AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266161961
507 pages
Pocket (30/11/-1)
3.25/5   8 notes
Résumé :
De simples mots sont souvent lourds de sens. Des gestes anodins en apparence peuvent révéler le sens caché de notre pensée. Quand on arrive à les maîtriser, ils sont un extraordinaire outil d'illusion et de persuasion. Découvrez dans ce livre comment on vous influence; apprenez à décoder les attitudes et les expressions de la manipulation sous tous ses aspects, des plus pervers aux plus séducteurs; sachez analyser de nombreuses situations de manœuvre publique, famil... >Voir plus
Que lire après Ces gestes qui manipulent, ces mots qui influencentVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Drôle de livre, j'ai de drôles d'idées après cette lecture...
A la fois l'auteur me semble paranoïaque, à le suivre on verrait des manipulateurs partout, et moi-même j'ai des refrains gestuels et tics verbaux qui pourraient laisser penser que j'en suis... un manipulateur... Alors, je ne le réfute pas, je suis psy et je suis amené parfois à utiliser l'hypnose.
Petite parenthèse : l'auteur, hypnothérapeute longtemps semble en être puissamment revenu, il n'en veut plus, n'y croit plus, et semble trouver cette méthode fort dangereuse, même si il semble qu'il ait obtenu pas mal de résultats significatifs en l'employant... Je ne vous ferai pas une explication détaillée, mais son point de vue, assez dramatique, est un son de cloche que j'avais jusqu'ici assez peu entendu de la part d'(ex-) praticiens...

Bon, donc, en lisant on peut se sentir entourés de fous-méchants-manipulateurs-tricheurs-killers etc... et ça fait pas du bien... non pas du tout... C'est anxiogène.
Ok, sur la fin il donne des pistes pour décrypter, d'abord ses propres tics et refrains, ensuite développer une double conscience, d'acteur et d'observateur de l'autre et de ses propres actions pour désamorcer ses tics et adopter une gestuelle, etc plus adéquate, plus gagnante. Et qui peut aussi désamorcer l'autre qui lui reste inconscient souvent de son attitude.

Je ne vais pas me lancer dans le descriptif de ses théories sur les différents mouvements, positions des doigts, des mains, etc etc. Lisez vous apprendrez un peu, tout n'étant pas aussi clair et manichéen je crois mais bon... un petit guide...
L'important est d'ouvrir un oeil plus observateur, plus simplement de la vision, mais de l'observation...
Et une auto-observation à développer, à travailler pour être fit and well.
Important, changer ses comportements pour lui n'équivaut pas à changer sa personnalité, ouf ! ou merdeuuuh...

La deuxième partie sur les gestes manipulateurs et mots qui influencent, ainsi que la quatrième partie (plus thérapeutique, autothérapeutique) sur la stratégie du miroir me semblent les plus intéressantes, fécondes.
Les autres surfent sur la vague des manipulateurs, de la perversion etc et ça me gave. En plus il y a pas mal de redites et les distinctions ne sont pas si nettes.

Je n'ai pas parlé du ton du livre, Messinger est très amusant, il est cash, il est sans filtre, il balance et a un ton incisif au possible. Quitte à être dans l'exagération, le cliché grossier ou l'amalgame facile ou la généralisation abusive, assez mauvaise foi aussi, mais c'est amusant, enfin moi je trouve ça amusant.

Prenez de ce livre ce qui vous semble utile et bon pour vous, il y a à boire et à manger, laissez le reste à ceux qui ont encore faim.

Commenter  J’apprécie          30
Le regretté Joseph Messinger fut l'un , si ce n'est , l'expert le plus connu dans le domaine de la manpulation et de l'observation gestuelle en France.
Décédé e, 2012, ce psychologue belge nous a laissé quelques références toujours rééditées dans le domaine de la symbolique gestuelle comme son premier gros titres Ces gestes qui vous trahissent, le premier d'une longue série basée sur cette thématique/
Pour ma part, je découvre tout juste son travail avec un petit emprunt dans ma médiathèque d'une édition 2007 ( je précise) de Ces gestes qui manipulent, ces mots qui influencent, son sixième essai. Un essai où l'auteur se focalise avant tout sur le travail de manipulation qui se cache consciemment ou non derrière la gestuelle et le pouvoir des mots.

Nous pouvons être un peu désemparés dans ce contexte de méfiance dont ce titre semble avoir été tissé... Personnellement, je n'aurais pas aimé être dans la tête de feu Mr. Messinger et me poser constamment des questions sur la symbolique gestuelle de mon interlocuteur. de plus, cet essai semble avoir été écrit par un réactionnaire sans filtre qui y va de son petit commentaire de boomer pour reprendre le terme méprisant de la nouvelle génération.
Bien sûr, c'est un ton volontairement humoristique et peut-être pince sans rire mais je n'ai pas pu m'empécher de lever les yeux aux ciel devant certaines réfléxions du genre " Les voyeurs sont de grands amateurs de BD. Ils sont souvent aveugles ou aveuglés par ce qu'ils croient voir...."

Comique ou psychologue, le ton tranchant de Messinger peut exaspérer. Il se paye une bonne tranche quand il s'agit de se moquer des gourous de l'ésotérisme et des médecines alternatives mais semble oublier son expertise dans le domaine de l'hypnose, qu'il ne manque pas de relever avec différents témoignages...
Passer le cap de cet "humour" incisif, à la limite du vieux grincheux, force est de reconnaitre que Joseph Messinger connait très bien son sujet comme les différentes postures gestuelles qu'il décrit parfaitement dans cet essai.
Ainsi, après avoir lu ce livre, vous risquez fort de ne plus croiser les jambes ou vos bras ou bien de surveiller votre manière de serrer la main. Ce qui est remarquable dans ces gestes qui manipulent, c'est vraiment cette conscience de soi, de son corps que le psychologue souhaite insérer dans son lecteur.
Il est vrai que nous ne prétons quasiment jamais attention à notre langage corporel qui peut être des plus significatifs dans les interactions avec autrui.
C'est le coeur du sujet de ce sixième essai qui dresse une liste exhaustif de différentes manipulations gestuelles et des portraits de manipulateurs.
L'écrivain nous donne également ( et heureusement) dans une dernière partie des armes, conseils et astuces pour résister à ces profils et parvenir à identifier si nous sommes sujet à une manipulation.

Un titre qui peut s'avérer utile dans le domaine professionnel, notamment à travers des négociations. Toujours est t-il que j'attends de donner un avis définif quand à la symbolique gestuelle décodée par Joseph Messinger après lecture de quelques-uns de ses autres ouvrages...

Commenter  J’apprécie          10
Un livre intéressant à lire, mais ô combien difficile à mettre en pratique, du moins pour le repérage des gestes qui... Il y en a beaucoup trop pour se souvenir de tout !
Bref, pour l'information, c'est bien, mais je pense que pour pratiquer cette sorte de détection, il faut carrément faire des études dans ce domaine, et y avoir un intérêt particulier.
Je n'en ai pas vraiment, c'était juste une lecture "par curiosité" ! Je me dois d'indiquer d'ailleurs que je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit dans ce livre, notamment dans le chapitre "les mots qui vous influencent"... :o)
Par contre, ce livre est excellent dans la description des différents manipulateurs que notre société crée par 13 à la douzaine puisque la manipulation est omniprésente dans notre société, on pourrait même dire qu'elle en est un des fondements, ce qui est, me semble-t-il, profondément lamentable...
Et bon à savoir quand on veut y évoluer sans trop se faire "avoir". J'adore tout particulièrement l'absence totale de langue de bois de Messinger. Quand il a quelque chose à dire, il le dit, pan ! En témoignent les quelques citations que j'ai mises. (Je relis toute la partie descriptive des manipulateurs (Mars 2014)).
Commenter  J’apprécie          50
Contenu intéressant si vous exercez un métier où il est utile de décrypter la gestuelle, qu'elle soit verbale ou physique.
Que vous travaillez dans la direction ressources humaines, les forces de l'ordre, les métiers de la sécurité ou il faut être aussi physionomiste, ou même curieux, sinon pour les paranoïaques, à éviter, à mon avis.
Il y a peu je touchais mon nez en parlant avec quelqu'un et de suite je me suis dit "je mens" ? Et bien non, ou alors je réfléchissais..
Heureusement je ne me grattais pas au-dessus de la lèvre (gouttière)..
Parfois je croise mes bras, mais je les décroise aussi vite car cela veut dire être sur la défensive.
Depuis et aussi avec la série "Lie to Me" j'analyse parfois les gestes des hommes politiques, c'est amusant. D'ailleurs Paul Ekman ( il intervient également en tant que conseiller scientifique pour la série télévisée Lie to Me) a écrit ce livre : "Je sais que vous mentez ! : L'art de détecter ceux qui vous trompent".
N'hésitez pas à lire ce livre.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (174) Voir plus Ajouter une citation
Il faut se méfier des longues poignées de main. Elles ne sont jamais innocentes. [...] Les mains humides et froides appartiennent à des individus que je nommerai des pseudo-gourous. Ils absorbent l'énergie à travers un geste qui devrait être un échange énergétique et non une prise de pouvoir. [...] Plus une poignée de main s'éternise, plus l'entente supposée cordiale entre les deux individus en présence est tout sauf cordiale. Ce type de poignée de main est un acte de manipulation, une sorte d'affrontement travesti sous une apparente convivialité. La main que l'on serre est logiquement la droite, celle qui symbolise l'aire cérébrale gauche, le cerveau rationnel. La durée anormale de cette poignée de main est un véritable processus d'absorption et de destruction calculés de votre esprit logique et des mécanismes de défense qui en représentent le substrat. Ce refrain gestuel est l'une des conduites privilégiées du gourou. Il n'a pas besoin de vous mais de votre adhésion sans condition à sa doctrine ou à ses désirs.
Commenter  J’apprécie          50
Mimique des individus pudibonds ou vertueux, au choix, le pincement des lèvres exprime aussi le dégoût (ndr : avec disparition de pigmentation des lèvres, il exprime une grande cruauté). On pince les lèvres de cette manière quand on ne peut pas se boucher le nez en public. Le dégoût est synonyme d'une attitude globale de rejet. La misanthropie suscite ce genre de mimique, la misogynie aussi. L'ouverture sociale commence au bord des lèvres avec les mots qui nous permettent de communiquer. La fermeture s'inscrit logiquement au même endroit.
Commenter  J’apprécie          60
Un manipulateur peut utiliser son regard pour imposer son point de vue, mais pas toujours. Certains hommes d'influence ont un regard d'une froideur polaire, quelle que soit la mimique qu'ils affichent, sourire compris. Cette froideur est synonyme de pouvoir. Ils n'observent pas le monde comme vous et moi ; leur vision est filtrée par les objectifs qu'ils poursuivent et non par les propos qu'ils tiennent. Ils se considèrent comme les seuls êtres réels dans un monde peuplé d'êtres virtuels. Vous n'existez pas à leurs yeux, sauf si vous représentez un rouage ou un fusible de leur stratégie. Si le fusible saute, vous serez remplacé et ils vous oublieront aussitôt. Ni scrupules ni états d'âme, le pouvoir est à ce prix.
Commenter  J’apprécie          30
Les spécialistes analysent la société dans une litanie d'ouvrages sans le moindre esprit de pédagogie à l'intention du lecteur lambda. Ils s'adressent à une élite ou tournent en orbite autour de leur nombril. Le vocabulaire dont ils font usage est hermétique au premier venu. Un bel exemple de manipulation de la connaissance qu'ils préservent ainsi du vulgaire.
Commenter  J’apprécie          50
Le talent de la création ne peut se passer du pouvoir de manipuler l'opinion. C'est le prix de la reconnaissance.
Il en va de même en ce qui concerne le savoir-faire au sein de l'entreprise, il doit s'associer au "faire-savoir" et à l'influence des hommes de pouvoir pour gagner ses galons. Ces considérations justifient, à mon avis, l'utilité d'une typologie de la manipulation destinée à tous ceux qui créent, les manipulés, et dont le destin dépend toujours du pouvoir du manipulateur qui tirera les marrons du feu à leur place. Encore faut-il savoir entre les mains de quel genre de manipulateur on place sa création et son avenir professionnel.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Joseph Messinger (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Decrypter les gestes]
Reportage consacré au décriptage des gestes des hommes politiques. Certains spécialistes du comportement affirment que les gestes sont le vrai reflet de la personnalité.Commentaire sur images factuelles et d'archives, en alternance avec l'interview de Joseph MESSINGER, écrivain et psychologue, de Christine BOUTIN, député UMP des Yvelines, de Marc VANGHELDER, consultant en marketing...
autres livres classés : GestesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (43) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
439 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *}