AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732471933
Éditeur : La Martinière Jeunesse (27/08/2015)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Keleana a finalement découvert qui elle était vraiment : une Fae, héritière de pouvoirs qu'elle peine à contrôler. Loin de l'homme qu'elle aime, l'assassineuse doit partir à nouveau en mission. Mais Keleana refuse d'être à nouveau la marionnette du roi. Alors qu'elle cherche un moyen de se soustraire à ses griffes, elle est approchée par le très mystérieux Rowan, Fae comme elle, lui aussi chargé d'une mission : amener Keleana auprès de sa reine, la redoutable Maeve,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  25 juin 2017
Quel changement radical d'ambiance ! Après deux tomes mêlant magie, trahison, combat, mort et pas mal de romance, je ne pensais pas que Sarah J. Maas ferait basculer à ce point son récit. Alors que la série ne s'essoufflait pas, on a là un tome de transition qui apporte une nouvelle dynamique à l'intrigue. On change radicalement d'atmosphère : il y a deux nouveaux lieux et donc des nouveaux personnages. Ceux qui se distinguent le plus parmi les nouvelles têtes sont Rowan, Aelin, Manon et Sorscha. Ils sont tous prometteurs toutefois, je dois avouer que Rowan a su se démarquer au point que j'hésite à le placer en tant que chouchou de la série… En effet, c'est mon coup de coeur du roman, car il est tout à fait le type de personnage que j'affectionne : la langue acerbe, déterminé, fort, blessé, râleur et fidèle. Il n'a pas forcément une bonne image au début, mais c'est tellement plaisant de voir ce qu'il y a derrière sa carapace ! Sa relation avec Keleana est intéressante et émouvante. Les deux combattants se cherchent, déversent leur colère, s'envoient des piques, se haïssent, puis apprennent à se connaître au fil des événements. Ces derniers sont plus sombres que dans les opus précédents. On est vraiment dans du young adult, car l'histoire est trop noire et parfois morbide pour les adolescents. Certains antagonistes sont réellement sans aucune pitié, tandis que le décès d'un personnage du second tome hante toujours le quotidien de la belle héroïne. Keleana va devoir apprendre à se relever et à se battre contre ses rivaux et les monstres, mais aussi contre son passé et elle-même…
À chaque chapitre, la narration passe d'une intrigue à une autre afin de permettre au lecteur d'entrevoir ce qu'il se passe partout dans le royaume. En plus de l'apprentissage de Keleana qui cherche à maîtriser ses pouvoirs latents, on va retrouver Chaol et Dorian, toujours en froid à la Cour. Ils ont progressé à leur manière et vont tenter de prendre position. Ce sera très difficile pour Chaol qui est totalement perdu et tiraillé. Il ne sait pas quoi faire et montre son impuissance à plusieurs reprises dans le roman. C'est presque décevant, car je l'avais vraiment aimé dans les autres opus… Hélas, cette indécision est constante et, à mon avis, il faudra attendre le tome quatre pour qu'il choisisse enfin son camp ou ses objectifs. À noter que cette intrigue apporte une nouvelle romance entre deux personnages néanmoins, il ne s'agit pas de Keleana. Tant mieux, car un quatuor amoureux m'aurait hérissé le poil ! Cette histoire d'amour est assez touchante. Elle tranche radicalement avec les deux opus précédents… Ce n'est pas plus mal qu'il n'y ait pas trop d'amourettes, car cela fait avancer les personnages, l'action qui est bien gérée ainsi que l'intrigue générale. Je n'ai donc pas souffert de cette absence de séduction ou de romance du côté de Keleana.
L'ultime personnage qui prend beaucoup de place dans les chapitres est Manon, une sorcière bec-noir, héritière de son peuple. C'est un protagoniste prometteur qui m'a rappelé Daenerys Targaryen dans sa détermination… Pour l'heure, elle reste encore dans un coin de la carte, cependant elle est promise à un destin plus grand et destructeur. Ce tome permet de découvrir sa personnalité, son lien avec sa monture wyvern ou avec d'autres sorcières, ainsi que ses desseins. À mes yeux, elle se place presque comme une seconde héroïne… Sauf que l'on ignore encore ce qu'elle représentera dans l'intrigue : sera-t-elle LA rivale de Keleana ? Va-t-elle être une alliée de poids contre le père de Dorian qui semble de plus en plus fou et meurtrier ? Il faudra malheureusement lire la suite pour le savoir… « L'héritière du feu » est une sorte de tome de transition, mais un tome où l'on ne s'ennuie pas. L'auteur actionne un nouveau rouage et redistribue les cartes… Et c'est là où tout se bloque pour moi : quelle immense frustration de ne pas avoir la suite en VF !!! Je ne lis pas du tout en VO (et ne suis pas intéressée)… D'ailleurs, grâce à mes camarades de lecture commune Book Ouioui (lien bientôt), Faith in Words, La Tête en Claire et Pause Earl Grey qui ont toutes lu en anglais, j'ai découvert que le texte avait été coupé à plusieurs reprises : elles m'ont parlé d'extraits que je n'avais pas du tout en version française. Je trouve ça dommage et surprenant que tout n'a pas été traduit ! D'autant plus que ce sont de gros morceaux qui apportent une ambiance supplémentaire au récit… Malgré cette traduction tronquée, je suis grandement chagrinée que l'aventure s'achève ici pour moi. Si seulement la maison d'édition revoyait sa décision en publiant la suite…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Hillel
  01 octobre 2015
Ah là là que j'aime cette série, cette auteur, cette héroïne...
Que j'aime la fantasy, les bons récits d'aventure fantasy pour jeunes ou moins jeunes... Car il est clair que si "Keleana" est publié dans une collection jeunesse, le livre est loin d'être léger, simple ou trop romancé. Pour moi c'est de la bonne fantasy pour tous âges avec un judicieux équilibre de tous les ingrédients clés.
J'avais été séduite par un premier tome romantique, sympathique, qui surfait entre l'aventure, l'humour et la séduction. J'avais de nouveau été embarquée dans le second volet, plus sombre, où les personnages se montraient plus tourmenté, pris au piège de dilemmes et de sentiments ambiguës. Entre rancune, culpabilité, amitié et amour...
Ce troisième volet est tout autre. Nous quittons la cour du roi d'Adarlan, pour suivre plusieurs aventures, plusieurs personnages. le récit s'étoffe, la toile que tisse l'auteur autour de son héroïne s'agrandit pour nous laisser entrevoir bien plus de décor et nous laisse toucher du doigt une très grande histoire.
Nous suivons ainsi Keleana prise au piège de la reine Maeve, sur les traces de son passé, de son héritage, de son royaume perdu. En parallèle, nous gardons un oeil sur Chaol et le prince Dorian, un peu perdus après son départ et face à un monarque toujours aussi tyrannique. Nous faisons la connaissance de petits nouveaux, comme le cousin de la reine Aelin, la jeune guérisseuse Sorsha et quelques rebelles...
Nous suivons aussi le périple de l'héritière des sorcières bec-noirs, la terrifiante Manon. Tout se met en place tel un puzzle. Chaque personnage semble avoir un rôle à jouer et une place à prendre dans une sorte de grand échiquier à l'amorce d'une partie cruciale... je vous laisse deviner qui est la reine...
Dans ce nouveau récit qui nous en dévoile bien plus sur les tenants et les aboutissants de l'histoire et sur le personnage de Keleana elle-même, l'atmosphère est plus sombre que dans les premiers tomes. L'âme des morts ne cesse de hanter l'héroïne. Une jeune femme qui révèle de plus en plus ses souffrances, ses peurs, ses traumatismes longtemps étouffés. Elle n'en est que plus attachante. Une jeune guerrière de 19 ans qui va devoir affronter ses pires démons, sa magie. Sa tante Maeve la retrouve et la met au défi d'achever un apprentissage de magie si elle veut des réponses pour pouvoir affronter le roi d'Adarlan. Elle lui assigne le Prince fae Rowan pour parfaire cet apprentissage. Entre les deux personnages les étincelles et la haine fusent. Un peu comme sa première rencontre avec Chaol. Peut être pire. Nous retrouvons les répliques cinglantes et les bonnes bagarres. Pendant pas mal de temps je me suis demandée si ils allaient finir par s'apprivoiser l'un l'autre, tant la confrontation de ces deux personnalités fut chaotique. Je vous laisse le découvrir.
Nous ne perdons pas de vue Chaol et Dorian, qui me sont apparus bien pâles en comparaison. Et puis nous suivons quelques nouveaux personnages que j'ai réellement pris plaisir, avec une certaine surprise, à lire. Les chapitres se sont ainsi enchaînés en un clin d'oeil. Et en moins de deux je me suis vue tourner la dernière page.
Et vlan, voilà une belle surprise de lecture où tout est présent pour nous faire passer un très agréable moment. de l'aventure et du dépaysement, des personnages attachants, des méchants très méchants, des rebondissements et du suspense, et une attente quant à une romance qui n'a pas dit son dernier mot. le tout porté par un style fluide et des répliques toujours aussi mordantes.
Alors peut-être certaines seront déçues par le manque de romance de ce tome. Mais, pour moi, rien ne m'a manqué. Ce nouveau livre est si riche, si captivant, si plein de réponses et d'attentes sur la suite que je n'ai pas du tout été déçue. Ce n'est que mon avis personnel. Effectivement dans ce volet Keleana et Chaol sont séparés. Ne vous attendez pas à de belles retrouvailles. Mais la fin nous laisse entrevoir que les sentiments de la jeune assassineuse risquent d'être encore mis à rude épreuve. Et puis sa relation avec Rowan est tellement intense qu'elle en évince toute autre.
Bref, pour moi un très bon troisième volet, assez différent des deux premiers. Peut-être même meilleur, à mon sens, car moins léger, moins "jeunesse". Un tome qui se rapproche réellement d'un roman de fantasy adulte. La fin nous laisse sur un bon suspense et une sacré envie de retrouver des personnages attachants à souhait.
Un grand coup de coeur, et pour le tome, et pour la série !
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AliceNeverland
  04 septembre 2015
Voilà une série que j'affectionne tout particulièrement et qui me scotche littéralement à chaque tome. Keleana est ce genre de saga où l'auteur pousse son univers et son imagination au bout des choses. Résultat, encore une fois on se retrouve avec un tome très riche et très dense, avec une histoire exceptionnelle qui a véritablement évoluée depuis le premier tome, mais, et surtout, qui possède une fluidité de lecture toujours aussi magnifique.
Bref, petit tour d'horizon de ce troisième tome tout simplement génialissime !
J'ai découvert la saga au début de l'été, donc les deux premiers tomes étaient assez frais dans mon esprit. J'ai pu ainsi enchainer avec celui-là sans trop de soucis. Et ce que je peux vous en dire, déjà, c'est que L'héritière du feu enrichit considérable un univers pourtant déjà très dens : nouveaux personnages, nouveau décor… On découvre enfin la véritable histoire de Keleana / Aelin, ce qui n'a pas été pour me déplaire, et c'est un tout nouveau pan de la saga qui s'ouvre à nous.
Sarah J. Maas nous régale donc de ce qu'elle sait faire le mieux. le lecteur va de surprises en révélations, et il est quasiment impossible de prévoir la finalité de l'auteur. Elle repousse ainsi les frontières d'Adarlan, et on pénètre de plein pied dans l'intrigue principale de la saga quant aux véritables origines de Keleana. On avait d'ailleurs eu un petit aperçu à la fin du second tome, mais ce n'est rien par rapport à ce que nous a réservé Sarah J. Maas. du grand art, une imagination de dingue et un univers sans limite : je suis fan.
L'héritière du feu présente également une multitude de nouvelles personnes, et l'auteur n'hésite pas à mettre en avant leur point de vue dès le départ. Ce qui donne un nouveau rythme au récit ; j'ai même ressenti que ce tome était plus une transition entre deux pans de l'histoire de Keleana. Sarah J. Maas finit avec L'héritière du feu de disposer tous ses pions sur l'échiquier de la saga ; les choses risquaient de s'emballer très certainement dans le prochain tome. J'ai tout de même trouvé par moment que ces passages ralentissaient parfois l'histoire, n'ayant que peu d'intérêt dans ce tome, mais on sent que certains d'entre eux seront très importants pour la suite des aventures de notre héroïne. Rowan s'annonce en effet comme un nouvel « incontournable » de la saga, j'ai d'ailleurs adoré la relation qui s'installe entre lui et Keleana. Cela promet une suite des plus intéressantes à suivre !
Mais, encore une fois, Sarah J. Maas ne nous laissera pas ressortir de son livre indemnes. Car Keleana fait partie de ces séries où il vaut mieux ne pas s'attacher aux personnages. Les épreuves traversées dans les deux premiers tomes ne sont rien en comparaison de celles qui attendent nos protagonistes ici. L'auteur est sans pitié et n'hésite pas à explorer jusqu'à l'extrême tous les éléments à sa portée, en bon comme en mauvais. Et si vous avez lu les tomes précédents, vous avez du très vite vous rendre compte de l'atmosphère très sombre et sans pitié que Sarah J. Maas avait déjà développée. Je suis ainsi époustouflée par la tournure que prend le récit. Encore une fois, dans Keleana, rien n'est acquis, et il faut sans cesse se méfier des personnages, mais aussi de l'auteur elle-même.
Pour conclure : même s'il ne s'agit ici que d'un « simple » tome de transition, Sarah J. Maas nous sert une nouvelle fois un tome intense et époustouflant. le lecteur pénètre ainsi au coeur de l'intrigue, les dés sont jetés, les pions sont posés, il ne reste plus qu'à démarrer la partie avec perte et fracas. Mais, surtout, il assiste à un tourbillon d'émotions qui ne pourra pas le laisser indemne. Car encore une fois, Sarah J. Maas prend plaisir à nous présenter son récit, cela se ressent intensément. Mais elle n'oublie pas tous ces petits détails qui apportent la touche de réel à l'histoire. Entre trahisons et manipulations, on assiste à une véritable représentation qui emporte le lecteur au fin fond des pages. L'héritière du feu est tout aussi exceptionnel que les tomes précédents, mais, surtout, il annonce une suite encore plus délicieuse et addictive. Une série fantastique vraiment parfaite !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Goupilpm
  11 novembre 2018
A la fin du tome précédant on avait quitté l'héroïne alors qu'elle embarquait sur un navire en direction du royaume de Wendlyn où, à la demande du roi Ardalan elle devait tuer les membres de la famille royale.
Comme à son habitude l'autrice prend un raccourcit puisqu'on retrouve l'héroïne perchée sur un toit de la capitale dudit royaume. On avait avec ce voyage la possibilité de découvrir un univers étoffé mais une fois de plus il n'en est rien. Certes on découvre tout de même de nouveaux lieux avec un fort avancé, le château de la reine des Faé, et les montagnes avec plusieurs clans de sorcières. Mais ces nouveaux lieux sont à peine esquissés.
Malgré que l'on évite de longues descriptions, le début du roman s'avère lent et malgré des intrigues multiples il ne se passe que peu de choses tout au long du roman : l'action est quasi-inexistante. On est clairement dans un tome intermédiaire qui prépare la suite de la série. Une suite que l'on ne pourra pas suivre, car comme c'est la fâcheuse habitude avec les maisons d'édition la suite ne sera pas traduite.
Le récit alterne entre les différents personnages et l'on suit Keleana qui s'entraîne à développer ses nouvelles capacités en compagnie d'un prince Faé, Aédion son cousin qui prépare avec l'aide du prince Dorian et du capitaine Chaol à un soulèvement en vue de porter atteinte aux manigances du roi Ardalan, et les sorcières qui s'entraîne en vue d'apporter leur aide au roi Ardalan à chevaucher des wyverns. le récit est donc centré sur les personnages, et l'autrice ne développe que leurs faits et gestes sans que le lecteur sache ce qui se passe ailleurs dans le monde.
Au début du livre on retrouve la même carte qu'au deux volumes précédents et l'on ne peut suivre les déplacements de la protagoniste principale car la carte des endroits qu'elle visite ou évolue ne nous est pas fournie. Cette carte ne sert donc quasiment à rien car l'histoire se déroule dans des lieux bien précis qui ne sont ni situés et ni décrits.
Les personnages sont plus nombreux et l'histoire moins intimiste, ce qui permet de développer un récit moins linéaire que précédemment. Il est à noter qu'au point de vue des personnages il sont plus développés. On en apprends beaucoup plus sur la protagoniste principale et son passé.
On échappe également à l'habituelle romance qui donnait dans les deux récits précédents un côté un peu trop guimauve.
Au final l'autrice progresse dans certains domaines de l'histoire et sa plume est plus agréable à suivre. Et si ce tome réponds en partie aux questions que se posait le lecteur il reste de nombreuses zones d'ombres notamment sur le passé.

Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Galleane
  20 décembre 2015
Alors que la suite de cette série ne sortira probablement jamais, pour ne pas dire jamais, à la fin de ma lecture je me suis dit que c'était foutrement injuste. Alors oui j'ai un avis similaire à celui du tome 2, mais laisser les personnages à ce stade de leur aventure, c'est frustrant. Je n'ai plus qu'à continuer de prier pour avoir la motivation de me lancer en anglais pour connaître la fin de cette série.

Comme je l'ai dit dans mon introduction, mon avis sur ce troisième tome est à peu de chose près le même que celui que j'ai eu pour le tome précédent. La nuance vient du fait que j'étais un peu plus préparée au contenu cette fois-ci. Je savais que l'histoire serait assez similaire, sans énormément d'action, et je n'avais pas d'attente comme lorsque j'ai démarré le tome 2. Et je dois dire que commencer ma lecture en ayant cet état d'esprit m'a très certainement aidé à avancer sans heurts et surtout à apprécier le contenu. Je dois quand même vous avouer que je n'ai pas retrouvé le plaisir ressenti lorsque j'avais lu le premier tome, mais ma lecture c'est bien passé dans l'ensemble.
Pour moi ça manque clairement d'action, mais au vu du contenu ça n'était pas à l'ordre du jour. Elle n'est pas totalement absente, mais elle reste rare au vu du nombre de pages que comporte le roman. Ceci dit chaque phase d'action est déterminante, ces passages permettent de faire évoluer les personnages, de trouver un élément important pour l'histoire... L'auteure reste avare pour ce type de scène, mais elle les utilise à bon escient. Pour le reste, encore une fois je vais m'appuyer sur le second tome.

Illustration présente au dos du livre
L'histoire est assez similaire à ce que l'auteure avait proposé dans son tome 2. Il est essentiellement question de préparation, quel que soit le personnage qu'on suit. Tous continuent d'avancer, de travailler à la tâche qu'ils se sont alloués, à laquelle ils ont pris part ou encore en obéissant aux ordres. Certains sont moins plaisants que d'autres, je pense à Manon par exemple. Je pense que ce personnage nous réservera plus de choses à l'avenir, pourquoi pas une alliance avec notre héroïne, je sens bien le coup venir. Je pense que ça pourrait être génial. Même si c'est quelqu'un que je n'ai pas apprécié plus que ça, j'ai adoré ce qui se passait avec Abraxos. Parmi les nouveaux venus, Rowan reste mon préféré et la fin n'a fait qu'approuver ce que je pensais déjà, pourtant le début a été difficile avec lui.
Quand j'ai parlé de préparation, c'était surtout Keleana que je visais. Bien que les autres personnages répondent à cette description, c'est encore plus vrai pour elle. Ce qui se passait à la fin du tome 2 se poursuit donc et Keleana a besoin de temps et de trouver le moyen de canaliser tout ce qui s'était alors débloqué. On est loin de la Keleana du premier tome, tout ce qui se passe depuis la fin de ce dernier remet presque les pendules à zéro. de ce fait les événements sont différents, on fait une sorte de retour en arrière et on suit ce qu'habituellement on découvre dans un premier tome : des formations, des difficultés d'apprentissage... Ce qui explique que je ne retrouve pas le même plaisir. Bref, Keleana a souffert, elle se remet en question, elle affronte des épreuves censées l'aider et les autres personnages suivent à peu près le même chemin. Ajoutez à ça les nouveaux qu'on introduit et dont il faut bien nous parler et on sait pourquoi l'histoire ne donne pas encore tout son plein potentiel.
Comme à son habitude, l'auteure réserve des pages finales qui remettent tout en question et certains éléments qui ne nous interpellaient pas se révèlent à ce moment important. le sort des personnages ne tient qu'à un fil, l'horreur déjà de la partie prend une nouvelle dimension et j'ai poussé des non, non non à foison. J'espère grandement que certaines choses arriveront, que d'autres n'arriveront pas, mais ce que je peux dire c'est que ça ne sent pas bon pour beaucoup. Voilà pourquoi ne pas avoir la suite est frustrant.

Ce troisième tome Keleana m'a fait passer un bon moment, bien que j'aurais aimé un peu plus d'action. L'auteure n'oublie pas de ponctuer son récit de scènes plus mouvementées mais elle se concentre plus sur d'autres éléments, essentiellement des préparatifs concernant ses personnages. Quand l'histoire suit sa route et que les passages importants, décisifs ne sont pas pour tout de suite (entendez que les méchants continuent de faire des ravages, ce qui n'empêche pas certaines déroutes, même si elles sont rares), il y a des moments qu'on apprécie plus que d'autres et pour les personnages c'est pareil. Parfois ce qu'on me racontait me plaisait moins, parfois suivre un tel idem, mais globalement j'ai aimé ce que je lisais. Bien entendu à la fin Sarah J. Maas sort de ses manches des atouts de choix et quitter les protagonistes comme ça, se révèle stressant.
Lien : http://bloggalleane.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   09 juin 2017
Une émotion indéfinissable passa dans le regard de Rowan.
- Je ne vous mordrai plus, déclara-t-il, et elle se demanda quel goût il avait trouvé à son sang.
- Même si c'est la seule manière de me contraindre à me transformer ? demanda-t-elle.
- On ne mord pas la femme d'un autre, répondit-il.
Il se détourna et commença à remonter vers la crête.
- Nous ne sommes plus... ensemble, lui et moi. Je l'ai quitté avant de venir ici, expliqua-t-elle.
- Pourquoi ? demanda-t-il en la regardant par-dessus son épaule, sur un ton trahissant tout au plus une légère curiosité.
- Parce qu'il sera plus en sécurité si je le dégoûte comme je vous dégoûte, répondit-elle.
- Vous avez au moins appris cela : ceux que vous aimez sont des armes qu'on peut retourner contre vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
wentworth23wentworth23   05 novembre 2015
-Voulez-vous..., commença Aedion en serrant les dents, comme s'il hésitait à finir sa phrase. Souhaitez-vous que je lui transmette un message ou que je lui remette quelque chose de votre part?
Car il se pouvait qu'a tout moment Aedion dût fuir pour rejoindre sa reine à Terrasen.
Chaol sentait la chaleur de l’œil d'Elena sur sa gorge et il faillit tendre la main pour toucher l'amulette. Mais il ne pouvait se résoudre à lui envoyer un tel message, ni à renoncer à elle aussi complètement... pas encore.
-Dites-lui que je n'ai eu aucun contact avec vous et que vous m'avez à peine parlé, ainsi qu'à Dorian. Dites-lui que je suis à Anielle et que nous sommes tous en sûreté.
Aedion se tut si longtemps que Chaol se leva pour repartir.
-Qu'auriez-vous donné... rien que pour la revoir? demanda soudaine le général.
-C'est sans importance désormais, répondit Chaol, mais il n'eut pas la force de se retourner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
wentworth23wentworth23   05 novembre 2015
L'histoire et la mort de ceux qu'elle avait aimé étaient écrites à même sa chair : une colonne pour ses parents et son oncle, une deuxième pour Marion et la dernière pour sa cour et son peuple. Sur les plus petites cicatrices étaient écrites les histoires de Nehemia et Sam. Désormais, ses bien-aimés défunts ne seraient plus enfermés dans son cœur et son passé ne lui ferait plus honte.
Commenter  J’apprécie          60
wentworth23wentworth23   05 novembre 2015
Elle leva son visage aux étoiles. Elle était Aelin Ashryver Galathynius, héritière de deux puissantes lignées, protectrice d'un peuple jadis glorieux, et Reine de Terrasen.
Elle était Aelin Ashryver Galathynius - et elle ne serait pas effrayée
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   06 juin 2017
Ce serait un face-à-face entre elle et lui, dans les règles de l'art : aucune vie ne serait sacrifiée sauf la leur, aucune âme souillée sauf la sienne, car il fallait un monstre pour détruire un monstre.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Sarah J. Maas (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah J. Maas
Sarah J Maas introduces her new series, A Court of Thorns and Roses!
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Un Palais d'Epines et de Roses

Qui est le personnage principal ?

Ferye
Fyere
Alis
Feyre

6 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Un Palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. MaasCréer un quiz sur ce livre