AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782743649692
157 pages
Éditeur : Payot et Rivages (05/02/2020)
3.5/5   13 notes
Résumé :
Premier roman très remarqué en Italie,dans la lignée de Silvia Avallone, ce récit initiatique est illuminé par la présence de Rosario, 15 ans, et par la ville de Palerme, aussi dévastée qu'hypnotique. Dans cet âge entre deux vies, le jeune homme découvre l'amour, le football, son don pour la poésie, et les mensonges de son père. Un texte à la beauté sauvage, qui décrit un inoubliable lien mère-fils.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lexx54000
  28 mai 2020
C'est le récit de Rosario, jeune adolescent de quinze ans, vivant dans un quartier populaire de Palerme, entre un père absent, menteur, pas très clair, travaillant dans un magasin de sport et une mère au foyer totalement soumise à son mari mais d'une tendresse incroyable pour son fils.
Pour faire plaisir à ses parents, Rosario décide de rentrer dans une équipe de football. C'est à ce moment précis que tout bascule dans sa vie, il découvre l'amour, les mensonges, la violence, l'adultère, la peur mais surtout le courage. le courage d'avancer, de grandir, de devenir un homme.
Récit initiatique, du passage de l'adolescence et la vie d'adulte : Rosario n'a peur de rien ni de personne comme les héros de l'Antiquité et de la mythologie, que ce jeune homme aime tellement lire.
Dario Levantino raconte la construction d'un homme perdu entre deux vies, deux parents, dans un quartier populaire fait de violence et de pauvreté. Un jeune homme qui a le courage de sortir de l'enfance et de devenir un adulte.
Un récit plein de tendresse grâce à un langage gorgé de soleil et d'une plume à la beauté sauvage, traduit avec brio pour Lise Caillat.
Un beau premier roman, lu d'une traite dû à une intrigue maitrisée et un Rosario touchant et lumineux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MadameTapioca
  12 février 2020
Un joli roman d'apprentissage qui se déroule de nos jours dans un quartier de Palerme. Rosario est un adolescent solitaire passionné par la mythologie classique. Son père, cynique et menteur, gère une boutique de sport où il commercialise illicitement des produits dopants. Sa mère, attentionnée et soumise, consacre tout son temps au foyer et à la famille. Lorsque, pour satisfaire le désir non avoué de sa mère, Rosario décide d'intégrer l'équipe de foot du quartier, le chemin qui le mènera à l'âge adulte commence: entre les coups, la découverte de l'amour et du désenchantement, Rosario trouvera la force de s'émanciper de la violence et des mensonges qui opprime sa vie.
Dario Levantino raconte la peur et l'audace de ce garçon qui, dans le sud passionné et dans la banlieue violente, a le courage de devenir un adulte.
Une plume à suivre.
Traduit par Lise Caillat.
Commenter  J’apprécie          60
leslivresdEmma
  12 mars 2021
De rien ni de personne de Dario Levantino
Editions Rivages/Payot
Traduit de l'italien par Lise Caillat
Je remercie les éditions Rivages/Payot et Alain Deroudhile pour l'envoi de ce roman, car j'aurai très certainement caressé sa couverture, lu sa quatrième de couverture mais je ne l'aurai pas choisi et quelle erreur j'aurai commis…. J'ai été lu et dévoré ce roman. Je le recommande .
Premières phrases : »Dans l'Antiquité les hommes n'avaient peur de rien ni de personne. Je parle sérieusement je ne l'écris pas au hasard. »
Grandir à Palerme, dans les quartiers pauvres et malfamés de cette ville italienne.
Grandir, quitter l'enfance et ouvrir les yeux sur le monde des adultes, leurs mensonges, leurs magouilles, leurs faiblesses.
Grandir et regarder ses parents, son père qui ment sans cesse, et sa mère qui ne voit rien.
Grandir et aimer pour la première fois dans les bras d'Anna.
Grandir et découvrir le foot, s'entrainer, transpirer, se battre contre les adversaires et contre ses coéquipiers.
Grandir et choisir un chemin…et toujours garder en tête « Iu un mi scantu di nenti e di nuddu »
Dario Levantino avec une écriture entrainante et dynamique nous invite à suivre Rosario dans les rues de Palerme, dans sa passion pour la mythologie et sur le stade de Virtus Brancaccio.
Ce roman arrivé un matin dans ma boite aux lettres, je l'ai lu avec curiosité, avec plaisir et avec rage, désirant tendre la main à Rosario pour lui offrir un moment de répit. Et par moment lever les yeux du livre et regarder grandir mon R……. ado adoré et adorable de 15 ans aussi.
Emma aime :
-Découvrir
-Aimer un livre

Lien : https://www.instagram.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesLecturesDeRudy
  10 mars 2021
Un roman dur sur la vie de ces gens qu'on appellent parfois dédaigneusement le quart-monde même si les protagonistes de ce récit ne sont pas à proprement parler des gens sans moyen . le récit d'une famille éclatée également et une ode à Palerme , ville aux multiples visages et dont l'auteur nous en montre un peu la face cachée . Celle des immeubles à la limite de la salubrité , de la violence souvent gratuite et parfois unique moyen de communication pour des gens sur le fil . Pas délinquent mais palus vraiment dans les clous . Un roman social sur une Italie d'aujourd'hui .
Commenter  J’apprécie          50
LevoyagedeLola
  27 février 2020
Rosario a 15 ans, il vit avec ses parents à Palerme. Son père traficote des produits dopants et trompe sa femme, qui s'ennuie. Élève brillant, il choisit de quitter son quartier malfamé dans lequel il ne s'est pas adapté, pour un lycée dans le centre, plus aisé, de Palerme. Mais là aussi, les amitiés sont rares et Rosario peine à trouver sa place. Rosario était le prénom du père de sa mère qui a lutté contre son mari pour le lui faire accepter. Lui aurait préféré Jonathan, tellement plus moderne. Dans ce prénom, il y a un héritage footballistique puisque le grand père était gardien de but, alors Rosario joue au foot. C'est dans le stade qu'il croise des filles et des garçons, qu'il joue sa vie d'ado tout en se répétant sa devise Iu un mi scantu di nenti e di nuddu, « je n'ai peur de rien ni de personne ».
Un premier roman sur l'adolescence, qui a reçu un excellent accueil en Italie mais que j'ai trouvé un peu fade. L'écriture n'est pas désagréable, elle est même plutôt fluide et bien construite, c'est un roman qui se lit facilement mais qui manque de rythme, d'ambiance, de panache ! J'ai été complètement imperméable aux émotions de cet adolescent qui traverse pourtant les tourments de son âge.
Lien : http://www.levoyagedelola.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MadameTapiocaMadameTapioca   07 février 2020
- Ça fait quoi de mourir?
- Ça apprend à vivre.
Commenter  J’apprécie          50

Video de Dario Levantino (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dario Levantino
Pour le quatrième épisode de notre série, la traductrice Lise Caillat vous emmène prendre un air d'Italie, et plus encore de Sicile cet été, avec le roman de Dario Levantino « de rien ni de personne », paru en février aux Éditions Rivages.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
848 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre