AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020963985
216 pages
Éditeur : Seuil (17/01/2008)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Que se passe-t-il derrière les lourdes portes d'un monastère ? À quoi un moine occupe-t-il ses journées ? Comment vivre en communauté ? Le silence est-il obligatoire ? Comment vivre au jour le jour célibat et pauvreté dans le partage ? L'abbé de Ligugé répond à toutes ces questions, avec sincérité et sans rien cacher des difficultés rencontrées, en décrivant le déroulemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dancingbrave
  18 novembre 2018
Ce petit fascicule décrit la journée très structurée d'un moine bénédictin s'appuyant sur la règle que Saint-Benoît rédigea il y a 1500 ans.
Mais il n'est pas que cela. L'auteur donne sa propre interprétation pratique des écueils, des peines, des joies, des mérites que le frère éprouvera dans sa vie.
Selon une chronologie strictement ordonnée la journée suit le principe « ora et labora » c'est-à-dire prière et travail.
Ce principe dont la visée spirituelle est l'alliance totale de l'homme et de son créateur non pas égoïstement mais dans le désir de charité totale.
L'élément clef semblant véritablement être l'humilité déclinée dans tous ses sens :
L'humilité physique liée au dépouillement total des biens du candidat à la vie monastique, la fraternité subvenant dès lors à tous ses besoins raisonnables.
L'humilité pratique liée à la frugalité, la sobriété, la tempérance du sommeil, le silence, le travail.
L'humilité spirituelle résultant de l'obéissance aux ordres destinés à éprouver l'ego, résultant aussi de la grande rigidité de l'emploi du temps ne laissant aucune place aux divagations de l'esprit.
L'humilité spirituelle nécessaire à « la prière du coeur » ou « prière silencieuse » ressemblant comme une soeur à la méditation de pleine attention et dont la quête me paraît de même nature si ce n'est de même objet.
L'humilité de soi dans la relation que le moine développe avec ses frères, ses supérieurs, ses hôtes.
L'humilité dans l'acceptation de la douleur des punitions ou des terribles périodes d'acédie qui désigne le doute, l'abattement, la dépression spirituelle.
Avançant dans son texte, rédigé à l'usage des laïques, Dom Jean-Pierre Longeat insère de plus en plus de références religieuses qui feront de ce fascicule, je l'imagine, un guide spirituel à l'usage des moines eux-mêmes.
Une lecture fort intéressante nous faisant découvrir ce monde monastique intriguant et attirant, car, à la fin, qui, croyant ou non, n'éprouve pas une captation lorsqu'il croise le regard chargée de plénitude sereine et bienveillante d'un moine ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2713
Etoilesonore
  23 janvier 2015
Beau livre de témoignage sur la vie monastique. Il y a là quelque chose d'authentique et de frais. Ce n'est pas une apologie, mais un aperçu d'une vie simple au service de tous... même si cela ne se voit pas de manière tapageuse et ostensible.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
dancingbravedancingbrave   24 novembre 2018
Ne te figure pas la divinité en toi quand tu pries, ni ne laisse ton intelligence subir l’impression d’aucune forme ; mais vas, immatériel à l’immatériel, et tu comprendras.
Prends garde aux pièges des adversaires : il arrive tandis que tu pries purement et sans trouble, que soudain survienne une forme inconnue et étrangère pour t’entraîner à la présomption d’y localiser Dieu et te faire prendre pour la divinité l’objet quantitatif ainsi soudainement apparu à tes yeux ; or, la divinité est sans quantité et sans forme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
dancingbravedancingbrave   21 novembre 2018
Il est très improbable que la colère soit aujourd’hui considérée comme une marque de faiblesse. On pense tout le contraire : la colère est une manifestation de force, d’autorité, d’affirmation de sa personnalité propre. […] (or) dans le développement de la personnalité, la colère se manifeste à l’endroit de la frustration.
Commenter  J’apprécie          140
dancingbravedancingbrave   30 novembre 2018
Finalement, la qualité du silence et son corollaire, la qualité de la parole, sont en rapport avec l’abandon des masques que l’homme s’impose à lui-même.
Commenter  J’apprécie          160
dancingbravedancingbrave   23 novembre 2018
Il est bien connu que ceux qui ont du caractère sont habituellement réputés pour l’avoir mauvais.
Commenter  J’apprécie          200
dancingbravedancingbrave   20 novembre 2018
La contemplation à ce degré suprême de rencontre du Christ est une cessation de toute activité de l'intellect.
Commenter  J’apprécie          144

Lire un extrait
autres livres classés : Vie religieuse et monastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jean-Pierre Longeat (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
156 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre