné' pour pouvoir entrer dans l'une de ces maisons et poser quelques questions à ceux qu'il y aurait trouvés. A quoi ressemble votre vie ? Que regrettez-vous ? Avez-vous déjà fessé votre enfant ? Combien d'argent avez-vous sur votre compte en banque ? Vos revenus annuels ? Votre plus grande peur ? Faites-vous souvent l'amour à votre femme ? Vous sentez vous nul ? Etes-vous l'homme (ou la femme) que vous pensiez devenir ?
Quel soulagement incroyable ce serait d'avoir les réponses à ces questions données par une poignée d'inconnus - une poignée de réponses à une poignée de questions posées aux résidents de ces maisons proprettes.
Tout semblait si parfait. Tellement fait d'espoir et d'exclusion arrivés à maturité. Mais Tony repérait de petits problèmes ici ou là - une gouttière décrochée que personne ne s'était donné la peine de fixer, une boîte aux lettres bourrée de prospectus que personne n'avait vidée - l'indice que tout n'allait pas si bien, que les gens ne pouvaient avoir une véritable idée de ce qui se passait derrière cette porte.
(p. 50-51)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ZilizZiliz   07 novembre 2018
Karen ne réaliserait que bien des années plus tard combien elle avait été égoïste en ayant cette liaison avec un homme marié. L'enchaînement d'événements que cela avait peut-être provoqué. Elle s'aperçut qu'à cette époque, elle ne savait presque rien de l'amour. Ni de la famille. Ni de ces voeux humbles et pleins d'espoir que les gens forment pour traverser la vie intacts. Qu'une trahison, même de la part d'une étrangère, était comme un petit point de rouille qui finit par tout corroder.
(p. 106-107)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   01 novembre 2018
Les gens se mariaient, divorçaient. Ils faisaient toute une histoire de leur mariage. Des kilomètres de satin blanc, de la mauvaise musique, toute la pompe religieuse, le riz sur les marches du temple. Les conserves accrochées au pare-choc de la voiture. Des milliers de dollars à boire et à manger. Toute une clique de vieux amis en smoking et de demoiselles d'honneur affublées de meringues en dentelle. Des montagnes de cadeaux. De grandes et belles promesses scellées par un galimatias et des mains qui s'agitent, l'invocation de Dieu, des quatre vents et de l'esprit des ancêtres – et puis, un jour, l'un d'eux vous dit : « Bon, il serait peut-être temps de passer à autre chose. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   31 octobre 2018
Ils lui avaient bien dit, tous, de ne pas fouiner. A quoi bon lire le journal intime de ta fille adolescente ou fouiller dans les tiroirs de sa commode si tu ne sais pas quoi faire de ce que tu risques de découvrir ? Ne serais-tu pas plus sereine en ne sachant rien au cas où il y aurait quelque chose que tu ne voudrais pas savoir ?
(p. 17)
Commenter  J’apprécie          142

Videos de Laura Kasischke (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laura Kasischke
Laura Kasischke est romancière et poétesse. A l'occasion du festival America qui s'est tenu en septembre 2018, elle a accepté de donner une Masterclasse pour France Culture.
Ecoutez aussi le passage de Laura Kasischke dans Poésie et ainsi de suite sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/poesie-et-ainsi-de-suite/laura-k-de-vo-en-vf
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤13DKToXYTKAQ5¤££¤6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/francecult... Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16103 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..