AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Blandine Longre (Traducteur)
EAN : 9782226193360
377 pages
Albin Michel (06/01/2010)
3.31/5   270 notes
Résumé :
Aislinn les voit depuis toujours, lui et les siens. Aussi cruels que séduisants, ils se déplacent sans bruit dans le monde des mortels. Depuis quelques jours, l’un d’eux poursuit inlassablement Aislinn. Il chuchote à son oreille qu’elle est l’Élue. Aussi charmée que terrifiée, Aislinn le repousse de toutes ses forces. Jusqu’au jour où il lui révèle pourquoi il a tant besoin d’elle…

« Melissa Marr est la première à donner au genre souvent traité du con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
3,31

sur 270 notes

Luna05
  27 septembre 2010
Que lire, que lire? Telle était la question que je me posais en suivant du regard toute ma PàL en attente. Mon regard se posa finalement sur un livre de Melissa Marr: "Ne jamais tomber amoureuse". Roman traitant un thème peu abordé pour le moment dans le genre Young Adulte, la mode des créatures de la nuit se partageant fièrement la part du Lion.
Un livre nous faisant découvrir le monde des fés, un univers aux antipodes de se que nous connaissions ou ce petit peuple ne nous veut pas que du bien.
Tout d'abord ne pas se fier au titre qui pourrai nous méprendre sur le sujet présenté même si en lisant plus profondément cet intitulé trouvera son sens caché et pas des moindre. Je ferai une autre observation semblable pour l'illustration qui, à mon goût n'est pas très jolie mais surtout le résumé de la 4eme de couverture qui n'est pas tout à fait exact......Celles et ceux l'ayant lu comprendront.
Même si ce livre est teinté de romances, le point culminant et important reste le pouvoir, l'accession au trône par n'importe quel moyen.
Qui n'a jamais entendu parlé des oeuvres du fabuleux Walter Elias Disney dit Walt Disney?
Notre enfance a été bercé par ses réadaptations de contes très souvent édulcorés pour les petits, d'où une vision candide et enfantine de certaines créatures magique. Grâce ou à cause de lui le monde des fés se veut magique, paradisiaque et féerique. Magique cela est vrai mais les personnalités de ces derniers ne sont pas toutes bienfaisantes loin de là. Dans ce récit nous les rencontrerons insouciantes, joyeuses, mesquines, taquines mais pouvant pousser leur plaisanterie bien trop loin allant jusqu'à blesser les êtres humains. Ce petit peuple invisible aux yeux des mortels adore jouer de leur pouvoir, il existe cependant des exceptions car certaine personne pourvu du don de vu peuvent voir les fés comme Aislinn. Nous apprendrons à ses côtés les règles immuables à ne jamais transgresser lors de rencontres avec ces derniers au risque d'être blessé ou même d'y laisser sa vie. Cette dernière les transgressera cependant soit par désespoir ou malencontreusement en ayant été dupée.
Un plus non négligeable dans ce roman est la palette de personnalités réunis dans ce récit.

Aislinn dite Ash est une héroïne sympathique, touchante, attachante, pourvu d'un fort caractère, obstinée et ayant la tête sur les épaules. Cette dernière possède le don de "vu" et voit à leur insu les fés car il n'y est rien de pire que de faire savoir au petit peuple que vous pouvez les voir. Ayant respecté scrupuleusement les règles inculquées par sa grand-mère, Ash feint l'ignorance en leur présence. Malgré tous ses soins elle se fera cependant aborder par l'un d'entre eux et pas une personnalité des moindre car cela sera un Roi.
Keenan, le Roi de la cour de l'été a besoin de sa reine pour pouvoir accéder au trône et assoir une bonne fois pour toute son pouvoir face à la cour d'hiver .
Keenan, le Roi de la cour de l'été, un fé fier, séducteur, dur, intelligent et ayant une personnalité ambivalente. Un monarque vivant avec la culpabilité du sort qui a été réservé à la fille de l'hiver. Un fé qui pour son peuple a sacrifié la personne qu'il aimait. Son objectif retrouver la puissance de sa cour et ce par tous les moyens. Ce personnage malgré sa gravité et son sérieux sera drôle malgré lui car se heurtant violemment à ce siècle mais surtout à l'évolution concernant la gente féminine, sa relation face à une Aislinn sachant ce qu'elle veut le déconcertera pour notre plus grand plaisir.
Un autre personnage très important dans ce récit: Seth.
Meilleur ami de Ash, jeune homme indépendant et très protecteur envers cette dernière, personnalité atypique dans ce genre de roman. Garçon vivant dans des wagons réaménagés en maison par ses soins, vivant avec son Boa, ayant une passion pour les piercing et trainant dernière lui une réputation sulfureuse avec la gente féminine. Seth est le seul soutient de Ash et le seul à pouvoir l'apaiser lorsqu'elle est gagnée par l'angoisse. Une relation dont on a plaisir à suivre l'évolution et dont on ressent très vite l'affection puis la passion les unissant. Une connexion profonde et intense liant Ash et Seth décrite de manière touchante et nullement superficiel contrairement à d'autres livres.
Donia est la fille de l'hiver, celle qui a été touché par la malédiction car n'étant pas l'élue de la cour de l'été. Jeune mortelle ayant ayant été séduite par Keenan la croyant sa Reine, elle prit le risque par amour pour lui et devint ce qu'elle est aujourd'hui devant endurer des souffrances physique et psychologique. Partagée entre ses sentiments pour celui qu'elle a aimé, son devoir et sa rancune, cette fée troublante et émouvante ne laissera personne indifférent. le lien ambigu et mature entre elle et Keenan vous tiendra en haleine jusqu'au bout. Une liaison ensorcelante à suivre...
le dernier personnage à présenter est sans nul doute La Reine de l'Hiver, une fée n'étant pas inconnu dans la vie de Keenan. Cet être froid et cruel ne vous inspirera que le dégoût de part ses manigances pour garder le pouvoir mais surtout ses manipulations envers Donia. Sa personnalités de despote et sa passion pour la torture envers sa cour et celle des autres vous glacera le sang.
Un résumé quelque peu classique mais un livre absolument prenant, le chemin à arpenter menant au dénouement étant totalement imprévisible. le monde de Mélissa Marr est tout bonnement magique et les personnages crées sont une totale réussite. Un roman que j'ai beaucoup aimé et qui a été une véritable bouffée d'air frais. Une lecture captivante et envoutante que je ne saurai trop que conseiller!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lilu60
  07 février 2013
Aislinn a la Vue, un don qui lui permet de voir les fées qui peuplent notre monde, invisibles aux yeux humains. Seulement ce don est plutôt une malédiction pour elle, car elle doit absolument cacher cette capacité, sans quoi elle risquerait de se faire remarquer par les fés, et de se faire enlever! Elle ne se sent en sécurité que chez son meilleur ami Seth, qui vit entouré de fer, un métal mortel pour les fés. Malgré toutes ces précautions, un soir elle se fait accoster par un jeune garçon qu'elle sait être un fé et bien qu'elle le repousse, il revient à la charge les jours suivants. Mais que lui veut ce fé? Va t'elle réussir à lui échapper? Pour le savoir, il faudra le lire^^
Cela faisait un moment que j'avais vu ce roman et le titre m'avait vraiment intriguée. Je n'avais aucune idée de l'histoire avant de commencer ma lecture c'est pourquoi j'ai été assez suprise de découvrir des fées! La couverture est sympathique, même si je ne m'imagine pas du tout les personnages comme cela.
Ma dernière rencontre avec les fées a eu lieu dans les chroniques de McKayla Kane, et elle ne m'avait pas laissé un très bon souvenir. Lorsque je me suis rendue compte que l'histoire allait tourner autour de ses créatures, j'avoue avoir été un peu refroidie. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais je ne suis pas fan des fées dans la littérature et je n'arrive pas trop à accrocher à ces êtres, à part dans les romans de la communauté du Sud (mais sûrement parce qu'ils sont peu présents dans l'histoire). On retrouve les mêmes bases autour du mythe des fées: la repulsion pour le fer, le côté un peu "chaud" ( même si tout est très mesuré ici comme il s'agit d'un roman jeunesse^^), mais il y a un petit fée clochette que j'ai bien aimé, avec les 2 royaumes de l'hiver et de l'été etc... le résumé ne m'avait pas laissé présager que je retrouverais cet univers et j'ai été un peu surprise. J'ai tout de même laissé une chance à ce roman, et même si ce n'est pas un roman inoubliable, ce fut une lecture plutôt agréable.
Si l'intrigue est assez vite dévoilée, j'ai trouvé que le suspense quant à la décision finale d'Aislinn était bien conservé. J'aime lorsque j'ai l'occasion de réfléchir sur la tournure que vont prendre les évènements et que tout n'est pas transparent dès le départ. J'ai été vite plongée dans l'histoire et je me suis attachée aux personnages d'Aislinn et Seth, ou plus exactement à leur relation, ce qui m'a donné envie de savoir comment l'histoire allait évoluer. le côté immuable de la situation participe à cette intrigue, puisqu'on sait que , qu'elle le veuille ou non, Aislinn va devoir suivre une certaine voix, ou mourir....
On découvre dès le début qu'Aislinn vit une relation particulière avec Seth, entre amour et amitié, elle ne sait pas quoi faire et quelles décisions prendre. Elle cache depuis toujours le secret de son don à quiconque mais l'insistance de Keenan, le fé, va l'obliger à revoir ses positions. J'ai été assez déstabilisée car d'habitude, dans ce style d'histoire, l'héroine tombe folle amoureuse de l'être surnaturel et abandonne tout le monde autour d'elle etc... et cette fois-ci les choses ne sont pas aussi simples, et d'ailleurs, dès le départ Keenan m'a été désagréable, et je n'avais absolument pas envie qu'elle craque pour lui. Même par la suite, une fois que l'on connait mieux les tenants et les aboutissants de la démarche de Keenan, je n'ai pas réussi à avoir de réelle sympathie pour lui. Seth reste mon coup de coeur, jeune homme volage jusqu'à sa rencontre avec Aislinn, il est plus agé qu'elle, piercé, tatoué, il pourrait être assez sombre et il est justement tout l'inverse, très doux et d'une compréhension hors norme face aux évènements. Keenan quant à lui est le roi des fées de l'été, il a besoin d'Aislinn, pour des raisons qui sont "louables" mais le fait que tout soit imposé et caché est particulièrement désagréable.
Une lecture pas désagréable quand on est plongé dedans, mais qui une fois terminée, ne me laisse pas dans un état de manque^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszs
  05 mars 2014
Le titre ne m'a pas plu au premier abord, en fait, même à la fin, je me demande encore vraiment la relation entre le tome et le titre, il faut chercher vraiment très loin pour avoir une réponse, mais la couverture est belle, la texture différente des livres classiques et le quatrième de couverture étant très succinct, j'ai eut envie de voir de quoi cela parlait. Tandis que le 4ème de couverture promettait quelque chose que je n'ai pas réellement vu... Mais je n'ai pas été déçue par le monde imaginaire crée dans ce tome.
Il nous parle du monde des fés, qui ne sont pas que des gentils, nous vouloir du mal est, pour la plupart, le seul moyen de vivre. Vivre dans la lumière, la puissance, le pouvoir, voila ce qui en ressort essentiellement. Il y à quelques intrigues amoureuses, légères, mais rien de très probant.
Ces fés ne sont pas les fées des contes que l'on nous rabâche étant enfant, et adultes, mais des personnages qui peuvent se révéler mesquines, égoïstes, malfaisantes, tout comme des joyeux et bienfaisantes. le vrai problème, c'est que ces fés peuvent aller très loin, jusqu'à blesser les humains qui eux, ne sont pas vraiment au courant de leur existence. Il faut être doté d'un don assez particulier pour les voir, les sentir et c'est ce qu'à Aislinn. Des règles sont établies et ne doivent en aucun cas être transgressées sous peine de sanction sévère dirons-nous, pouvant entrainer la mort de l'individu. Malgré cette connaissance, elle (Aislinn appelée aussi Ash) va les transgresser.
Ash est l'héroïne de ce tome, gentille, attachante, courageuse, ayant son propre caractère et pas celui d'une jeune femme sans cervelle, une tête bien faite et bien pleine surtout. Son don devoir, ou de vu comme sa grand-mère lui dit, fait qu'elle peut voir à leur insu les fés existantes autour de nous et ce depuis sa naissance. Ash va tout faire pour écouter et suivre surtout les conseils de sa grand-mère, feindre de ne pas les voir, de ne pas les entendre, les ignorer totalement, mais, parce qu'il y à un mais, leur roi va l'aborder. Mais cela à beau être un ‘beau gosse', comme elle le pense, il n'en ait pas moins qu'il ne l'intéresse pas plus que cela, voire carrément pas du tout ! Elle saura prendre les décisions, un peu longuement d'ailleurs, mais elle ne se fera pas avoir, surtout qu'elle déteste les fés !
Le roi de la cour de l'été, Keenan, à besoin d'une reine pour accéder au trône et ainsi être en position de force face à la cour d'hiver. Cela fait tout de même 9 siècles qu'il attend, cherche et pense avoir trouvé en la personne d'Ash. Cet homme dirons-nous est un homme fier, sur de lui, un véritable séducteur sachant user des mots et de son corps à la perfection, mais qui à tout de même un point faible : il culpabilise suite au sort de la fille de l'hiver et depuis il n'a qu'un seul but : prouver à sa cour qu'il à retrouver sa puissance, et cela se fera par n'importe quel moyen. Ash ne se laissera pas faire, pas comme il le désire, ce qui donne de bonnes joutes verbales entre eux deux.
La fameuse fille de l'hiver, Donia, touché par une malédiction se retrouve à endurer des souffrances physiques et psychologique. Au départ, en tant qu'humaine, elle tomba amoureuse de Keenan qui lui-même la prenait pour sa future reine. Mais ce n'était pas sans compter qu'il fallait que Donia soit l'Elue, ce qui n'a pas été le cas, bien entendu. La suite de l'histoire est prometteuse, je vous le garantie.
Le meilleur ami d'Ash, du prénom de Seth, un jeune homme qui vit seul dans un wagon aménagé par ses soins, fait partie des personnages récurrents de l'histoire. Il est très protecteur envers elle, la soutien toujours quelque soit ses décisions, mais surtout il est le seul capable de la réconforter et de l'apaiser lorsque les angoisses montent d'un niveau sur la jeune femme. Leur relation évoluera lentement, on ressent bien l'attachement entre ces deux-là, le fait qu'Aislinn l'aime et que les sentiments de Seth semble rejoindre ceux de la jeune femme, c'est très tendre. Un personnage tout en douceur malgré tout ce qui est raconté sur son dos concernant les femmes. Oh, j'ai oublié de vous dire qu'il adore les percings, et surtout qu'il vit avec un Boa !
Il me reste à vous présenter la reine de l'Hiver, et celle-ci n'est pas du tout comme je l'aurais pensé. Elle est froide, calculatrice, manipulatrice, cruelle, connaissant bien trop Keenan à mon gout, bref une reine des glaces dans toute sa splendeur. Elle m'a fait penser à la reine blanche dans le Monde de Narnia, ne pensant qu'à elle et fera tout pour conserver sa place, quitte à piétiner ses propres sujets !
Chaque personnage à sa propre personnalité, un monde original et surtout une histoire qui ne va pas dans tous les sens. Il ne faut pas oublier les amies d'Aislinn, mais on en entend peu parler réellement, assez survolé, Leslie et Rianne par exemple. D'accord, il s'agit d'un trio amoureux, encore direz-vous, mais l'histoire n'est pas simplement basé dessus, non, au contraire, c'est juste en second plan. En premier plan, il s'agirait plutôt de comment obtenir la place du trône sans avoir de conséquences. La fin est imprévisible surtout vu comment les choses avançaient. Pour un premier livre sur les fés que j'ai eut l'occasion de lire, il est à consommer sans modération !
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ne-jamais-tomber-amoureuse-melissa-marr-a94562244
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SevenRed
  16 août 2013
→ 3,5/5 (Bien +)

Ne jamais tomber amoureuse est une relecture qui m'a été très bénéfique, j'ai complètement revu mon opinion, au final un livre très agréable.
On rentre dans le monde des fés et des fées que nous propose Melissa Marr et on voit qu'il est bien préparé, on le sait notamment car des notes en début de chapitres extraites d'oeuvres de mythologie nous en apprennent plus. Aislinn est une jeune fille possédant la Vue (faculté de voir le peuple féerique). Subitement, deux fés la suivent et un l'aborde. Elle va chercher pourquoi.

Dans mes souvenirs l'histoire était incohérente, l'héroïne lourde et je n'avais pas compris grand-chose. Trois ans après, avec plus de recul, j'ai compris et apprécié l'héroïne. C'est un roman court, vraiment plaisant, bien écrite et sympathique.

Les personnages m'ont tous conquise. Aislinn est une lycéenne que j'ai trouvée forte et audacieuse. Elle parvient à rester impassible, à contrôler ses émotions et à les retenir avec tellement d'aisance. C'est chose impossible pour moi. Je l'ai donc bien aimée même si son entêtement pour Seth était un peu abusé. En parlant de Seth, sa relation avec Aislinn est mignonne mais légèrement trop romantique selon mes goûts. C'est un jeune homme intéressant, très amoureux au vu de tout ce qu'il fait pour la garder auprès d'elle. Vient ensuite Keenan, le Roi de l'Eté. Il m'a d'abord agacée avec son caractère banal puis m'a un peu touchée avec sa personnalité plus douce que prévue.

Donia est la Fille de l'Hiver, la dernière en date à avoir tenté l'épreuve (qui consiste à prendre un bâton magique, si le froid pénètre la fille, elle s'empare d'une partie du pouvoir de Beira, la Reine de l'Hiver, la méchante de l'histoire et devra attendre la prochaine fille. Si le froid ne s'incruste pas dans le corps de la fille, elle devient la Reine de l'Eté et devra régner - éternellement - aux côtés de Keenan. Désolée pour l'explication peut-être trouble. :/). Donc Donia est ma favorite, tant pour sa patience que son intelligence. La grand-mère d'Aislinn est gentille et très protectrice cependant on la voit peu et elle est blasée... Beira la Reine de l'Hiver m'a excedée puisque c'est le genre de méchant facile et pas très convaincant et m'a fait pitié, surtout à lla fin du livre, je plains tant de bêtise. Tavish et Niall les conseillers de Keenan enfin, sont des personnages secondaires peu exploités.

Pour la mythologie des fés, j'ai adoré l'idée de l'Eté et de l'Hiver, de la prophétie de l'Elue (ou future Reine de l'Eté), des fés des Ténèbres. Les informations sont peu nombreuses sur ces derniers, en espérant que leur rôle sera approfondi dans le tome 2. le livre manquait peut-être d'un peu d'action, par contre niveau rebondissements et suspens, les ingrédients étaient présents.

le style d'écriture de Marr est bon, fluide, il n'y avait rien d'exceptionnel (je ne me souviens même pas du physique d'Aislinn, c'est dire), sauf pour les descriptions sur les sensations de chaud et de froid. On s'y croit, ce sont les meilleurs passages, les plus belles phrases, goût sucré salé, amer et acide, épicé et doux. Je chercherais volontiers ces descriptions pour les relire. Emotions, lieux, c'était convenable.

L'intrigue est entraînante, on découvre ce monde invisible de notre époque, où plein d'évènements se déroulent. le rythme est maintenu, je n'ai pas observé de longueurs - hormis un dialogue entre Aislinn et Keenan où la première se répétait -. C'est vraiment très court (j'ai l'impression de ne lire que des livres minuscules en ce moment). C'est bien mené néanmoins je m'attendais au dénouement (non pas parce que l'avais déjà lu, j'avais tout oublié et eu le sentiment de découvrir un récit totalement opposé à celui lu quelques années plus tôt). Ca finit en happy end, certes tant mieux, l'avantage de ne pas avoir de cliffhanger qui nous fait nous sentir obligés de lire la suite, l'inconvénient d'être laissé sur sa faim. Les problèmes se sont réglés un peu trop rapidement, pas assez de consistance.

Pour conclure cette relecture faite en L.C. avec la géniale Biblimi me laisse sur un bon avis. Je vous conseille ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
helvetius
  08 octobre 2016
Au départ, j'étais vraiment emballée par cette lecture et l'univers que nous propose Melissa Marr mais très vite, j'ai trouvé que le récit tirait en longueur, que l'intrigue n'avançait pas et qu'en fait on tournait toujours en rond avec la même question : Quel sera le choix d'Aislinn ? Question peu passionnante car on se doute de la réponse dès le départ mais j'avoue que le compromis entre Aislinn et Keenan est plutôt intéressant.
Aislinn est une jeune fille sympathique à suivre. Méfiante, elle ne se laisse pas facilement berner et sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Lorsqu'elle comprend que son choix est d'une importance vitale, elle s'affirme, tient tête pour obtenir satisfaction, hors de question de flancher malgré les menaces. D'ailleurs, des menaces bien vaines quand on comprend que Keenan est lui même coincé. Aislinn est un personnage qui évolue positivement, de la jeune fille apeurée, elle prend confiance et va jusqu'à imposer ses volontés à un monarque. Keenan n'est pas un mauvais garçon mais son attitude parfois arrogante le rend par moment détestable. Il se vexe de voir qu'Aislinn n'est pas intéressée par lui et imagine presque le moyen de la forcer à accepter cette union...En bon monarque, il comprend que cela n'est pas la solution et se plie finalement aux volontés de la jeune fille, ce qui représente certainement le meilleur choix, pour tous. Il y a d'ailleurs un joyeux dénouement pour lui...J'ai apprécié les personnages de Donia et Seth, qui n'ont pas vraiment le choix et subissent le destin de ces êtres élus. Ils font preuve d'abnégation et c'est plutôt remarquable...La reine de l'hiver amène le piquant de l'histoire, rend la lecture un peu moins édulcorée et j'ai bien aimé la découvrir également. Sans elle, il n'y aurait finalement pas d'histoire, pas d'enjeux, pas d'intrigues,...
Mais ce que j'ai surtout apprécié dans ce roman, c'est que l'auteur s'intéresse aux fés, aux gens du petit peuple, ceux qui nous entourent mais dont on ne soupçonne pas l'existence. Tantôt attentifs, tantôt taquins, voire menaçant pour certains, Melissa Marr nous offre un panel intéressant à découvrir. C'est un des éléments que j'ai apprécié ici, découvrir des citations qui introduisent chaque nouveau chapitre. L'auteur nous invite ainsi à nous intéresser à d'autres ouvrages écrits sur les gens du petit peuple et cela m'a vraiment donné envie de me pencher de plus près à ces récits. Et ce que j'ai également apprécié dans ce roman, c'est qu'il n'y a pas de triangle amoureux ! Nous n'assistons pas à des scènes mièvres, les protagonistes ne se languissent pas d'amour tout au long du récit et c'est vraiment appréciable. Aislinn sait ce qu'elle veut et c'est tant mieux !
Alors oui j'ai plutôt apprécié cette lecture, l'écriture est simple et ça se lit rapidement mais j'ai commencé à m'ennuyer vers le milieu du récit. L'auteur semble tirer en longueur et alourdit vraiment l'histoire alors que tout aurait pu se conclure plus rapidement. Pendant plusieurs chapitres, nous n'avons droit qu'aux hésitations d'Aislinn et à l'inquiétude de Keenan, alors que l'intrigue est plutôt bancale...Et malheureusement, pour moi, cela représente un énorme bémol qui fait que cette lecture me laisse un grand sentiment de frustration.
Challenge ABC 2016/2017 3/26
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
- Alors, qu'en penses-tu ? demanda-t-elle.

Il enroula une longue mèche de cheveux d'Aislinn autour de son doigt et la fixa du regard.

- Ce que je pense d'un piercing à la langue ?

- Mais non, des commentaires des fées, précisa-t-elle en rougissant.

Elle glissa en avant, comme si elle s'apprêtait à descendre du plan de travail où elle était toujours assise.

- On dirait qu'elles savent ce qui se passe, reprit-elle. Tu pourrais peut-être faire des recherches au sujet de ce genre de fées...aussi superficielles que Rianne, et hem...Seth...

- Oui ?

Au lieu de s'écarter, le jeune homme s'était rapproché d'elle et appuyait légèrement son corps contre celui de son amie.

- Je ne pourrai pas descendre si tu restes là.

Elle était oppressée, avait l'impression de perdre pied, mais cela était agréable – rien à voir avec ses préoccupations du moment. Seth ne bougea pas, et fit comme s'il ne l'avait pas entendue.

Elle resta immobile elle aussi et ne le repoussa pas. Elle préféra reprendre.

- Tu ne m'as pas dit ce que tu en pensais ?

Il leva un sourcil en la regardant toujours fixement.

- On n'a jamais assez de piercing.

Elle entrouvrit les jambes, un genou de chaque côté du jeune homme, en se disant que non, elle ne devait pas, ne pouvait pas...

- C'est...

- Oui ?

Il ne chercha pas à se rapprocher davantage. Il pouvait la taquiner, essayer de la séduire, mais jamais il n'insistait.

C'était à elle de décider. Dans un monde où elle avait si peu de choix, il lui semblait merveilleux d'être maitresse de quelque chose.

- Je ne parlais pas de piercings...

Elle rougit de nouveau et se sentit idiote. Il ne fallait pas qu'elle l'encourage et qu'elle laisse la situation prendre une tournure trop bizarre. Sinon, leur amitié serait brisée.

- S'il arrivait quelque chose en mon absence, promets-moi de tout me raconter.

Il recula, lui laissant enfin la place de descendre du plan de travail. Elle avait les jambes en coton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Il s'étira. Sa chemise se releva légèrement. Aislinn aperçut son ventre nu et l'anneau noir qui ornait son nombril.

- On pourrait parler de l'après. Quand la vie aura repris son cours normal. Je me disais qu'on pourrait aller diner ensemble un de ces soirs...quand tout ça sera terminé.

Elle l'avait déjà vu torse nu ou en caleçon. Cela faisait un bout de temps qu'ils étaient amis. Et lui parlait de diner ensemble ? Un diner avec Seth ? Debout au milieu de sa cuisine, elle le regardait jouer avec l'anneau qui perçait sa lèvre. Il ne le mordillait pas ; il l'aspirait , plutôt. Ce qu'il faisait quand quelque chose l'absorbait.

Non, ça n'a rien de sexy. Il n'est pas sexy du tout.

Elle avait beau se le répéter, elle savait qu'il l'était.

Et je suis là, plantée devant lui comme une idiote.

- Waouh...murmura-t-elle.

Elle détourna aussitôt les yeux, se sentant plus bête encore.

On est amis. Les amis eux aussi vont au restau ensemble. Ça ne veut rien dire.

Elle ouvrit le placard. Le flacon de miel était là, près de tout un assortiment d'épices et d'huiles.

- On ira diner, bonne idée, dit Aislinn. Carla a envie de tester ce nouveau restau, dans la rue Vine. Tu pourrais...

- Waouh... répéta-t-il d'une voix grave et voilée.

Aislinn entendit son fauteuil craquer. Il s'était levé. Le son de ses pas lui parut étrangement bruyant tandis qu'il couvrait les deux ou trois mètres qui les séparaient.

Et soudain, il fut tout près d'elle.

- Ce « Waouh » me convient, je crois.

Elle lui tourna vivement le dos, sa main se serra autour du flacon. Du miel gicla sur le plan de travail.

- J'ai dit ça comme ça, sans raison. On s'est trop cherchés ces derniers temps, et j'étais inquiète pour toi ce soir, c'est tout... Et puis je sais qu'il doit y avoir une bonne dizaine de filles qui t'attendent. Je suis fatiguée...

- Hé, la coupa-t-il en posant une main sur son épaule. Il n'y a personne d'autre. Que toi. Ça fait sept mois que tu es la seule.

Il la tira gentiment par l'épaule afin qu'elle se tourne vers lui.

- Il n'y a que toi dans ma vie.

Elle lui fit face. Riva les yeux sur sa chemise. Il y manquait un bouton. Elle serra de nouveau le flacon de miel, mais il le lui ôta de la main pour le poser sur le plan de travail.

Et là, il l'embrassa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
L'eau des pâtes se mit à bouillir en sifflant et en éclaboussant tout. Elle entreprit de les remuer. Seth avait toujours les mains sur ces anches.

-Après le repas, je consulterai certaines recettes pour préparer des onguents. Et comme ça, je pourrai les voir moi aussi.

-D'accord, dit-elle en le regardant par-dessus son épaule.

Il déposa un baiser rapide sur sa joue, tendre et doux.

Cependant, sa remarque suivante n'eut rien d'agréable.

-Pousse-toi un peu de là.

-Quoi?

-Tes talents culinaires font peine à voir, précisa-t-il en l'écartant.

Elle rit de bon cœur contente qu'il la taquine de nouveau et que son rendez-vous avec Keenan ne gâche pas le peu de temps qui leur restait ce soir-là. Elle lui donna une tape légère sur le bras.

-Je suis capable de remuer les pâtes, ça ne demande pas de compétence particulière!

-Elles vont coller au fond de la casserole si tu t'obstines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TibouxTiboux   21 février 2011
Règle n° 1 : N'attire jamais leur attention. Règle n° 2 : Ne parle jamais aux fées invisibles. Règle n° 3 : Ne regarde jamais les fées invisibles.
Commenter  J’apprécie          110
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
C'est toi qui comptes avant tout.

- Dis, tu veux bien me prendre dans tes bras? Si tu en as encore envie, en tout cas...

- Quelles question, je veux pouvoir te serrer contre moi chaque jour, dit-il en s'avançant avant de la soulever dans ses bras et de la serrer, comme si elle était fragile, précieuse. Rien ne pourra jamais y changer quoi que ce soit.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Melissa Marr (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melissa Marr
Vidéo de Melissa Marr
autres livres classés : féesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ne jamais tomber amoureuse

Quel est le surnom d'Aislinn?

Ais
Aily
Linny
Ash

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Ne jamais tomber amoureuse de Melissa MarrCréer un quiz sur ce livre