AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811209391
720 pages
Éditeur : Milady (29/03/2013)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 15 notes)
Résumé :
À treize ans, Talia devra bientôt se marier alors qu’elle ne rêve que d’aventures et des légendaires Hérauts de Valdemar. Pourtant, elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend lorsqu’elle croise la route d’un Compagnon, un de ces splendides chevaux qui choisissent les Hérauts.
Car Rolan n’est pas un Compagnon ordinaire… En jetant son dévolu sur la jeune fille, il réalise son rêve mais la charge également d’une tâche bien lourde : celle de veiller sur la pri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Thalyssa
  02 juin 2013
Une petite note personnelle avant d'entamer la chronique en elle-même pour saluer Magali Villeneuve et la magnifique couverture qu'elle nous propose ici. C'est le genre d'illustrations qu'on a envie d'avoir en grand format, d'encadrer et d'admirer chaque fois que l'on passe devant. Couplée à mon amour pour la fantasy et les chevaux, il n'en fallait pas plus pour m'attirer dans les prémices du cycle de Valdemar.

Ces romans ont beau avoir été publiés en 1987-1988 aux États-Unis, on ne sent pas leur "âge".

Les Flèches de la Reine - Dans ce premier livre, nous partons à la rencontre de la petite Talia, le nez plongé dans les bouquins, au grand dam de sa famille. Elle évolue au sein d'une communauté très puritaine où tout doit être carré, dans le corps comme dans l'esprit, et où les hommes possèdent de véritables harems. Dans ce coin reculé à la frontière du royaume de Valdemar, les femmes sont considérées ni plus ni moins comme des poules pondeuses et personne ne s'intéresse réellement à ce que pensent les enfants. Talia est différente des siens, elle rêve d'aventures, de rencontres, et des Hérauts : ces étranges cavaliers au service de la reine. On retrouve ici un peu les ingrédients de Harry Potter : une héroïne ayant trop tôt perdu sa mère, une famille exécrable, des rêves pleins la tête... et amenée à devenir une sorte d'Élue dans une société où elle ne trouvait pas sa place, non sans toutefois s'attirer l'inimitié d'un groupe de camarades quand elle ne le méritait pourtant pas. Je l'ai vraiment trouvée très attachante tant elle a du mal à réaliser ce qu'il lui arrive, à comprendre que certains rêves deviennent parfois réalité, envers et contre tout. Je l'ai parfois trouvée trop mature pour une gamine de cet âge, mais ayant été élevée à la dure, on peut le comprendre. Elle est comme un oisillon qui aurait choisi de sauter d'un nid infesté de vipères malgré des ailes encore trop fragiles pour la porter. Elle est timide et renfermée, elle craint de déplaire, de décevoir... de devoir rentrer chez elle dans le Nord, avec une punition pire que le mariage imposé qu'elle a refusé. Ce tome tourne donc autour des premières années de Talia au Collégium, sa scolarité, ses relations avec les autres dans un environnement qui lui est enfin favorable. J'ai beaucoup apprécié de la voir grandir au fil des pages et s'adapter petit à petit à sa nouvelle condition.

L'Envol de la Flèche - Après avoir suivi l'enseignement de Talia et découvert l'histoire du royaume de Valdemar et de ses sublimes Compagnons, nous retrouvons la jeune fille au seuil de l'âge adulte. Elle a maintenant dix-huit ans et s'apprête, malgré les intrigues de certains nobles de la Cour, à partir en mission de probation pour valider sa formation de Héraut et pouvoir ainsi prendre officiellement place aux côtés de la reine Selenay. Elle part sur les routes en compagnie de son mentor et bien sûr de Rolan, son Compagnon. On en découvre davantage sur son Don d'Empathie qui fait d'elle une amie comme tout le monde en voudrait : prête à faire preuve d'une totale abnégation pour le bien des autres. L'oisillon commence à battre des ailes, on suit ses premiers essais d'un oeil attendri et tendu à la fois, effrayé de la voir faire une mauvaise chute le temps de pleinement maîtriser ses talents et l'avenir qui s'offre à elle. Elle laisse tout derrière elle et son chemin sera malheureusement jalonné d'épreuves, malgré son courage et sa diplomatie. Elle perd le contrôle de son Don alors qu'elle commençait à peine à s'ouvrir aux autres, à s'épanouir, à être elle-même, et les doutes reviennent en force pour mieux l'écraser. Avec son passé, il est difficile de dire qu'elle s'apitoie sur elle-même, surtout quand on apprend les tenants et aboutissants du chaos qu'elle traverse. L'auteure a parfaitement maîtrisé la chose même si certains lecteurs jugeront peut-être que cela dure trop longtemps. Son isolement devient à la fois physique et mental, et on ne peut s'empêcher d'angoisser sur ce que lui réserve l'avenir. C'est aussi pour elle le temps de s'interroger sur l'amitié et sur l'amour : où s'arrête le premier sentiment pour mieux laisser place au second ? Les Hérauts ont un mode de vie à part, même en ce domaine, et Talia portant encore en elle quelques traumatismes du formatage de son enfance, elle devra apprendre à se positionner de façon juste, pour elle comme pour les autres.

La Chute de la Flèche - Notre courageuse dame Héraut Personnel de la reine prend pleinement ses fonctions, et ses débuts au Conseil et parmi les Courtisans ne se font pas sans heurts. Sa petite protégée Elspeth est en pleine crise d'adolescence, tandis que de son côté, Talia se livre à une véritable partie de cache-cache avec celui qu'elle aime, cet homme avec qui elle partage un Lien pour la Vie, pourtant si rare chez les Hérauts. Les deux amoureux n'y prennent aucun plaisir. Ils manquent tous deux de confiance en eux, ne se croient jamais à la hauteur de ce qu'on attend d'eux alors qu'ils en font plus que la moyenne. Bref, c'est un peu le jeu de celui qui fuira le plus vite, avec tout le stress et la frustration que cela peut engendrer. Les choses déraperont petit à petit et un vieil ennemi refera son apparition de façon pour le moins inattendue. Les traîtres semblent être partout à la fois, se servant de leurs bonnes manières et de la politique pour mieux masquer leurs mauvaises intentions, et d'un rythme paisible, on dévalera la pente pour entrer de plein fouet dans le drame et l'action. Les derniers chapitres m'ont considérablement émue, je ne m'attendais pas vraiment à un tel renversement de situation, même si je sentais bien qu'il se tramait quelque chose dans l'ombre.

De façon générale au cours de cette lecture - J'ai trouvé dommage que les prologues des second et troisième tomes soient quasi identiques, surtout au coeur d'une même intégrale. Mais les coquilles assez nombreuses tout au long du texte m'ont bien plus agacée, la note étant donnée dès les premières pages où un joli "écureries" s'est glissé sur le plan du Collégium...

Le déroulement des événements m'avait paru jusque là trop calme. Certes, il y avait des incidents, mais rien de réellement notable ou conséquent. J'avais un peu de mal à voir où voulait réellement en venir l'auteure - à part nous conter l'histoire de la jeune femme issue de son imagination. le cycle de Valdemar comprend une vingtaine de tomes, il paraît donc malgré tout logique que Mercedes Lackey en ait réservés un peu plus de deux pour présenter son héroïne et bien planter le décor de ce monde riche et fascinant, où la magie vient lentement se mêler aux facultés psychiques. le premier tome de l'intégrale donne une légère impression de mini-série, où on découvre les aventures de Talia par épisodes chaque fois que l'auteure choisit de sauter quelques mois, voire même années. L'intrigue devient ensuite plus régulière, avec par moment des changements de narrateur pour nous plonger dans le point de vue de plusieurs personnages sur un même fait. Cette technique dynamise l'ensemble tout en nous permettant de mieux cerner les gens impliqués.

En conclusion, je dirais que cette lecture a vraiment été très agréable et Talia et ses amis, des personnages plaisant à suivre, auxquels on ne peut que s'attacher . Avec un tel dénouement, j'ai clairement hâte de découvrir le reste du cycle, pour voir à la fois ce qui adviendra de chacun et pour en apprendre encore plus sur l'Histoire de ce monde, et sur le lien et la nature véritable de ces mystérieux chevaux que sont les Compagnons. Talia est une héroïne humaine, proche de nous de par ses doutes et ses faiblesses, quand une telle position donnée si tôt dans la vie aurait facilement pu corrompre sa façon d'être.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Colombedelesperance
  12 juin 2015
Les examens étant terminés, je n'ai plus aucune raison pour ne pas rédiger mes chroniques en retard. Banzaï ! La première à venir sera donc celle sur l'intégrale des Hérauts de Valdemar.
Les trois tomes que renferme ce volume nous présentent Talia une enfant qui va devenir Héraut lorsque Rolan, un Compagnon, va la choisir. Elle ne sera pas n'importe quel Héraut et sa tâche risque d'être réellement ardue. Entre sa formation qui la poussera dans ses retranchements malgré un profond émerveillement, et les complots qui se jouent autour d'elle et de son rôle, Talia n'en a pas fini… sans compter qu'elle n'a rien de commun.
Bref, ce livre renferme un certain nombre d'éléments que je me verrais navrée de vous dévoiler.
Grand merci à la Bibliothèque d'une Serdaigle pour son prêt, j'aurai découvert un peu les écrits de Mercedes Lackey, ainsi !
J'ai rapidement plongé dans l'histoire et me suis attachée assez vite à Talia. Il faut dire qu'elle a un caractère assez facile, bien que déterminé. Elle est très douce et pleine de qualités, mais aussi de faiblesses qu'elle devra apprendre à surmonter. Loin de tout comprendre et loin d'être orgueilleuse et parfaite, franchement, c'est un personnage que l'on prend plaisir à suivre.
Il est à noter aussi qu'aucun des personnages du roman n'est parfait et qu'ils peuvent tous faire des erreurs, et je trouve ça vraiment appréciable. Ça nous les rend plus humains et plus proches, ça nous aide à les apprécier et à se complaire dans l'univers. Même si parfois, justement, ils nous sont peut-être moins sympathiques puisqu'on voit leurs travers aussi !
Tout l'univers de Mercedes Lackey dans les Hérauts de Valdemar est quelque chose que l'on prend réellement plaisir à découvrir, dans lequel il est très intéressant de s'immerger. Ce n'est pas évident, car comme tout récit de fantasy, il faut le temps de tout intégrer et de démêler les rouages de son fonctionnement. L'auteure a néanmoins une facilité indéniable pour nous plonger au coeur de son monde et de son intrigue, car on se laisse porter comme dans un courant tranquille.
C'est d'ailleurs un des reproches que je peux adresser au livre, bien que cela ne péjore pas la lecture. Pour moi, c'était une ballade, un joli divertissement et même si j'ai trouvé mon voyage très plaisant en compagnie des Hérauts… ça manquait quand même pas mal d'action. Pour moi, l'histoire appelait à des éléments plus forts, même s'il est vrai que sont abordés des épisodes réellement intéressants ! Je pense à la dernière étape de la formation de Talia, où elle doit apprendre à exercer la justice. Ce n'est pas rien et j'avoue que c'est rondement mené, narré.
Le troisième tome est de ce point de vue le plus poussé, puisqu'il est très dur à lire, et que là, réellement, il y a de l'action. Il est aussi vrai qu'au final, c'est une histoire qui n'appelle pas non plus à de grandes épopées. Mais quand même.
Dans la complémentarité de ce point, je dirai que ce qui a fini par le plus m'intéresser a été… sans surprise, l'histoire d'amour qui met trois tomes à survenir. C'est chou, hein, mon amie m'avait prévenue, mais j'ai désapprouvé certains des choix de Talia (sans jamais la juger ou la blâmer). Sans compter que c'était mignon mais j'en suis même venue à penser que c'était un peu gnan-gnan sur la fin. Quand même, pour que je dise ça !
Hormis ceci, les trois tomes sont très bien construits, assez courts, mine de rien, et vous vous laissez vraiment emporter, au point d'avoir de la peine à vouloir laisser le livre. Quand quelque chose est agréable, vous avez envie de continuer sur la même voie, et c'était mon cas. Il n'y a que la fin qui m'a laissée sur un goût de pas fini, hormis ceci, tout était bien construit et j'en aurais presque redemandé.
Oui, parce qu'en effet, je pense que cette balade m'aura suffi. Pour le moment du moins, même si j'ai bien apprécié mon voyage, je n'en désire pas tellement plus. Il manquait certains petits éléments pour conférer un charme qui m'aurait donné envie d'aller plus loin, bien que je sois réellement admirative du talent de l'auteure et de l'univers qu'elle a façonné. Il en va de même pour les personnages et pour les relations qui les nouent, j'ai trouvé que c'était bien décrit, parfois même un peu trop, bien que cela soit compréhensible du point de vue de Talia (je ne vous dirai pas pourquoi, hihi).
J'ajouterai aussi que la plume de l'auteure est remarquablement fluide, très douce, même traduite, et que cela n'enlève rien au charme de l'histoire…
Bref, ce fut pour moi une jolie lecture, un voyage sympathique qui ne me donne cependant pas tellement plus envie d'aller plus loin dans l'univers. Talia est un personnage que l'on prend beaucoup de plaisir à suivre, même si parfois, j'ai pu désapprouver ses choix. Les sentiments sont bien relatés, parfois presque trop, et il manque pour moi quelque chose qui rende le récit un peu plus épique, bien que ce soit de la bonne fantasy, aucun doute là-dessus. C'est aussi un récit qui réussit à transmettre de beaux messages, de belles valeurs, et je le recommande donc ! Ce sera un 15/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ein
  30 avril 2015
Talia est vouée à entrer au service de son mari à l'âge de 13 ans, pour une vie morne de labeur fermier qui lui fait carrément peur : lorsqu'on lui annonce son union, elle s'enfuit dans la forêt. Ce qui devait arriver... n'arrive pas, seul un magnifique cheval blanc la trouve ! Comme il est sellé, elle décide de le ramener chez lui. Elle s'aperçoit vite que c'est lui qui l'emmène. Un long voyage commence alors. Quel est le lien qu'elle semble partager avec lui ?
Les Hérauts de Valdemar sont réputés pour leur sens du sacrifice et leur loyauté à toute épreuve. La reine actuelle, dont le pouvoir est menacé depuis la mort de son époux comploteur, a besoin d'asseoir son autorité. Seul son héraut en a la capacité... Mais il est mort, et son Compagnon parti à la recherche de son successeur. le Compagnon ? Un magnifique cheval blanc...
Bon, je ne suis pas trop saga (j'ai aimé Dune, puis les cycles Krondor de Raymond Elias Feist et de Pern d'Anne McCaffrey (qui mêle habilement S.F. et Fantasy)), mais Lackey se lit facilement et surtout chaque trilogie/dilogie/volume se lit indépendamment. Un récit sympathique à défaut d'être vraiment passionnant, mais Lackey crée des personnages de tous milieux, de toutes orientation sexuelle, des femmes puissantes, des hommes moins clichés qui font son mérite. Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rosabella26
  11 août 2019
Une excellente trilogie à découvrir sans hésitation. Des personnages attachants, un univers empreint de magie et une plume agréable à lire. Un intégral se lisant facilement. Une fois ouvert, nous ne voulons pas que l'aventure s'arrête. Amateur de Fantasy, vous serez comblé.
Ma chronique détaillée à découvrir sur mon blog.
Lien : https://lemondeenchantedeses..
Commenter  J’apprécie          53

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Rosabella26Rosabella26   11 août 2019
- Maintenant que vous avez jeté un coup d’œil sur le visage angélique de mon partenaire, je suppose que nous autres, simples mortels, n’avons plus la moindre chance avec vous.
- Je ne parierais pas ma chemise là-dessus à votre place, dit Talia d’un ton un peu acide. Ce n’est pas la première fois que je le vois. Et je ne suis pas près de me pâmer à ses pieds. Mon père et mes frères sont aussi avantagés que lui. Je ne veux pas vous insulter Kris, mais j’ai de bonnes raisons de me méfier des hommes beaux. Il me paraîtrait préférable que vous soyez un peu moins parfait, que vous ayez des verrues ou quelques choses de ce genre.
(Tome 2)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rosabella26Rosabella26   11 août 2019
Les regrets ne recollent pas les pots cassés. (Tome 3)
Commenter  J’apprécie          30
Rosabella26Rosabella26   11 août 2019
- Nous y arriverons, n’en doute pas un instant. C’est le doute qui a provoqué tous ces ennuis. Tu dois y croire, Talia. Le manque de confiance en toi est ton seul point faible. (Tome 2)
Commenter  J’apprécie          00
Rosabella26Rosabella26   11 août 2019
Ne laisse pas les choses s’envenimer autant la prochaine fois. C’est à ça que servent les amis : à t’aider à surmonter tes problèmes. (Tome 1)
Commenter  J’apprécie          00
Rosabella26Rosabella26   11 août 2019
Je suis ton amie, souviens-toi. C’est à cela que servent les amis : à s’entraider. (Tome 1)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mercedes Lackey (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mercedes Lackey
Mercedes Lackey | Miami Book Fair 2017.
autres livres classés : chevauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Hérauts de Valdemar - Mercedes Lackey

Lequel de ces royaumes n’existe pas dans le monde de Velgarth ?

Karse
Rethwellan
Florin
Iftel

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Mercedes LackeyCréer un quiz sur ce livre