AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791037502872
233 pages
Les Arènes (11/02/2021)
3.62/5   12 notes
Résumé :
Journaliste, Samuel Laurent est tombé dans le chaudron de Twitter dès la création de " l'oiseau bleu ". Promesse d'une démocratie sans filtre, le réseau apparaissait comme une source inédite de sujets, de témoins et de voix nouvelles.

Pendant des années, Samuel Laurent a adoré Twitter, cette agora où il se passe toujours quelque chose, comme les mouvements planétaires #MeToo ou #BlackLivesMatter. À la tête des " Décodeurs " du Monde (un service de vér... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique

Dans J'ai vu naître le monstre ; Twitter va-t-il tuer la démocratie ? le journaliste Samuel Laurent, fondateur des Décodeurs du Monde, revient sur l'histoire et les spécificités du réseau social.

Ce livre, qui vient juste de paraître aux éditions Les Arènes, retrace avec précision la naissance et la montée en puissance du petit oiseau bleu.

L'auteur a été parmi les plus ardents utilisateurs de ces réseaux dès ses débuts en 2008, comme chez toute une génération de journalistes qui se voyaient alors, comme il le dit lui même, comme les “gardiens du temps de la révolution numérique” et qui voyait en Twitter la promesse d'une démocratie sans filtre.

Samuel Laurent s'est en quelque sorte grisé de faire partie de cette avant garde et postait une cinquantaine de tweets par jour dans les années 2012/2013.

Malheureusement, après plusieurs épisodes peu reluisant qu'il raconte en détail dans son livre, il est revenu totalement désabusé de ces années d'utilisation qui l'ont poussé proche de la dépression. Avec les Décodeurs du journal le Monde, il aura essayé avec ses autres collégues, comme une sorte de Don Quichotte, de réguler et de faire le tri dans les nombreuses fake news colportés par les twittos quelque soit leurs partis politiques ou convictions.

Il aura fini sa mission exsangue, totalement lassé par l'indignation permanente érigée en mantra collectif de Twitter, sans oublier la diabolisation des idées contraires et de l'absence de modération digne de ce nom, pratiques que l'utilisateur de Twitter au quotidien que nous sommes ne peuvent que déplorer .

Twitter teste une nouvelle étiquette pour les retweets avec commentaires

Pour lui, Twitter, "L'outil dont on imaginait qu'il allait permettre la fin des dictatures s'est transformé en une machine à diviser, à créer des camps et des oppositions, souvent plus virtuelles que réelles."

Après avoir essuyé plusieurs vagues de cyberharcèlement, Samuel Laurent aura fini par jeter l'éponge en 2019 et pris ses distances avec Twitter, qu'il n'utilise plus que pour s'informer et pour promouvoir des articles.

Revenant avec précision et énormément d'a propos sur l'historique du réseau, Samuel Laurent démontre sans peine tous les dangers et dégâts et autres dérives de ce réseau social qui peu à peu s'est transformé en un gigantesque ring de boxe .

Documenté et captivant, ce témoignage brut et parfois assez terrifiant sur l'évolution de Twitter depuis une décennie passionnera tous les mordus de réseaux sociaux, qui ne peuvent s'empecher, comme nous, d'y aller chaque jour, et ce, malgré les dérives continuelles.


Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          250

~~ Je vous présente « J'ai vu naître le monstre twitter va-t-il tuer la #démocratie ? » de Samuel Laurent qui pourrait être ~~ une chanson de Stromae/ou un livre de Michel Serres (en moins démago) … ~~ Etant de ce qu'on appelle « la génération Y » je découvre encore des expressions telles que « Okay, Boomer ! ». Ce documentaire retrace l'histoire de Samuel, de sa naissance en l'an 1980 à aujourd'hui. Indissociable parcours de celui du « monstre » représenté comme un oiseau géant et malsain qui nous faisait peur chez Titi et Gros minet. ~~ du rôle du média dans le journalisme, les présidentielles, le média d'expression favoris des présidents en tout genres. ~~ Les gilets jaunes, etc... ~~ Aujourd'hui le monde tourne AVEC Twitter, et sa bataille « pour les faits »... Ses harcèlement ciblés, son suicide social, … ~~ Pour autant l'ambiance y est lourde, c'est la loi de la jungle. Quittez le si vous pouvez... C'est tellement rare un jeune sans Twitter... Les papys s'y mettent aussi ! L'âge moyen des joueurs étant « il paraît » de 60ans. ~~ On parlait déjà d'Eric Zemmour, en précisant son exergue. Ce livre est une petite d'infos fraiches et utiles en cette ère d'Internet... Mais le temps que ça touche l'ensemble de la population, … On sera tous partis chez TikTok mal/heureusement. ~~ Perso je n'ai pas TikTok, j'ai Insta et Facebook ainsi que Twitter. Je me sers quasiment pas des deux derniers à part pour mes fiches de lectures ~~ Quant à Insta, je dois lutter pour que ça ne prenne pas trop le pas sur la réalité ~~ Je pense lire prochainement « Internet c'est aussi la vraie vie » et sachant que si ça se trouve, l'auteur/e est plus jeune que moi (!). ~~

Commenter  J’apprécie          177

Un très bon livre que celui-ci pour se pencher sur la mécanique de l'information, de l'invective et de la fausse nouvelle sur les réseaux sociaux. Au-delà de l'historique du réseau social et de la « guerre de tranchées » qu'il a généré, Samuel Laurent nous rappelle certaines polémiques.

Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Twitter est devenu le lieu où l'information se fabrique, mais aussi une plateforme qui permet de manipuler des opinions, de diffuser des intox, de faire connaitre, voire d'élire, des démagogues vociférants. Un réseau prêt à écarter les nuances, les faits et le contexte, au profit de la condamnation morale de l'indignation permanente, du harcèlement en bande organisée.
Commenter  J’apprécie          100
J'ai toujours été frappé par une expression courante sur Twitter : "à vomir" comme si s'indigner avait déjà donner envie à quiconque de régurgiter. Mais alors, pourquoi un tel plaisir de l'indignation? Sans doute parce qu'en s'insurgeant, on à l'impression d'être "dans le bon camp". Dans Total Bullshit, au cœur de la post-vérité, le neuroscientifique Sebastian Dieguez résume parfaitement le phénomène, qu'il rattache à la "grandiloquence morale" décrite par les philosophes Justin Tosi et Brandon Warke : "Une forme d'indignation performative visant à se représenter ostensiblement comme une personne vertueuse dans un environnement social où chacun cherche à montrer une image valorisante de soi." S'indigner, c'est dire à l'autre "Je suis mieux que toi."
Commenter  J’apprécie          40
Ou, dit autrement, par Boualem Sansal dans son roman 2084 : la fin du monde, "Avec les loups il faut hurler ou faire semblant de hurler , bêler est la dernière chose à faire".
Commenter  J’apprécie          92
2008-2019. Entre les deux, une décennie, le temps pour Twitter de prendre une place de plus en plus centrale, tant dans ma vie professionnelle et personnelle que dans la vie publique. Une décennie pour rendre accros les politiques, journalistes, influents de tous bords, prenant chaque jour, chaque heure, leur dose de nouvelles polémiques, de nouvelles intox, de nouveaux emballements. Ad nauseam
Commenter  J’apprécie          20
L’outil dont on imaginait qu’il allait permettre la fin des dictatures s’est transformé en une machine à diviser, à créer des camps et des oppositions, souvent plus virtuelles que réelles.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Samuel Laurent (II) (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samuel Laurent (II)
Le Fact-Checking de Samuel Laurent ! - C à Vous - 31/01/2019
autres livres classés : twitterVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus




Quiz Voir plus

Des titres auxquels il a mieux valu échapper (n° 3)

J'aurais créché chez Nothomb.

Frédéric Beigbeder
Sylvain Tesson
Boris Vian
François Mauriac

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , jeux littérairesCréer un quiz sur ce livre