AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749916309
220 pages
Éditeur : Michel Lafon (03/05/2012)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Pour son retour d’Inde, les amis de Charlotte lui organisent une fête surprise. Martin, son ex dont elle est encore raide love, s’est incrusté. Piquée au vif par son attitude « j’arrive-très-bien-à-vivre-sans-toi », elle lui dit qu’elle va se marier. Cette annonce inespérée se propage comme un feu de pinède : tout le monde s’emballe… surtout sa mère. Le lendemain, Charlotte essaie d’effacer cet horrible mensonge, mais malheureusement, la vie n’est pas un écran magiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
fichetoux
  16 août 2012
Gilet pare balle ok
Casque ok
Spray paralysant ok
Drapeau blanc au cas où ok
Et surtout, surtout, chocolat ok, il parait que c'est imparable…
Bon, je crois que j'ai tout, je me lance…dans la fosse aux lionnes…beh oui, un mec qui fait une critique d'un livre classé « chik lit »…euh, mesdames, arrêtez de me fixer comme ça, c'est assez intimidant gloups
(Grande respiration)…oui, le livre est sympa, oui c'est gentil, oui j'ai souri mais ai eu une sensation de déjà vu/lu, cours après moi que je t'attrape, je t'aime moi non plus etc. Si le début me plaisait bien, j'ai vite été lassé par les jeux de mots un peu lourds qui parsèment cette lecture, bref, je n'ai pas détesté mais ne suis pas convaincu…mauvaise pioche ? Peut être, je ne sais pas( notez la ruse qui laisse la porte de sortie entr'ouverte et le courage typiquement masculin sous jacent...)
Bzzzzzzz, la mouche passe , je retiens ma respiration…franchement, mesdames, je vous jure, c'est flippant vos regards…et puis y'a tout le chocolat qui fond et sur le drapeau blanc, ca va être coton pour enlever ça à 30° sans prélavage…
Fred-Fichetoux-Beg mode je suis un homme et je mesure, toute l'horreur de ma nature activé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
Nelcie
  24 novembre 2012
C'est un avis assez mitigé que j'ai ressenti quant à cette lecture.

Le livre n'étant pas très gros, il se lit assez rapidement. Et pour ce genre d'histoire, personnellement ça me convient parfaitement.
L'histoire, quoique n'ayant rien de vraiment originale, est bien ménée, sur un ton léger et humouristique. J'ai trouvé les personnages plutôt intéressants, car chacun d'eux avait quelque chose de stéréotypé dans la description (la mère hystérique, le copain trop « zeeen »…), mais sans que cela ne bascule dans l'exagération.

Notre héroïne se retrouve donc dans une situation complètement abracadabrantesque, et pour s'en dépétrer, beh va falloir de l'imagination. Et avec ce genre de lecture, j'ai remarqué qu'on pouvait généralement les diviser en trois « dépétrage de situation » :
1- L'auteur te sort au dernier moment ZE solution pour tout arranger, sauf que ça arrive tellement comme un cheveu sur la soupe, que le lecteur n'y croit pas une seconde. En gros, il bâcle la fin.
2- L'auteur va essayer de débloquer la situation en se perdant dans des explications farfelues, des messages subliminaux, des signes pour faire comprendre au lecteur que si, en fait il avait déjà la solution sous les yeux, mais il s'en est pas aperçu, etc. En gros, il essaie de ne pas bâcler la fin, mais le lecteur se demande pourquoi l'auteur s'est donné tout ce mal.
3- L'auteur réussi à dépétrer une situation farfelue, par une solution… farfelue aussi, mais qui tient la route quand même. En gros, il joue la carte du farfelu jusqu'au bout. Enfin, ELLE, puisque c'est dans cette trosième catégorie que je situerais ce livre.
Oui, le fait de ne pas avoir une fin d'histoire bâclée, j'apprécie. En fait, j'ai trouvé la fin du roman meilleure que le début.

Dès les premières lignes, l'humour et les jeux de mots sont omniprésents. Et moi qui adore jouer avec les mots, c'est paradoxalement ce qui m'a le plus gêné dans ce livre.
L'écriture de Charlotte Marin est très fluide, son humour personnalise très bien le personnage de Charlotte. Les jeux de mots sont très souvent super bien trouvés, et les nombreuses allusions aux paroles de chansons ou autre expressions m'ont souvent fait rire ou sourire.
Le problème, c'est qu'à mon goût il y en avait trop. N'allez pas vous imaginer que je suis une rabat-joie, hey !! Moi aussi j'aime bien rire :-D. En fait, ce que je veux dire par là, c'est qu'à force d'avoir des apartés ou des jeux de mots deux fois par pages, ça m'a donné l'impression de ne pas avoir le temps de les assimiler.
Quelque part, j'ai eu le sentiment que l'auteur a voulu en rajouter, histoire de faire comprendre que son histoire elle est drôle. Et ça m'a gêné pour deux raisons. La première, c'est qu'elle n'avait pas besoin d'en faire autant pour souligner le côté humoristique. Parfois, quelques bons mots bien disséminés suffisent à faire travailler les zygomatiques du lecteur…. La deuxième raison, c'est que parfois, lorsque l'héroïne faisait des apartés, je ne pouvais dire si c'était le personnage ou bien l'auteur qui s'exprimait à travers les jeux de mots. du coup, je trouve que faisait perdre de son charme à l'histoire.
Pour résumer, j'ai trouvé les jeux de mots vraiment bons, mais trop présents. Trop de jeux de mots tuent les jeux de mots.

En conclusion, cette lecture ne restera pas dans mes favorites, cependant je suis tout de même très contente d'avoir découvert ce roman, car malgré ses défauts cela reste une lecture agréable.

Lien : http://desliresdestoiles.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Milkyway
  10 septembre 2014
Un roman sympathique, qui se lit très vite, mais ça s'arrête là. L'histoire en elle-même est intéressante (quand on aime, que dis-je, quand on ADORE les comédies romantiques !) toutefois elle n'est pas assez poussée. J'ai donc eu l'impression de rester dans une espèce de comédie superficielle qui reprend des idées à droite et à gauche et qui les assemble pour former un tout... Charlotte est attachante mais parfois agaçant et elle et Delphine sont les deux seuls personnages qu'on découvre un peu tout au long du récit. Les autres, on les survole à peine, et c'est dommage !
Et GROS bémol : j'adore les jeux de mots, mais là.... TROP DE JEUX DE MOTS TUENT LES JEUX DE MOTS à un point que j'ai l'impression que l'auteure confondait certaines citations ou faisait exprès de les mélanger bref, elle nous en sert en veux-tu en voilà et c'est trop.
Un avis mitigé donc, mais cela reste une petite histoire rafraichissante, à découvrir pour passer le temps...
Commenter  J’apprécie          70
Pinklychee
  14 novembre 2014
Charlotte rentre de son voyage en Inde. Pour fête cela, ses amis lui organisent une fête surprise.
Et la surprise, c'est que Martin, son ex dont elle est encore amoureuse, fait partie des invités. Jalouse face à son attitude de mec cool qui vit bien sa rupture, elle lui dit qu'elle va se marier. Cette annonce se propage comme une traînée de poudre: tout le monde s'emballe… surtout sa mère.
Le lendemain, Charlotte essaie d'effacer cet horrible mensonge, mais sans succès: sa mère lui avoue qu'elle a un cancer et que ce mariage est sa nouvelle raison de vivre. Terrassée, Charlotte lui laisse carte blanche pour tout organiser. Seul hic: il lui manque le mari...
Ce livre a tenu toutes ses promesses: ça a été une petite bouffée d'air frais, plein d'humour, de jeux de mots pourris (ça me rassure de voir que l'auteur a un humour aussi pourrave que le mien ^^), mais aussi d'amour. J'ai trouvé que ce roman de chick-lit se démarquait des autres: fort heureusement ici, pas d'héroïne niaise, mais une jeune femme gaffeuse, qui à la suite d'un mensonge se retrouve embarquée dans une histoire pleine de quiproquos. Les situations sont rocambolesques, et je me suis souvent surprise à avoir le sourire aux lèvres, certaines scènes m'ont fait rire, et la plupart des répliques font mouche.
Certes, ce roman n'est pas d'une grande finesse, certains jeux de mots sont un peu lourds, et leur (trop?) grand nombre m'a parfois lassée, mais j'ai malgré tout passé un très bon moment.
Ce roman, de par son petit nombre de pages, se lit vite; de plus, le style de l'auteur est fluide, les pages se sont tournées toutes seules, et c'est vraiment ce que j'attends de ce genre de livres.
Charlotte est attachante, quoique parfois un peu agaçante, elle a des réactions totalement imprévisibles, ce qui donne lieu à des situations rocambolesques. Pour ne pas blesser sa mère, atteinte d'un cancer et qui grâce à son pseudo-mariage retrouve la joie de vivre, Charlotte s'enlise dans le mensonge, la laisse tout organiser, des faire-parts aux fleurs et même la robe de mariée, alors qu'elle n'a pas de fiancé en vue, ou presque...
Car Charlotte a rencontré quelqu'un durant son voyage en Inde: Stéphane Auffray, un éternel ado avec qui elle a pris du bon temps, mais que l'on n'imagine pas une seconde se marier!
Bref, vous l'aurez compris, Charlotte n'y va pas avec le dos de la cuillère, allant même jusqu'à engager un comédien pour jouer le rôle de son fiancé lorsque Stéphane ne parvient pas à tenir la distance. Les ficelles sont parfois un peu grosses, mais au moins je ne me suis pas ennuyée.
Seul bémol: la fin. le voyage au Mexique ne m'a absolument pas convaincue, les péripéties vécues par Charlotte étaient too much pour moi, je n'y ai pas vraiment cru, pour le coup, c'était un peu trop!
Heureusement, il reste la scène finale, qui clôt ce roman à merveille, et qui a su me redonner le sourire avant de le refermer définitivement.
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
elise3coco
  28 août 2016
Petit Chick-Lit idéal pour l'été, d'ailleurs je l'ai fini sur la plage au bord de l'eau avec pour trame de fond le bruit des vagues !!
Ce que j'ai adoré dans ce roman c'est l'humour permanent. Un peu à la Bridget Jones notre Charlotte dans ce roman est gaffeuse, maladroite et à des réflexions qui me font mourir de rire.
Cette histoire est également touchante, bien que Charlotte s'enlise de plus en plus dans ses mensonges, elle pense avant tout à ne pas décevoir sa mère qui a absolument besoin de ce mariage pour continuer à vivre. Alors malgré que sa mère soit chiante, elle fera tout pour elle.
On est pas surpris par la fin dans ce roman et au contraire on attend que ça. Les galères que Charlotte vit lorsqu'elle part en périple sont encore une fois très drôle.
En bref, à découvrir pour l'été.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   04 décembre 2017
une fois sortie de ma catatonie, j'allume une clope et fixe la croix en bois qui se dresse à côté de la fontaine. Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? Je ne peux pas croire qu'ils m'aient dépouillée pendant la nuit ! Mes camarades de route ! Mes compagnons d'infortune ! Quelle chèvre !!! Pourquoi je n'ai pas pensé à coudre mes billets dans ma culotte ?
Commenter  J’apprécie          20
elise3cocoelise3coco   19 août 2016
J'ai beau tirer la chevillette, la bobinette ne choit pas, ais alors pas du tout ! Martin pose la caisse et essaie de forcer,sans succès. On se regarde, éberlués, puis on se met à gueuler et tambouriner comme des réfugiés politiques à la porte d'une ambassade. Malheureusement, en haut, Shakira est loca, loca, pendant que nous, on est loquet locké.
Commenter  J’apprécie          20
lafraichementlivrovorelafraichementlivrovore   29 juin 2014
On pourra peut-être me dire que je suis fleur bleu et un peu écervelé; Je m'en moque certes c'est du déjà vu mais tout est déjà vu ! Les films les livres sont tous les mêmes alors pourquoi ne pas continué à faire les mêmes choses ? Moi j'aime ce livre et franchement je ne l'ai pas lâché et l'ai lu en 1 semaine ! Je vous le conseille !
Commenter  J’apprécie          10
Cielo1984Cielo1984   19 juin 2013
Vertige de l'amour, je suis paralysée. Les mains tétanisées sur les cordes, j'ai des sueurs froides en plein cagnard. Moi qui rêvais de courir vers lui au ralenti... Tant pis, allons-y pour les retrouvailles-que-vaille.
Commenter  J’apprécie          20
elise3cocoelise3coco   26 août 2016
J'ai dû aller m'acheter toute seule une bague de fiançailles. J'ai galéré pour en trouver une pas trop chère, mais qui envoie du brillant. Ma blague de fiançailles...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Charlotte Marin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Marin
Charlotte Marin et Marion Michau ont écrit le roman "Apocalipstick". Cyril Skinazy tente de les interviewer.
autres livres classés : mariageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16250 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..