AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848996196
256 pages
Éditeur : Leduc.S Editions (14/05/2013)
2.5/5   4 notes
Résumé :
Une vie heureuse, ça vous tente ? On y trouverait le bonheur à chaque coin de rue, les difficultés seraient des obstacles à franchir pour mieux rebondir, les choses importantes pour vous redeviendraient simples et épanouissantes?Dans ce livre, l?auteur propose un vrai coaching bonheur facile et efficace. À travers sa théorie des 9 piliers du bien-être, vous allez apprendre à faire le point sur vos désirs et vos envies et à redonner de la force à votre petite voix in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ode
  10 juin 2013
Le secret du bonheur permanent : quelle promesse ! J'en ai rêvé et Masse critique me l'a apporté.
Dans ce petit guide (réédition du livre "Faites briller votre soleil"), la psychologue Cécile Neuville compile les recherches, fondements et pratiques de la psychologie positive. Cette discipline, développée depuis une quinzaine d'années seulement, est encore peu connue et cela explique le terme de "secret" employé dans le titre.
Contrairement à la psychanalyse qui scrute le passé pour expliquer les causes des troubles actuels, la psychologie positive se focalise sur le ressenti présent et propose des actions simples pour l'évaluer, puis l'améliorer. Cela consiste à changer son regard sur la vie pour en valoriser les aspects positifs, apprécier l'instant présent et se sentir de mieux en mieux. Il s'agit donc voir le verre à moitié plein et non à moitié vide.
Très structuré, ce manuel est truffé d'exercices pratiques à réaliser dans son « carnet positif » pendant ou après la lecture. le but de Cécile Neuville est d'amener le lecteur au « déclic positif ». Puis elle propose de travailler sur 9 axes ou « piliers de vie » afin de les rééquilibrer et de les renforcer pour entretenir un état de bonheur permanent. À défaut d'être littéraire ou exempt de coquilles, le propos est didactique et d'une simplicité déconcertante. C'est certainement un atout pour conquérir un large public, mais à force d'exemples basiques ou de formules rassurantes sur le thème de la confiance en soi, j'ai parfois eu l'impression que l'auteur enfonçait des portes ouvertes.
Aussi perfectionnée soit-elle, cette méthode est présentée comme LA solution pour tous et c'est ce qui me gêne. Certes, on y trouvera d'excellentes idées (comme la communication "zéro reproche"), mais affirmer, par exemple, que pour être en forme il faut dormir exactement 6 heures par nuit me laisse dubitative. de même pour la démarche mercantile perceptible derrière cette lecture, à commencer par la préface emphatique de Fabrice Boutain, créateur du site Aujourd'hui.com (je suis allée voir par curiosité : c'est plein de publicité et très axé perte de poids, coaching, etc.). Vient ensuite la recommandation d'offrir ce livre à vos amis, qui devront faire de même avec les leurs, et ainsi de suite...
Même si je n'ai pas encore éprouvé le fameux « déclic positif », je remercie vivement Babelio et les éditions LEDUC.S pour ce concentré d'optimisme qui m'a donné envie d'en savoir plus sur la pensée positive. Et vous, êtes-vous prêts à voir la vie avec des lunettes roses ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
DamePlume
  08 juillet 2013
J'ai lu beaucoup de livres sur la psychologie positive, et peut-être qu'à force je suis devenue exigeante.. le livre en tout cas, ne m'a pas convaincue. Il m'a même particulièrement agacée, pour tout dire, tant l'auteur sort des banalités, des redites et des évidences, sans les développer et sans apporter aucune aide. Nous devons trouver le "déclic positif", avec des évidences :
P.76 : "quand on veut on peut"
P.77 : "l'essentiel est avant tout de trouver la vraie motivation pour atteindre vos objectifs".
Ben me voilà bien avancée..
Les exemples donnés sont soient basés sur des régimes alimentaires par volonté de maigrir (ce qui ne me parle pas et même m'agace profondément, mais qui en prime montre qu'elle considère s'adresser à un public uniquement féminin et m'a donc énervée) ou sur les relations avec.. sa belle-mère. L'auteur a semble-t-il, quelques soucis à régler avec elle-même :
P.118 : "Comment pouvez-vous vous concentrer quand d'un côté vous tombez sur les jouets des enfants et de l'autre vous voyez une jolie photo de votre belle-mère accrochée au mur ?"
P.121 :"Je vous laisse imaginer la situation de votre homme qui voit la photo de votre mère au moment où le plaisir est à son comble..."
Lorsqu'elle parle d'une "éducation positive" avec les enfants, outre que le rapport me semble délicat avec le sujet précis du livre (qui est "trouver la clé du bonheur"), elle met elle-même en avant les lacunes de son livre ; il devient flagrant qu'elle donne des pistes, mais pas de solution concrète.
Elle développe tellement de points (ce qu'il a ressenti, ce qu'il aurait voulu ressentir, ce qu'il aurait pu faire autrement, ce que CHAQUE personne a pu ressentir, ce que le papa/maman a ressenti, ce qu'il aurait aimé que les autres ressentent, puis que le papa/maman ressente, ce qu'il aurait pu faire pour que les autres ressentent ce que l'enfant aurait voulu qu'ils ressentent..) .. je ne sais pas vous, mais pour l'enfant on a le temps de perdre son attention en moins de 3 minutes. Son approche est bien sûr très intéressante (nous le pratiquons d'ailleurs.. dans les grandes lignes : à 2 ans et demi, mon fils était capable de dire s'il était triste, fatigué, ou heureux. Mais on ne l'a pas noyé d'infos comme ça).
L'une des phrases qui m'a le plus mise en colère :
P.131 : "il n'est pas utile de refaire des règles déjà émises" et celle là :
P.133 :" Quoiqu'il arrive n'entrez pas dans la négociation et ne laissez pas croire à votre enfant que vous pouvez changer d'avis".
Ah tien. Donc si je dis une bêtise je dois m'obstiner ? Je ne dois pas me remettre en question ? Un jour mon fils a sauté sur le canapé, neuf. Mon éducation est ressortie aussitôt, "non ne saute pas là", suivi d'un "pourquoi ?" Oui tien, pourquoi.. je n'ai pas su répondre. Qu'il s'abime pas ? Je dois enfermer le canapé à la cave alors.. J'ai rectifié, je me suis excusé, je lui ai expliqué pourquoi j'avais d'abord dit non.
Oui, un enfant peut nous faire changer d'avis, et heureusement ! J'évolue chaque jour grâce à eux.
Je ne comprends d'ailleurs absolument pas qu'elle fasse la publicité de Super Nanny (p.131), sans en expliquer quoi que soit (je n'ai pas la tv, la référence m'a donc pour beaucoup échappée) "était la porte-parole d'excellentes règles d'éducation". Formidable : lesquelles ? Elle n'en dit rien, sinon qu'elle les a elle-même appliquées scrupuleusement.
Comme finalement l'intégralité de son livre, elle ne fait qu'effleurer les choses.
Chez nous les règles, il y a celles qui sont fixes (la sécurité par ex), et puis les autres qui bougent beaucoup en fonction des besoins de chacun. On rectifie ce qui a besoin de l'être, nous ne sommes pas figés.
Quant aux 9 piliers promis par le résumé, je les cherche encore. J'ai trouvé 8 règles, 6 clés, mais pas 9 piliers. Il y a bien 9 étapes (ça pourrait être ça donc ?), oui mais voilà.. dans les étapes il y a entre autre :
- (en 3) croyez au déclic positif
- (en 8) ressentez le déclic positif
- (en 9) partagez le déclic positif
Je ne vois pas en quoi ça peut être la "théorie des 9 piliers du bien être".
Quant aux témoignages éparpillés dans le livre, quand on me sort, en italique s'il vous plait et sur une page entière, tout le descriptif d'une personne qui avait besoin d'aide, qui est venue la voir, et qui est repartie en allant mieux.. Je ne vois pas en quoi ça peut aider le lecteur, puisque cela n'amène rien de concret dans l'exemple. Au mieux, cela peut juste aider la psy elle-même à se dire qu'elle a aidé quelqu'un.
Vous l'aurez compris, le livre m'a agacée. Pourtant elle donne de bonnes bases, qui réellement pourraient aider.. si l'auteur avait développé.
Je vous conseille par contre très fortement, si vous êtes intéressés par la psychologie positive, de lire "les mots sont des fenêtres" de Marshall B Rosenberg. Ce livre là au moins, apporte concrètement une aide précieuse pour changer notre pensée et notre communication, et donc apaiser nos rapports à nous-même : un bon début sur le chemin du bonheur de tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Au_Fil_d_Isa
  06 juillet 2013
Ce qui m'a attiré dans ce livre, c'est l'aspect coaching, le fait que les méthodes et les théories présentées puissent être immédiatement mises en pratique grâce à des exercices ludiques. Pourtant, je l'ai abordé avec une certaine méfiance parce que le mot bonheur me crispe. Avant, j'avais coutume de dire que je recherchais la sérénité plutôt que le bonheur. La sérénité me paraissait plus sûre, plus désirable. Elle m'apparaissait comme un état qui pouvait durer quand le bonheur, comme chacun sait, est une chose fuyante... A la lecture de ce livre (qui m'a fait beaucoup réfléchir et progresser), je me rends compte qu'une partie du problème vient justement d'un des points abordés. Pour être heureux, c'est tout bête, mais il faut déjà s'autoriser à l'être. Or, je vous le demande, comment pourrais-je être heureuse quand, en 8 mois, j'ai vu partir ma mère, ma grande-mère et mon grand-oncle, et que ma nourrice est en train de s'éteindre tout doucement à cause du même mal qui a tué ma mère ? C'est facile de se dire que ni les larmes, ni la dépression ne les ramèneront et que je n'honorerai pas leur mémoire en sombrant au fond du gouffre. C'est moins facile de s'en remettre à cette envie qui a jailli en moi après la mort de ma mère, cette voix qui disait : "Je veux vivre !"
Cécile Neuville parle beaucoup, dans son ouvrage, de "déclic positif". Pour moi, le déclic, ça a été cette petite voix, puis l'accumulation de ces événements douloureux. J'ai vraiment eu l'impression d'être à un croisement où j'avais entre le choix entre me laisser couler ou sortir la tête de l'eau. du coup, si je me méfie toujours du mot bonheur (on ne se refait pas, du moins pas du jour au lendemain), je veux bien lui substituer celui de bien-être. Et je m'autorise à chercher ce bien-être, à l'atteindre et à le faire durer. Je veux croire que c'est faire honneur à la mémoire de mes proches que de continuer à vivre et, surtout, à vivre bien.
À partir de là, j'étais prête à lire le livre jusqu'au bout. J'ai pris un cahier, comme le suggérait l'auteure, et j'ai noirci des pages et des pages avec les exercices proposés, mais pas seulement. J'ai noté aussi mes blocages quand je parvenais à les identifier et les différentes réflexions qui me sont venues au fur et à mesure. Comme je tenais à aller jusqu'au bout du livre pour pouvoir le chroniquer dans les temps, je n'ai pas fait tous les exercices proposés. Mais je compte bien y revenir et partager les résultats sur ce blog. Franchement, j'ai vraiment appris des choses, beaucoup plus que je ne l'espérais au départ.
La méthode s'appuie sur ce que j'appellerai "une déprogrammation du négatif". Parmi les points importants, je relèverai ceux-ci :
- retrouver confiance en soi
- développer l'estime de soi
- apprendre à remplacer des paroles et/ou des pensées négatives par des paroles et/ou des pensées positives
- développer sa motivation en se fixant des objectifs concrets, accessibles et limités dans le temps (un exercice fascinant auquel se livre déjà Armalite)
Il y a ensuite toute une partie sur le relationnel et le contact, aux autres bien sûr, mais aussi à soi. C'est une phase très importante que j'ai commencé par survoler avant de prendre conscience qu'il s'agissait là d'un blocage personnel. Je me suis rendue compte que j'étais souvent coupée de mes émotions et de mon ressenti. Je suis souvent tournée vers le moment d'avant ou le moment d'après, mais je profite rarement de l'instant présent. Cécile Neuville préconise d'entrer en contact avec soi-même pour vivre cet instant présent. Pour ce faire, elle suggère ce que j'appellerai "une plongée en soi" :
- qu'est-ce que je ressens dans mon corps ? (sensations)
- qu'est-ce que je ressens dans mon coeur ? (émotions)
- qu'est-ce que je ressens dans mon esprit ? (pensées)
Pour être honnête, je ne me suis pas encore livrée à cet exercice car j'ai très peur de la crise de larmes que je sens se profiler à l'horizon. Mais je n'y couperai pas parce que je suis persuadée que mon bien-être en dépend.
La troisième partie s'intéresse à ce que l'auteure appelle les 9 piliers de vie que sont 1) la vie amoureuse 2) la vie professionnelle 3) la vie sociale 4) la vie familiale 5) la vie personnelle 6) l'hygiène de vie 7) la gestion du quotidien 8) les actions pour le monde et 9) l'épanouissement personnel. Elle nous propose un exercice très intéressant pour déterminer l'importance que nous accordons à chacun de ces piliers. D'autres exercices peuvent nous aider à les rééquilibrer de manière à ce que l'on vive mieux. Là encore, j'y reviendrai plus en détails dans d'autres billets car le sujet mérite d'être développé.
Pour conclure cette (très longue) chronique, je dirai que ce livre a dépassé de très loin mes attentes. Je le recommande à tous ceux qui, comme moi, ont envie de voir le verre à moitié plein. Je pense sincèrement que c'est l'un des outils qui vous aidera à transformer votre quête de mieux-être (demain) en véritable bien-être (aujourd'hui). Et je remercie les éditions Leduc.s et Babelio pour m'avoir permis de le lire !
Par contre, je ne souscris pas aux propos de l'auteure sur le poids. Je ne sais pas s'il s'agit d'une obsession personnelle ou d'un discours qu'elle tient à cause du nombre de patientes qui viennent la voir pour ça, mais je suis et je resterai toujours pour l'acceptation de soi plutôt que les régimes à n'en plus finir ! Nous sommes nombreuses à savoir que les régimes sont en règle générale inefficaces, épuisants et dangereux pour l'image qu'on a de soi !
Lien : http://www.aufildisa.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cefra
  22 avril 2019
Livre de développement personnel qui ne nous fera pas découvrir le saint-Graal, même si la méthode expliquée par l'auteur peut sans doute aider à une prise de conscience de ce qui peut favoriser le bien-être.
Quant à garantir le remède miracle, j'en doute énormément.
Je dois avouer que je n'ai pas accroché.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
OdeOde   10 juin 2013
Comme l'aurait dit Lao Tseu, considéré comme le fondateur du taoïsme : « Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin. »
Commenter  J’apprécie          270
OdeOde   12 juin 2013
« L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons ! »
Commenter  J’apprécie          262
DamePlumeDamePlume   08 juillet 2013
Le simple fait de partager vos moments de bonheur participe au bonheur des autres.
Commenter  J’apprécie          20
Au_Fil_d_IsaAu_Fil_d_Isa   06 juillet 2013
Vous en valez la peine !
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : Psychologie positiveVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

10 notions à savoir à tout prix

1: On ne peut guère se laver les yeux au savon

Vrai
Faux

9 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , humour , psychologie , jeunesseCréer un quiz sur ce livre