AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782846269346
232 pages
Éditeur : Au Diable Vauvert (22/01/2015)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Partout en occident, mais surtout chez ma belle-mère, l'homme est un délit. Ce livre est illégal. Je ne serai jamais une femme comme les autres." Elevé par des femmes, Louis Lanher, en grandissant, a été confronté à la théorie du genre appliquée à sa belle-famille et s'est livré à une observation quasi ethnologique des ravages combinés de l'éducation et du féminisme contemporain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Madame_Love
  23 février 2015
L'auteur met en scène sa propre vie et nous montre les travers et les excès du féminisme à outrance de ces dernières décennies. Ce n'est pas un roman, mais on suit quand même un certain nombre de personnages au fil du récit.
Parlons d'abord de ce que j'ai aimé. Les situations drôles, j'ai ri des fois. Les choses évidentes qu'on a sous les yeux mais qu'au bout d'un certain temps on ne voit plus. Qui se soucis encore que la plupart des publicités sont faites pour les femmes, que des céréales visent uniquement un publique féminin ou que des évènements soient réservés uniquement au femmes ? Les féministes crient à l'égalité mais si on disait que telle chose est réservée aux hommes ça ferait un scandale ou ça serait mal vu. On retrouve dans ce livre des argumentations bien trouvées et des choses très vraies.
Et qu'est-ce que j'ai moins aimé ? Et bien, d'abord prenons le synopsis. Je n'ai trouvé que celui-là sur tous les sites et, on est bien d'accord, on s'attend à voir la belle-mère en baver et l'auteur nous raconter peut-être son enfance très féminine. Mais en fait non, il n'y a qu'un passage très bref où l'on parle de la belle-mère. C'est plus un livre sur les travers de la société actuelle, l'éducation, le travail, etc. Malgré le fait que j'ai bien aimé certains passages plutôt d'humour, j'ai trouvé des passages plus philosophiques ou rétrospectifs plutôt ennuyeux et sans intérêts. C'est dommage parce que je pense que si le livre avait été diminué de moitié on aurait pu avoir toutes les bonnes idées sans le côté longuet.
Le dernier reproche que j'aurai, et c'est vraiment vis-à-vis de moi-même, c'est que j'ai trouvé qu'il y avait trop de références à notre monde actuel. Bien sûr, je connais tout ce dont l'auteur parle (enfin, sauf CSP+, dont j'ai du regarder la définition, car l'auteur ne l'explique pas), mais si dans 20 ans je prête ce livre à mes enfants (qui n'existent pas, mais imaginons, hein), j'ai peur que nombres de références ne soient pas comprises ou passe carrément à l'as. Je trouve ça un peu dommage que ce genre de livre soit plus du consommable immédiat que dans l'intemporalité. Après, j'imagine que si le livre est ré-édité dans 20 ans, il y aura pleins de petites notes de bas de pages pour tout expliquer, mais ça n'aura pas la même fraîcheur. Par exemple, se moquer de Madame la ministre, ça nous fait bien rire, mais plus tard, quand presque plus personne ne saura qui c'est, je ne pense pas que ce sera aussi amusant (d'ailleurs, elle n'est même plus au même poste depuis).
Finalement, un avis mitigé. Des bonnes, voir même, de très bonnes idées, mais parfois je me suis ennuyée un peu au cours de ma lecture. Beaucoup de situations qui m'ont fait sourire ou rire parfois car l'auteur va au bout du bout de toutes les théories féministes "du genre". Un livre pour ceux qui aiment lire des choses sur l'actualité et les courants de pensés et qui n'ont pas peur de se payer une bonne tranche à la barbe des féministes les plus étroites d'esprit.
J'ai lu ce livre dans le cadre de la Masse Critique de Babelio. Je remercie donc Babelio pour m'avoir fait gagner ce livre et les éditions Au diable Vauvert pour me l'avoir envoyé.
Lien : http://unlivrepeutencacherun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Plumipille
  05 mars 2015
Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre...
Tout d'abord je remercie les éditions Au Diable Vauvert pour l'envoi de ce livre que j'ai reçu lors du dernier Masse Critique. C'est une maison d'édition que j'apprécie par le choix de ses auteurs souvent un peu "déjantés". Louis Lanher ne déroge pas à la règle.
Le sujet m'intéressait tout particulièrement car comme beaucoup je m'intéresse à la condition de la femme dans notre société, sans pour autant me déclarer féministe car les associations féministes sont trop souvent jusqueboutistes à mon goût. Mais un combat de cet ampleur ne justifie-t-il pas des actions fortes, parfois dérangeantes ?
Tout la question est là, et c'est ces excès que dénoncent l'auteur. Même s'il peut avoir parfois raison, Louis Lanher est souvent de très mauvaise foi, avec des propos énervants, voire exaspérants. Pourtant il réussi également a être drôle de temps en temps grâce à son ton caustique, et son humour noir.
En conclusion je n'ai pas particulièrement apprécié ce livre, mais je ne regrette pas pour autant l'avoir lu, et ça me donne même envie d'en lire d'autre de Louis Lanher dont j'apprécie l'écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hiromichi
  28 janvier 2015
Lorsqu'on commence ce livre, on sait dès le début que nous avons entre les mains un livre qui nous fâchera, un livre qu'on aura envie de jeter à l'autre bout de la pièce puis de le reprendre tout en maugréant à la vue du degré d'inepties présentes, un livre qui fera réfléchir, ou même un livre avec lequel on sera tout à fait d'accord...
Pour cette lecture, il faut être lucide et clair. le seul résumé nous met sur la piste, nous sommes dans une exagération extrême d'une vision étriquée du féminisme. Même si, dans notre réalité, certaines personnes pensent ainsi et que l'auteur touche parfois des points réalistes pouvant être un vrai problème.
Le récit montre différents travers par le biais de différents points de vue, le premier étant le masculin macho et encore coincé dans le passé (rappelons que l'évolution du statut de la femme n'est que très récent, demandez à vos grands-parents comment c'était à l'époque !). le second point de vue met en exergue un comportement de femme qui dénature le concept d'égalité pour imposer une domination féminine. Puis, bien sûr, nous avons la nouvelle bataille médiatique qu'est la théorie des genres, le côté éducatif d'un enfant qui fera de lui ce qu'il est.
Dans un sens, ce livre est un témoignage, une vision extrémiste du "féminisme" et ça fait peur tant la bêtise est présente. Les stéréotypes sont également poussés aux extrêmes et à certains moments on a tellement levé les yeux au ciel qu'on se demande si des personnes pensent vraiment encore comme ça. Lorsqu'on arrive à des passages très lourds dans les affirmations balancées, on réfléchit et on se dit "Ah oui... certains pensent vraiment ainsi.".
C'est un livre provocant mais intéressant, les chapitres donnent envie d'aller jusqu'au bout pour savoir jusqu'à quel point cela ira. Lorsqu'on le termine, on en ressort avec une sensation étrange... On peut chacun, homme ou femme, se sentir très éloigné des portraits qui sont dépeints. On peut parfois être d'accord, ou penser que ce ne sont que des conneries, tout en sachant que ces réflexions existent vraiment.
Il nous fait réfléchir de la manière dont on mène ses combats, des usages qui en sont faits, des critères que chacun utilise pour juger l'autre sexe. On se dit au final, qu'on est encore bien loin de l'égalité homme-femme et femme-homme, et que ce combat-là n'est pas terminé.
Lien : http://www.onirik.net/Les-fe..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Laure705
  15 février 2015
Quand j'ai vu ce livre et quand j'ai lu son résumé je n'ai pas capté que c'était un essai... Oui, je ne suis pas très intelligente. Mais bon je l'ai commencé et je n'ai pas aimé du tout. Mais alors pas du tout.
Ce livre nous fait remarquer que si on dit toujours que les femmes sont toujours oppressées par les hommes, dans quelques années cela pourrait être le contraire. Les stéréotypes sont poussés à l'extrême tout l'est d'ailleurs.
L'auteur aborde le sujet de l'égalité à l'école, et de ce que les scientifiques font par rapport à ça, c'est le seul moment que j'ai trouvé intéressant.
Je n'ai pas aimé le reste ce livre, je l'ai trouvé ennuyant, inintéressant. Après comme je n'aime pas le genre je ne peux pas juger réellement cet ouvrage.

Lien : http://lemondelaure.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00
cazier2
  17 mai 2016
http://67.media.tumblr.com/e06fddd9a19981f31957882a1c4b0e78/tumblr_ndv9zzrMxB1rfhxyho2_500.png
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Louis Lanher (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis Lanher
Louis Lanher - Les féministes n'auront pas l'Alsace et la Lorraine .Louis Lanher vous présente son ouvrage "Les féministes" n'auront pas l'Alsace et la Lorraine aux éditions Au diable Vauvert. Rentrée littéraire Janvier 2015. http://www.mollat.com/livres/lanher-louis-les-feministes-auront-pas-alsace-lorraine-recit-9782846269346.html Notes de Musique : ?Camille Saint-Saëns: Danse Macabre? (by Kevin MacLeod). Free Music Archive.
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16119 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre