AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723496996
Éditeur : Glénat (26/03/2014)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 14 notes)
Résumé :
1922. Après avoir quitté la Russie en compagnie de leur maître Kandinsky, Walter et Natalia entrent au Bauhaus en Allemagne. École d’art et de tolérance, ils y découvrent l’écologie et la liberté sexuelle, un îlot de résistance face au fascisme naissant. Une drôle de vie d’étudiants les attend dans ce monde en crise, où d’étranges professeurs font aussi office de gourous. Les sentiments de Walter et Natalia s’exacerbent, ils vont s’aimer mais aussi s’opposer. Walter... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ambages
  25 août 2016
Un tome 2 très intéressant, intitulé « Bleu Bauhaus » dans la série La guerre des amants.
J'avoue que la ‘guerre des amants' est plutôt passée quasiment inaperçue pour ce qui me concerne, car j'ai été très attirée par l'école d'art. La plongée dans le monde du Bauhaus fut très instructive, d'autant qu'à la fin de l'album il y a plusieurs pages réservées à Lionel Richard, un auteur qui a écrit L'encyclopédie du Bauhaus. Dans ces dernières pages, Lionel Richard reprend toutes les évolutions du Bauhaus (les localisations géographiques, les divers directeurs et enseignements, les principaux artistes) ce qui permet de développer ce qui constitue l'essentiel de cette bande dessinée. Est-ce qu'on peut en 49 pages donner un bon aperçu de tout ce que fut le Bauhaus ? et bien je trouve que Jack Manini et Olivier Mangin ont réussi leur pari. Non seulement ils m'ont donné envie d'aller plus loin mais en plus j'ai trouvé que les aspects qu'ils avaient choisis de mettre en avant formaient un tout sans aspérité. L'histoire se déroule en Allemagne, commence en 1920 avec la « Foire Dada » à Berlin et se poursuit jusqu'en 1933. J'ai été étonnée de découvrir la méthode d'enseignement très particulière, de Johannes Itten. L'album rend bien les tensions au sein de l'école quant à l'objectif poursuivi : Itten estimant que « le rôle d'une école n'est pas de gagner de l'argent, mais d'amener chaque élève à développer pour lui-même ses forces créatrices » alors que le conseil de présidence du Bauhaus voit que le « Bauhaus doit se transformer en laboratoire et préparer (les) étudiants à devenir les futurs collaborateurs de l'industrie et de l'artisanat ». Et Kandinski sentant le danger qui rode : « je crois surtout que nos petites tensions internes sont insignifiantes face à l'opposition qui vient de l'extérieur et menace chaque jour un peu plus l'existence même de l'école... »
Après avoir visité le prototype de la maison de Georg Muche, je garde la mienne mais… j'y mets la Chaise B3 de Marcel Breuer que je trouve magnifique. Une visite très agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
tchouk-tchouk-nougat
  28 mai 2014
Nous retrouvon notre couple, Walter et Natalia, qui ont intégré une école d'art allemande. Une école qui frise la secte par bien des aspects alors que le nazisme enfonce ses racines de plus en plus profondement dans le pays.
J'ai eu beaucoup de mal à accrocher à ce deuxième tome. Si les émois entre nos deux héros sont toujours aussi touchants, tout le reste est plutot ennuyeux. Quand ça ne donne pas mal au crane. Tous ses discours sur l'art sont totalement incompréhensibles. Ou alors c'est moi qui suis totalement hermétique peut être... C'est vrai que j'étais nulle en philosophie ! ^^
Enfin le résultat est le même.
Le point positif c'est tout de même le dessin qui reste très agréable.
Commenter  J’apprécie          90
MarquePage
  20 mai 2014
Si le premier tome était principalement basé sur l'histoire d'amour avec pour contexte la révolution russe, dans celui-ci la politique de l'époque est encore plus développé. Je devrais même dire qu'il y a certaines pages assez longues auxquelles je n'accroche pas voire auxquelles je ne comprends pas grand-chose.
Je n'y ai pas trouvé mon compte dans cette BD ni vraiment beaucoup d'intérêt.
Pour autant les dessins sont très sympas et j'ai tout de même envie de découvrir ce que va devenir notre petit couple. En espérant une amélioration sur l'intrigue.
Commenter  J’apprécie          50
pilou62200
  31 août 2014
Une BD originale sur l'amour et l'art. le tout sur un fond d'histoire.
Après avoir traversé l’histoire de la révolution russe dans le premier tome, ce tome s'attache à nous faire découvrir la période liée au Bahaus, à partir de 1920. Ça tome bien, elle correspond peu ou prou, à la monté du Nazisme en Allemagne.
L'amour impossible de Natalia et de Walter cimente le scénario de cette série, avec beaucoup d'efficacité.
Cette histoire s'appuie sur de beaux dessins et des couleurs formidables.
Vivement le troisième et dernier tome !
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
BDGest   06 mai 2014
Alors que tout semble devoir éloigner ces improbables amants et que l’on peut s'interroger sur la place de l’Art dans le chaos qui s’annonce, c’est avec plaisir et curiosité que l’on découvrira le terme de cette aventure.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AmbagesAmbages   25 août 2016
Mais qu'est-ce que ce mot bizarre de Bauhaus ? un terme était en usage en allemand pour désigner la construction de maison, l'architecture Hausbau. Gropius inverse les deux syllabes, renversement révolutionnaire, pour inventer le Bauhaus, la maison de la construction.
Ce néologisme évoque nécessairement le mot Bauhütte, la loge des bâtisseurs de cathédrales au Moyen Âge. A l'origine, c'était un endroit couvert d'une bâche qui servait aux ouvriers à se protéger des intempéries. Puis cette bâche est devenue un bâtiment où, le soir, étaient entreposés les outils. Enfin, ce bâtiment s'est agrandi, servant de réfectoire, de chambre où le "Maître tailleur" dormait avec les "Compagnons", et même de local pour les cours donnés aux "Apprentis".
C'est cette vision d'une communauté fraternelle, avec ses grades respectifs, que Gropius a en tête.

-Lionel Richard (Bauhaus Kèkcèkça ?...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   28 mai 2014
-Itten devrait redescendre de temps en temps sur terre...
-Ah Natalia! Si tous les génies avaient les pieds sur terre, ce seraient des imbéciles comme les autres !
Commenter  J’apprécie          60
pilou62200pilou62200   16 septembre 2017
Tu vois, on ne peut vivre l'un sans l'autre et pourtant, ni toi ni moi e sommes prêts à céder....alors, faisons un pacte.
Je m'engage de mon côté à faire triompher le socialisme...
...à toi de faire triompher l'art ici-même...
...et lorsque nous aurons gagné, chacun dans son pays, alors...
...alors, on se retrouvera pour ne plus jamais se quitter !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jack Manini (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Manini
Jack Manini en interview pour planetebd.com
autres livres classés : nazismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre