AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782298130553
Éditeur : Rustca (01/11/2017)
4/5   8 notes
Résumé :
Hildegarde de Bingen, naturopathe avant l'heure, expérimente la démarche holistique à travers la médecine, la diététique, les plantes, la musique et les cristaux. Elle œuvre ainsi à soigner l'homme en prenant en compte son corps, mais aussi son esprit et son âme.

Reconnue par ses pairs au XIIème siècle, proclamée Docteur de l’Église en 2012, la moniale bénédictine voit son influence et sa notoriété grandir, notamment à travers la transmission de ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Marcellina
  13 février 2018
Un magnifique ouvrage à la tranche dorée, aux pages enluminées et à la typographie recherchée.
Pour la forme, rien à redire, elle est superbe pour qui aime les beaux objets.
Le sujet traité est, quand à lui, des plus instructifs. Hildegarde de Bingen (1098-1179), bénédictine, femme moderne dans sa vision de l'Homme, femme savante dans son approche médicinale, femme pieuse de son état, femme musicienne géniale, femme de renom par ses écrits qui ont traversé les siècles, est le coeur de cet ouvrage.
L'auteure, en reprenant pas à pas, les différents secrets et remèdes d'Hildegarde, va nous les présenter dans le texte, nous les rendre compréhensibles et surtout, les mettre en rapport avec les approches médicinales actuelles. Et c'est pour le moins assez bluffant ! Non, non, notre époque n'a pas tout inventé et pour le coup, on aime cette démarche holistique qui vient à point dans notre monde où souvent les symptômes sont soignés et c'est tout.
Entre les légumes qui soignent et les tisanes qui apaisent, la musique qui aide à la méditation et les pierres qui absorbent les énergies négatives, les épices et les herbes qui pimentent nos plats et revitalisent nos organes, nous voyageons dans le temps pour nous retrouver finalement face à nos aspirations présentes. Une alimentation saine et savoureuse, une vie douce et maîtrisée, un environnement propre et propice à l'écoulement des jours…
Un recueil moderne vieux de sept siècles, ce n'est pas mal du tout. Bon, les remèdes les plus fumeux n'ont pas été repris, de même que certaines incantations magiques dont la religieuse se servait à l'époque, ne reste donc que des préceptes et des recettes toujours d'actualité ;-)
En cadeau, le panier santé à remplir selon les préceptes d'Hildegarde :
Poires cuites, pommes et coings,
Châtaignes et amandes tout un poing.
Ail, oignon, fenouil et persil,
A foison des haricots verts sans fil.
Épeautre, pain ou bouillie, pour la faim,
Miel, vinaigre et pour finir, du vin ;-)
Voilà, c'est tout, et moi je m'en vais de ce pas chercher du fenouil, je n'en ai plus ;-)
Petit souci historique quand même à la page 71 où l'on parle des trois catégories de légumes selon Hildegarde et que l'on met dans la « basse catégorie » les tomates, les poivrons et les pommes de terre, légumes qui n'ont été ramenés et cultivés en Europe qu'après la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb… Trois siècles d'écart quand même entre les deux personnages ! Une sacré bêtise qui entache fortement la crédibilité du travail !
Autrement, à part quelques répétitions inutiles et quelques erreurs de compilation, c'est quand même une belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
Sousunepluiedemots
  30 octobre 2018
J'ai découvert Hildegarde de Bingen ou von Bingen, grâce à mes études, est depuis je suis une véritable adepte. J'admire beaucoup cette femme ayant énormément apporté dans de nombreux domaines.
Dès que j'ai un problème de santé, je consulte sans hésiter ce petit bijou qu'est cette ouvrage !❤️
Selon moi, c'est LE livre indispensable, à emmener partout. Durant un voyage, je trouverai toujours une place dans ma valise !😁
Ce magnifique livre est une petite perle !😍
Je vous propose une courte biographie pour vous faire découvrir Hildegarde de Bingen :
Religieuse bénédictine, née le 16 septembre 1098 à Bermersheim vor der Höhe près d'Alzey et morte le 17 septembre 1179 à Ruppertsberg prés de Bingen, Hildegarde de Bingen ou Hildegarde de Ruppertsberg fut canonisée sainte et Docteur de l'église en 2012 et connait de plus en plus de succès.
Très connue en son temps, elle fut naturopathe et phytothérapeute avant l'heure, compositrice, femme de lettre, guérisseuse, médecin et dessinatrice d'enluminure. Elle possédait également des dons de voyance et de prémonitions.
Sainte Hildegarde est fêtée tous les 17 septembre.
Parlons à présent de la première de couverture, des illustrations et de la conception du livre.
Le dessin au centre de la couverture fut effectué par Hildegarde von Bingen. Il représente les choeurs des anges. Les pages sont entourées d'une fine dorure.
Les illustrations à l'intérieur de l'ouvrage sont, selon moi, magnifiques. Nous avons l'impression de tenir entre les mains un ancien livre du Moyen-Âge, avec les enluminures, les caractères d'écriture utilisés, les dessins de l'époque... Tout est bon pour faire un bond dans le passé.
Vous accompagnez ce livre d'une musique médiévale et le tour est joué !
Au niveau de sa conception, vous découvrirez derrière la première de couverture, une pochette contenant quatre planches : Les pierres d'Hildegarde
le jardin médicinale d'Hildegarde
le potager et le verger d'Hildegarde
Les épices d'Hildegarde
Au niveau de la narration, vous trouverez sept chapitres composés en plusieurs sous chapitres : le chapitre 1 parle de sa vie, le deuxième de son approche holistique, le chapitre 3 de la diététique hildegardienne, le chapitre 4 des préparations à base de plantes d'Hildegarde, le cinquième des pierres, le chapitre 6 des remèdes hildegardiens et le dernier, chapitre 7, sur sa musique.
Le livre, comme vous l'aurez sans doute compris, partage quelques remèdes, recettes de cuisine, secrets, anecdotes et parle de la vie et de la musique d'Hildegarde.
Points positifs de l'ouvrage :
C'est bien difficile d'être totalement objective concernant ce livre car je l'ADORE.
J'ai énormément apprécié découvrir les vertus de certaines plantes comme l'artichaut, la sauge, d'apprendre à soulager la cause et pas seulement les symptômes, par exemple pour l'eczéma, de concocter des remèdes comme pour la mauvaise haleine ou des recettes de cuisine. Hildegarde, considérée comme la reine de l'épeautre, m'a permis de découvrir les nombreux bienfaits de cet aliment lorsqu'un corps est en bonne santé.
J'ai adoré trouver des solutions naturels, utiliser telle plante pour tel problème, manger telle chose pour améliorer telle chose, remplacer certaines habitudes comme le dentifrice chimique par de la lessive de centre de cep de vigne, utiliser de l'améthyste pour enlever les taches du visage ou remplacer les cosmétiques chimique par la bave de crapaud ou de limaces, de la fiente de petits lézards... Bon, je vous avouerai que pour le dentifrice et les cosmétiques, je ne suis pas encore prête !😁
Points négatifs de l'ouvrage :
Ce ne sera un secret pour personne, je n'en ai aucun.
Conclusion :
J'emporterai sans hésitation cet ouvrage sur une île déserte. Il fait partie de mes livres incontournables.
Je le conseille pour toutes les personnes souhaitant vivre ou se soigner au naturel, manger le plus possible en harmonie avec son corps physique, découvrir sa musique ou Hildegarde von Bingen, un personnage avec de grandes connaissances universelles.
Ce livre recèle beaucoup de magie, une fois ouvert, vous faites un bond dans le temps et vous ne pouvez plus le lâcher !
Alors bonne découverte et bonne lecture !📚
Lien : https://lemondeenchantedeses..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Enya75
  06 juillet 2018
Bel objet livre pour qui aime les enluminures et le style du Moyen-Age, je n'en suis pas fan mais je reconnais l'excellent travail éditorial sur la présentation, avec une belle calligraphie et des illustrations de style médiéval et une documentation recherchée.
L'ouvrage se présente comme un coffret avec, à gauche, quand on l'ouvre, des fiches illustrées sur les pierres, leur signification et leurs pouvoirs, (lithothérapie) des fruits, des légumes et des plantes, et à droite, le livre par lui-même.
Il y a régulièrement l'avis de la naturopathe, qui adapte les conseils d'Hildegarde von Bingen à notre mode de vie actuel, mais aussi les conseils de la moniale.
Je connaissais Hildegarde von Bingen après avoir acheté le très bel album de ses compositions célestes, dont on parle dans ce livre.
Tisanes, décoctions, diététique, secrets, remèdes, ce recueil foisonne de conseils et recettes de soins. Je l'ai surtout acheté pour la lithothérapie, (les pierres) mais à chaque mal, il existe son remède hildegardien.
Juste une erreur de taille, il est certain que cet ouvrage révèle les secrets de pharmacopée d'Hildegarde von Bingen, mais dire que les tomates, les poivrons et les pommes de terre entrent dans la 3e classification désignée par la moniale me laisse perplexe, car à son époque, ces aliments n'étaient pas arrivés en Europe, donc elle ne connaissait pas ces légumes.
En effet, le poivron nous est parvenu au 16e siècle, la tomate a été découverte par Christophe Colomb au 15e siècle et la pomme de terre parvint d'abord en Irlande et en Angleterre vers 1540, avant l'Allemagne, pays d'Hildegarde, et donc avant la France, où Parmentier ne l'expérimenta qu'au 18e siècle. Je pense que Sophie Macheteaux et Claire Desvaux ont classé elles-mêmes ces trois aliments et par là, interprété et adaptés les conseils d"Hildegarde, grâce à leur connaissances. Mais permettez moi de m'étonner tout de même... Il aurait fallu l'expliquer dans le livre.
Les conseils, notamment en lithothérapie sont de base mais on nous enseigne tout de même comment faire lorsque l'on a besoin des bienfaits d'une pierre. Dans l'ensemble, j'ai trouvé cet ouvrage très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SousunepluiedemotsSousunepluiedemots   30 octobre 2018
L’épeautre est la meilleure céréale. Il est chaud, gras, vigoureux et plus aimable que tous les autres céréales. Il donne à celui qui le mange bonne chair et bon sang, humeur joyeuse et pensées humaines. Quelle que soit la façon dont on le mange, sous forme de pain ou cuit autrement, l’épeautre est bon et doux.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   13 février 2018
Celui qui a des douleurs au cœur, à la rate ou dans le côté, qu'il fasse cuire du persil dans du vin, qu'il y ajoute un peu de miel et de vinaigre, qu'il le filtre dans un linge et qu'il en boive souvent, et cela le guérit.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   13 février 2018
Réduire les quantités, en misant davantage sur la qualité des aliments et le soin de la présentation, peut s'avérer être plus nourrissant, pour le corps et l'esprit, que n'importe quel plat gargantuesque.
Commenter  J’apprécie          31
SousunepluiedemotsSousunepluiedemots   30 octobre 2018

« Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture. » Hippocrate.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   12 février 2018
Le corps est l'atelier de l'âme où l'esprit vient faire des gammes.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : changer le mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre