AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2360751700
Éditeur : Editions de l'Opportun (13/09/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les expressions de nos grands-mères sont bien souvent les plus savoureuses... mais d'où viennent-elles ?Jean Maillet connaît ses classiques ! Cet ethnologue de la langue française, enquêteur obstiné, est parti sur les traces de nos expressions françaises les plus désuètes et les plus charmantes pour nous en délivrer l'origine parfois très surprenante. Notre commissaire de la langue française mène l'enquête au fil des pages pour nous révéler ce qu'était un patachon, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tinaju
  27 décembre 2017
Intéressant. A lire quand on a envie de se détendre tout en complétant sa culture générale.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   21 juillet 2016
DONNER DES NOMS D’OISEAUX
Espèce de bécasse ! Canard boiteux ! Vieille chouette ! Jeune coq ! Tête de linotte ! Poule mouillée ! Voilà bien des noms d’oiseaux qui sont autant d’insultes. Idem quand on parle d’un « drôle de moineau » pour un type bizarre, que l’on traite une femme stupide de « dinde », une prostituée de « grue », une jeune fille niaise et naïve d’« oie blanche » , que l’on qualifie de « pigeon » ou de « dindon de la farce » celui qui se fait rouler, etc. Il n’est donc pas étonnant que noms d’oiseaux soit devenu synonyme d’« insultes ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
raynald66raynald66   07 novembre 2016
Les expressions de nos grands-mères sont d'une inventivité sans cesse renouvelée : elles jouent de l'euphémisme, de l'hyperbole, de la métaphore, de l'ironie, de l'archaïsme,
de la métonymie.
Il leur arrive même de promouvoir de l'argot ou du
régionalismes là où la langue académique manquerait
d'éloquence
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   21 juillet 2016
La gauche (je ne parle pas de politique !) a toujours eu mauvaise réputation. Est-ce parce que le mot est, selon certaines hypothèses, issu du verbe gauchir, lui-même dérivé, via l’ancien français guenchir, ganchir, « faire des détours », du francique °wenkjan, « vaciller » ? Toujours est-il que le côté en question, même au-delà le mot qui le désigne, est frappé d’anathème depuis l’Antiquité.
Les augures romains étaient investis du pouvoir de comprendre l’attitude des dieux à l’égard de Rome et de prédire l’avenir en interprétant divers signes dont le vol des oiseaux (le latin auspicum, « observation des oiseaux » a d’ailleurs donné le français « auspices », dont on sait qu’ils peuvent être bons ou mauvais comme l’augure peut être favorable ou non).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   07 novembre 2016
Un panier percé
Péter dans la soie
Il ne faut pas compter les oeufs dans le cul d'une poule
Manger à tous les râteliers
Manger de la vache enragée
Avoir une araignée au plafond
Travailler du chapeau
Bête à manger du foin
Bâton merdeux
Envoyer quelqu'un chez plumeau
Faire devenir chêvre
Soupe à la grimace
Glisser comme un pet sur une toile cirée
Commenter  J’apprécie          15
rkhettaouirkhettaoui   21 juillet 2016
Avoir des dettes : pour nos grands-mères, l’horreur absolue, la cause de tous les cheveux blancs, la raison des nuits sans sommeil, la peur du qu’en-dira-t-on, l’opprobre, l’ignominie !
La sagesse recommandait donc de se contenter de ce que l’on avait, de se priver même plutôt que de devoir de l’argent et si, par malheur, on devait tout de même emprunter, il fallait s’acquitter au plus vite de sa dette pour recouvrer un esprit libre et éviter de tomber dans le maelström infernal, celui qui ne cesse d’ajouter les intérêts au capital et de vous appauvrir encore plus, tant pécuniairement que moralement. Mieux valait être la petite fourmi économe plutôt que la cigale dépensière et emprunteuse de la fable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : expressionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15239 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre