AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2343081670
Éditeur : Editions L'Harmattan (04/04/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Tout le monde connait les dons du caméléon. Mais c'est aussi un animal maléfique. On s'en souviendra lors de son procès après la destruction du Boeing -œuvre de terroristes islamistes impliquant le copilote, neveu de Jean de Dieu caméléon - qui a plongé la famille royale et le royaume d'Orembo dans le deuil. Tout cela finira par le massacre de la cour et des populations ayant assisté à ce procès rocambolesque, à l'exception de maître Gédéon. Ce dernier vivra des ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Corboland78
30 mai 2016
Léonard Makosso-Akendengué est né à Port-Gentil au Gabon en 1954. Docteur de 3ème Cycle de Littérature et Civilisation française à l'Université de Toulouse le Mirail, il exerce au Gabon comme professeur de Lettres des lycées et collèges de 1981 à 1986. Entré au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération en 1986, il a occupé les fonctions de conseiller culturel, chef de division OUA, conseiller technique, premier conseiller. Elevé au grade supérieur de Ministre Plénipotentiaire, il a pris sa retraite en août 2014 et réside actuellement en France. Son premier roman, Notre Frère et ami le Caméléon, vient de paraître.
« Tout le monde connait les dons du caméléon. Mais c'est aussi un animal maléfique. On s'en souviendra lors de son procès après la destruction du Boeing - oeuvre de terroristes islamistes impliquant le copilote, neveu de Jean de Dieu caméléon - qui a plongé la famille royale et le royaume d'Orembo dans le deuil. Tout cela finira par le massacre de la cour et des populations ayant assisté à ce procès rocambolesque, à l'exception de maître Gédéon. »
Plusieurs fois déjà, vous m'avez vu commencer des billets en me plaignant de ne pas avoir compris un roman, ce qui me permettait ensuite, d'en dire ce qui me passait par la tête et le plus souvent du mal. Ici, le cas est différent, je n'ai rien compris à ce que j'ai lu – et c'est à prendre au pied de la lettre - mais je n'ai pas du tout envie de le descendre !
Incapable de vous en faire un résumé, je me suis contenté de reproduire celui de l'éditeur mais vous êtes loin d'avoir la moindre idée de la manière dont l'auteur en développe la narration. Il y a des Hommes avec des noms d'animaux comme Jean-Pierre Panthère un Haut conseiller ou Célestine Diotina tourterelle, la vice premier ministre, mais il y a aussi des animaux considérés comme des humains. Zoomorphisme, anthropomorphisme, références à des mythes et légendes africains, ou bien clin d'oeil aux fables de Jean de la Fontaine, à moins que nous ne soyons à l'écoute d'un griot ? Chaque phrase soulève une interrogation sur sa compréhension et j'ai passé mon temps de lecture à dénicher désespérément un sens caché derrière les mots.
Roman déroutant, trop dépaysant et exotique, disons-le carrément, trop africain pour moi. Trop en dehors de mes références culturelles et manières de penser, je ne peux en dire ni bien, ni mal. Objet Littéraire Non Identifié. Mais indépendamment du sens qui m'a échappé, ce n'est pas mal écrit du tout dans l'ensemble, il y a même parfois les traces d'une écriture d'un grand classicisme. le bouquin ne manque pas d'humour non plus, du second degré imitant les contes pour enfants et la naïveté des légendes locales ou bien en jouant sur les noms propres (« Tonton Jean Gabin »). Et par-ci, par-là, au détour d'une phrase, une réflexion presque anodine qui semble nous ramener à notre société actuelle… Roman-métaphore ? Roman-Fable ? Certainement… mais pour nous dire quoi exactement ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BrunoSaartje
23 avril 2016
Comment parler du roman 'Notre frère et ami le caméléon' ? [critique]
Voici 160 pages en immersion dans un royaume fictif étrange peuplé de caméléons, de léopards, de panthères, de tourterelles, de kangourous et autres animaux agissant comme des humains (ou l'inverse?). Un simulacre de procès digne de Kafka ou de Ionesco. Un final inattendu en Australie.
le sujet : Jean de Dieu caméléon, ancien ministre d'un Royaume quelque part en Afrique, est accusé d'offense au Roi. S'il est difficile de rentrer dans l'histoire, au début, on se laisse séduire et emporter dans un récit inclassable. Il ne s'agit pas d'une énième allégorie d'un régime africain en perdition comme on aurait pu le croire. Ce pourrait être une sorte de 'fable de la Fontaine' à l'africaine. En ce sens, l'auteur Léonard Makosso-Akendengué s'inscrirait aussi dans la lignée de Raponda Walker. Mais il y a également la dimension surréaliste du récit, presque cartoonesque, ce pourrait être un dessin animé (une ambiance à la Lewis Caroll, l'auteur d'Alice au pays des Merveilles), c'est un roman. Parfois on rit, jaune, mais on rit. Parfois on est stupéfait par la violence qui surgit ici et là.
'Notre frère et ami le caméléon' est le genre d'ouvrage sombre, mordant, inclassable qui trouvera son chemin, son public avec le temps, incontestablement. Pour un premier roman : une réussite.
Bruno Saartje
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lmelmont
31 mai 2016
Objet littéraire non-identifié. le début est difficile d'accès. Puis on se laisse envoûter.
Commenter  J’apprécie          60
christiandemontagu
20 avril 2016
Fantastique, décalé, sombre et mordant.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
Corboland78Corboland7830 mai 2016
Sur la photo des hommes de cette brute de commissaire Renard Kongono, on y voit le pilote, le copilote et un arabe enturbanné portant une kalachnikov et ton client. Le copilote et son oncle creusent le sol. Or, tu sais comme tout le monde que lorsqu’on voit un caméléon creuser la terre ou le sable, c’est qu’il va se produire bientôt un très grand malheur. L’oncle et le neveu creusent le sable près de deux mois avant la pulvérisation de notre 750. Alors comment ton client pourrait dire qu’il n’a aucun lien avec l’attentat des terroristes islamistes dont fait partie son neveu ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : gabonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

La seconde guerre mondiale dans la littérature jeunesse

Quelle jeune adolescente raconte sa clandestinité de 1942 à 1944 à son journal qu'elle appelle "kitty" ?

Christine Arnothy
Anne Frank
Helène Berr
Simone Veil

10 questions
84 lecteurs ont répondu
Thèmes : seconde guerre mondiale , littérature jeunesseCréer un quiz sur ce livre