AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : Pocket Jeunesse (21/12/2013)
3.87/5   99 notes
Résumé :
À tout juste 11 ans, Cinder découvre New Bejing et sa nouvelle famille. De l'Europe et de ses vrais parents, elle n'a aucun souvenir. Elle ne sait d'eux que ce que son beau-père lui a appris : ils sont morts dans un accident qui a aussi failli lui coûter la vie. Pour la sauver, les médecins ont dû lui greffer une main et une jambe de robot. Cinder a des difficultés à s'habituer à son nouveau corps de cyborg. Sans parler des informations encyclopédiques qui sont proj... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 99 notes
5
4 avis
4
19 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

Yendare
  12 décembre 2019
Je cherchais une lecture courte de science-fiction et sans prise de tête écrite par une femme. Cette première nouvelle de Marissa Meyer remplissait tous les critères et même je dois le dire un peu trop bien.
Le tout est vraiment beaucoup trop court et a été bien vite dévoré. J'ai néanmoins pris plaisir à découvrir cette nouvelle qui présente l'arrivée de Cinder chez sa nouvelle famille ainsi que la découverte de son nouveau corps.
Le tout va très vite mais en un si petit nombre de pages je reste plutôt surpris par le cadre que pose déjà Marissa Meyer car celle-ci parvient à  présenter bien que rapidement presque tous les personnages principaux qui vont graviter autour de Cinder lors du premier tome ainsi qu'à  expliquer ce qu'est la Létumose. Seule le cas de la Lune n'est pas du tout évoqué mais je pense que c'est quelques pages donnent déjà suffisamment de matière pour rendre curieux n'importe quel nouveau lecteure qui n'aurait pas encore lu la quadrilogie.
J'ai donc passé un agréable mais rapide moment à la lecture de cette première nouvelle lu de Marissa Meyer qui m'aura fait retourner durant quelques minutes dans la fabuleuse saga que sont les chroniques lunaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
florencem
  15 février 2020
Une courte nouvelle qui nous éclaire sur la venue de Cinder au sein de sa famille d'accueil jusqu'au départ de Garan, son père adoptif. Bien que l'ensemble ne nous apporte pas vraiment de détails, c'est un bon chapitre d'introduction à la saga.
Marissa Meyer arrive facilement à nous faire comprendre l'état d'esprit de son héroïne, entre peur et confusion. Nous voyons aussi le caractère de Cinder, telle que nous la connaissons, poindre. Intelligente, apprenant de son environnement et de sa nouvelle condition.
Sa relation avec Peony est, somme toute, ce qui est le plus intéressant, tout comme les débuts chaotiques avec Adri. En quelques pages, on voit clairement ces relations si fondamentales à l'histoire se créer et définir ce qui sera le futur de Cinder.
Bien que non indispensable, c'est un chapitre qui est plaisant à découvrir.
Commenter  J’apprécie          220
Mariloup
  17 octobre 2015
C'est avec plaisir que je me suis plongée dans cette nouvelle des Chroniques Lunaires, saga que je n'ai découvert que très récemment et qui a été un véritable coup de coeur.
Avec cette nouvelle, ça a été l'occasion d'avoir un peu plus de Cinder en attendant que je puisse me procurer les tomes suivants. Un retour aux sources en quelque sorte. Non, pas un retour aux origines puisque la nouvelle commence juste un peu après que l'héroïne (amnésique) ait été transformée en cyborg à l'âge de 11 ans et cachée en Europe, en France.
Cinder a été adoptée par Garan Linh, qui la ramène chez lui, en Asie, à Néo-Beijing. Elle rencontre donc sa nouvelle famille: sa belle-mère Adri clairement hostile envers elle, sa première belle-soeur Pearl qui la dédaigne et la deuxième Peony qui est extrêmement gentille avec elle (qui la considérera aussitôt comme sa soeur). On assiste aussi à sa découverte de ses talents de mécanicienne, à ses premiers débuts en tant que cyborg, à la compréhension de ses "pouvoirs" (savoir quand quelqu'un ment dès qu'une petite lumière orange clignote, avoir des informations qui s'affichent sur son écran rétinien, le fait qu'elle ne peut pas pleurer...). Une singularité qui va lui peser lourdement au quotidien et surtout vis-à-vis des gens.
ça se lit extrêmement vite, trop vite, j'aurais voulu un peu plus de matière. J'ai l'impression de ne pas avoir appris grand chose. de part le premier tome, je savais déjà ce qu'il s'était passé, du moins, grosso modo. D'ailleurs, j'aurais apprécié découvrir mieux Garan, celui qui a adopté Cinder, c'est dommage. de plus, je suis un peu déçue car je pensais que lui et Cinder avaient une relation père-fille mais pas du tout, je trouve ça dommage.
C'est incroyablement fluide, le style d'écriture de Marissa Meyer est très reconnaissable et j'en suis complètement fan. J'aime sa façon d'écrire, de choisir ses mots (parfois sortis dont on-ne-sait-où! Oo), son univers très très original même!
En bref, c'est une nouvelle très courte, sympathique mais pas indispensable à la compréhension de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
MelM
  07 juin 2017
16/20
Vous n'êtes pas sans savoir que je suis une grande fan des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer, alors je ne pouvais vraiment pas passer (plus longtemps) à côté de cette toute petite nouvelle, prenant place après l'histoire de Levana mais avant le premier tome Cinder.
Ici, nous découvrons une toute jeune Cinder de 11 ans, juste après l'accident qui a couté la vie à ses parents et dans lequel elle a aussi perdu sa jambe et sa main gauches. Elle tente de s'adapter à sa nouvelle condition et doit aussi composer avec sa nouvelle famille, pas toujours très accueillante.
J'ai vraiment adoré découvrir ce petit épisode de la vie de Cinder, ce moment où elle a vraiment l'impression d'être seule au monde, obligée de partir de l'Europe pour aller à New Beijing parce qu'aucune autre famille n'a voulu d'elle. Et même ici, l'accueil n'est pas des plus chaleureux. Outre Peony, qui l'a très rapidement adoptée, et Garan, qui est plus qu'absent, sa nouvelle mère : Adri est odieuse, et Pearl, son autre soeur n'est que peu présente dans cette nouvelle.
Pas de surprise si je vous dit que j'ai adoré Peony de tout mon coeur, toute douce, gentille et pleine de bonne humeur. C'est un rayon de soleil ambulant qui illumine la vie de Cinder dans ce moment sombre. Cinder est aussi un personnage ultra attachant, jeune, perdue et vulnérable, on ne peut qu'avoir envie de la protéger. Garan, bien que peu présent est aussi super gentil avec Cinder et aimant. J'ai aussi adoré Iko qui ne fait qu'une brève apparition mais pleine d'émotions. Pearl m'a laissée assez indifférente mais Adri m'a énormément déplue, ce qui est logique, avec son comportement très égoïste et ses préjugés vis-à-vis de Cinder.
le récit est extrêmement riche en émotions grâce à tout ce que ressent Cinder et qui est vraiment très bien exprimé par Marissa Meyer. Même dans une nouvelle, sa plume est toujours aussi douce, fluide et facile à lire. L'auteur a su développer la personnalité de chacun en un très petit nombre de pages et c'est vraiment génial.
D'ailleurs, le seul reproche que j'aurai à faire concernant cette lecture est justement le trop petit nombre de pages qu'elle compte. J'aurais vraiment aimé en savoir plus, découvrir plus de la vie de la jeune Cinder avant les évènements du premier tome. La fin, très très riche en émotions, comme toute la nouvelle d'ailleurs, est vraiment brutale et ne comble pas mon envie d'en savoir toujours plus concernant cet univers. Heureusement pour moi, d'autres petites nouvelles prenant place dans l'univers des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer m'attendent et j'ai hâte de les découvrir.
Les +: les émotions très intenses, les personnages très bien développés, la plume de l'auteur, le petit plus dans la saga que représente cette nouvelle
Les -: trop courte, j'en veux plus!
En bref, cette petite nouvelle, pleine d'émotions et extrêmement bien écrite est vraiment un excellent complément à la saga. J'ai adoré découvrir Cinder, Peony, Pearl, Adri et Iko plus jeunes, déjà très complexes dans cette nouvelle et très humaines. Cependant, j'aurai vraiment apprécié d'en savoir encore plus sur le comportement d'Abri et de la famille envers Cinder après l'évènement final de cette petite nouvelle. Si vous aimez les Chroniques Lunaires et que vous souhaitez prolonger le bonheur de lire cette saga, n'hésitez surtout pas à lire Il était une fois... Cinder!
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Koneko-Chan
  23 août 2018
Ma critique de la préquelle ayant disparu, je la remets ici :
Voici un livre qui a bien fait parler, surtout en termes élogieux. Il faut dire que l'adaptation de Cendrillon dans un monde futuriste a son petit charme. Personnellement, je n'étais pas emballée plus que ça : vous savez, les androïds, la SF et moi, ça ne fait pas bons ménages. Pas que je n'aime pas mais je n'apprécie pas (nuances). Mais bon malgré ça, j'étais intriguée et j'ai donc demandé l'avis d'une amie qui l'avait lu. Elle a essayé de se montrer persuasive en me disant que même si je n'étais pas trop SF, j'adorerais comme elle. Donc bon, comment ne pas le lire après ça ?
J'ai d'abord commencé avec cette préquelle. Je savais qu'elle racontait l'arrivée de Cinder dans sa nouvelle famille, et que tout se passait avant le début du tome 1. Je voulais donc commencer par le début et je ne le regrette pas. Pas que ça change quelque chose au tome 1, mais le fait d'y avoir été plongée avant m'a permise d'emblée de comprendre le contexte de l'histoire.
Dons nous retrouvons Cinder en route pour New Beijing dès le début de cette préquelle, le tout en compagnie de son père adoptif. Elle va alors rencontré sa belle-mère et ses deux belles-soeurs. Si la plus jeune des soeurs lui est de suite sympathique, ce n'est pas le cas des deux autres. Adri, sa belle-mère, ne semble pas ravie d'accueillir une cyborg dans son univers, et ne va pas hésiter à exprimer son mécontentement. En effet, Cinder est devenue cyborg suite à un accident d'hover (sorte de machine de transport) qui a tué ses parents. Mais elle n'a plus aucun souvenirs depuis son opération. On va alors voir ses essais pour s'adapter à sa nouvelle vie : comment elle va se rendre utile auprès de sa famille ? Il semble qu'elle ait des prédispositions pour la mécanique. Et entre-temps, on fait connaissance avec la létumose, cette maladie incurable qui touche la population terrienne depuis quelques années...
Autant vous dire que c'est une bonne entrée en matière. On retrouve bien le mythe de Cendrillon à travers Cinder : la belle-mère insipide, la belle-soeur insupportable (mais j'aime beaucoup la plus petite, qui est beaucoup plus sympathique ^^).
J'ai été séduite par la plume de l'auteur. Je m'attendais vraiment à du jeunesse simpliste, mais c'est plus du young-adult, et ce n'est pas enfantin. Moi qui avait des réserves sur les cyborgs, androïdes et autres machin droïdes, j'ai été agréablement intriguée par ces quelques pages : il ne m'en a pas fallu plus pour que j'entame le tome 1 sitôt cette préquelle terminée.
La nouvelle est assez courte et se lit très vite. on a également un extrait du tome 2, Scarlet.
Lien : http://miyu-neko.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MariloupMariloup   18 octobre 2015
"_ J'ai un bug moi aussi, avoua Iko. Parfois, il m'arrive d'oublier que je ne suis pas humaine. Je ne crois pas que ce soit très fréquent chez les androïdes.
Elle contempla bouche bée le corps lisse d'Iko, ses chevilles rugueuses, ses mains à trois doigts... Cinder se demanda ce qu'on pouvait ressentir dans un tel corps sans savoir si on était humain ou non."
Commenter  J’apprécie          90
mickaelinecunymickaelinecuny   21 juillet 2017
_ Alors prête à rencontrer ta nouvelle famille ?
Elle détourna les yeux de la vitre, abandonnant les palissades de bambous enneigées et l'androïde trapu qui dégageait la voie, pour observer l'homme assis face à elle. Même s'il s'était montré gentil tout au long de leur voyage _ ils avaient successivement emprunté un hover, un train à lévitation magnétique, deux navettes et un second hover -, il arborait toujours ce sourire nerveux qui la mettait mal à l'aise.
En plus elle n'arrivait pas à retenir son nom.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesbouquinsdeChloelesbouquinsdeChloe   04 décembre 2015
J’ai un bug moi aussi, avoua Iko. Parfois, il m’arrive d’oublier que je ne suis pas humaine. Je ne crois pas que ce soit très fréquent chez les androïdes.
Elle contempla bouche bée le corps lisse d’Iko, ses chevilles rugueuses, ses mains à trois doigts… Cinder se demanda ce qu’on pouvait ressentir dans un tel corps sans savoir si on était humain ou non.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marissa Meyer (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marissa Meyer
Marissa Meyer - Le gang des prodiges
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

"Scarlet" de Marissa MEYER

Quel est le nom du frère de Loup ?(orthographe !)

Ren
Ran
Ron
Raan

4 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Marissa MeyerCréer un quiz sur ce livre