AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 229009384X
Éditeur : J'ai Lu (07/12/2016)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Perry a autrefois fui l’emprise du terrible duc de Moncrieff en se faisant passer pour morte. Sous une nouvelle identité, elle a trouvé refuge au sein de la guilde des Engoulevents, dont le nouveau chef, Garrett Reed, éveille en elle une passion secrète. Mais Perry ne peut échapper éternellement à son passé, qui la rattrape bientôt : de nombreuses jeunes femmes sont retrouvées assassinées, après avoir été sauvagement violentées. Serait-ce l’œuvre de Hague, l’homme d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Nono19
  19 février 2017
Après la démission de Lynch, Garrett Reed, son bras droit est devenu le nouveau chef intérimaire des Engoulevents. Lorsque son équipe retrouve dans une usine de drainage deux cadavres de femmes sur lesquelles des expériences semblent avoir été réalisées, Perry est aux aguets.
Perry ou la seule femme Engoulevent et une des rares femmes sangs bleus qui cache de surcroît un lourd passé.
Depuis la soirée à l'opéra (ayant eu lieu dans le tome précédent), les relations entre Garrett et Perry sont plus que tendues. Car Garrett qui a été son ami et son partenaire pendant des années, vient de comprendre que Perry pourrait bien être celle qu'il attendait...
Ah la la, cette saga me plait vraiment beaucoup! J'avoue que j'espérais que ce tome serait consacré à Barrons, un personnage qui m'intéresse depuis le tome 1 mais le duo Garrett- Perry a réussi à me convaincre.
Ils se connaissent depuis des années mais le basculement entre amitié et amour ne se fera pas facilement. Surtout à cause du passé de Perry qui revient la hanter.
Perry a fui sa famille et son contrat d'esclavage avec le duc de Moncrieff après avoir été témoin et victime d'expériences plus que dangereuses. Elle a mis en scène sa mort et a recommencé sa vie sous une nouvelle identité.
Le retour du Moncrieff, les femmes retrouvées mortes sans oublier la découverte du laboratoire clandestin, lui font penser que Hague, son tortionnaire, n'est pas mort et qu'elle va devoir de nouveau fuir.
C'est sans compter sur Garrett qui ne veut pas en entendre parler. le pauvre va bien galérer avant de découvrir les secrets que lui cachent Perry.
Garrett est le stéréotype du beau gosse de service qui charme les femmes sans problème et qui va enfin poser son attention sur une seule. Depuis son attaque dans le tome précédent, son hématocrite a beaucoup augmenté lui faisant craindre la Disparition graduelle. le nouveau chef de la guilde aura bien du mal à se faire respecter mais il ne s'avoue pas vaincu.
Ce qui fait la force de cette saga, c'est l'univers sombre, voire glauque créé par son auteure. le Londres décrit fait penser au 18ème, 19ème siècle mais émaillé de sangs bleus, de loups garous, de mécaniques, d'humains (quand même), de spectromètre en laiton, de bagues à la ciguë,... Un monde géré par l'Echelon, des sangs bleus qui considèrent les humains comme du bétail cependant la révolte gronde...
Nous retrouvons dans ce tome les héros des précédents tomes (aaah Blade, soupirs :p) qui tout doucement réalisent qu'ils vont devoir s'unir afin de renverser le pouvoir en place. Car le prince consort devient de plus en plus ingérable.
Une saga dont j'attends le prochain tome avec impatience surtout que je viens de découvrir qu'il sera centré sur Barrons et Lady Aramina!!
PS: Un grand merci aux éditeurs qui ont rajouté à la fin du tome "De sang et de de glace", une nouvelle ou un petit tome intermédiaire entre le 1er et le 2ème tome qui se focalise sur l'histoire de Rip et Esme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Walkyrie29
  19 janvier 2017
Attention risque de spoiler les premiers tomes de la série !
Londres la ténébreuse est une série qui a le mérite, dans l'univers des romances paranormales, d'être un peu plus atypique, différente mais néanmoins tout aussi passionnante. Dans cette série vous y trouverez de la romance, certes, mais aussi et surtout une atmosphère à l'ancienne, sombre et ténébreuse, un univers steampunk au service du polar romantique, le cuir, les crocs et les poils en plus ! Parce qu'en plus de ça, nous avons le droit à un bestiaire de l'obscurité revisité (Petit clin d'oeil à Louve, elle comprendra), des vampires d'un nouveau genre et des loups garous pour le côté fantastique, des hommes-machines, des mécaniques ou des cyborgs, bref des humains « modifiés » qui ajoute un aspect SF/steampunk à l'ensemble.
Ce tome ci ne déroge pas à la règle, si les héros sont moins charismatiques que le tome précédent, difficile de passer après Lynch, l'ancien et néanmoins très sexy maître de la Guilde des Engoulevents et Rosalind, la sublime chef des humanistes, deux fortes têtes, deux caractères bien trempés qui nous ont plus que régalé, les deux protagonistes de celui-ci se révèlent touchants dans leur incertitude, apportent un quota d'humour et de joutes verbales amusantes et sont bien attendrissants dans leurs sentiments réciproques.
Garrett Reed est l'ancien bras droit de Lynch, devenu malgré lui le nouveau maître de la guilde des engoulevents par intérimaire depuis le départ de Lynch, fraîchement promu au Conseil. Difficile de reprendre les rênes d'un groupe habitué à un meneur charismatique et respecté, pour Garrett, c'est loin d'être inné et évident. Des épreuves pour être accepté et se faire respecter l'attendent dans ce tome en plus de découvrir pour la première fois la notion d'amour, car Garrett n'est pas un tendre, c'est un ancien enfant des rues, qui aujourd'hui peut jouer le rôle du noble sans aucune fausse note. C'est un personnage ambiguë, finalement assez peu sûr de lui, qui ne fait pas dans la dentelle et qui adore jouer de son charme auprès de la gente féminine auprès de laquelle il rencontre un franc succès, certainement une façon de se rassurer. Oui, mais voilà que Perry a décidé de lui retourner la tête…
Perry est une femme engoulevent, chose bien rare puisqu'il est très mal vu qu'une femme soit attente par le virus du besoin, ce qui transforme les humains en vampire (sang bleu pour être précise). le personnage est énigmatique, secret, très masculin, occultant volontairement sa féminité pour mieux être acceptée et respectée dans ce monde d'homme. Et puis, un jour lors d'une mission, elle se transforme volontairement, une perruque, une jolie robe, une légère touche de maquillage et là voilà aussi sexy et attirante qu'une jeune femme puisse l'être pour un homme comme Garrett. Perry révèle un autre visage, et dans ce moment lumineux, elle éblouit Garrett qui ouvre enfin les yeux sur ce qu'il a sous son nez depuis dix ans.
Tous deux se retrouvent sur une sale affaire, des meurtres de jeunes filles, atrocement mutilées, leurs coeurs arrachés, il est murmuré dans le bas monde qu'un boucher à la mâchoire d'acier sévit et pourrait être le commanditaire de ces meurtres. Des assassinats qui rappellent certaines choses à Perry, de mauvais moments, d'horribles souvenirs. A côté de cela, le Duc de Moncrieff, connu pour avoir été condamné à l'exil après avoir été déclaré coupable du meurtre de sa femme, revient sur le devant du Conseil en tant que membre a part entière. le Prince Consort aurait-il perdu la tête pour mettre un ancien meurtrier connu pour ses talents funestes de bretteur au pouvoir ? Des choses se trament dans l'ombre et les sous-sols de la ville, de nouveaux dangers imminents et une chasse à l'homme toujours plus sombre, plus noire, une véritable traque devient la priorité des engoulevents. La proie, le chasseur, titre bien trouvé qui peut ici trouver de multiples sens… A l'image de l'atmosphère de ce tome, on parle de sang, beaucoup même, du risque de pénurie, du besoin difficile à maîtriser et du statut de sang bleu, voué à se transformer en bête sanguinaire.
On soulignera également l'introduction d'un personnage masculin qui sort un peu du lot, Byrnes, on sent venir son histoire et cela rend très curieux, et la présence des personnages héros des tomes passés qui viennent alimenter l'histoire pour notre plus grand plaisir. Une intrigue de fond tisse sa toile pour nous appâter pour la suite, des alliances, des mésententes, les stratégies se montent et l'avenir risque d'être explosif.
En bref, un tome certainement un cran en dessous de l'opus précédent, les personnages étant moins forts mais toutefois très intéressants. Mais ils évoluent dans une atmosphère plus sombre, accumulant des meurtres horribles dans une ville empli d'humidité et, des intentions brumeuses viennent achever une aura captivante. Ce tome, c'est aussi un nouveau tournant dans la vie des sang bleus et une intrigue de fond qui mérite que l'on s'y attarde et qui se densifie davantage pour certainement nous réserve encore beaucoup de surprises. Vivement la suite !
Je remercie Louve du forum Mort Sure et son partenaire les éditions J'ai lu pour cet excellent partenariat.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aliseya
  05 juillet 2018
Et me revoici avec le quatrième tome des ténèbres de Londres. Cette fois-ci c'est le duo Perry et Garrett que nous suivons.
Du temps a passé depuis la lecture du troisième tome et pourtant cela a été très naturel de retrouver cet univers et ces personnages. Comme d'habitude, on rentre facilement dans l'histoire où l'intrigue secondaire, celle qui relie tous les tomes entre eux, fait son bonhomme de chemin et que l'on découvre de plus en plus les desseins des sang-bleu, enfin de certains d'entre-eux car je le rappel, ils ne sont pas tous des ordures.
Dans ce tome-ci, ce n'est encore pas tout rose. Meurtres et retour d'un homme que Perry aurait bien voulu ne plus jamais voir. de plus sa relation avec Garrett connait des hauts et des bas. Tous les deux sont perdus dans leurs sentiments et cumul les maladresses. A côté de ça j'ai aimé l'enquête sur les disparitions de jeunes femmes qui rappel de mauvais souvenirs à notre héroïne du jour et qui risquent de mettre ses proches en danger. Perry est face a un grand dilemme et Garrett va devoir se faire aider pour sauver celle a qui il tient.
Pour conclure, ce tome est de la même qualité que les autres. J'ai aimé l'histoire du début à la fin, l'action et les rebondissements ont contribué a cela. de plus cerise sur le gâteau. La nouvelle numérique concernant Rip et Esme se trouve en fin de volume. de quoi ravir ceux qui ne lise pas en numérique. Par contre la déception viens du fait que nous n'aurons sûrement jamais la suite car la collection a été fermé par l'éditeur, c'est dommage car j'aurais bien aimé connaître la fin de l'histoire de cette troupe de héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassions
  21 mai 2017
Je l'attendais tellement !!!!
Je vous rassure tout de suite : c'est un très bon crue. Seulement voilà j'ai eu un énoooooorme coup de coeur avec le tome 2. J'ai eu de nouveau un énoooorme coup de coeur avec le tome 3, alors autant vous dire que la barre était haute.
Perry et Garrett sont des Engoulevents dont on a déjà fait connaissance dans les tomes précédents. On sentait poindre la romance entre ces deux-là et je dirais mieux ; on l'attendait.
Perry est une des rares sang-bleu. Elle porte un secret depuis de nombreuses années et se cache sous une apparence masculine. Elle a de profonds sentiments pour son partenaire depuis aussi longtemps qu'elle est une engoulevent. le bel âtre n'a jamais rien vu et a fait de la jeune femme déguisée en homme sa meilleure amie.
Oui, mais à la fin du tome précédent, Perry retrouve son apparence de femme à l'occasion d'une enquête et patatras, Garrett se rend compte de la beauté avec laquelle il vivait depuis de nombreuses années. Personnellement, j'ai trouvé ce postulat de départ un peu tiré par les cheveux. Certes il faut bien commencer la romance a un moment donné mais enfin Garrett a eu 9 ans pour tomber sous le charme de Perry. Rien. Il n'a jamais été émoustillé. Il faut que la belle se dénude et expose sa poitrine pour que le Dom Juan la voit. Au mieux, j'ai trouvé cette entrée un peu maladroite. Au pire, je l'ai trouvé un peu macho.
Ce qui rend la romance entre ces deux-là à part, c'est qu'elle commence sur les chemins de l'amitié mais savoir que l'amour s'invite dans leur histoire seulement lorsque que Perry se déshabille est un peu limite...Cela manque de romantisme pour le coup.
J'ai passé sur ce postulat de départ car hormis cela, la relation entre les deux amis est magnifique.
Leur amour n'est pas possible pourtant leur amitié leur est indispensable.
Cette dualité est très bien amenée et elle nourrit très bien le récit.
Quant à l'histoire en elle-même. Tout tourne autour du passé de Perry qui lui revient comme un boomerang. Tout lui revient en plein visage. Chuuut ! Je n'en dis pas plus mais elle va rencontrer un tueur en série, un fantôme de son passé qu'elle n'aurait jamais pensé recroiser. Celui-ci est largement inspiré de Dr jekyll et Mr Hyde et La bête de Frankenstein. J'ai adoré.
L'esthétique et l'univers steampunk sont toujours là et font mouche.
Bref, j'ai trouvé le postulat de départ raté ce qui explique que ce 4ème tome ne soit pas un coup de coeur mais c'est clairement une excellente lecture que je vous conseille.

Lien : http://lachroniquedespassion..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FlorenceRomance
  28 octobre 2017
Nous voilà repartis dans un Londres de l'époque victorienne… façon steampunk! 😉
Nous poursuivons les aventures avec les engoulvents. Garret, le nouveau chef des engoulvents a du mal à résister à sa collègue Perry depuis qu'il l'a vu dans une robe. Seulement il sait que rien n'est possible entre eux. Et pour cause, son hématocrite a augmenté de façon dramatique et il ne lui reste que quelques mois avant de devenir fou… ou mourir.
De son côté, Perry la seule femme engoulvents depuis 9 ans cache un bien sombre secret qui refait surface avec la découverte de 2 cadavres de femmes dans l'usine de drainage, le coeur absent. Perry qui a passé toutes ses années à fuir et à se cacher n'aura pas d'autre choix qu'affronter les traumatismes de son passé ou s'enfuir à nouveau. C'est sans compter les changements intervenus dans sa vie cette dernière décennie : elle n'est plus une jeune fille sans défense, elle a des amis et par dessus tout : elle a Garret! Il ne la laissera pas tomber, se sacrifier et encore moins refuser ses sentiments!
Encore une aventure qui mélange suspense et sentiments avec un dosage parfait. L'écriture est toujours impeccable et j'ajouterai que le personnage de Perry m'a particulièrement touché.
En conclusion : une saga qui ne perd pas en qualité! 😉
Lien : https://florenceromance.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nono19Nono19   19 février 2017
- Il y a plusieurs types de courage, Perry. Parfois, le simple fait de survivre est ce qu'il y a de plus courageux, murmura-t-il en lui caressant le dos. Se reconstruire après un tel traumatisme... Ce n'est pas parce que tu as peur que tu es lâche. En fait, si tu n'avais pas peur alors que tu connais par expérience l'horreur de la situation, tu serais idiote. (Sa voix baissa d'une octave.) Et tu es revenue malgré ce qu'il t'a fait. Avec l'éventualité de devoir de nouveau l'affronter. En réalité, tu forces mon admiration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nono19Nono19   19 février 2017
Elle m'a appris que l'homme le plus costaud ou le plus habile dans le maniement du couteau n'est pas toujours le plus fort ou le plus courageux. Ce sont ceux qui survivent au pire et continuent de se battre.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3012 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre