AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375741870
Éditeur : MxM Bookmark (08/03/2017)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Il était une fois, l'Humanité ne parvint plus à contenir la rage qui la consumait de l'intérieur et le monde sombra dans un raz de marée de flammes. Un siècle plus tard, sur ces terres dévastées qui avaient autrefois été l'Amérique, un homme brisé connu seulement sous le nom de Cavalo tente de survivre. Se tenant volontairement à l'écart de tout ce qui reste de la civilisation, Cavalo se terre dans les ruines décrépites de l'Institut Correctionnel Nord de l'Idaho, a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
izziederives
  03 juin 2020
Alors là, c'est la bonne surprise de l'année : j'ai vraiment beaucoup aimé ! le style du prologue est un peu déroutant (il fonctionne sûrement mieux en VO qu'en VF), mais une fois dedans, je me suis totalement laissé emporter !
« le monde est mort. Voici l'histoire de ses restes... » Sur une terre irradiée qui tente de panser ses blessures, un homme du nom de Cavalo y survit, flanqué de son indéfectible compagnon, le chien Bad Dod, l'une des seules créatures avec qui il se sent encore capable de converser. Cavalo a tout perdu. Hanté par ses souvenirs, son esprit brisé lutte contre la folie, personnifiée par le bourdonnement incessant d'une nuée d'abeilles prête à l'engloutir au moindre faux pas. En s'aventurant trop loin dans les Deadlands lors d'une chasse, il croise la route d'un de ces psychopathes appartenant au groupe des Dead Rabbits, de dangereux cannibales que les quelques humains qui tentent de reconstruire la civilisation craignent plus que la fin inéluctable du monde. Conscient qu'il faudrait le tuer, l'empêcher de nuire à tout jamais, Cavalo prend néanmoins la décision de l'emmener à Cottonwood, où il pense que la population sera prête à le juger pour ses crimes. Sauf qu'une fois là-bas, rien ne se passe comme prévu. le voilà obligé de fuir avec Bad Dog et Psycho (qu'il a baptisé ainsi vu que le jeune homme est muet et ne peut lui dire son nom) pour rejoindre son antre : une prison gardée par le robot SIRS qui attend son retour depuis plusieurs mois.
Je m'arrête là pour le résumé, mais autant dire que tous les persos de ce bouquin sont complètement fêlés. J'ai aimé Cavalo et le voir batailler contre la démence, j'ai adoré Bad Dog et leurs conversations, j'ai adoré SIRS, totalement allumé lui aussi. L'ambiance un peu psychotique est très bien rendue. J'avais un peu peur pour la romance du coup mais ça marche bien, rien de mièvre ou de cucul, au contraire, c'est un combat psychologique qui oppose Cavalo et Psycho jusqu'à la fin de ce tome 1. Je suis dégoûtée de ne pas avoir pris le 2e tome tout de suite – par prudence, hein, cela va sans dire – mais si j'avais su, je me serais jetée dessus tout de suite ! Autre bonne surprise : les illustrations ! En général je n'aime pas trop qu'on détourne mon attention du texte mais il y n'y en a pas trop et elles s'intègrent bien au récit. Bref, un petit coup de coeur, même si l'histoire n'est pas forcément originale, c'est bien fichu, rythmé, un peu cracra comme j'aime, bref, tout ce que j'attendais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
patlam
  14 février 2019
Malgré un style parfois déconcertant, T.J. Klune nous entraine dans une histoire post apocalyptique des plus originales. La rencontre improbable de deux êtres humains blessés par l'existence qui ont du mal à agir differament qu'en psychopathes asociaux - d'un chien possiblement télépathe et d'un robot qui rêve de devenir un véritable etre humain au coeur d'un monde dévaste ou la survie et l'enjeu principal. Un roman noir d'un pessimisme sombre ou mort et folie sont omniprésents. En filigrane pourtant se dessine, un soupçon d'espoir renforcé par et un humour inattendu et rafraichissant, on pense à Vic et Blood -un gars et son chien- qui aurait croisé Max "MAD"Rockatansky. le récit est prenant, parfois dérangeant l'écriture est simple et direct mais, c'est une belle réussite à découvrir et à savourer.
Commenter  J’apprécie          00
Yoda_Bor
  25 octobre 2017
Malgré les apparences, il n'y a pas d'erreur dans le titre de ce livre qui est tiré d'un poème d'Edgar Allan Poe qui colle parfaitement à l'ambiance du récit.
L'action prend place dans le futur, dans un monde ravagé par ce qui a sans doute été un cataclysme nucléaire et dans lequel les rares occupants survivent du mieux qu'ils peuvent.
Regroupés dans des petites villes, ils évitent pourtant une zone, celle où les radiations font toujours muter les animaux et où les occupants sont des Dead Rabbits, des êtres violents, cruels et mêmes cannibales.
C'est là que Cavalo, qui vit en solitaire dans l'Institut Correctionnel Nord de l'Idaho, va faire un prisonnier, Lucas. Un jeune homme muet qui pourrait pourtant bien se montrer crucial pour le futur et sur qui tous ceux qui cherchent du pouvoir vont tenter de mettre la main.
C'est la rencontre de deux humains blessés, de deux êtres dont les abeilles brouillent les pensées et qui ont du mal à réfléchir autrement qu'en psychopathes.
C'est aussi le début d'une reconnaissance et de l'ouverture du monde de Cavalo, lui qui ne vivait jusque là qu'avec Bad Dog, son chien qui ne parle qu'à lui, et SIRS, un robot qui rêve de devenir humain et dont les protocoles de sécurité sont devenus défaillants depuis bien longtemps.
C'est un roman noir, très sombre, avec la mort qui guette à chaque page mais un tout petit brin d'espoir qui brille et un humour qui n'est jamais loin.
C'est un premier tome que j'ai adoré découvrir, que ce soit pour l'écriture particulièrement ciselée de l'auteur, dont je lisais une oeuvre pour la première fois, qui a su me séduire, que pour l'univers mis en place et les personnages présentés.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Yoda_BorYoda_Bor   25 octobre 2017
Les cieux, ils étaient de cendre et graves ; les feuilles, elles étaient crispées et mornes – les feuilles, elles étaient périssables et mornes. C’était nuit en le solitaire Octobre de ma plus immémoriale année.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de T. J. Klune (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de T. J. Klune
Tell Me It's Real Release with TJ Klune and Eric Arvin
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

De Sacha à Macha

Qui est le personnage principale du livre?

Louis
Lacha
Pierre
Macha

20 questions
145 lecteurs ont répondu
Thème : De Sacha à Macha de Rachel HausfaterCréer un quiz sur ce livre