AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811215875
Éditeur : Milady (23/10/2015)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Dégainez vos mouchoirs, cette comédie romantique vous fera pleurer... de rire

Certains hommes ont des principes. Personnellement, je n’en ai jamais rencontré, mais j’en ai vu un une fois, dans un film.

Delia n’est pas sûre de comprendre depuis quand elle fait fausse route : cela fait dix ans qu’elle est avec Paul quand elle le demande en mariage... et découvre qu’il la trompe. Elle n’avait rien vu venir. Si tout est de sa faute, comme s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  14 septembre 2017
Un roman de Mhairi McFarlane , c'est toujours un bonheur à lire ...
Delia en couple avec Paul depuis 10 ans, décide d'accélérer un peu les choses et le demande en mariage . La réaction n'est pas vraiment enthousiaste et elle découvre qu'il a une liaison .
Qu'à cela ne tienne, un nouveau départ l'attend à Londres où réside sa meilleure amie . Nouvelle vie mais aussi nouveau boulot, nouveau patron pas très clair, nouveaux amis ...
Mairhi Mcfarlane nous décrit extrêmement bien les états d'âme de Délia : trahison amoureuse, adaptation dans une grande ville, solitude, solidarité féminine, avec Londres en toile de fond . Léger et profond en même temps ...
Je l'ai commencé parce que j'avais une demi heure à tuer et ce petit bouquin m'a bouffé tout mon après-midi ! je me suis faites avoir comme une bleue , pourtant j'ai lu tous les romans de cet auteur ... Une fois entamé, vous ne pourrez plus le lâcher ! "C'est pas moi, c'est"... ce roman !"
Une comédie romantique, sympa, drôle, tendre et pleine de rebondissements .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Colombedelesperance
  13 janvier 2017
Plus ça va, plus je trouve que France Loisirs me permet de découvrir des romans et des auteurs fichtrement intéressants. Pourvu que cela se poursuive !
Delia est avec Paul depuis dix ans, et prend la décision de le demander en mariage. Démarche peu commune, un peu sauvage pour certains, qui va pourtant entraîner la découverte de la tromperie de Paul. Comment ont-ils pu en arriver là ? Que s'est-il passé ? Delia ne sait plus où elle en est, et part se réfugier à Londres, chez sa meilleure amie Emma. Trouver un boulot, de nouvelles connaissances, renouer avec sa propre personnalité et faire face à la vérité toute crue… Delia Moss n'est pas au bout de son chemin, mais il se pourrait bien que l'amour s'invite au rendez-vous de façon plutôt cocasse…
Cela fait bien quelques années que j'ai envie de découvrir un roman de Mhairi McFarlane, et je suis ravie d'avoir enfin pu m'y consacrer ! J'ai découvert une plume riche, précise et douce, qui m'a souvent fait rire par des situations incongrues et par son personnage principal atypique mais tellement proche de nous.
Delia est une jeune femme qui va de l'avant, tout en essayant de se contenter de ce qu'elle a. Elle se sent heureuse avec Paul, juqu'au jour où elle découvre son infidélité. N'importe quelle femme verrait son monde chamboulé (charmant euphémisme), et pour elle aussi, c'est la douche froide et la complète remise en question. Peut-elle continuer à l'aimer ? le veut-elle ? Delia est une femme qui se pose des questions, tout en redoutant souvent la réponse. Elle est comme beaucoup d'entre nous : en quête d'elle-même. J'ai beaucoup aimé son caractère un peu emporté mais réservé (british !) qui s'affirme au fil des pages. le nouveau tournant de sa vie lui apporte beaucoup, bien qu'elle ne s'y attende pas.
Le roman se compose aussi de personnages secondaires qu'il est intéressant de suivre, parce qu'ils sont tous uniques et assez hauts en couleur. Paul paraît même un peu fade, passé la révélation de sa trahison. Il reste touchant, mais quand on rencontre Emma, et toute la clique londonienne, j'avoue que le roman prend une saveur très colorée et chatoyante voire choquante pour le chef de Delia, qui a été juste super intéressante à découvrir.
Concernant l'intrigue, j'avoue m'être posé des questions, puisque Mhairi McFarlane prend le temps de faire évoluer les sentiments et les pensées de Delia. N'importe qui pourrait vivre cela, et on la voit hésiter, revenir, repartir… tout en voyant de nouveaux éléments survenir dans sa vie. C'est une vraie histoire d'amour, mais qui part de pots cassés, si on veut.
En parlant de pots cassés, tiens. Les thématiques difficiles de ce roman sont très bien abordées à mes yeux. Ce n'est pas violent, cependant on comprend bien ce que peut ressentir une femme qui a été trompée. Toutes les questions que l'on peut se poser, les doutes que l'on a sur soi et sur tout ce que l'on a vécu avant… la remise en question est complète, et l'auteur a très bien su la retranscrire, à mes yeux. L'incertitude des sentiments amoureux aussi rend vraiment bien, puisque cette blessure est une porte béante sur une rupture qui peut être évitée, ou pas.
Pour autant, le bouquin n'est pas seulement une histoire d'amour : c'est aussi un livre drôle qui nous plonge dans les méandres londoniens et dans la difficulté de se trouver un travail convenable. le boulot dans lequel se retrouve Delia a tout pour nous faire réfléchir et même pour nous révolter. Il en paraît parfois aussi incongru, pour tout dire. La façon dont cela se termine est même assez épique, puisque cela se transforme en mission commando qui m'a ravie et amusée.
En dehors de ça, comme je l'ai dit, on rit souvent pendant la lecture. le ton est frais, les répliques franches et réalistes, donc parfois totalement hors du cadre, ce qui rend très bien. Rajoutez un Naan qui a décidé de semer la zizanie et quelques dialogues entre filles qui n'ont rien de cliché mais beaucoup de vérité, et ça devrait vous donner un aperçu du délire.
C'est pas moi, c'est toi aborde aussi pas mal de valeurs, en fin de compte. La dignité d'une personne après une trahison, la valeur de l'amour, l'équilibre d'un couple… les thématiques sont nombreuses. Avec le travail de Delia, on se questionne aussi sur l'intégrité professionnelle, sur le respect de l'autre, et nous permet de nous demander jusqu'où nous serions prêts à aller pour garder un emploi. La notion de confiance est aussi bien sûr très présente : celle que l'on accorde sans restriction, celle qui se gagne, celle qui doit être récupérée. Au final, c'est un roman qui aborde une foule de sujets, principalement la tromperie et ses conséquences, c'est vrai, sans pour autant nous pousser au jugement, mais plutôt au cheminement.
La plume est jolie, fluide, drôle et surprenante. Les émotions sont précises, justes, le rythme est bon, et malgré les 600 pages et quelques, je n'ai pas ressenti d'essoufflement. Je donne aussi un gros plus pour les planches d'illustrations dedans, j'ai tellement apprécié ce côté comics ! Ça a conféré une nouvelle dimension à l'histoire et à Delia, de fait !
En conclusion, C'est pas moi, c'est toi, est un bouquin que j'ai vraiment apprécié. C'était la première fois que je lisais un roman de Mhairi McFarlane, et ça m'a donné envie d'en découvrir d'autres de sa plume. Delia est un personnage que l'on aime suivre, avec ses questionnements et tout le chambardement dans lequel elle se trouve, d'autant plus que ceux qui l'entourent ont tous un petit grain qui les rend uniques. La toile globale est juste superbe, et on rigole bien, tout en réfléchissant et en savourant ce petit trait de réalisme. Non, vraiment, c'est un roman que je conseille, parce que l'histoire d'amour est jolie, mais tout le reste aussi !
Ce sera un 17/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luxnbooks
  19 décembre 2015
Après un premier essai pour découvrir cette auteure et un résultat un peu mitigé, j'ai décidé de retenter l'aventure avec ce nouveau roman et quel plaisir ! La romance ne prend de l'ampleur que vers la fin, mais bizarrement ça ne m'a pas dérangée. A vrai dire, l'histoire est tellement amusante, qu'on se laisse facilement portée par les rebondissements, pas forcément crédible si on creuse un peu, mais totalement convainquant quand on est plongée dans l'intrigue.
Après dix ans de relation avec Paul, Delia est décidée à jouer la femme moderne et demander en mariage, celui qu'elle considère comme son âme soeur. Les choses auraient pu se dérouler dans un bonheur immense, mais cette soirée est également marquée par la découverte d'une maîtresse. Dans un premier temps, elle va être assez choquée de cette révélation qu'elle n'avait pas vue venir et puis progressivement, elle va se rendre compte qu'elle a besoin de penser un peu à elle, pour réfléchir à la marche à suivre pour la suite de sa relation. de retour dans son foyer natal, elle ne va pas résister à la proposition d'Emma sa meilleure amie de venir quelque temps à Londres. Cette escapade est l'occasion de découvrir celle qu'elle était, il y a quelques années.
Pendant les premières pages, j'ai été assez triste pour ce qui arrivait à Délia. L'histoire n'est pas spécialement triste, mais l'état d'esprit dans lequel je me trouve actuellement, m'a fait ressentir des émotions qui pourraient passer inaperçu pour d'autres. Face aux mensonges, elle va choisir de s'éloigner pour réfléchir. Quand on s'imagine la vie un avenir commun avec un homme et que subitement tous les beaux projets volent en éclat on est perdu, on a besoin de se retrouver soi-même et une chose en entraînant une autre, elle va trouver du travail. C'est à partir de là que l'intrigue principale va naître, entre un patron loufoque, un correspondant anonyme et amical et un journaliste avec des pratiques douteuses, elle va se retrouver plongée dans une histoire hilarante, qui va lui faire oublier sa peine. Elle va se découvrir des amitiés inattendues et redonner une chance à sa passion pour le dessin et je dois dire que les planches de comics intégrés au roman m'ont agréablement surprises et j'ai apprécié l'idée et l'originalité de la Femme Renarde.
Je crois que compte tenu de ma situation, je n'aurai pas pu plus m'identifier à Délia, j'ai ressenti chacune de ses émotions, j'ai compris les questions qu'elle se pose et sa volonté de se retrouver, car elle s'était un peu oublié. Je suis vraiment surprise d'avoir été autant envoûté par l'histoire, car elle est plutôt classique et je pense que compte tenu du sujet délicat de l'infidélité, l'humour n'est pas de trop. Ce n'est pas nécessairement, le thème qui m'a interpellé mais tout ce qui se passe autour d'elle. Sa manière de se reconstruire et de se laisser progressivement atteindre par le héros. J'ai faits des spéculations pendant une bonne partie du roman, pour être complètement à côté de la plaque. le couple de héros forme un duo improbable et très touchant. Je ne m'attendais pas à dévorer chaque page et ressentir se manque lorsque je refermais mon roman. Une plume pareil, associé à une histoire amusante j'en veux bien tous les jours. Une vraie bouffée d'air frais, qui m'a faits un bien fou.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-1Gh
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lunalithe
  14 août 2016
Une histoire assez classique de chick-litt : Delia, trompée par son petit ami, fait un break à Londres et essaie de faire le point. le déroulement est lui aussi sans grandes surprises, bien que j'accorde à l'auteure d'avoir si bien rendu la confusion de Delia que je me suis tout de même demandée quel dénouement elle nous servirait.
Delia, notre héroïne, m'a parfois agacé. J'étais folle de rage de la voir vomir à imaginer son mec la tromper. Enfin, merde, qui fait ça ?! Pour avoir été à peu près dans la même situation qu'elle, cette réaction de petite fille m'a exaspéré. Mais au fur et à mesure du roman, si je n'ai pas toujours apprécié sa personnalité, je l'ai finalement trouvé très humaine ; sensible, perdue, elle fait ses erreurs et fait de son mieux. Je me suis réconciliée avec elle.
Il y a quelques reflexions très interessantes tout au long de la lecture, et des interrogations que je me pose moi aussi : pardonner pour ne pas être seule, à un âge où, refaire sa vie est plus compliquée si l'on veut des enfants. Entre autres. Bref, des questionnements de trentenaires qui, de mon point de vu, étoffaient le récit.
Au niveau de la forme, le roman est assez long (mais sans reelles longueurs, ce qui est un bon point), et plutôt original, avec l'incrustation de planches de comics. J'ai beaucoup apprécié ce mixe, j'aurais même adorée voir plus de planches.
Par contre je m'interroge quant à la couverture : Delia est rousse, Emma blonde... Qui diable est la fille en couverture ? Peut-on être plus à côté de la plaque que ça ???
En conclusion, on a une histoire sympathique bien que classique, et un dénouement en happy end. Rien de très original, mais c'est aussi ce qu'on attend, à la lecture de ce type de roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  20 novembre 2015
Après les deux autres histoires de Mhairi McFarlane qui m'avait totalement emportée, je me suis lancée dans celle-ci persuadée que le résultat serait aussi prometteur.
Par où commencer ? Ce n'est jamais facile à expliquer, mais je suis assez déçue. Pourtant le résumé me plaisait tellement... Delia, qui vit depuis 10 ans avec son petit ami se décide de le demande en mariage. Seulement voila, le soir de cette demande elle fait la terrible découverte : son mari la trompe. Elle va tout quitter pour tenter d'y voir plus clair, faire sa vie.
J'étais vraiment emballée, mais dès les premières pages, j'ai senti que ça n'allait pas coller. Pour tout vous dire, les 250 premières (est-ce qu'on peut dire premières pages?) m'ont paru très très très longues. Je me disais, c'est pas possible, je n'accroche pas à l'histoire, ni aux personnages... est-ce que je vais arriver à le finir ? Je ne sais pas si c'est le thème de l'infidélité, que j'ai vraiment en horreur, ou si c'est le fait que je ne me sois pas identifiée à Delia... mais je n'y arrivais pas.
J'ai malgré tout persévéré, en me disant que cette belle brique pouvait me plaire, après mes deux excellentes lectures de cette auteure. L'un des moments qui m'a le plus accroché c'est con à dire c'est le passage sur le chien, Navet. Sa disparition m'a vraiment rendu triste pour les sentiments que Delia à ressentit à ce moment là. Je me suis facilement mise à sa place... Sinon, je pense qu'au dernier tiers, j'ai plus apprécié ma lecture... c'est idiot hein. Disons que pour le coup, ça à sauver mon appréciation globale. Les pages défilaient plus facilement, je prenais plus d'intérêt à lire. le couple formé est tout de même bien mignon, et assez adorable, surtout lui dans sa façon de lui déclarer ses sentiments. J'en attendais juste un peu trop...
Gros point positif, pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, ce sont les très belles illustrations tout au long du roman ! Je ne m'attendais pas à ça !
Vous l'aurez donc compris, ce n'était pas une super lecture pour moi. Néanmoins, je n'ai pas pu me résoudre à lui mettre moins de 5/10 car la dernière partie m'a plutôt plu. En revanche, je conseille fortement ces autres romans : Comme si c'était toi et Parce que c'était nous, deux petites pépites !
Lien : http://my-bo0ks.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   14 septembre 2017
Si Délia avait reçu le message de Paul à l'écran, après un gros plan sur l'expression atterrée de la jeune femme, il y aurait eu un" jump cut", et on l'aurait vue s'éloigner en courant dans la rue en titubant surs ses talons (comédie romantique ) , balancer des assiettes dans leur cuisine (soap opera ) , remplir furieusement une valise à loquets (clip vidéo ) ou scruter l'horizon par delà la Tyne venteuse (art et essai ).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
iris29iris29   14 septembre 2017
Sur la table de nuit à côté d'elle, il y avait une bouteille de Coca sur laquelle était collée un Post-it indiquant " Buvez-moi", une boite d' Ibuprofène - "Mangez-moi" - et une feuille de papier pliée - "Lisez-moi".
La version alcoolo d'Alice au pays des merveilles.
Commenter  J’apprécie          251
iris29iris29   13 septembre 2017
" Découvrir une liaison ne se réduisait pas à tomber sur un unique gros titre. Cela ressemblait plutôt à ouvrir des matriochkas : des mensonges à l'intérieur de mensonges, à l'intérieur de mensonges...
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   19 septembre 2017
Vivre à Londres n'était pas si terrible que ça, après tout. L'essentiel était de commencer à planter des épingles sur une carte, afin de créer des points fixes et familiers autour desquels tourner.
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   20 septembre 2017
Une merde reste une merde, quelle que soit la quantité de paillettes qu'on verse dessus.
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Mhairi McFarlane (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mhairi McFarlane
En théorie, on n?oublie jamais son premier amour? En théorie ! Embarrassant ? Certainement. Problématique ? Absolument, surtout lorsque ton premier amour... est ton nouveau boss !
Une comédie brillante de Mhairi McFarlane, à découvrir dès le 3 avril en librairie.
A commander ici : https://www.harlequin.fr/livre/11697/eth/tu-ne-m-oublieras-pas-deux-fois
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3359 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre