AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782849657911
208 pages
Kazé Editions (29/04/2010)
4.13/5   100 notes
Résumé :
A force de partager ses questionnements avec ses collègues, Fujimoto se retrouve forcé de prouver sa loyauté, au prix d'un terrible sacrifice. Mais quand un jeune journaliste décidé à combattre pour la liberté de la presse reçoit l'ikigami, la situation s'emballe et jette le jeune fonctionnaire au cœur d'un affrontement idéologique mortel, dont il ne ressortira pas indemne. Que feriez-vous de vos dernières 24 heures?

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 100 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

DawnG
  07 février 2013
Je reprends la lecture après une pause et c'est comme si je ne l'avais pas arrêtée, j'aime bien cet effet là. Comme les tomes précédents, les histoires sont très dures, car comment pourrait-il en être autrement quand on vous annonce que vous n'avez plus que 24h à vivre. Dans ce tome, deux histoires comme à chaque fois.
Dans « permis de vivre », un jeune homme est élevé par son oncle chômeur. Ce dernier le bât parce que pour lui son neveu est comme un parasite dans son monde où il manque de tout. le jeune homme va donc finir par quitter sa famille, vivre au jour le jour, et il va trouver un soutien moral en lisant le blog d'une jeune fille comme lui, qui vit au jour le jour sans domicile, ses récits sont porteur d'espoir. Fujimoto livrera à ce jeune homme l'Ikigami. Comment va-t-il réagir ?
Fujimoto, notre livreur, s'interroge sur Mlle Kubo. Est-elle un élément dégénéré ou bien un agent zélé cherchant des dégénérés? Elle lui avoue faire parti de l'union pour une nouvelle révolution. Mais est-ce vrai?
La deuxième histoire « révélations » raconte la vie d'un jeune homme qui perd sa mère, son père réalise une émission tv « révélations » qui enquête sur ce qui se passe dans le pays. Mais il est obligé d'arrêter sous des ordres qui « viennent d'en haut ». Il n'est pas là à la mort se sa femme. Son fils lui en veut et ils ne se voient plus depuis 8 ans. le fils reçoit l'Ikigami. On apprend que ce fils fait parti de l'Union pour une nouvelle révolution. Il prend en otage Fujimoto et souhaite que son message de rébellion soit diffusée à là tv. Fujimoto est en danger mais avant ça, il a fait quelque chose dont il n'est pas fier et qui l'attriste profondément. Dans cet « épisode » il est dommage de ne pas avoir de marqueur de temporalité, je me suis perdue dans les époques.
Dans ce tome, on découvre l'existence de l'Union pour une Nouvelle Révolution. Cette union est très secrète, arriver-t-elle à influer sur la loi de prospérité nationale ? Les gens pourront-ils vraiment faire quelque chose ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Natacha851
  17 mai 2014
La politique et ses rouages, la censure et la rébellion contre l'ikigami avaient déjà été formulées dans le tome précédent.
Dans la première histoire abordée ici, nous avons un aperçu des fraudes que l'ikigami peut engendrer et pourquoi.
Dans la deuxième, c'est un révolutionnaire contre la loi de la "sauvegarde de la prospérité nationale" qui reçoit son préavis de mort.
Fujimoto, le livreur, est aussi en proie à ses luttes intérieures et devra prendre une décision radicale.
Commenter  J’apprécie          110
LeGrandLecteur
  25 juillet 2015
Dans un pays asiatique imaginaire, régie par une "loi de prospérité nationale", tout les jeunes dont l'âge est comprit entre 18 et 24 ans, sont susceptible recevoir une carte appelé "Ikigami", qui annonce leur décès 24 heures à l'avance. le manga suit le quotidien de Fujimoto, livreur de ces préavis de mort.
Autant le dire tout de suite, cette critique sera valable pour tout les tomes de la saga. C'est une série que j'ai dévoré, tout en ayant eu un peu de mal au début car il s'agit au premier abord de deux histoires différentes et indépendante dans chaque tome. Cependant, une fois les deux premiers tome posés, le manga s'axe alors sur "l'arrière plan", l'organisme et l'histoire de la loi. Au fil des volumes, les révélations sur l'évolution de la loi se succèdent et se superpose aux différentes mésaventures des personne recevant leur préavis de décès. Certains épisodes mettent d'ailleurs la boule à la gorge, tant dans leur intensité que dans leur sentimentalisme. Pour ma part, ce fut "Photo souvenir" (Tome 7) qui parvint à m'arracher une petite larme.
L'épisode final est riche en découvertes, en suspense, et surtout en retournement de situation même si , ce point étant, à mon sens, le seul point négatif du mangas.
Mangas choc par moment, Ikigami est une bonne découverte, pour de très bon moment de lecture dans un monde qui, on l'espère, ne deviendra pas réel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth
  25 septembre 2012
Dans ce volume, on repart en « fil rouge » sur les relations que Fujimoto, le livreur d'Ikigami entretient avec la belle Melle Kubo par laquelle il est attiré. Partagé entre l'envie de partager avec elle ses doutes et sa méfiance (Et si elle appartenait à la police spéciale comme agent infiltré?) il va finalement se décider mais je vous laisse découvrir la suite !
Sinon, les deux histoires autour des deux livraisons d'Ikigami que contient ce volume sont les suivantes.
Un jeune garçon orphelin élevé – et maltraité – par sa tante et son mari qui, une fois majeur va vivoter en dormant le soir dans un genre de cybercafé où on loue un minuscule bureau avec ordinateur et siège inclinable. Il communique avec une blogueuse qui traverse une galère similaire à la sienne et va « profiter » de son Ikigami pour essayer d'agir pour les personnes défavorisées.
Dans la seconde histoire, on suit un jeune homme membre de « L'union » organisation secrète qui lutte contre les injustices de cette société. Il est le fils d'un célèbre journaliste télé qui a sacrifié sa vie personnelle à son métier et en veut à son père de ne même pas être venu assister sa mère mourante dans ses derniers instants. Il va utiliser son Ikigami à la fois pour servir sa cause en lançant un message à la télévision et pour essayer de se venger de son père...
Deux récits qui creusent un peu plus le fonctionnement de cette société future imaginée par l'auteur.
Je trouve très intéressant de suivre le questionnement des personnages, notamment du héros, confronté aux injustices de cet Ikigami aléatoire et ses conséquences et enjeux dans la vie des citoyens.
Comme personnage secondaire j'aime aussi beaucoup le chef de bureau de Fujimoto, ancien livreur, qui n'approuve pas non plus totalement le système et soutient son jeune collègue moralement à sa façon discrète.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Softymel
  19 novembre 2012
Dans ce volume, l'histoire tourne beaucoup autour de Mlle Kubo, autour de laquelle pas mal de doutes planent depuis un certain temps...
Et surtout, on en apprend plus au sujet de l'existence d'un mouvement révolutionnaire.
Je n'ai pas été complètement convaincu cependant pas la deuxième histoire, mais je ne peux malheureusement pas vous expliquer pourquoi sans vous dévoiler une partie de l'histoire :-(
Mais globalement, ça reste un bon manga.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MeroMero   01 juillet 2013
Finalement, la vie ne m'a jamais laissé une seule chance. Tout ce auquel j'ai eu droit, c'est me faire tabasser, bosser comme une bête et avoir le ventre creux. Si c'est ça... alors pourquoi je suis venu au monde !?
Commenter  J’apprécie          80
Natacha851Natacha851   17 mai 2014
La prospérité nationale est une mise en scène meurtrière permanente montée afin de contrôler le peuple et de miner sa résistance...notre but est d'ouvrir les yeux à ce peuple idiot qui pleure d'émotion à ce spectacle.
Commenter  J’apprécie          60
Stephanie39Stephanie39   30 juin 2019
Vous avez bon fond, mais votre devoir de livreur c'est d'endosser la haine des morts et de leurs parents. Sans ça, qui donc pourrions-nous maudire, nous autres?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Motorô Mase (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Motorô Mase
Bande-annonce de l'adaptation d'Ikigami, le manga de Motoro Mase, réalisé en 2008 par Tomoyuki Takimoto (The Investigation Game)
autres livres classés : mortVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1076 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..