AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723486656
Éditeur : Glénat (09/05/2012)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Aizen écrase Karakura ! Pendant ce temps, il se passe quelque chose d’anormal chez Gin, qui a suivi son chef après avoir vaincu Rangiku. Et enfin, ayant confronté "l’ultime Getsuga Tenshô", Ichigo revient et défie Aizen, qui continue son évolution ! Quel sera le destin de Karakura, de ses amis, de ses compagnons ? L’arc des Arrancar atteint son apogée !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  12 octobre 2016
Dans ce tome 48, intitulé "God is Dead", le combat final contre Aizen se termine…
Durant 30 tomes on nous a présenté Aizen comme un alter ego de Saga de "Saint Seiya", puis sans transition ni aucune explication celui-ci agit comme Dio Brando de "JoJo's Bizarre Adventure" puis comme Sensui de "Yu Yu Hakusho" avant de se muer en super-vilain random de "Naruto"… Ça finit par n'avoir aucun sens et du coup on obtient un arc de 20 voire 40 tomes sans queue ni tête… J'ai presque envie de dire que c'est une grosse honte !
Sans parler des incohérences autour des ultimes évolutions complètement fumées et overcheatées du boss de fin et/ou du héros qui connaît une énième transformation en super saiyan (Goku passait des cheveux bruns aux chevaux blonds, Ichigo passent des cheveux blonds aux cheveux bruns ^^) ou des différentes versions de la perle de la destruction (si Aizen a nourri la sienne par des sacrifices humains, comment a évolué celle de Kisuke Urahara ? OSEF ???). Et pour ne rien gâcher, on retombe dans les conneries Ichigo super faible / Ichigo super fort qui traînent depuis les débuts de la série… Tite Kibo, réfléchis un peu à ce que tu écris pour nous épargner toutes ces incohérences !
On aurait pu avoir un super truc autour de Gin, mais comme ce dernier attend le pire moment pour agir ça tombe bien à plat sans parler du fait que j'ai ressenti l'impression qu'il manquait des épisodes (mais comme je n'ai pas vu les épisodes fillers de l'anime, j'imagine que j'ai dû louper des trucs…)
L'épilogue s'attarde entre autres choses sur Ichigo qui a perdu tous ses pouvoirs… Vu qu'on a déjà écrit dans l'arc précédent exactement les mêmes trucs sur Uryû Ishida avec les résultats que l'on sait, aucun suspens et aucun pathos digne ce nom pour la suite de la saga…
Je suis parfaitement conscient d'être sévère, mais j'ai déjà lu les sagas "Dragon Ball" et "Saint Seiya", et "Yu Yu Hakusho" et "Hunter X Hunter" aussi, donc sur le fond tout ce que fait Tite Kubo je l'ai déjà vu ailleurs et en bien mieux (parce que je dois bien avouer que tout ce qu'il fait est vachement bien dessiné).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
florencem
  12 mai 2012
Gin Rocks !!! Je sais que ce n'est pas vraiment un début de critique conventionnel mais franchement, c'est le sentiment principal que j'ai ressenti tout au long du tome. J'aime ce personnage depuis le tout début et ce tome est vraiment pour lui une consécration. Il faut dire qu'on attendait (enfin, moi j'attendais plus précisément) qu'il nous dévoile enfin son jeu et même si Kubo sensei aurait pu un plus développer le personnage dans ce tome (nous expliquer un peu plus ses motivations), il n'empêche que c'est un joli revirement de situation.
Il faut dire que depuis le début, Gin est personnage ambigu, mystérieux. Savoir de quel côté il était tout au long des tomes était assez difficile. J'ai toujours pensé qu'il avait beaucoup à nous offrir et qu'il ne nous dévoilé pas tout. Et je n'ai pas été déçue. Je me demande juste si on le reverra par la suite. Sa disparition de la série ne me chagrinera pas plus que cela (oui, c'est paradoxal, mais je pense que c'est parce qu'il a eu une "bonne fin" !), mais j'aimerais le revoir pour en apprendre plus, surtout sur sa relation avec Rangiku. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai bon espoir mais avec Tite Kubo on peut toujours s'attendre à revoir des personnages alors qu'on les pensait disparus à jamais.
Ce tome, vous vous en doutez peut-être maintenant, était vraiment excellent. Graphiquement parlant, rien à dire comme toujours. Les nouvelles apparences d'Ichigo sont sublimes, et comme à son habitude, le personnage a été grandiose sans pour autant prendre la grosse tête. On ne peut pas en dire autant d'Aizen qui a continué dans son délire mégalomane et dont le discours faisait peur de part sa stupidité et son arrogance. J'ai aussi beaucoup aimé découvrir les yeux de Gin (oui, il les avait tout le temps fermés avant). C'est peut-être un détail mineur, mais en plus d'avoir un charme fou (oui, c'est la midinette qui parle), les scènes qui ont suivi étaient emplies d'émotion. Ce simple détail nous permet de prendre réellement conscience de la détermination de Gin, du dernier espoir qu'il met dans ce combat en grande partie pour Rangiku.
Reste maintenant à savoir quelle va être la suite de cet arc des Alankars. Que nous réserve Kubo maintenant que notre héros est diminué ? Je ne me fais pas trop de soucis là dessus, bien entendu ;)
Et aussi, un grand merci à Kubo pour nous réserver des petites scènes très drôles après autant de drame. Les trois capitaines se faisant enguirlander, c'était magique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   12 mai 2012
Je suis un serpent. Ma peau est froide... Je n'ai pas de coeur... Je rampe en cherchant ma proie du bout de ma langue et j'avale tout entier qui me plait. Voilà la créature que je suis.
Commenter  J’apprécie          100
florencemflorencem   12 mai 2012
- QUE SONT POUR VOUS VOS VESTES DE CAPITAINES, ENFIN ?!
- Une gêne...
- Un article bon marché...
- Un accessoire de mode ?
Commenter  J’apprécie          80
LiliLaChipieLiliLaChipie   25 septembre 2014
- J'avais imaginé que tu avais davantage de sentiments envers elle...
- Des sentiments? Je vous l'ai dit à notre première rencontre, n'est ce pas? Je n'ai rien de ce genre.
Commenter  J’apprécie          50
florencemflorencem   12 mai 2012
Rangiku. Ça n'a pas marché. Finalement je n'ai pas pu te rendre ce qui t'a été pris. Oui... J'ai bien fait de t'avoir demandé pardon avant.
Commenter  J’apprécie          60
florencemflorencem   12 mai 2012
Tout homme n'est jamais que l'imitation d'un singe. Tout dieu n'est jamais que l'imitation d'un homme.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Taito Kubo (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taito Kubo
Bleach a t'il sonné la fin des longs mangas ?
autres livres classés : démonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox