AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221157451
Éditeur : R-jeunes adultes (26/03/2015)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 233 notes)
Résumé :
Le troisième tome de la série best-seller international.Survivre. Le manque d'oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre. Aimer. Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l'angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l'atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps ?. Manipuler. Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n'hésitera p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
MelM
  25 juin 2015
17/20
Après les multiples rebondissements qu'ont connus les 100 depuis leur arrivée sur Terre dans le premier tome, la situation semble s'être enfin apaisée. Mais ce bonheur retrouvé va être de courte durée... Sur la Colonie aussi, toutes les certitudes volent en éclat. Entre guerre des clans, trahisons et bouleversements, de nombreux doutes planent et les nerfs sont mis à rude épreuve. À peine leur Terre natale retrouvée, les Hommes vont-ils une nouvelle fois s'entredéchirer pour la gouverner? Parviendront-ils à retrouver la paix?
Voilà enfin l'ultime tome de cette trilogie palpitante au rythme effréné. A-t-il su se montrer à la hauteur de mes attentes? Est-il le digne successeur des deux premiers tomes? En somme, est-il une bonne conclusion à la trilogie? Pour moi, la réponse est oui. Kass Morgan a su reproduire dans ce dernier tome tout ce qui a fait que j'ai aimé les tomes précédents. Les points principaux restent présents; un rythme extrêmement dynamique, des rebondissements à chaque page ou presque et des personnages ultra attachants, le tout formant un page-turner qui se dévore aussi rapidement que les deux tomes précédents. C'est bien simple, Les 100, c'est, selon moi, une trilogie young adult qui possède tout le nécessaire pour séduire le plus grand nombre. Extrêmement accessible, parfaitement addictive et délicieusement rafraîchissante. Explosive et débordante d'énergie et d'émotions dès le premier tome, cet ultime opus ne fait pas exception à la règle, pour notre plus grand bonheur.
Dès la première ligne, de la première page, du premier chapitre, l'auteur nous replonge dans la dynamique de la fin du tome précédent. L'action reprend exactement où elle en était restée, ce qui permet de se replonger quasiment instantanément dans le récit. L'auteur parvient à placer avec habileté quelques rappels des tomes précédents pour que le lecteur ne se sente pas perdu à la lecture des premiers chapitres, tout en maintenant un rythme impeccablement maîtrisé, ce qui est donc vraiment appréciable et un plus pour le récit puisque nous sommes immédiatement replongés dans l'univers, placés au coeur de l'action. J'ai adoré la façon dont l'auteur a débuté ce troisième et ultime tome. C'est exactement ce que j'attendais, un début ultra rapide qui permet ensuite de profiter pleinement de la fin de la trilogie. J'ai adoré être tout de suite réintroduite dans l'univers. L'auteur ne s'encombre pas de détails inutiles dès les premiers chapitres. Il faut que l'action soit au rendez-vous, que ce troisième tome soi explosif. Une chose est sûre, il commence très bien et donne extrêmement envie de découvrir la suite et la fin des aventures de nos héros. Attention, page-turner en vue. Mais si les premiers chapitres m'ont convaincue, en sera-t-il de même pour le reste du récit? le rythme ne va-t-il pas finir par s'essouffler? L'auteur saura-t-elle se renouveler?
Si la plupart du temps, on peut avoir raison de se dire qu'un troisième tome de trilogie n'apporte rien de neuf a l'univers et ne nous permet que d'avoir les réponses à nos questions, ici, ce n'est pas le cas. L'auteur a créé un univers tellement riche et intrigant et a tellement bien su maîtriser le découpage de son récit qu'elle parvient encore à nous faire découvrir de nouvelles choses. Certains points de l'univers avaient été volontairement laissés en suspens pour nous offrir quelque chose à nous mettre sous la dent au niveau de l'univers. C'est donc avec plaisir que l'on replonge dans cet univers parfaitement crédible et plausible, toujours plus approfondi au fil des tomes. de grandes nouveautés débarquent dans cet ultime tome et remettent énormément de choses en question. Les 100 ne sont pas au bout de leurs peines, et nous non plus. Car c'est avec cet ultime tome que l'on prend conscience que Kass Morgan a vraiment très bien tiré les ficelles de son récit. J'ai beaucoup aimé l'évolution que l'auteur a donné à son récit au fil des tomes, les nouveautés et les découvertes qu'elle distille au compte goutte concernant son univers. Il est vrai que c'est un univers assez dirigé young adult auquel nous avons affaire ici mais je pense qu'il pourrait plaire au plus grand nombre grâce à sa facilité de lecture, sa fraîcheur, mais aussi l'ambiance parfois pesante et angoissante que nous offre l'intrigue.
L'écriture de Kass Morgan reste fidèle à ce qu'elle était déjà lors des deux premiers tome, c'est-à-dire, fluide et extrêmement facile à lire, dynamique et plus addictive à chaque page. C'est une plume vraiment très agréable à lire et qui permet de tourner les pages toujours plus rapidement. de plus, l'imagination de l'auteur est toujours aussi grandiose, elle est parvenue à créer un univers qui tienne debout et qui ne lasse à aucun moment le lecteur, et ce, pendant trois tomes. Elle est aussi parvenue à toujours innover, renouveler son intrigue et son univers tout en gardant les bases qui font que l'on dévore cette trilogie. Et ce troisième tome ne fait pas exception à la règle et nous réserve de nombreuses surprises, toutes plus phénoménales et inattendues les unes que les autres.
L'histoire évoluée de façon logique et maîtrisée tout au long des trois tomes sans jamais perdre son attrait. Dans ce troisième tome, le récit touche à sa fin, nous allons enfin connaître le dénouement de cette histoire. Tout s'enchaîne très vite, l'action redémarre sur les chapeaux de roues et c'est avec plaisir que nous retrouvons nos quatre narrateurs habituels. Clarke, Glass, Wells et Bellamy vont devoir faire face à de nouveaux dilemmes, de nouveaux problèmes desquels ils vont devoir tirer les 100en espérant pouvoir sauver ceux qu'ils aiment. Et ce n'est pas chose facile car les menaces et les ennemis peuvent venir de partout, de l'espace comme de la foret environnante. Mais les 100 pourront aussi compter sur leurs nouveaux alliés pour les soutenir et les aider à faire régner l'ordre. L'intrigue de ce troisième tome est vraiment très prenante, très bien pensée et mise en place, elle happe toujours plus le lecteur, qui n'a plus qu'une envie: découvrir le fin mot de l'histoire. J'ai véritablement adoré la logique que suit le récit de Kass Morgan, c'est exactement ce à quoi je m'attendais pour les grandes lignes, pour le reste ce fut une découverte constante et totale qui m'a tenue en haleine du début à la fin. J'ai vibré avec et pour les personnages, j'ai eu peur pour eux, j'ai parfois été soulagée et toujours surprise.
Les personnages restent les mêmes, pas de nouveautés de ce côté-là, et je les apprécie toujours autant tels qu'ils sont, avec leurs faiblesses, leurs failles et leurs forces. Mon couple préféré reste encore et toujours celui formé par Wells et Sasha, je les trouve magnifiquement accordés, attachants, forts et leur relation est tout simplement craquante. Wells est mon personnage favori, courageux, il donne de sa personne pour tenter d'aider tout le monde. C'est un personnage qui a beaucoup mûri durant la trilogie et qui n'est pas épargné dans cet ultime tome, je me suis énormément attachée à lui et j'ai eu énormément d'empathie pour lui vis-à-vis de ce qu'il lui arrive dans ce tome. Clarke et Bellamy me sont de plus en plus attachants au fil des tomes et j'ai beaucoup apprécié leur évolution. Leur couple est aussi très intéressant à découvrir et leur complicité s'étoffe, ce qui ne peut que les rendre encore plus attachants. Et enfin Glass et Luke, encore un couple très beau, ils se connaissent par coeur et leur amour est plus fort que toutes les épreuves de la vie... Et ils ne sont pas au bout de leurs peines dans ce tome.
Ce sont tous des personnages forts, courageux et qui ne se laissent pas abattre et heureusement, car l'auteur se lâche dans cet ultime tome et leur en fait voir de toutes les couleurs. Toutes ces épreuves qu'ils doivent surmonter nous les rendent encore plus attachants. Tous sont très intéressants à suivre, et vivent des expériences différentes qui pimentent le récit et permettent à l'intérêt du lecteur d'être toujours complet.
Ce dernier tome dépasse largement ses deux grands frères sur le plan de l'action, des rebondissements et des émotions qu'il nous procure. L'action ne s'arrête vraiment jamais, les personnages sont constamment en mouvement dans ce tome et cela confère un rythme vraiment addictif au roman dont les pages se tournent donc avec extrêmement de rapidité et de facilité. de plus, Kass Morgan a su gérer à merveille les rebondissements et autres retournements de situation. Elle emporte ses lecteurs dans un tourbillon complètement fou d'actions qui m'ont laissée totalement bouche bée. le tout avec la fraîcheur habituelle de son écriture et la facilité de lecture que l'on connaît aux deux tomes précédents. Certaines choses sont très prévisibles mais la plupart m'ont totalement surprise, j'ai été complètement happé par le récit et si je m'attendais à ce que la fin soit grandiose, j'étais à mille lieux d'imaginer ce qu'il allait vraiment arriver à nos personnages.
le final de cette trilogie se fait vraiment en apothéose, la fin est grandiose, larmes, amour, renouveau y sont présents. En un mot, c'est un concentré d'émotions pures. Même si la conclusion de cette trilogie est vraiment très bonne et que ce dernier tome s'est révélé à la hauteur de mes attentes, j'attendais d'en savoir plus sur "l'après", sur l'évolution et la vie des personnages après cette conclusion. En somme, la fin est trop ouverte à mon goût et la curiosité n'est pas pleinement satisfaite. C'est donc sur un point un peu mitigé que se termine cette trilogie même si je suis globalement assez satisfaite de cette fin qui laisse la place à notre imagination de s'exprimer.
Les +: une mise en place ultra rapide, une plume toujours aussi agréable, un rythme effréné et parfaitement addictif, des personnages toujours plus attachants, des rebondissements presque à chaque page...
Les -: une fin un peu trop ouverte qui ne répond pas à toutes mes questions
En conclusion, ce troisième et ultime opus est le digne successeur des deux tomes précédents, si vous avez aimé ceux-ci, Retour ne devrait pas faire exception puisqu'il reprend les mêmes ingrédients, à savoir: une plume toute douce, fluide et très dynamique, un univers toujours agréable et des personnages toujours plus attachants; et que l'on ajoute à cela un rythme d'enfer qui fait tourner les pages toujours plus vite et une foule de rebondissements tous plus déments les uns que les autres. En bref, une trilogie que j'ai aimé de plus en plus à chaque tome, fraîche, divertissante et qui apporte son lot d'émotions fortes. Je ne peux que vous conseiller de la lire si vous aimez la dystopie young adult ou que vous voulez lire une trilogie qui se dévore en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
iz43
  30 mai 2017
J'ai englouti ce 3ème tome à la suite du 2. J'aime tellement ce côté "lost" dans cette dystopie ! Cette histoire est complètement addictive.
J'ai apprécié aussi le côté titanic lorsque la colonie est sur le point de mourir suite au manque d'oxygène.
Glass s'est révélée dans le 2ème tome mais dans le 3 je dois dire qu'elle m'a épatée, capable de soulever des montagnes pour sauver Luke.
On en apprend davantage sur les nés terre (enfin les gentils).
En plus de devoir gérer le quotidien et une éventuelle attaque des méchants nés terre voilà que débarquent 6 navettes de la colonie et dedans l'exécrable chancelier Rodhès qui remet les règles de la colonie en place sur terre. fini le bonheur, balayé les efforts de tous, remisé le petit wells qui avait tout d'un grand chef;;; jusqu'au dénouement final.
J'ai encore passé un bon moment même si la lecture a été super rapide.
Commenter  J’apprécie          170
pititecali
  01 avril 2015
Un super final ! Je l'ai même trouvé au dessus des deux premiers !

J'apprends à l'instant (la nana qui se tient trop super au courant, quoi) au moment de refermer définitivement ce livre, que ce 3ème tome signe la fin de la saga. Arg, mais arg !! Je ne m'y étais pas psychologiquement préparée ! Je n'ai aucune envie de dire au revoir à ces personnages que j'ai vraiment beaucoup aimé suivre !
Ce troisième tome est pour moi le meilleur, et mérite ses 5 coeurs, tant j'ai été embarquée ! Déjà, je n'ai eu aucun mal à replonger dans l'histoire des 100, à renouer avec ses personnages, et à les retrouver là où on les avait quittés dans le second tome. J'ai donc immédiatement pu profiter de l'histoire, et ressentir tout ce qu'elle nous transmet.
Par contre, je suis bien désolée qu'on s'arrête déjà :'( . D'autant qu'il aurait pu y avoir encore beaucoup de choses à vivre, et que j'ai moyennement aimé la fin, un peu trop happy end à mon goût. Ce troisième tome, un peu plus sombre que les précédents, un peu plus dans l'angoisse, l'urgence, et le danger, aurait peut-être mérité une fin un peu plus poignante, avec une vraie émotion, du chagrin, un sentiment de perte profond. C'est vrai quoi, à un moment, j'ai manqué avoir une crise cardiaque pendant le récit, quand un de mes personnages préférés a failli y passer. C'est ce que j'aurais voulu ressentir à la fin.
Mais bon, j'ai tellement aimé ma lecture que je passe sur cette fin, qui, sans être mauvaise, aurait pu me plaire davantage avec quelques éléments différents.
On subit des pertes, on retrouve des gens qu'on croyait morts, on dénoue les noeuds de certaines intrigues, on comprend certains comportements, de nouveaux dangers se présentent, de nouvelles situations difficiles, et la volonté de nos naufragés de l'espace est encore mise à bien rude épreuve.
La grosse nouveauté de ce tome, c'est l'arrivée, en plusieurs crash de navettes bien explosifs, d'un certain nombre de nouveaux colons, ayant fui (en catastrophe) la colonie spatiale qui s'asphyxiait lentement. le plus dur étant que tout le monde n'a pas pu se sauver, par manque de place dans les navettes, et que ce ne sont pas forcément les meilleurs qui arrivent sur Terre.
Dans ce dernier tome, Clarke prend clairement la place la plus en lumière, débordante de courage, de ténacité, de volonté, et d'humanisme, pratiquement tout tourne autour d'elle. Mais quelques autres personnages tirent plutôt bien leur épingle du jeu, comme Bellamy, Wells, ou Glass. Octavia aussi un peu, mais bien moins que dans la série tv. Bref, de ce coté, on est dans la continuité des premiers opus.
Sur le même principe que depuis le début, on passe de révélation en rebondissement et l'ennui n'a pas sa place dans cette lecture. Ca s'enchaîne rapidement, surtout dans la mesure où on change régulièrement de point de vue, en passant d'un personnage à l'autre dans ses moments les plus forts. du coup, pas de temps mort ni le temps de souffler, et ça, c'est bonheur pour moi. Je ne déteste rien tant que m'ennuyer dans un livre !
C'est un festival d'évènements qui s'enchaînent, plus ou moins importants pour l'ensemble, mais en tout cas, ça ne s'arrête jamais !
Pour cela, Les 100 constitue vraiment un excellent divertissement. C'est dépaysant, un genre de "Lost" pour ado, des personnages forts qui tombent de l'espace et non plus du ciel, qui passent directement d'un crash en mode survie en milieu plus ou moins hostile.
Vous le savez sûrement déjà, Les 100 (comme je l'ai déjà laissé entendre plus haut) est adapté en série tv, qui semble beaucoup plaire au public. Dans les quelques épisodes que j'ai pu voir, la série s'est quand même beaucoup éloignée des livres, on n'y suit pas forcément les mêmes personnages, certains meurent dans l'un mais pas dans l'autre, certains apparaissent dans l'un mais pas dans l'autre, bref, il y a moyen d'avoir des sensations différentes. Et de pouvoir prendre du plaisir dans la découverte de la série, même en ayant lu les romans, puisque des surprises et des éléments nouveaux nous y attendent. J'ai surtout hâte de savoir si la fin sera la même, si tout cela réussira tout de même à se rejoindre vraiment au bout du chemin.
Quoi qu'il en soit, pour en revenir aux livres, je vous conseillais déjà sans souci les deux premiers, j'ajoute avec ferveur ce final, encore plus prenant, encore plus intrigant, encore plus addictif.
Je suis heureuse d'avoir fait la découverte d'une série ado aussi intéressante, parce qu'il est vrai que rares sont celles qui savent retenir mon attention et encore moins me tenir en haleine sur plusieurs tomes ! Eh bien là, c'est réussi du début à la fin.
Attention tout de même à ne pas trop en attendre, ça reste de la Young-Adult, donc certains trouveront que ça pourrait être plus riche, plus profond, que le texte pourrait être plus fort avec un style plus travaillé. Et si on me vendait ça comme de la littérature pour adulte, je penserais sûrement exactement la même chose. Mais je sais ce que je lis et dans quelle catégorie je pioche, et je juge par rapport à ce qu'on trouve d'autre dans CETTE catégorie.
Et je vous le dis, Les 100, dans sa catégorie, est un excellent choix :)

Cali


Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Missnefer13500
  21 février 2016
chronique pour les 2 dernier tomes
un chronique pour les 2 derniers tomes
Dans le tome 2, l'histoire reprend exactement avec les dernières lignes du dernier opus, la rencontre surprenante sur terre, et la situation de crise sur la navette spéciale
Encore dans ce tome , il est plus question de romances que d'aventures. Nous suivons les nouveaux liens qui se nouent entre nos protagonistes principaux Clarke et Bellamy, Wells et Sacha
Un peu plus d'action que dans le dernier tome , le petit groupe s'acclimate tant bien que mal tout en faisant face à de nouvelles menaces
Pour autant ce coté là n'est guère exploité. Ce volet est moins monotone que le dernier et j'avoue que j'ai préféré suivre les péripéties de Glass et Luke dans la Colonie que le groupe des 100 sur Terre.
Un second tome avec un petit rebondissement /révélation que l'on voit venir à des kilomètres qui n'apporte pas grand chose à l' histoire je trouve
Et le dernier volet voit le retour de la Colonie sur Terre et nous retrouvons Glass et Luke après quelques rebondissements
Tout ceci bien sur va changer la donne, que dire de plus sans spoiler ?
La part romances est encore ici très présente, toujours au dépend du coté aventures qu'auraient pu vivre nos personnages
Oui bien sur il y a plus d'action, dans ce tome, mais les situations sont assez incohérentes pour moi Oui des scènes d'action qui retombent comme un pétard de feu d'artifice mouillé.
C'est une saga qui se lit vite, le style est fluide ,facile, et je pense qu'il s'adresse vraiment a des jeunes, c'est peut être pour çà , parce que les comportements trop changeants des protagonistes m'agacent, que j'ai un peu de mal avec cette trilogie
Je suis assez surprise qu'elle est eu autant de succès pour en avoir lu d'autres à mon goût avec des histoires nettement meilleures, pour autant celle ci a été choisie pour une série TV
Ce qui m'a manqué c'est :
que ces 100 petits voyous pour la plupart sont très passifs, mis à part Graham qui veut jouer au petit chef, on ne trouve pas vraiment de conflits dans se groupe
Abandonnés sur une Terre inconnue, comme cobayes ils restent là comme à attendre que les membres de la Colonie viennent les rejoindre
Ils ne cherchent pas à découvrir la planète, ne s'inquiètent pas des prédateurs qui pourraient les attaquer
On ignore totalement comment ceux qui les ont envoyés sur la planète évaluent ce qui se passe sur Terre (par l'intermédiaire des fameux bracelets)
le groupe des Nés- Terre sécessionniste reste lui aussi plutôt passif , j'aurais pensé qu'il réagissent davantage et plus violemment à l'arrivée d'étrangers, ceci aurait été plus cohérent (toutefois je ne suis pas sure d'avoir bien compris le rôle de Kendall)
L'épisode avec Sasha est vraiment incroyable , juste bon a faire verser la petite larme (ce qui n'a pas été le cas pourtant)
Voici donc en gros ce que j'aurais pensé trouver dans cette dystopie, la lutte pour survivre, l'esprit de découverte,la réorganisation pour créer une nouvelle société.
Quand aux personnages, je ne peux pas dire, mis à part Clarke peut être ,que j'ai éprouvé quelque chose à leur endroit, ils sont trop ternes, fades, J'aurais du, je pense ,être séduite par Wells qui a tout fait pour sauver Clarke d'une mort certaine et tout fait pour la rejoindre afin de la protéger mais non, la vitesse avec laquelle il s'adapte et tombe amoureux d'une autre est assez déconcertant malgré la jeunesse des personnages.
En conclusion je rejoins l'avis d'une copinaute qui elle avait commencé par la série et la trouvait bien mieux que cette terne saga et j'avoue que je pense comme elle pour avoir dans la foulée visionné les 2 premiers épisodes que j'avais en attente
Pour autant cette saga , version litteraire a connu un franc succès, donc je conclurais que j cette saga ne correspond pas à ce que j'attends d'une dystopie, je ne dirais pas que c'etait nul et ne la déconseillerais pas, je dirais juste j'ai lu aussi.
Pour finir la version TV correspond mieux à tout ce qui me manquait ici, pour autant il faut le dire, le réalisateur a pris beaucoup de libertés comme la création de nouveaux personnages auxquels il donne une grande place dans la série.
Pour moi, mis à part ces libertés ( j'en profite pour poser une petite question à ceux qui ont lu cette trilogie est ce que pour vous Wells est noir ?)je pense que la série va plaire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliceNeverland
  30 mars 2015
Les 100 est une dystopie qui m'a fortement emballée dès le début. J'avais donc vraiment hâte de découvrir le point final de cette trilogie !
On retrouve les 100 sur Terre, alors que les Colons débarquent à leur tour à bord des quatre capsules qui ont pu quitter la station orbitale à temps. Mais alors qu'ils s'attendaient à de joyeuses retrouvailles, c'est une toute autre chose qu'ils découvrent. En effet, les habitants de la colonie sont loin d'avoir été préparés à ce débarquement. Pire encore, le vice-chancelier Rhodes prend le commandement, sans savoir à quoi s'attendre, et fait fi des recommandations de Wells. Afin de sauver la tête de Bellamy, condamné par cette arrivée pour avoir pris en otage le Chancelier Jaha, il fuit, accompagné de Clarke, Glass, Luke, Wells et Sasha, vers la ville des Nés-Terre. Mais l'invasion ne fait que commencer..
J'avoue avoir eu encore une fois beaucoup de mal à me remettre dans le bain. La saison 2 de la série étant passée entre temps, et de trop nombreux points divergeant avec le livre, j'avais oublié un certain nombre d'éléments. Tout doucement tout m'est revenu petit à petit, l'auteure glissant quelques rappels dans ces chapitres, et j'ai rapidement plus profiter pleinement de ce dernier tome.
Les quatre points de vue sont toujours présents, et je me suis régalée à suivre Clarke, Wells et Bellamy. Par contre, concernant Glass, je l'ai trouvée tout simplement inutile ici. Dans les deux premiers tomes, elle nous permettait de savoir ce qu'il se passait dans la Colonie pendant que les 100 étaient sur Terre, et c'était vraiment intéressant. Mais dans ce dernier tome, elle ne sert strictement à rien. Ses points de vue m'ont cassée dans le rythme du roman, interrompant les actions sans rien leur apporter, créant ainsi un déséquilibre entre les personnages. Pour moi elle n'est devenue que secondaire, lui donner ainsi autant d'importance ne bénéficie plus vraiment à l'histoire.
Clarke, Bellamy et Wells m'ont par contre vraiment emballée. Wells surtout, qui prend beaucoup d'ampleur ; on voit à travers lui le futur Chef, le futur Commandant qu'il sera très certainement un jour. L'auteur reste cruelle avec lui, je ne sais pas comment il a réussi à avancer, car elle n'est vraiment pas tendre pour ce personnage. Clarke et Bellamy fonctionne dorénavant en duo, c'est mignon tout plein, même si j'ai trouvé dommage que Clarke soit plus effacée par rapport aux deux premiers tomes.
L'histoire, quant à elle, s'emballe véritablement. Tout s'enchaine et se produit assez rapidement, il faut vraiment suivre. J'avais hâte de connaître le dénouement final, mais en même temps je regrettais de voir la fin se rapprocher, triste d'avoir à quitter cette dystopie. Les flashbacks sont moins présent, heureusement, car j'ai trouvé que dans ce dernier opus ils n'apportaient strictement rien à l'histoire. Et surtout, cela permet aux péripéties de se développer pleinement sans être coupées.
Quant à la fin, j'en garde une légère déception. Beaucoup de questions me sont restées sans réponse, et un épilogue sur la situation à long terme n'aurait pas été du luxe, car au final on laisse les 100, les Colons, les Nés-Terres et les Dissidents sans trop savoir ce qui va leur arriver ensuite. Vont-ils réussir à tous cohabiter ensemble ? Comment vont-ils pouvoir survivre alors que l'hiver approche et que l'auteur nous a décrit que leur réserve d'eau et de nourriture était détruite ? Quid des parents de Clarke ? Tout cela manque cruellement de développement, l'auteur n'est pas allée au bout de son livre, de ses idées, et j'ai eu l'impression qu'elle a ainsi pris énormément de facilités pour finir son livre au plus vite. Alors oui, cette fin m'a déçue, car elle me laisse un arrière goût d'inachevé une fois la dernière page tournée...
Les 100 reste tout de même une très bonne dystopie que je me suis régalée de découvrir. Je pense malgré tout que Kass Morgan aurait pu développer plus d'éléments, mais d'un autre côté cela fournit une histoire plutôt bien rythmée, avec peu de temps morts, et qui s'améliore avec les tomes. La fin reste assez abrupte, ouverte à plein de possibilités différentes, mais gardant aussi certaines réponses sous silence. Je regrette de quitter les 100, même si ce ne sera que pour mieux les retrouver à travers la troisième saison de la série tv !
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   29 mars 2015
Bellamy n'a même plus la force de se mettre en colère. Seuls Octavia, Clarke et Wells ont de l'importance désormais. Sans eux, il se moquerait d'être vivant ou mort, exécuté ou expédié seul dans la forêt. Mais que deviendra sa soeur s'il est tué ? Qui prendra soin d'elle ? Les 100 avaient formé une vraie communauté ; depuis l'arrivée de Rhodes et des autres, on ne peut plus jurer de rien. Comment compter sur l'un deux quand ils sont trop occupés à se soucier de leur propre sort ? Comme autrefois, à bord de la station orbitale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
K-aedeK-aede   03 avril 2015
Bellamy éprouve alors un sentiment nouveau : de la gratitude. Personne n'a jamais couru pareil danger pour lui ; personne ne s'est jamais dit qu'il valait la peine de prendre un tel risque. Durant sa vie entière, il a joué avec le feu pour protéger Octavia et jamais il n'aura reçu ne serait-ce qu'un crédit de ration ou une visite après le couvre-feu les rares fois où il était malade.
Commenter  J’apprécie          40
petitsoleilpetitsoleil   02 avril 2015
Vivre nécessite plus que de l'intelligence.
Ca demande une volonté de fer.
Commenter  J’apprécie          170
AkatsukiIkariAkatsukiIkari   18 août 2016
Bellamy la prend par la taille et la serre fort contre lui.
-Je veux passer des siècles avec toi Clarke Griffin.
Elle se hisse sur la pointe des pieds et l'embrasse sur la joue.
- contente de l'entendre, parce qu'on ne peut pas faire marche arrière. Nous sommes ici pour de bon.
Soudain un étrange sentiment de paix l'enveloppe et adoucit momentanément la peine de la journée. C'est vrai. Après trois siècles en orbite autour de la Terre, ils ont réussi. Ils sont enfin revenus à la maison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
K-aedeK-aede   11 juin 2015
Il avait rencontré une fille intelligente et intimidante, belle et passionnée, grâce à qui il commençait et terminait ses journées avec un sourire niais aux lèvres. Quand elle ne le rendait pas totalement dingue.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Kass Morgan (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kass Morgan
Vous rêvez de gloire, de batailles et d?honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi? Bienvenue à l?Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d?être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie. À des années-lumière de leurs planètes d?origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s?engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l?Académie. Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ? La nouvelle série événement de Kass Morgan, auteure de la saga best-seller Les 100.
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages

Qui est Clarke ?

la soeur de Bellamy
l'ex de Wells
la fille du Chancelier
une garde

6 questions
101 lecteurs ont répondu
Thème : Les 100 de Kass MorganCréer un quiz sur ce livre
.. ..