AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent l.. (110)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Aline1102
  16 octobre 2012
Merit vit avec sa colocataire et meilleure amie, Mallory, à Chicago. Elle mène une vie tranquille, étudie à l'université et prépare une thèse sur la littérature courtoise médiévale.
Mais un soir, alors qu'elle traverse le campus, la vie de Merit bascule : attaquée par un vampire, elle se retrouve avec le cou déchiré et se vide rapidement de son sang. Avant de perdre connaissance, elle voit arriver deux autres vampires qui mettent son agresseur en fuite.

Lorsqu'elle revient à elle, Merit apprend que son sauveur est Ethan Sullivan, le Maître de la Maison Cadogan, l'une des douze maisons de vampires de Chicago. Afin de lui éviter de mourir, Ethan a transformé Merit en vampire.
Bien à contre-coeur, Merit va devoir apprendre à s'adapter à sa nouvelle vie. Elle devra prêter serment d'allégeance à Ethan, qu'elle déteste et, en même temps, tenter de se protéger de son agresseur, qui semble toujours à ses trousses.


Certaines mettent les dents semble, au départ, être un concept plutôt prometteur. Les premières pages ne manquent pas d'humour et l'auteur n'essaye pas de se lancer dans une imitation de Twilight ou de Vampire Academy.

Le problème principal de ce premier roman de la saga, c'est Merit. L'héroïne semble être une vraie cruche qui perd son temps et son énergie à lutter contre une situation insoluble. Elle ne peut pas remonter le temps et redevenir humaine, alors autant aller de l'avant et s'adapter le mieux possible à sa nouvelle vie de vampire, non ? Eh bien Merit ne le voit pas du tout comme cela. Elle passe son temps à contrarier les vampires de sa maison, pleurniche sur son existence passée, et finit par agacer.

Par contre, Ethan, le Maître de la Maison Cadogan, semble beaucoup plus crédible comme vampire. Agé de 392 ans (ce qui explique peut-être le fait qu'il soit un vampire plus intéressant que Merit : près de quatre siècles d'entraînement, ce n'est pas rien), il a vécu les purges infligées aux vampires par les humains (qui ont décidé un beau jour de tuer les vampires à la chaîne) et parvient donc à maintenir un certain équilibre entre sa qualité de créature surnaturelle et ses relation avec les humains. En fait, Ethan est le parfait " vampire diplomate ", qui assure le maintien de relations si pas cordiales au moins respectueuses entre les humains, effrayés par les bêtes à crocs, et les vampires, encore traumatisés par les purges.

Bien entendu, on n'échappe pas à l'histoire d'amour. Chloe Neill a bien appris ses leçons et sait que tout roman de bit-lit doit contenir une intrigue amoureuse entre son héroïne et un vampire. Mission accomplie : Merit tombe amoureuse d'Ethan au premier regard mais lutte contre ce sentiment tout au long du roman.

Heureusement, la possible romance entre ces deux personnages n'est pas le seul élément sur lequel se concentre le récit (on n'est pas dans Twilight !) et l'action est au rendez-vous. Les scènes de combat et d'entraînement (Merit doit apprendre à contrôler sa force surnaturelle de vampire) sont nombreuses ; de même, les discussions stratégiques des vampires et du Bureau de Médiation (l'organisme chargé d'assurer des relations harmonieuses entre les différentes créatures surnaturelles présentes à Chicago - vampires, fées, métamorphes...) est exploitée à plusieurs reprises par l'auteure. Pour notre plus grand plaisir puisque, tant qu'elle parle " politique ", Chloe Neill évite le sujet Merit + Ethan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Saiwhisper
  23 mai 2016
Les éditions Milady ayant proposé de découvrir quelques séries à 3,99 euros, j'ai sauté sur l'occasion en achetant plusieurs ouvrages. C'est de cette manière que j'ai découvert le premier tome de la "Meute du Phénix" qui fut une déception malgré mon intérêt pour les loups-garous. J'en ai également profité pour découvrir la célèbre saga "Les vampires de Chicago" qui m'avaient été recommandée par pas mal de personnes dont Revesetimagines, une lectrice qui a des goûts assez similaires aux miens... Sauf que... Qu'on se le dise de suite : de coutume, je ne suis pas très fan des buveurs de sang, je préfère de loin mes chers lycanthropes !... Et pourtant, ce premier tome de Chloé Neill m'a prouvé que j'avais tort ! Malgré mes aprioris sur les vampires, j'ai passé un très bon moment avec la jolie et fougueuse Merit.

L'histoire en elle-même est assez classique : on se doute qu'il va y avoir de la romance entre Merit et Ethan (le chef des vampires de sa Maison), voire un triangle amoureux... Pour ma part, j'ai hâte de voir comment les relations avec ces beaux Apollons vont évoluer... Même si je me doute qu'Ethan va finir par la posséder, j'ai hâte d'en savoir plus sur les autres personnages qui font de l'oeil à notre belle héroïne. Mais il n'y a pas que de l'amour : on distingue pas mal de mystère et d'action. Si ce premier volume sert surtout à présenter et introduire un univers riche autour des vampires, il comporte tout de même des rebondissements, des remises en question, des zones d'ombre que l'on espère comprendre dans les autres tomes ainsi que quelques combats. Un beau mélange qui séduira certainement la plupart des lecteurs.

Même si je n'ai pas trouvé ce livre révolutionnaire, j'ai cependant passé un très bon moment à suivre Merit qui, malgré son côté archétype d'héroïne de Bit-Lit, est une protagoniste très attachante. Elle est aussi belle que puissante sans pour autant être La meilleure. de plus, elle sait se rebeller comme se soumettre lorsqu'elle en est contrainte. Elle a également le sens de l'humour et semble plutôt sympathique. J'apprécie sa façon de voir les choses et de penser, notamment en ce qui concerne sa famille qui la considère comme un "mouton noir". Merit a appris à se débrouiller toute seule, sans pour autant être une "warrior". Elle fait des erreurs et apprend. Par ailleurs, elle s'est faite changer contre son gré. Elle n'est donc pas forcément satisfaite de sa nouvelle nature... Cela me change de ces demoiselles émerveillées à l'idée de mourir, puis de revivre en tant que buveuse de sang et de devenir la maîtresse d'un vampire. le caractère de Merit a donc été un véritable point fort dans ce récit.

La plume de l'auteure n'est pas exceptionnelle, cependant elle m'a obligée à faire une petite nuit blanche cette nuit... C'est donc qu'elle est tout de même prenante, fluide et agréable à suivre ! En outre, j'ai apprécié le fait que Chloé Neill fasse des références à d'autres oeuvres comme celles de Tolkien, J. K. Rowling, la série télévisée "Buffy contre les vampires" et bien d'autres que je vous laisse découvrir. C'est un petit côté sympathique qui ponctue de temps à autres les dialogues entre Merit et Mallory, sa colocataire. Ajoutons à cela le fait que l'on ne trouve pas que des vampires dans cette série ! En effet, l'univers des "Vampires de Chicago" est plutôt riche, avec des métamorphes, des sorciers, des nymphes, etc. J'avais l'impression de retrouver une oeuvre de Patricia Briggs avec une héroïne, certes moins dynamique, mais tout aussi attachante ! Sans oublier les personnages secondaires qui sont intéressants et qui, je l'espère, continueront à être développés dans les autres ouvrages de la série.

Ce fut donc une très bonne surprise ! En réalité, malgré le fait que cela parle de vampires, cette saga me faisait de l'oeil depuis un certain temps. J'ai finalement cédé à la tentation et ne le regrette pas... A présent, j'ai hâte d'en savoir plus sur ces intrigues politiques liées aux Maisons. Chloé Neill a su me réconcilier avec les buveurs de sang et, croyez-moi, cela relève presque du miracle ! E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Melvane
  04 janvier 2013
Qui n'a jamais rêvé d'être une fille banale pour se retrouver surhumaine et pleine d'ambition pour sauver le monde hein ? xD Ben c'est un peu le cas de notre personnage principal, MERIT qui entre dans un nouveau monde auquel elle n'aurait jamais voulut entrer.

C'est un livre qui m'a tenu en haleine durant les 4 tomes, suspens, personnages hilarants, amusant, fort et énervant. Il y a tout dans cette saga pour nous faire péter un plomb! Oui oui, je ne mens pas. La fin du quatrième m'a fait fondre en larme, ce qui m'a prouvé que l'écrivaine n'avait pas froid au yeux et qu'elle avait plein d'ambition pour l'avenir de cette saga.

Maintenant, faut pouvoir apprécier le style de Milady :) C'est constamment du surnaturel mais revisiter dans toutes les sauces possibles et imaginables!

Commenter  J’apprécie          70
Salsera15
  17 août 2012
Que dire de ce premier tome de cette saga outre le fait que fermer le roman pour dormir était très douloureux? Ce roman a été pour moi un vrai coup de coeur, un moment de pur bonheur! À chaque page mon coeur bondissait et j'étais impatiente de connaître ce qui attendait Merit et comment sa vie allait tourner.

L'auteure a un style littéraire à la fois fluide et enivrant. Les mots viennent nous chercher et il n'y a pas de longueur gênante. Elle va droit au but et c'est un style que j'apprécie vraiment chez une écrivaine de bit-lit. Les romans comprenant des vampires se doivent, à mon avis, d'être riches en action, car ces créatures n'ont évidemment pas le temps de s'éterniser à discuter avant de consommer leur repas... Les titres des chapitres étaient très originaux et ont su me tirer un sourire.

Les personnages féminins étaient très attachants, tandis que les hommes, si bien décrits dans leur physique, attisaient à l'occasion mon désir imaginaire. Eh oui! Les vampires sont si sensuels qu'ils parviennent à me charmer sans même exister réellement! Mérit est très attachante, car elle doit faire face à sa nouvelle vie de vampire rapidement pour jurer allégeance à son maître dans les plus brefs délais. Se retrouvant face à l'inconnu, désemparée devant tant de changement (se nourrir avec du sang entre autre), c'est une chance qu'elle n'ait pas eu à affronter la situation en solitaire. Elle fait preuve d'un courage étonnant pour annoncer sa nature à ses parents, mais aussi à son grand-père qui en fait, ne sera pas si surpris de la nouvelle nature de sa petite-fille! Elle apprend rapidement à vivre parmi les autres vampires, à connaître leurs lois, les règles de respect à suivre (bien qu'elle déteste être soumise à un maître) et à mettre de côté les restes de sa nature humaine qu'elle conserve encore, car elle vient juste d'être transformée! Mais les vampires connaissent aussi l'amour, comme les humains, et Merit apprendra que chez les vampires, le choix n'est pas facile devant autant de prétendants tous aussi beaux les uns que les autres! Par chance, sa colocataire et meilleure amie Mallory l'épaulera tout au long de son processus d'acceptation et lui fera connaître des informations importantes sur l'occultisme, sa spécialité. Comme de fait, ce roman vampirique a tôt fait de me faire voir les couleurs des créatures surnaturelles aussi mystérieuses et porteuses de surprises les unes que les autres. C'est le côté imprévisible qui apporte beaucoup à ce roman, car les réactions des personnages sont difficilement envisageables.

L'intrigue était fort intéressante depuis le début, car dès les premières pages, on tombe dans le vif du sujet et Merit entre rapidement en contact avec le maître de sa maison nommée Catogan. La relation entre son maître et elle est très confuse et il est difficile tout au long du roman de savoir comment elle va évoluer. Ethan prendra des décisions pour Merit qui la blesseront et pour lesquelles elle ne comprendra pas le sens. Par contre, elle saura surprendre ses collègues par la minutie dont elle fait preuve dans son boulot et par son respect des règles de la maison. On en apprend cependant très peu sur le développement du talent de Mallory. On le mentionne, mais ses progrès ne sont pas très bien explicités. Quel sera son rôle dans la prochaine guerre à venir compte tenu de l'équilibre précaire entre les maisons vampiriques et les humains? Sera-t-elle active ou pas? le premier tome centre davantage Mallory comme étant l'amie de Merit et sa colocataire ainsi que la personne qui l'aide à accepter sa nouvelle condition. Cependant, j'ai l'intuition que Mallory représentera beaucoup plus que de l'amitié dans la suite de l'histoire et j'ai bien hâte de le découvrir!

Ce que j'ai le plus aimé c'est que les personnages étaient à la fois attachants et colorés avec des personnalités différentes et électrifiantes! Les relations entre ceux-ci étaient bien établies et je pouvais facilement voir évoluer les alliances ainsi que les ennemis.

Ce que j'ai le moins aimé c'est que j'ai eu l'impression que le rôle de Mallory n'a pas été suffisamment exploité dans ce premier tome. J'aurais apprécié pouvoir suivre le développement de son talent de plus près.

Il n'en demeure pas moins que ce roman est pour moi un coup de coeur et que je lirai la suite sans plus attendre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Olnapac
  15 février 2013
Je ne suis pas un adepte de ce genre de littérature ... enfin c'est que je croyais !
Sur l'avis d'une copinaute, je me suis mise à lire ce livre sans conviction!
Et bien j'ai été agréablement surprise . J'ai beaucoup aimé ma lecture.
Les vampires sont bien là mais j'ai surtout beaucoup aimé cette romance qui s'installe au fil des pages.
Merit est une nana extraordinaire ! Une nana sympa, intelligente ... Autant j'entends beaucoup parler d'Ethan autant pour moi dans ce premier tome Merit est le perso le plus attachant !
Le monde dans lequel Chloe Neill nous plonge est très bien expliqué sans trop nous prendre la tête.
L'écriture est prenante, fluide, si vous vous plongez dans cette histoire vous ne serez pas déçu !
Un premier tome qui nous laisse sur notre faim, je n'ai pas encore le tome 2 en ma possession mais ça ne saurait tarder ! et je crois que cette saga sera un coup de coeur !
Lien : http://nathlectures.blogspot..
Commenter  J’apprécie          52
cho0kette
  09 juillet 2012
Merit, 27 ans, vient d'une famille très importante de Chicago mais s'est éloignée de ses proches car elle ne partage pas leur façon de voir les choses ni leur intérêt pour la haute société. Limite asociale, elle se plaît énormément dans ses bouquins, ses études et s'entend à merveille avec Mallory, sa colocataire. Un soir, sur le campus, elle se fait violemment agresser et évite de justesse la mort en étant transformée en vampire. A son réveil, sa réaction est mitigée, elle est contente d'être en vie mais furieuse de n'avoir pu décider de son sort, d'autant plus que ce nouveau statut l'empêche de poursuivre ses études..
A présent, une nouvelle vie s'ouvre à elle, avec tout un tas de nouvelles choses, de son appétit insatiable, au sang qu'elle doit boire, son allergie au soleil, en passant par le Maître de la maison Cadovan - à laquelle elle appartient désormais - ce cher Ethan Sullivan, qui provoque en elle des réactions contradictoires et à qui elle doit prêter allégeance..
En parallèle, elle en apprend de bien belles sur son grand-père qu'elle pensait à la retraite, et sur Mallory, sa meilleure amie, qui va voir sa vie changer elle aussi.. Il semblerait que les vampires ne soient pas les seules créatures surnaturelles à Chicago !

Wowowow.. comment vous expliquer ?! Cette saga est géniale, ce premier tome est une bombe en puissance. C'est simple, il y a tout ce qu'il faut pour me rendre addict. du surnaturel, de l'humour, des menaces, des embrouilles, de la tension romantique.. J'adore !
Chloe Neill pose les bases de son univers, détaillant de façon simple et agréable la nouvelle condition de Merit, sa vie, le cadre dans lequel elle va évoluer, les fonctions qu'elle va occuper et tout ce qui va la concerner de près ou de loin. Sa maison de vampires, Cadogan, les deux autres maisons de Chicago ainsi que leurs chefs respectifs, leurs seconds, et bien plus encore. Il y a beaucoup de choses à apprendre, mais ce n'est jamais gavant ni trop lourd puisque d'une, c'est fort intéressant et prenant mais aussi parce que c'est mélangé à des dialogues tantôt sérieux, drôles ou sarcastiques. Bref, on ne s'ennuie vraiment pas en compagnie de Merit et ses nouveaux compagnons. J'ai passé un très bon moment avec ce livre, il y'a pleins de moments que j'ai adoré, peu importe la situation.

Vous vous imaginez bien qu'il y a tout un tas de personnages à découvrir, aussi je ne vais pas parler de chacun d'entre eux ici, mais quasiment tous ont quelque chose de fort intéressant, qui devrait être mis en avant à un moment ou un autre, dans ce tome ou les prochains.
Merit est une fille de mon âge, ce qui m'a beaucoup plu. Elle ne se laisse pas faire et n'a pas peur de dire ce qu'elle pense ou de régler ses comptes, qu'elle ait en face d'elle son Maître, son père ou des gens qu'elle connaît tout juste. Bien que le fait d'être vampire soit déstabilisant, on peut dire qu'elle s'adapte assez vite, et qu'elle soit très prometteuse pour la suite. Il semblerait qu'elle soit promise à une belle carrière de vampire vu ses qualités alors qu'elle est seulement novice. J'ai vraiment hâte de voir comment elle va évoluer, tout comme il me tarde de la retrouver en compagnie de son créateur et Maître, Ethan, puisque leur relation fait des étincelles dès le début de ce tome, et que leurs prises de têtes sont excellentes. Lui, vampire de plus de quatre cents ans, n'a pas pour habitude de se faire marcher sur les pieds ou désobéir, il se retrouve désarmé face à Merit et on a l'impression qu'il ne sait jamais comment agir avec elle, trop conciliant ou trop sévère, ni ce qu'il veut vraiment au fond. Il a du mal à s'adapter à cette toute jeune vampire qui lui donne du fil à retordre pour notre plus grand plaisir !
En vitesse, les autres personnages que j'ai adoré sont Mallory, l'excellente et drôle meilleure pote de Merit, Catcher, un sorcier qui va l'entraîner, ou encore Jeff, un jeune métamorphe bien sympathique et touchant qui bave devant Merit xD Je suis vraiment vraiment pressée de tous les retrouver !
Lien : http://cho0kette.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Amaranth
  27 juin 2015
La lecture a été assez fastidieuse. Si je peux reprocher à quelques lectures de ce genre de manquer d'originalité, de profondeur, ou de tomber dans la facilité, il est tout de même très rare que je m'ennuie. Or là, ça a été le cas. Le rythme est plutôt lent et on tombe parfois dans de longs paragraphes explicatifs rébarbatifs. Il y a quelques passages où l'action est plus présente, mais ils arrivent surtout vers la fin. C'est un peu dommage lorsqu'on considère que le récit commence sur les chapeaux de roue avec l'agression et la transformation de Merit.

Un autre point qui m'a empêchée de me prêter au jeu de cette lecture est les personnages principaux, qui m'ont parfois agacée. Notamment Merit : je comprends parfaitement qu'il soit difficile pour elle d'accepter sa nouvelle vie, mais j'ai trouvé plutôt puéril de rejeter la faute sur Ethan qui n'a fait que la sauver. Alors son entêtement à vouloir rendre les choses difficiles m'a vraiment irritée. Et je ne parle pas de la proclamation très "mature" qu'Ethan est son ennemi juré.

Du coup, on pourrait croire qu'avec tout ça j'éprouverais de la compassion pour l'Ethan en question… eh bien non, pas du tout. A vrai dire, il m'a laissée complètement froide. Trop borné lui aussi, et surtout trop hautain.
Les personnages secondaires m'ont été plus sympathiques mais malheureusement pas assez développées. Il n'y a que Morgan qui m'a tout de suite plu, avec son humour et son côté beaucoup plus décontracté. Dommage que lui n'ait pas trouvé grâce aux yeux de Merit.

Dernier point négatif, mais pas des moindres… les clichés. Ah ces fameux clichés ! Je peux leur montrer une certaine tolérance, mais le coup de l'attirance immédiate, intense et incontrôlable… c'est vraiment trop éculé. Honnêtement, je n'y vois même rien de romantique et ai plutôt tendance à trouver cela pitoyable. Alors quand le coup est répété à nouveau avec la meilleure amie, je dis que trop c'est trop.

Mais tout n'est pas à jeter non plus, et il y a des éléments intéressants. J'ai bien aimé la hiérarchisation des vampires et les problèmes que rencontre leur adaptation au monde des humains. L'histoire principale n'est pas trop mal non plus, c'est juste dommage qu'elle soit si peu présente au long du roman et ne refasse vraiment son apparition qu'à la fin, qui est un peu rapide. Néanmoins, les dernières pages, plus rythmées et moins centrées sur la vie amoureuse des protagonistes, ont été beaucoup plus agréables à lire.

C'est donc une histoire qui a un certain potentiel mais est traitée de façon trop légère, avec des personnages abordés de façon trop superficielle, de même que l'enquête principale, et qui reste vraiment basique dans le genre. Pas inoubliable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leclatdesmots
  23 octobre 2014
J'ai beaucoup aimé ce tome 01, qui a pour moi toutes les graines qui ont fait qu'il a mérité un tel succès et une telle suite. Je suis impatiente de lire la suite, mais me garde ça pour plus tard. L'auteure a su maintenir tout le long (ou presque) une tension légère puis parfois plus lourde ce qui fait qu'on a pas le temps de s'ennuyer !
Lien : http://leclatdesmots.eklablo..
Commenter  J’apprécie          40
Koneko-Chan
  20 janvier 2014
J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge "1 mois = 1 consigne". Mais en réalité, ça fait un an que je souhaitais lire ce livre, mais allez savoir pourquoi, j'en ai toujours repoussé la lecture... C'était donc là l'occasion de changer son statut "Non lu" à "Terminé" dans ma liseuse. Donc, déjà, pourquoi j'ai tant tardé : toute cette vague de livres de vampires, ça me fait un peu peur au niveau des scénarios. On a eu trop de livres sur le sujet, et même sans en avoir lu aucun, j'en suis devenue vite lasse et exaspérée. Les Vampires sont tous beaux, dangereux et sexy et blablabla... Cependant, le synopsis des Vampires de Chicago m'a tout de suite attirée, j'ai senti qu'il y avait peut-être là une petite perle dans le genre de Mercy Thompson (qui, rappelons le, m'a réconciliée avec la "Bit-Lit").

Donc voilà, j'ai entamé ce volume avec un bon feeling qui ne m'a pas quitté pendant toute la lecture. En effet, le personnage de Merit m'a convaincue : elle est vraie, humaine, mais surtout franche. Elle n'hésite pas à protester quand quelque chose ne lui plait pas ou encore à provoquer son nouveau boss en duel ! Voilà une fois de plus une héroïne qui a du punch (c'est surtout ce qui m'a attirée). Elle peut paraître agaçante à ne pas accepter sa nouvelle situation, mais franchement, qui ne ferait pas la même chose ? Si je deviens vampire du jour au lendemain, j'aurais de quoi être dégoûtée et ne pas l'accepter (bon ça, ça dépend des gens, moi perso je veux être sorcière). Cette jeune ex-littéraire va se retrouver affubler d'un sabre au moment où elle va laisser sa vie humaine derrière elle : c'était ça ou la mort, le choix était vite fait pour ce cher Ethan ! Elle va alors rejoindre la maison Cadogan, une des plus imposantes familles de Vampires de Chicago, dirigée par celui qui l'a transformée. Donc parlons un peu d'Ethan : on est un peu loin du beau brun ténébreux, ici on a plutôt le beau soldat blond assez rigide. Bon, j'ai un peu de mal à me le représenter avec les cheveux longs, mais je l'imagine très bien un peu coincé et n'osant pas rouler à pleine capacité avec sa mercedes, ou encore manger son hot dog avec fourchette et couteau. Ceci dit, je lui préfère le Vampire Morgan, qui est à mon sens beaucoup plus drôle et humain (ce que l'auteur explique par l'âge de nos vampires : plus on est vieux, plus on laisse de côté notre humanité). Un autre personnage que j'aime beaucoup, c'est l'amie de Merit : Mallory. Jeune sorcière en devenir, elle est toujours là pour aider son amie (la meilleure amie idéale en somme).

On va suivre une intrigue qui se passe autour des maisons de Chicago, surtout autour des trois principales, dont Cadogan. Dès le début, le mystère s'installe : pourquoi a-t-on voulu tuer Merit, et surtout qui a voulu faire ça ? Si les Vampires ont révélé leur existence il y a un petit moment, la confiance ne règne pas encore sur Terre. le peuple a peur, et les Vampires ne peuvent se permettre de se les mettre à dos. Il va donc falloir enquêter. Bon là, on arrive au point négatif : la fin, la découverte du méchant... Qu'est-ce qu'ils ont tous à révéler leur plan super diabolique à chaque fois ? du genre "ouais bon je vais te tuer mais avant je te fais gagner du temps en te racontant mes desseins, comme ça tu auras le temps d'être sauvé"... Ce genre de scénario à la Totally Spies, je trouve ça pas terrible... Mais bon, on se rattrape sur les prochains tomes !

J'ai dit point négatif ? Comparé à la couverture, ce n'est rien. J'ai les couvertures de Bit-Lit en horreur et celle-ci ne fait pas exception... Un dessin ou un objet suffirait, pas besoin de mettre des photos de filles maquillées et affublées comme ... *hem hem*


En bref, je ne regrette pas cette lecture, j'ai beaucoup aimé découvrir les Vampires du point de vue de cette récalcitrante de Merit ! L'écriture est simple et fluide, on ne s'ennuie pas un seul instant.
Lien : http://miyu-neko.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FadaOfBooks
  26 février 2013
Je ne pense pas que j'aurais lu Les vampires de Chicago de si tôt si il ne m'avait pas été conseillée par Gala de Livres. Et heureusement qu'il m'a été recommandé ! J'ai passé un agréable moment avec cette lecture, l'héroïne est super attachante, tout comme le sont les personnages secondaires. L'intrigue est plutôt sympa en plus ! Bref, j'ai vraiment passé un bon moment :D

Nous suivons Merit, une jeune femme de 27 ans qui vient tout juste de se faire transformer en vampire, le changement dans sa vie est alors radical ! Elle va devoir apprendre les principes de sa nouvelle condition tout en prenant une décision quant à son avenir vampiresque. Difficile de tout mener de front, surtout quand le maître de la maison à laquelle Merit est affiliée ne laisse pas notre héroïne indifférente… Qui plus est, la jeune femme se trouve être la cible d'un mystérieux tueur…

Le personnage de Merit est super agréable à suivre. On rigole, on s'amuse ! Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds : c'est une vraie tête brûlée ! Elle a de la répartie mais a aussi quelques points faibles qui la rendent attachante. Ses débuts de vampire se font timidement, la jeune femme le vit assez difficilement – en même tant c'est un changement de taille – mais peu à peu elle s'habitue à sa condition et on sent qu'elle s'épanouie, qu'elle s'affirme !
Sa meilleure amie Mallory est tout aussi agréable que Merit ! Elle aussi nous apporte son lot de surprises ! Elle est drôle et fraiche, toujours là pour remonter le moral si besoin est.

Comme dans tout bon bit-lit qui se respecte nous avons le droit à des mâles arrogants et charismatiques. Il y a quelques dialogues piquants ainsi que quelques situations embarrassantes, histoire de bien mettre l'eau à la bouche, mais rien de trop omniprésent. Les aventures de la nouvelle vie de Merit prennent tout de même plus de place dans le récit que le côté romance ! ^^

L'univers des vampires de cette saga à sa petite touche de particularité avec les maisons vampiriques et leur système de fonctionnement. J'ai bien aimé, c'est plaisant et relativement simple à comprendre. L'auteure explique bien son univers et garde une petite touche de mystère pour les tomes suivants !

L'intrigue du roman est essentiellement tournée vers Merit et son évolution, de ses choix… Il y a donc peu d'actions et l'intrigue « à suspens » évoquée au début du roman perd peu à peu sa place pour seulement revenir à la fin du roman… le dénouement n'est pas spectaculaire non plus… Mais franchement, je ne m'en plains pas plus que ça ^^ Les pages se sont tournées toutes seules ! le roman est léger et ses personnages sont sympathiques, cela a suffit pour que j'apprécie ma lecture !

Donc voilà, le premier tome des vampires de Chicago a été pour moi une très bonne lecture ! le tout est pourtant simple et ne se démarque pas plus que ça des autres romans bit-lit mais la sauce a pris avec moi et j'ai adoré ! Vivement le tome 2 !
Lien : http://fadaofbooks.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les vampires de Chicago tome 1

comment s'appelle la narratrice du livre?

Merit
Meridit
mélodie

21 questions
51 lecteurs ont répondu
Thème : Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent les dents de Chloe NeillCréer un quiz sur ce livre