AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791035201746
390 pages
Éditeur : Thierry Magnier (23/05/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Dans ce troisième et dernier tome de la trilogie, Matt et Lou sont au centre de toutes les convoitises. Pourquoi les Porteurs intéressent-ils autant l’État, les Naturalistes et le mystérieux groupe Renaissance ? Ce qu’ils possèdent pourrait bien bouleverser à jamais l’avenir de l’humanité…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  17 janvier 2019
Lu dans le cadre Challenge multi-défi 2019.
Voilà une trilogie surprenante, déconcertante et un final qui fait froid dans la dos. Je ne savais pas où voulait en venir Cat Kueva et je me retrouve sur les fesses avec cette uchronie et non dystopie comme je l'ai pensé au départ. C'est une première du coup pour moi et je suis prête à renouveler l'expérience avec l'auteure si elle me propose d'autres histoires.
Reprenons les bases. le monde a connu une grande radiation et encore à ce jour elle en subit les conséquences irréversibles. Les réponses à mes questions, Cat Kueva me les fournit avec l'opus consacré à Lou et certains protagonistes importants de la trilogie. J'ai enfin compris le message fort de l'auteure : la manipulation politique pour protéger ou pas sa patrie. J'ai enfin compris l'importance des Porteurs et je peux vous dire que cela a été une révélation choc pour moi.
Une trilogie jeunesse qui sort de l'ordinaire, où les méchants ont des circonstances atténuantes, où le combat entre les scientifique et la nature n'est pas si évidente que ça, où un secret de taille peut faire chavirer tout une patrie.
Cat Kueva nous raconte beaucoup de choses dans son uchronie qui pousse le lecteur à la reflexion sur la quête d'identité, les avancées scientifiques, la manipulation des médias et les enjeux politiques. L'auteure est loin de nous vendre un monde des bisounours où les adolescents sont des héros badass... Je vous avouerais que son grand final est pour moi une ouverture sur une suite. Je ne parle pas de Mathilde et ses aventures mais de Gaëlle qui représente l'espoir et un avenir nouveau, et qui reprend le flambeau de la résistance.
Pour moi, Cat Kueva est une très belle découverte littéraire qu aborde avec subtilité et efficacité des sujets sensibles et percutants. On pourrait transposer son histoire à notre époque avec les mères porteuse non acceptées en France, les transsexuels et homosexuels encore pointées du doigt malheureusement.... Des personnes qui se battent pour être libre de leur corps et leur esprit et surtout qu'on les laisse tranquille avec nos conventions sectaires.
J'ai adore que Cat Kueva me retourne le cerveau en inversant des rôles à l'extrême. Très belle trame innovante, originale, cohérente et perspicace pour l'auteure. Un héros de départ qui ne m'a pas emballé mais qui arrive à marquer les esprits à la fin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Missnefer13500
  23 janvier 2019
Un final en apothéose. Comme dirait ma binôme, une saga dont il faut lire tous les tomes avant de l'apprécier à sa juste valeur genre .... Movie Star Clin d'Å“il !
Dystopie ou Uchronie, aux dires de Gaoulette, et j'avoue qu'il faut que je penche sur la question, parce que je ne sais pas du tout de quel genre littéraire il s'agit. Vous si ? Bon pour moi un travail de recherche s'impose si je veux comprendre la différence.
Toujours est-il c'est que Cat Kueva est la reine des surprises. Chaque tome apporte les siennes. Des réponses aussi, toutes ? Ben, pas vraiment dirai-je. Quelques petits points restent encore mystérieux.
Je comprend bien que Matt et Lou sont des éléments importants au fil de l'histoire, mais pas en quoi il est déterminant dans le contrat qui lie Lou, Cob je sais plus combien et Meyriam. Je reste aussi sur ma fin sur l'histoire des phéromones et la sexuation de Matt voulu par Lou et celle de Gaelle. Matt était-il prédestiné à être fille ? Autre point dont je n'ai toujours pas compris l'intérêt : Idriss et Théodort.
Pour le reste, il n'y a pas photo, le parallèle avec des sociétés modernes, la manipulation, la raison d'état, les rebellions en font un roman réaliste et contemporain, tant cette société fictive ressemble à la notre.
Dans ce récit à 2 voix, celle de Lou et d'un narrateur externe nous appréhendons tous les tenants et les aboutissants de cette uchronie ( à vrai dire, après avoir cherché la définition, je ne suis pas sure que cela en soi-une, car je ne trouve pas le point de départ historique, mais peu importe).
Le rythme est soutenu et de nombreux rebondissements nous poussent à nous inquiéter pour nos protagonistes.
Au fil des chapitres, nos soupçons se confirment et le dénouement ne surprend pas.
Un roman jeunesse qui interpelle avec ses sujets divers qui soulèvent des questions sur notre identité propre. Doit-elle se définir suivant les codes imposés, suivant notre sexe ? Sur la tolérance et la différence. le pouvoir de l'état et ses dérives effraie, quand on le sait intrinsèquement lié à celui de l'argent. Mais une société aux comportements ambivalents qui laisse chacun libre de choisir son sexe, son identité. Ou derrière cette liberté de choix, se cache des enjeux insoupçonnés ? Et après tout, Flo nous prouve que son choix n'est pas total puisqu'elle subit les pressions pour qu'elle termine le traitement qui déterminera sa sexualisation.
Cat Kueva mène sa trilogie crescendo. Un tome un poussif, des chemins sinueux dans lesquels le lecteur se demande où il va et un dernier tome rondement mené mêlant action et réflexions sur les bons choix à faire et que les apparences sont parfois trompeuses, que les cages même dorées sont toujours des cages.
Cependant cette saga, est pour moi, très faible sur certains points moyennement développés. C'est pourquoi, malgré une fin en apothéose qui répond aux questions du lecteur, je ressors avec un avis mitigé sur l'ensemble de cette trilogie.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesFantasydAmanda
  14 décembre 2018
--- le dernier volet, enfin ! ---
Enfin, j'allais connaître le dénouement de cette fabuleuse trilogie. Enfin, après deux tomes consacrés aux mêmes événements, j'allais entrer au coeur de l'intrigue. Enfin, j'allais découvrir les raisons d'un complot international, la conclusion d'un combat épique, le point final d'une romance interdite.
Et, par-dessus tout, j'allais enfin faire la connaissance de Lou. Bref, vous l'aurez compris, j'étais plus qu'impatiente de me plonger dans ce troisième et dernier numéro.
--- Lou, ce personnage (pas si) mystérieux ---
Durant les premiers chapitres, Lou prend le temps de relater son enfance et son adolescence, toutes deux influencées par les idéaux de sa mère, à la tête du mouvement naturaliste. Petit à petit, ce personnage m'est devenu familier.
Si, dans l'ensemble, il m'a bien plu, je l'ai malheureusement trouvé un peu trop… banal ? Comprenez-moi : dans Gaëlle et Matt, il est quelqu'un d'important, quelqu'un qui menace l'ordre établi au point d'attirer l'attention du gouvernement. Pour résumer, je le percevais comme un véritable militant éprouvé par la vie et ce, en dépit de son jeune âge.
En vérité, Lou n'est pas comme ça. C'est un jeune homme tout ce qu'il y a de plus normal, ce qui, en fin de compte, correspond parfaitement à l'histoire. Mais voilà, j'aurais préféré que C. Kueva le dote d'une personnalité un peu plus marquée.
--- Toutes les pièces du puzzle sont à leur place ---
Si le personnage de Lou n'a pas comblé toutes mes attentes, l'intrigue ne m'a pas déçue. J'étais littéralement scotchée à mon livre, ne voulais pas le lâcher avant de l'avoir terminé.
C'est donc avec brio que l'auteure clôture toutes les voies empruntées dans Les Porteurs. Et, grâce à des personnages anti-conformistes, elle interpelle, aborde de nouvelles réflexions, notamment au sujet de la maternité. Pour autant, elle n'apporte pas toutes les réponses, mais comment le pourrait-elle ? C'est à nous, à notre société de les trouver.
--- Des romances dans la tourmente ---
Bien qu'il soit question de science-fiction, le complot orchestré par les autorités est totalement réaliste. À bien des égards, cette trilogie peut être considérée comme un thriller dystopique avec son lot de rébellions et de morts.
Mais cette histoire, c'est aussi celle de plusieurs rencontres, racontées avec justesse par C. Kueva. Ainsi, en dépit des jours sombres qui plombent leur moral, nos héros prendront le temps de l'amitié et de l'amour. N'est-ce pas le plus important ?
--- Un final à la hauteur ---
Quand on se plaît dans une saga, on a toujours un peu peur de la terminer. Les Porteurs n'échappe pas à cette règle, car j'ai adoré suivre Matt et Gaëlle dans leur quête de vérité. Lou m'a un peu moins convaincue, c'est vrai, mais heureusement, cela n'a pas impacté mon plaisir de lecture, et surtout pas lors du dénouement. La fin choisie par l'auteure est ouverte, ce qui me semble logique ; après tout, la vie doit continuer coûte que coûte.
Mais ce qui fait la magie de cette trilogie selon moi, c'est un mélange savamment dosé de simplicité et de complexité. Simplicité, parce que l'intrigue est facile à appréhender. Complexité, parce qu'elle aborde des thématiques fortes et confronte ses personnages à des choix difficiles.
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lessortilegesdesmots
  31 mai 2018
J'attendais avec impatience le dernier tome de cette trilogie! Quand j'ai vu qu'il parlait de Lou, j'ai été partagé. le personnage de Lou est le plus mystérieux. J'ai eu peur d'être déçue le concernant. Ça ne m'a pas empêché de le lire dès que je l'ai eu.

Je ne dirai pas comment commence le tome pour ceux qui n'ont pas encore lu la saga. Personnellement, j'ai été ravi de retrouver Lou qui se retrouve dans une situation dès plus complexe. Comment va-t-il se départir de ça? C'est la grande question de ce roman mais pas la plus emblématique puisqu'il est question de la résolution de l'histoire.

Les laboratoires vont-ils s'en sortir ou couler? Comment le gouvernement va réagir? Est-ce que les naturalistes vont réussir à s'imposer? Comment Flo va faire entendre sa voix? Et tant d'autres questions. L'écriture est toujours aussi fluide et vivante et surtout captivante. On ne peut pas poser le livre. On se doit de le lire jusqu'au bout.

Au moment ou j'écris ces lignes, j'ai en tête quelques chroniques de blogueuses disant que cette saga et anti-trans. La réponse est dans ce tome 3 et c'est pas du tout. J'ai trouvé ce roman extrêmement ouvert d'esprit. Vous avez des couples homosexuel (Josef et idriss par exemple) mais aussi un couple dont l'un des deux est transsexuel. C'est vous dire toutes les thématiques abordées.

Pour les thèmes, comme vous l'avez compris, on parle toujours de l'envers du décor. On voit jusqu'où l'influence de l'Etat va ainsi que celle des laboratoire. On découvre comment ces deux organismes arrivent à tirer profit de toutes les situations et c'est vraiment dégueulasse.

Concernant la résolution de l'histoire, j'aurai aimé un quelque chose en plus. J'ai le sentiment que la fin est ouverte. En effet, on ne sait pas ce que devienne les personnages ni si la société se transforme. Personnellement, j'ai l'impression qu'on n'a pas vraiment réglé les problèmes, que les choses vont continuer comme avant. C'est peut-être le seul point qui m'empêche de mettre un coup de coeur.

Concernant Lou, je n'ai pas été déçue. J'ai découvert un personnage dont la vie a été influencée depuis tout petit et qui a décidé de tout plaquer. Il n'a rien à perdre jusqu' à ce que...Bref, je n'en dis pas plus. Il m'a vraiment touché. Certains y verront peut-être une caricature de personnage déjà vu. Personnellement, ce n'est pas mon cas. On a aussi l'explication de la présence du tarot dans le livre.

En bref, ce tome aurait mérité peut-être d'autres explications afin de réellement clôturer la saga. J'en reste satisfaite. Les personnages vont me manquer.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  31 juillet 2018
Ce troisième et dernier tome est consacré à Lou. Jusqu'à présent, Lou était pour moi une énigme et j'attendais cette lecture avec impatience. Je n'avais pas encore réussi à m'attacher véritablement à ce personnage mais cette suite y a remédié. On y découvre son histoire et nous voilà du côté de ceux qui veulent préserver le savoir acquis par le passé, du côté de ceux qui ne sont pas convaincus par les avancées de la Néo Société : les Naturalistes. On se rapproche du mouvement anti-Sanits et on écoute ses revendications, ses envies. C'est un tome très important et j'ai vraiment aimé ce que j'y ai trouvé.

Dans ce troisième tome, on retrouve aussi nos trois autres héros. Les trois adolescents ont bien changé depuis leurs tout premiers doutes, quant à leur identité sexuelle. Leurs certitudes ont eu le temps de voler en éclats. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre leur évolution et j'ai aimé les soutenir dans leur choix respectif. Ils ont chacun un impact dans l'histoire et leurs différences sont la force du récit.

On retrouve donc Matt, plus courageuse que jamais et surtout, prête à bouleverser la néo-société. On retrouve Flo, ce personnage vulnérable, qui ne veut pas se plier aux règles, surtout si ça entâche sa liberté. Flo, mon personnage préféré, qui a rencontré Johanne, qui se redécouvre, qui s'affirme dans ce troisième tome. Son parcours m'a énormément touché. Et puis il y a Gaëlle, qui a fait le plus grand des sacrifices...

L'auteure a soulevé de nombreuses questions tout au long de cette trilogie et c'est l'un des aspects du récit que j'ai le plus apprécié. On sort de notre zone de confort, on met de côté nos idées toutes faites, et on se confronte doucement à toutes sortes de possibilités. L'auteure nous présente des individus hermaphrodites, des individus neutres, des couples homosexuels, nous parle de la grossesse possible chez la femme ET chez l'homme, etc. Cette société futuriste nous surprend à plusieurs niveaux, aussi imparfaite soit-elle, et les trois quêtes d'identité au coeur du récit ne nous laissent pas indifférents. J'ai aimé voir les personnages se battre pour leur liberté, se battre pour avoir le choix.

Verdict : Ce troisième tome est complet, puissant, et met fin à une trilogie qui sort de l'ordinaire. le sujet est bien traité et il ne manque pas de nous faire réfléchir tout au long de la lecture. Je ne peux que vous recommander Les Porteurs. Gardez l'esprit ouvert et plongez dans une aventure unique.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   31 juillet 2018
Nous devions zadifier le pays tout entier, noyauter chaque région, le mailler d’îlots de rébellion habités, invisibles et prolifiques, reliés par nos valeurs communes. Nous serions à l’abri des règles et des pouvoirs, cachés, prospères et puissants. Une vie secrète et parallèle, libre, résistante, pour préserver l’avenir sans combattre le présent.
Nous étions des étoiles.
Nous dessinerions nos constellations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GaouletteGaoulette   11 janvier 2019
Le monde appartient à ceux qui bâtissent l’avenir.
Commenter  J’apprécie          90
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   31 juillet 2018
Je voudrais deux enfants, nos deux ventres arrondis ensemble, toi portant un de nos bébés et moi l’autre. Deux enfants, deux pères-mères ou deux mères-pères je ne sais pas. On a tellement réinventé le couple. On peut réinventer la famille, tu ne crois pas ? Je voudrais porter un de nos deux enfants.

Il l’avait regardée avec espoir, troublé, fragile et déterminé. Elle n’avait plus bougé, assommée d’émotions contradictoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   31 juillet 2018
Je ne comprends pas comment on peut laisser faire ça. Pourquoi je ne pourrais plus étudier juste parce que je ne suis pas sexuée. Ça ne m’empêche pas de réfléchir, que je sache.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   31 juillet 2018
Qu’ai-je donc fait de si grave ? S’ils se comportent mal avec les Porteurs, c’est à eux d’évoluer. Il est temps que ça change, non ? Ma décision est prise. Je ne fuirai plus. S’il faut combattre, ils vont entendre parler de moi. Je suis prête.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox