AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lionel Evrard (Traducteur)
ISBN : 281120346X
Éditeur : Milady (11/06/2010)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 195 notes)
Résumé :
Typique. Aucune vie amoureuse digne de ce nom depuis des mois et, d'un coup, voilà que toutes les créature mâles de l'Autremonde veulent coucher avec elle... Eugenie Markham est une puissante chamane, dont le métier est de bannir les esprits et les fey qui franchissent la frontière avec le monde des mortels. Mercenaire, oui, il faut bien faire bouillir la marmite... Mais sa plus récente affaire est de nature à lui couper l'appétit. Engagée pour retrouver une adolesc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  26 septembre 2014
Changement de registre avec cette série et début d'une nouvelle. Je lis tous les tomes 1 de ma PAL pour savoir quelle série mérite que je lise la suite, je ne m'encombre pas de la série complète dans ce cas !!
L'avantage, ou l'inconvénient, d'avoir autant de livres dans ma PAL, c'est que je ne me souviens jamais des résumés quand je commence une nouvelle série. du coup, je vais de surprises en surprises pendant ma lecture, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
Urban fantasy oblige, nous commence l'histoire en cours de route et sur les chapeaux de roues. Nous faisons ainsi la connaissance de Eugenie, dit Odile Cygne Noir, le personnage principal, aux prises avec des esprits malintentionnés. C'est une chamane humaine et elle a été formée à ce boulot par son beau-père. Au fil du temps, elle est devenue plus forte que lui. Les humains la contactent via sa secrétaire quand ils pensent être victimes d'êtres malfaisants. Selon les cas, elle les bannit dans l'Outremonde ou dans l'Inframonde, le monde des morts. Elle prend son boulot très à coeur et elle le prend très mal quand tout le monde semble la reconnaître au pays des noblaillons... Elle va ainsi tout faire pour essayer de comprendre ce qui se passe et ce qui lui arrive ainsi que de se protéger du mieux qu'elle peut.
Nous avons ainsi droit à un personnage haut en couleur avec un caractère de feu et une vie sexuelle bien remplie, en plus d'un boulot qui lui plait. Mais quand elle va découvrir une partie de son passé, sa vision des 2 mondes (humain et noblaillon) va changer du tout au tout même si certains aspects vont être plus durs à accepter que d'autres.
Le style de l'auteur est agréable à lire, son imaginaire est plutôt intéressant et bien construit. L'univers des noblaillons (ou Étincelants) se base sur différentes légendes et/ou mythologies. On passe ainsi de la mythologie celte à celle arabe, tout en faisant un détour par la nordique et la grecque. L'auteur s'est donc beaucoup documenté pour pouvoir les associer ainsi dans une même histoire. Nous avons donc des êtres venus de différentes contrées pour notre plus grand plaisir, et curiosité pour ma part.
J'ai trouvé Eugenie intéressante avec un caractère comme je les aime mais avec une libido plus que développée. le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne perd pas une miette de ses parties de « jambes en l'air ». D'ailleurs, au final, j'ai trouvé que toute l'histoire tournait autour de ça, un peu dommage donc car certaines parties ont ainsi été un peu bâclées en mon sens. Je me suis néanmoins achetée la suite, à part le tome 3 qui est, à ce jour, introuvable en papier mais disponible en e-book, pour continuer la lecture de cette série car à part mes critiques de fin de tome sur son déroulement, la lecture s'est fait agréablement. Il y a peu de temps mort dans l'histoire car Eugenie vit à 100 à l'heure ; la preuve, elle est victime d'insomnie.
Comme vous l'aurez compris, j'ai passé un bon moment de lecture en compagnie d'Eugenie. L'histoire est menée tambour battant avec peu de répit dans un contexte mythologique très fort et avec un personnage qui va en se complexifiant au fil de ses nouvelles expériences. Un style très agréable à lire donc. Pour ma part, la suite va être quasiment lu dans la foulée car je voudrais savoir comment Eugenie va réussir à gérer son avenir maintenant qu'elle connaît une partie de son passé et l'encombrante prophétie qui va avec. Je vous conseille donc de découvrir cette série originale mélangeant chamanisme, magie, différentes mythologies, prophétie, actions et libido endiablée.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
florencem
  24 juillet 2016
J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Je l'avoue les premiers chapitres ne m'ont pas trop charmée, puis, fort heureusement le déclic a eu lieu. J'ai commencé la saga car j'avais adoré Vampire Academy de la même auteur. Je savais que le style allait être différent, Cygne Noir étant de la bit-lit mais j'espérais retrouver tout de même un intérêt semblable. J'ai bien aimé et je continuerai la série, mais il manque quelque chose à mon goût.
L'histoire sort déjà de l'ordinaire. Pas de vampires, de loups-garous. Je n'ai rien contre mais un peu de changement de temps à autre fait tout de même du bien. Eugénie, notre héroïne, est donc une shaman qui protège notre monde des créatures de la fantaisie que nous connaissons. La mythologie de la saga est déjà bien entamée et très riche. Un très bon point et j'espère qu'elle sera encore plus développée par la suite. J'aime beaucoup Outremonde, le monde où se trouvent les Etincelants ou Noblaillons (les « ennemis » d'Eugénie). C'est un univers où la magie a une grande part et il a aussi ce côté médiéval qui me plait énormément. C'est un peu comme si le roman avait un pied dans le fantastique et la fantaisie en même temps. Très sympathique. Bien entendu, nous ne sommes pas dans un monde tout rose. Les Noblaillons veulent pour la plupart dominer notre monde, et Eugénie se retrouve face à une prophétie qui l'entraîne dans un passé inconnu mais aussi dans des intrigues de pouvoirs. Bref, notre héroïne n'a pas le temps de s'ennuyer et nous non plus.
Je regrette par contre que le titre de ce premier tome nous spoile énormément une des révélations phare du roman. Pas très avisé de la part de ceux qui l'ont choisi. du coup, pas trop de suspens de ce côté-là. Néanmoins, quelques points ont eu le mérite de me « surprendre ». Ce premier tome est avant tout une présentation de l'Outremonde, et des différents personnages. Il n'en reste pas moins intéressant car des intrigues se forment aussi. Mais pour l'instant, je n'ai pas eu l'impression d'une grande épopée. Je ne m'y attends pas trop non plus, cela reste de la bit-lit mais j'espère qu'on aura tout de même un fil conducteur qui ira crescendo. J'ai trouvé que ce premier tome restait surtout bloqué sur ces tentatives de « viol » (déjà rien que l'idée de départ ne me plaisait pas du tout) et que la réticence d'Eugénie face aux noblaillons durait trop longtemps par certains côtés.
Côté personnages maintenant. Eugénie est plutôt chouette. C'est une héroïne forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Je suis un peu moins fan de son côté un peu « vulgaire » dans son langage. Mais c'est un détail. Elle évolue assez dans ce premier tome. Vu les révélations qu'elle a, il aurait été étrange de voir le contraire se produire. Elle a ses faiblesses, ses démons, mais elle reste très sympathique. La jeune femme est très bien entourée, cela va s'en dire. Entre Kiyo et Dorian, elle a de quoi faire. le premier reste pour moi un peu trop lisse. On n'apprend en fin de compte pas tellement de choses sur lui et il reste très discret. Son affection pour Eugénie est indéniable mais elle reste pour moi trop parfaite. A voir par la suite. Dorian est pour moi beaucoup plus intéressant. Plus en nuances, il est drôle, charmeur, un peu manipulateur. Pour l'instant ma préférence va donc à Dorian. Les choses évolueront peut-être.
Un premier tome donc qui est plutôt sympathique. de très bons éléments, une héroïne qui a du chien, de l'originalité. Je place de bons espoirs dans la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Luna05
  22 octobre 2010
Bit-lit est un genre riche en bestiaires et pouvoir de toute sorte mais, qui, hélas, commence à dangereusement à tourner en rond. Lorsque j'ai lu qu'un nouveau titre de Richelle Mead, auteur prolifique du moment trainant une assez bonne réputation et que l'histoire parlait d'une héroïne Chamane j'ai foncé.
Un récit ayant assez bien débuté mais qui très vite m'a déçue.
le commencement de l'histoire fut assez convainquant:
Une héroïne Chamane fait encore assez rare dans ce genre de lecture, ne manquant pas d'humour, des situations drôles comme le cas de l'exorcisme de la chaussure possédée. Des rituels intéressants à découvrir et même pouvant devenir passionnants. Que cela soit de la façon dont Eugénie s'y prenne pour renvoyer les fés dans l'Outremonde ou dans le Royaume des morts tenu par Perséphone, ou bien de la manière dont l'héroïne parvient à se déplacer dans les mondes parallèles.
Cependant, à partir du moment ou la jeune chamane a une vie sentimentale tout le récit bascule dans un mauvais harlequin. Eugénie devient tout bonnement énervante et inintéressante, le fait de lire ce livre à la première personne n'arrange rien. Sa personnalité assez attachante au début change pour nous laisser un sentiment d'exaspération, un caractère irritant, orgueilleux et irréfléchi.
Sa principale inquiétude concerne sa libido: Dois-je coucher avec lui, pourquoi m'obsède t-il??? Sa vie de libertinage avec ses deux prétendants devient à la longue assez pesante.
du côté des personnages masculins, rien de bien reluisant. Ici nous avons à faire à deux gros stéréotypes, commençons par Kiyo le Kitsuné. Ce jeune premier aura le rôle de l'homme dévoué, gentil, jaloux, protecteur à l'extrême, amoureux transi et soumis de sa belle. Face à lui Dorian un Roi de la cour des Fés D'outremonde. Homme assez drôle, manipulateur, dominateur et ayant comme passion le bondage. Deux relations extrêmes se tissera entre Eugénie et ces deux derniers, une ou elle adorera soumettre et l'autre être dominée.
Autre point de l'histoire qui aurait gagné en étant traité avec un peu plus de subtilité: La prophétie.
Il est dit que le premier né D'Eugénie détruirait l'humanité. Les fés souhaitant élargir leur territoire à la terre tenteront de la violer quand aux autres contre cette prophétie en voudront à sa vie....Elle découvrira par la même occasion sa véritable nature.
Tout n'est pas à jeter par la fenêtre tout de même. L'écriture est fluide et la découverte des mondes parallèles avec son lot de traditions se veulent intrigants. La découverte des pouvoirs D'eugénie ainsi que ses entrainements afin de les contrôler mon souvent fait sourire car plein d'humour. Puis un des personnage secondaire Tim le colocataire de l'héroïne jouant un Indien afin de séduire ses futures conquêtes.
Pour conclure je dirai que je préfère en rester là avec cette histoire qui malgré l'attraction de la forme du récit se révèle hélas sans fond à mes yeux. Il y a tant d'autres lecture dans le genre Urban Fantasy bien plus passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Yumiko
  10 janvier 2012
Ceux qui viennent régulièrement sur mon blog ont eu l'occasion de se rendre compte que j'adore la bit-lit. J'ai fait de très belles découvertes, d'autres un peu moins, mais cela reste un genre qui m'emporte facilement. Dans cette série, pas de vampires, pas de loups-garous, mais bien d'autres créatures amenant une originalité rafraîchissante et accrocheuse.
Eugénie est chaman et s'occupe de renvoyer dans l'Outremonde les Faës et les esprits qui viennent ennuyer les humains. Elle prend son travail très à coeur, principalement parce qu'elle déteste toutes ces créatures. Mais voilà que tout va basculer le jour où des créatures vont commencer à l'appeler par son vrai nom et essayer continuellement de la violer. de plus, elle va se lancer à la recherche d'une jeune fille enlevée et emmenée dans l'Outremonde, ce qui va dévoiler des secrets inattendus. Eugénie va découvrir cet univers qu'elle connaît si peu et en apprendre davantage sur elle. Malheureusement, elle est loin d'être l'humaine sans importance qu'elle croit être…
Eugénie est une héroïne qui m'a plu dès les premières pages. Forte et fragile en même temps, asociale à l'extrême, elle attire la sympathie. Les ennuis pleuvent sur elle sans qu'elle en comprenne la raison au départ. Elle déteste les Faës, d'une haine vicérale incroyable, et pourtant elle ne connaît que peut de choses sur eux. Elle évoluera au fil du temps, mais la réalité n'étant pas entièrement compatible avec tout ce qu'elle a toujours cru, elle va avoir des difficultés à tout accepter. Cette confrontation à la réalité, ses doutes, les sentiments qu'elle développe m'ont attaché à cette jeune fille que j'ai suivi avec bonheur au fil des pages.
Bien sûr qui dit bit-lit, dit beau(x) mâle(s) tournant autour de notre belle. Dans ce rôle on trouve Kiyo et Dorian. Kiyo réveille les désirs enfouis d'Eugénie dès leur première rencontre. Kitsune de son état, il va devenir très vite proche de notre héroïne mais il lui fera aussi beaucoup de mal. Son mélange douceur et furie animale le rendent très attirant, mais il est agaçant sous bien des aspects… Mon « mâle » préféré reste sans conteste Dorian. Ce roi Faës aux répliques inoubliables et adepte du boundage a de quoi fasciner! J'attends avec impatience la lecture du tome 2 pour voir comment va évoluer ce trio explosif.
Au niveau de l'histoire, j'ai beaucoup aimé l'enchaînement des événements et les différents rebondissements qui m'ont tenu en haleine jusqu'à la fin. Nous découvrons l'Outremonde à travers les yeux d'Eugénie ce qui est un plus indéniable étant donné sa confrontation intérieure entre ses préjugés et la réalité. L'auteure mélange avec succès les créatures de différentes mythologies et j'ai trouvé très intéressant de découvrir des êtres dont je n'avais jamais entendu parler.
Après tout n'est pas parfait. Car même si jai beaucoup aimé ce début de saga, ce n'est pas un coup de coeur. J'ai eu beaucoup de peine avec les différentes tentatives de viol de l'héroïne et même si on comprend plus tard pourquoi, cela m'est un peu resté en travers de la gorge. Autre point que je n'ai pas aimé, ce sont les révélations sur l'identité de Jasmine. Pour moi, l'auteur a poussé le bouchon beaucoup trop loin…
Au final, c'est avec plaisir que j'ai découvert ce livre et j'attends la suite avec impatience pour voir ce qui attend cette charmante Eugénie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Chib
  25 septembre 2014
Je poursuit mes lectures, des séries de Richelle Mead . Apres avoir conclu (a regret) la série de succubus . J'ai eut envie de poursuivre ma découverte de la plume de l'auteur. Et n'ayant pas franchement envie de me tapé du young adult dans l'immédiat, j'ai embrayé sur la série du Cygne Noir. Je suis un peu perplexe. Je retrouve cette écriture fluide, et cette touche d'humour qui la caractérise qui m'ont tant séduite.
La personnalité d'Eugénie est plutôt sympa . Par contre, niveau galerie des personnages, ca manque un peu de développement. En dehors des deux Romeo de service, ça peine a se démarqué et a réellement existé. On a quelques personnage jeté par ci, par la, mais pas franchement marquant pour autant. Heureusement il y a trois tomes derrière donc on aura le temps d'arranger ce gros problème. Parallèlement l'introduction de l'outre-monde est très bien mener et écrite, j'attend avec impatience la suite pour poursuivre cette découverte.
Autre gros point noir, la passionné du puzzle qu'est notre chaman, s'adonne très rapidement a un autre sport. le cul a outrance !Je n'ai rien contre quelques scènes a l'occasion (on en comptait en général une ou deux par tome de succubus) mais dans le premier tome du cygne noir, c'est une tout les deux ou trois chapitres, et ce sur un livre de presque 500 pages . Ca fait long. Ca plus les scène d'agression, et de tentative de viole . On en vient a une grosse redondance dans l'histoire qui fait que oui … Y a des moments ou je me suis clairement fait chiez .
J'ai donc trouvé au livre, qui avait si bien commencé, de grosse longueur. Heureusement les 150 dernières pages accélèrent le rythme. Et m'ont donné envie de connaitre la suite. de nombreuses révélations, quelques changement de situation. de quoi souhaité que la suite donne quelques choses de bien et que les (gros) défauts qui ont entaché ce premier tome plein de promesse soit gommé .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   28 septembre 2014
Les djinns aptes à exaucer tous les souhaits dans les mythes, ne sont pas entièrement des vues de l'esprit. Sans être toute-puissante, elle était sans doute capable de sortir des lapins de son chapeau. Face au danger, la réaction naturelle de ce type de créature consiste à chercher à marchander. Hélas pour ceux qui se laissent tenter, les vœux « exaucés » correspondent rarement à ce qu'ils en attendaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ChibChib   16 septembre 2014
-Ils ont tué les nôtres!lança-t-elle, vindicative.Cela ne peut rester impuni.

L'une des cavaliers sortit du rang et annonça
-En fait, non ...Ils sont toujours en vie, certain plus pour longtemps, mais si nous arrivons à les amener a un guérisseur rapidement, ils vivront .

Tous vivants? Au temps pour l'efficacité de mon équipe...
Je savais que sur son propre terrain, les noblaillons se montrent plus résistants, mais je ne m’étais pas attendue a ça. Cela augurait mal de notre vaillante prise d'assaut d'Aeson et de ses gens dans leur repaire. la prochaine fois, me promis-je, je viserais la tête, et alors, nous verrons bien s'il en réchapperons .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
WitchbladeWitchblade   28 septembre 2014
L'une des principales règles à respecter dans un autre plan de réalité, c'est de ne jamais rien avaler qui ne proviennent de son propre monde. Ceux qui ont été assez fous pour négliger cette élémentaire règle de prudence abondent dans nos histoires et légendes.
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade   29 septembre 2014
J'avais beau conserver ma superbe de garce intraitable, ses paroles n'en faisaient pas moins leur chemin en moi. Il paraît que l'âme reconnaît une vérité qui vient d'être proférée, même si l'esprit s'y refuse.
Commenter  J’apprécie          170
WitchbladeWitchblade   27 septembre 2014
Une autre créature venue de l'Outremonde m'avait appelée par mon nom. Et comme le Kèr avant elle, elle s'était montrée empressée de me connaître... au sens biblique du terme.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Richelle Mead (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richelle Mead

Vampire Academy - le Film : bande-annonce VOSTFR n°1
Voici les premières images de l'adaptation cinématographique de Vampire Academy, la série best-seller de Richelle Mead ! (Pour l'occasion, sous-titrée par no...
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1711 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..