AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782823821932
40 pages
Éditeur : 12-21 (05/03/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 8 notes)
Résumé :
La première mission de John Lago, le héros stagiaire-tueur à gages cruel et attachant d' Un Stagiaire presque parfait de Shane Kuhn.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
frconstant
  02 mars 2019
Découvrez l'histoire avant l'histoire! Ou comment amorcer la pompe en offrant une bande annonce d'un roman réédité en format poche en mars 2015. Cette 'préface', ce pré-texte met sous les projecteurs l'apprentissage du métier de John Lago, futur vrai tueur à gages, anti-héros, potache et décalé qui fera frémir son public dans "Un stagiaire presque parfait" qui s'est aussi appelé "Guide de survie en milieu hostile" lors de sa parution chez Sonatine (2014).
Certains trouveront ce tueur caricaturé avec brio et 'trop vrai' dans l'auto-dérision qui se dégage de ce personnage. D'autres n'y verront qu'un plouc dépourvu d'envergure, de caractère et de raison mais aimant le sexe, ses rêves, ses jeux et ses tentations. Pour ma part, je relève plutôt de la seconde catégorie. John Lago ne m'a pas touché!
Mais comme le tueur est sensé être toujours en formation, l'auteur pourra miser sur une série de ratages obligeant son pistolet à réessayer plusieurs fois la mise à mort qui aurait dû être nette, propre et fulgurante. le tout offrira alors 167 petites pages qui donneront - ou pas - envie de suivre les missions fantasques de John Lago, héros de Shane Kuhn.
Bon, c'est vrai, ma critique ne porte pas bien haut ces deux titres qui, in fine, ne font qu'une seule et même histoire. Permettez-moi, dès lors de vous rappeler ce que disait l'éditeur pour attirer le lecteur vers ce stagiaire presque parfait: "Le stagiaire se caractérise par son insignifiance. On lui demande d'être corvéable à merci, mais pour le reste personne ne lui prête attention. Passant facilement inaperçu, le stagiaire est ainsi un parfait assassin en puissance. C'est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d'années, John Iago enchaîne les stages en entreprise afin d'éliminer les cibles qu'on lui assigne : quelle meilleure couverture, en effet, pour un tueur à gage ? Ainsi vient-il tout juste de rejoindre l'un des plus grands cabinets d'avocats new-yorkais avec pour mission d'assassiner un des associés. À ses heures perdues, John a décidé d'écrire un Guide de survie à l'intention des jeunes stagiaires, illustré d'exemples tirés de sa propre expérience. Ce qui lui permet de donner quelques précieux conseils aux nouvelles recrues de Human Resources, Inc, la mystérieuse organisation qui l'emploie, spécialisée dans l'entraînement et le placement des " stagiaires ". le problème, c'est que John n'est plus au top de sa forme. À chacun des trente-quatre meurtres qu'il a commis, quelque chose est mort en lui. Et, alors que l'heure de se retirer du jeu a sonné, la mission qu'on lui a confiée va s'avérer la plus dangereuse et la plus inattendue de toutes."
Si, si, on parle tous du même livre! Alors, qui suivre? A vous de choisir! Et rappelez-vous que, quand je n'accroche pas à une histoire, ce n'est pas pour autant qu'elle est mauvaise. J'ai aussi mes faiblesses comme lecteur!
https://frconstant.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Amnezik666
  23 juillet 2015
Si vous avez lu (et accessoirement aimé) Guide de Survie En Milieu Hostile (publié par Sonatine et devenu Un Stagiaire Presque Parfait à l'occasion de sa parution en poche chez 10/18), vous ne serez pas dépaysé. On retrouve un récit à la première personne teinté de cynisme et d'humour noir, avec toujours autant de référence cinématographique (il faut dire que le cadre s'y prête plutôt bien).
Bien que courte l'intrigue est menée à un train d'enfer, l'exécution de la cible ne sera pas aussi expéditive que prévue, pour notre plus grand bonheur…
Une fort sympathique mise en bouche qui nous permettra de patienter jusqu'à la sortie du prochain roman de Shane Kuhn (Hostile Takeover vient de sortir aux USA, aucune date annoncée pour une sortie française). Sortie que j'attends avec d'autant plus d'impatience étant donné que l'on retrouvera John Lago, cette fois pour la suite de ses aventures.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  09 mars 2015
John Lago, tueur à gages sans foi ni loi, a débuté très jeune chez R.H. Inc. Enfant abandonné et ancien taulard, il a été recueilli puis formé à ce métier un peu particulier par son patron, Bob qui en a fait son meilleur élément. En huit ans, il a pu afficher à son palmarès la bagatelle de 34 meurtres ! Mais avant d'en arriver là, tout n'a pas été simple pour notre apprenti. Sa toute première mission par exemple fut des plus calamiteuses. Il s'agissait de liquider Izzy Katz, un producteur de cinéma indélicat, en profitant du tournage d'un film...
« Tenue décontractée exigée » relève du roman noir avec une bonne dose de parodie fantasque. Dans cette histoire d'avant l'histoire d'un « Stagiaire presque parfait », Shane Kuhn nous relate les débuts de son anti-héros, John Lago, un tueur cruel et attachant, car un peu gaffeur et très porté sur le beau sexe. le style est vif, rythmé et des plus efficaces. L'auteur ne s'embarrasse pas de longues descriptions assoupissantes. Il préfère les scènes d'amour ou d'action mais garde toujours un regard décalé sur ses personnages et pratique en permanence une sorte d'humour noir fort plaisant. Un bon roman de divertissement qui donne vraiment envie de poursuivre la lecture des aventures de ce stagiaire hors normes.
Lien : http://lemammouthmatue.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Amnezik666Amnezik666   22 juillet 2015
Au sein de ce système, lorsque t’es salarié, tu n’es qu’un obscur employé facilement remplaçable, jusqu’au moment où tu arrives à grimper dans la hiérarchie pour finir tout en haut, payé grassement à ne rien faire. Et c’est seulement là, une fois parvenu au niveau de la bourgeoisie fortunée, que tu existeras réellement. Sachant tout cela, quand t’es stagiaire, tu comprends vite à quel niveau tu te situes sur l’échelle de Richter : sous terre, voilà où tu te trouves. Les salariés ont des relations mille fois plus cordiales avec l’ancien taulard hébété qui leur vend des hot-dogs au bas de l’immeuble qu’ils n’en ont avec un stagiaire. Un stagiaire peut répéter cent fois son nom à une employée, jamais l’employée ne s’en souviendra. Parce qu’elle n’en a rien à carrer. Être sympa avec quelqu’un qui ne sert pas tes intérêts pour ton plan de carrière est, pour dire les choses simplement, une perte de temps. Résultat, les stagiaires sont invisibles et font partie du décor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Amnezik666Amnezik666   22 juillet 2015
En passant, je tiens à dire que c’est exactement pour ces raisons que l’industrie du cinéma est une grosse bouse. Tout est collégial, et les décisions prises en comité le sont par une brochette de cousins au deuxième degré incestueux, qui ne connaissent rien au septième art, et encore moins à la culture en général, mis à part picoler du champagne rosé en guise d’anxyolitique, courir les jupons, pondre des mômes, se faire botoxer, se faire refaire les seins et aller à leur saloperie de Festival du film de Sundance. Ces gens sont pareils à des politiciens. Leur seul objectif dans la vie est de conserver par n’importe quel moyen leurs jobs grassement payés – ce qui les empêche de prendre le moindre risque, et donc, ils détruisent définitivement toute créativité. Mais bon, je ne suis pas aigri.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
patatarte2001patatarte2001   12 mars 2015
Dans la société qui est la notre aujourd'hui, alors que nous vendons nôtre âme à l'externalisation, le travail est devenu un système compartimenté, avec des tâches vidées de leur substances et reliées par une oligarchie robotisée donnant l'illusion d'incarner le progrès.
Commenter  J’apprécie          20
patatarte2001patatarte2001   12 mars 2015
Le soleil qui perçait à travers la pollution ressemblait davantage au halo orangé de l'éclairage d'un fast-food. Son éclat donnait au paysage des allures de lente décomposition.
Commenter  J’apprécie          20
patatarte2001patatarte2001   12 mars 2015
quand t'es stagiaire, tu comprends vite à quel niveau tu te situes sur l'échelle de Richter : sous terre, voilà où tu te trouves.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Shane Kuhn (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Shane Kuhn
Shane Kuhn: What Are You Reading?
autres livres classés : stageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Un stagiaire presque parfait" de Shane Kuhn.

Quelle boisson sait très bien faire John Lago ?

le thé
le whisky coca
le café
la sangria

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Un stagiaire presque parfait de Shane KuhnCréer un quiz sur ce livre