AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Loïc-Jahan (Illustrateur)
ISBN : 2010049705
Éditeur : Hachette (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Cet ouvrage, premier titre de la collection "Les quatre éléments" consacrée à la nature, n'est pas un livre de plus sur l'alpinisme mais un livre écologique qui évoque tous les aspects de la nature; c'est-à-dire non seulement la beauté de l'hiver, mais aussi la nature vivante dans le cycle des saisons: la flore, la faune et les hommes. L'extrême diversité des photographies, dont une cinquantaine de vues aériennes extraordinaires et inédites, permet un texte attrayan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Wyoming
  09 juin 2018
Magnifique livre par ses photographies très souvent saisissantes des "montagnes maudites" avec un texte adéquat commentant chacune d'entre elles. Des références intéressantes à des guides comme Alphonse Couttet, décédé en 1977, qui a pu revoir les sommets depuis l'hélicoptère peu avant sa mort. Edité il y a quarante, les photographies de ce livre permettent de constater le recul catastrophique des glaciers pris dans toute leur splendeur à l'époque.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   15 mai 2019
Le voyageur venant à Chamonix surgit de la pénombre des derniers virages de la route blanche là où la rivière d'Arve entaille profondément la montagne en une gorge étroite et sombre. Il est brutalement saisi par le jaillissement soudain du massif du Mont-Blanc qui lui saute littéralement aux yeux!
La protogine rouge des roches, les glaces étincelantes, la profondeur bleue du ciel se mêlent en une triomphante symphonie.
Les aiguilles sont autant de gigantesques flammes pétrifiées, les puissantes vagues du Tacul, du Mont Maudit, du Goûter entourent et soutiennent la sommité souveraine. Les glaciers, torrents ayant rompu leurs digues, se précipitent vers la vallée menacée de toutes parts.
La gigantesque cascade de glace des Bossons semble alors tomber du ciel et s'enfoncer comme un fer de lance dans le flanc boisé de la montagne pour venir mourir à quelques pas de la grand-route. On imagine mieux alors qu'en la voyant réellement, la prodigieuse masse de neige et de rocs qui sert de berceau à un tel fleuve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   15 mai 2019
Précurseur! Balmat fut le premier à affronter sans corde ni crampons ou piolet, ces matériels n'existant pas à l'époque, la redoutable arête qui mène de Vallot au Mont-Blanc et porte encore de nos jours le nom de "mauvaise arête". Il s'y engagea, d'abord à pied puis à califourchon, seul comme toujours, et ne fut stoppé que par la raideur de l'arête effilée et glacée.
Précurseur encore, cette nuit mémorable où il découvrit l'itinéraire d'accès au sommet par les rochers rouges et fut le premier homme à bivouaquer, solitaire et transi, assis sur son sac en peau de chèvre, "racorni sur lui-même" à 4300 mètres d'altitude, balayant par sa détermination et son endurance les sortilèges de la montagne, les maléfices des glacières et de la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   15 mai 2019
Etranges, certes, ces animaux insaisissables, aux moeurs secrètes, aux refuges inexpugnables: aire escarpée de l'aigle, terrier profond et tortueux de la marmotte, reposée vertigineuse du chamois. Certaines espèces sont tellement difficiles à déceler qu'on les dit disparues depuis des années. Cependant, le lynx hante encore les gorges touffues et giboyeuses de la Diosaz. Etranges le lièvre variable et le lagopède des Alpes, ils changent de livrée au fil des saisons, aussi invisibles l'hiver sur l'éclatante blancheur du manteau neigeux que l'été dans les pentes caillouteuses semées d'un maigre gazon roux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   15 mai 2019
Certains noms ne doivent pas être oubliés car ils témoignent à jamais de la grandeur de l'homme.
Mallory et Irvin sont-ils morts dans la face nord de l'Everest à 250 mètres sous le sommet, le 8 juin 1924, ou se sont-ils élevés jusqu'au séjour des dieux en tentant d'atteindre la cime du Chomo-Lungma, "déesse mère du monde"?
Gérard Devouassoux dans son linceul de glace à 7000 mètres d'altitude, sur l'arête ouest de l'Everest, n'a-t-il pas le privilège de contempler à tout jamais, par-delà l'éther glacé, la lointaine déesse aux cent visages?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   15 mai 2019
Etranges ces glaciers! Immobiles en apparence, ils avancent imperceptiblement ou soudain. Les glaciers sont vivants; ils bougent, se déforment, charrient des masses énormes de débris rocheux, donnent naissance à l'eau. Ils font entendre leur voix dans la clameur des chutes de séracs, ils frissonnent parfois d'un grand craquement sourd, leur physionomie change aussi: des crevasses se forment et s'ouvrent, béantes, gigantesques gosiers sans fond, d'autres se ferment, lèvres blanches et pincées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : GlaciersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jean-Jacques Mollaret (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre