AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820317367
Éditeur : Kazé Editions (17/06/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Acculé et véritablement au bord de la crise de nerfs, Seno a pris Mai en otage et fonce pied au plancher vers un quartier fréquenté pour y perpétrer le massacre annoncé sur le web. Mais alors qu’il est sur le point de basculer dans la folie, la voix de l’androïde le confronte à ses vraies peurs, espérant ainsi le ramener à la raison…
La conscience collective de Démokratía permettra-t-elle d’éviter le drame sur le point d’advenir ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Walktapus
  09 septembre 2015
Un manga qui me partage. Dans les plus, il y a d'abord l'idée ambitieuse de mélanger un mythe ancien de l'Humanité avec la dynamique des réseaux sociaux, et d'en faire un projet utopiste. C'est à la fois le pitch de la série et son enjeu.
L'idée initiale est peut-être un peu longue à se développer, mais c'est fait avec un luxe de détails qui apporte une crédibilité au projet et permet de bien poser les mécanismes pour ne plus avoir à y revenir. Le fonctionnement du projet pose des questions sur la dynamique d'un groupe et sur la fabrique du consensus, avec un phénomène de rétroaction bien amené sur les participants au projet.
L'idée la plus dérangeante est peut-être la fabrication d'un être crédible vu de l'extérieur, indépendant, une vision « boîte noire » de la psyché humaine qui n'est peut-être pas si différente du fonctionnement de notre propre esprit. L' « homoncule » omnipotent assis au centre de notre cerveau est une vue de l'esprit, la conscience qui sert souvent à apporter un éclat rassurant après-coup à nos actes et à nos pensées.
Dans les moins, on a des choses un peu trop manga manga et attendues à mon goût : clichés, hypersexualisation, fan service, d'où mon partage.
Côté dessin, il n'y a rien à redire. La mise en scène est un modèle de clarté pour un récit qui ne semblait pas évident à raconter graphiquement. La fin du deuxième tome apporte une pause et clot une première macro péripétie de l'histoire. On peut donc lire les deux premiers (les deux parus aujourd'hui) pour se faire une idée. Pour ma part, je pense que je vais continuer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
antihuman
  19 juin 2015
Attention car dans ce manga la nemesis n'est ni une truie cupide ni une gorgone sifflante errante dans l'hadès, mais juste une androide fabriquée par des humains. Demokratia est une oeuvre d'anticipation qui nous pose cette question: que ferons-nous lorsque nous aurons conçu un robot au rôle important dans la vie de tous les jours, sinon simplement primordiale ?
Vous l'aurez compris, ce manga est un bel ouvrage prévisible qui joue sur cette intelligence artificielle qui nous entoure de plus en plus, et qui, même si pour l'instant celle-ci ne possède pas réellement d'apparence humaine - ce qui ne saurait tarder - elle revêt néanmoins une importance fondamentale pour tout un chacun. Tout au moins tel que votre ordinateur de bord dans votre automobile, ou simplement tel que votre robot ménager dans votre cuisine, qui à l'avenir sera encore davantage automatisé ainsi que ces systèmes qui aident l'homme dans sa vie sur Terre.
Le fait que ces organismes peuvent avoir un rôle affectif n'est qu'évident, tout le monde désire désormais un I-Pad ou une montre "Google" même si ça ne sert pas à grand-chose, tout le monde veut un robot dans son univers quotidien ! Ce qui se passera ensuite quand ces programmes synthétiques remplaceront l'homme quitte à devenir plus intelligent que lui (pas trop difficile) appartient donc aux auteurs de fiction, tellement nombreuses sont les possibilités à envisager: sans compter les dommages indirects que ces organismes computerisés pourront créer...
Bref, "Demokratia T2" est tout à fait dans le vrai, et si ici une petite baisse de tension survient avec aussi des commentaires bienveillants quelque peu stupides, c'est avec une grande fringale que nous en découvrons les événements tragiques et l'histoire page après page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nymeria
  08 avril 2016
On avait quitté Mai dans un cliffhanger insoutenable à la fin du tome 1 et ce second tome réussit le tour de force de maintenir une tension extrême tout du long, de quoi plaire aux amateurs de seinen psychologique ! Les tragédies s'enchainent autour du robot, l'expérience virtuelle imaginée par Taku et Hisashi semblant démarrer sous de bien mauvais auspices. J'ai eu un gros coup de coeur pour ce second tome dont je n'attendais pas un des événements principaux (du moins pas aussi tôt et pas dans des circonstances aussi extrêmes). Motorô Mase m'a vraiment bluffée sur ce coup-là. le mangaka prend des risques et j'apprécie le tournant qu'il fait prendre à son récit.
...la suite sur mon blog !
Lien : https://avideslectures.wordp..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
antihumanantihuman   19 juin 2015

"La réalité, c'est le pognon, les diplômes... l'apparence, la situation!"
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Motorô Mase (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Motorô Mase
Bande-annonce de l'adaptation d'Ikigami, le manga de Motoro Mase, réalisé en 2008 par Tomoyuki Takimoto (The Investigation Game)
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3009 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre