AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844204724
Éditeur : Thierry Magnier (13/09/2006)

Note moyenne : 3.05/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Dans la torpeur d'un été 58... Un adolescent, débarqué de nulle part, est placé en famille d'accueil au village. Il s'appelle Justin. Il a quatorze ans, un regard tranchant, un visage d'une laideur troublante, une aisance insolente. Comme tant d'autres, Pierre, le fils des instituteurs, tombe sous son charme.

Aux côtés de Justin, il s'affranchit de ses peurs et de l'autorité des adultes, brise les interdits d'une vie trop sage. Jusqu'où ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ziliz
  06 décembre 2015
En cet été 1958, Pierre a treize ans. La vie est paisible dans son petit village franc-comtois, et particulièrement chez lui. Ses journées sont ponctuées de révisions imposées par son instituteur de père, et ses sorties sont limitées. L'arrivée de Justin, hébergé dans une famille d'accueil, va perturber tout ce petit monde. Du haut de ses quatorze ans, le gamin ne manque pas d'aplomb. Il multiplie les conneries, les gendarmes sont souvent appelés. Il fait tourner le curé en bourrique - gentiment mais sûrement -, mais il arrive toujours à s'en sortir en amadouant les adultes, malgré leur méfiance. Il entraîne dans ses frasques les garçons un peu plus jeunes, qui, comme Pierre, sont fascinés par son audace.
L'écriture soignée et classique de Jean-Paul Nozière nous immerge parfaitement dans l'ambiance d'une époque, d'un village, de la torpeur estivale. La tension monte peu à peu, on a l'impression qu'un drame va arriver, et en attendant, l'auteur nous englue dans le malaise en laissant entrevoir un tas de mystères autour de Justin, adolescent aussi attachant qu'inquiétant : qui est-il ? d'où vient-il ? quels sont ses rapports avec le couple qui l'héberge ? que va-t-il devenir ?
Je suis restée sur ma faim car je n'ai pas de réponses. C'est d'autant plus décevant que j'ai trouvé ce roman excellent tout au long de ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Tmor
  06 mars 2016
"Un été 58" est un récit simple et vivant se déroulant sur un été, dans un village français tout ce qu'il y a de plus typique. le narrateur (l'auteur sans doute) est fils des instituteurs du village. Arrive Justin, un gamin (parisien sans doute) arrivé on ne sait pourquoi au village, qui va venir donner un coup de pied dans la fourmilière de l'ordre établi en collectionnant son lot de bêtises. On navigue entre poil de carotte, le grand meaulnes, vipère au poing... Et pourtant le récit est tout à fait authentiques. Ce qui rend le personnage de Justin intéressant c'est qu'il n'est pas l'archétype du méchant. Il est laid, mais séducteur. Il parle très bien, mais aussi comme un voyou avec sa bande. Bref, il fait de constants volte face et se révèle être capable de faire tourner la tête à n'importe qui, même à la mère du narrateur, le temps d'un bal. le dénouement est simple, direct et sans appel. Un accident bête, forcément et qui met fin à ce récit qui s'achève comme il a commencé, sauf qu'on se rappelle des bêtises de Justin... Une belle écriture et une histoire qui fait réfléchir sur l'évolution de la jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZilizZiliz   08 décembre 2015
Je conservai assez de présence d'esprit pour m'approcher en catimini. La voix de Justin me paralysa.
Justin engueulait le Christ :
- T'es pas juste. Pourquoi t'es pas juste ? Qu'est-ce que je fais qui ne te plaît pas ?
J'étais plus immobile que Jeanne [d'Arc] sur son destrier. La voix de Justin vibrait de colère et de rancune. Son cou, ce si long cou dévissé du corps, se tendait vers la croix d'or, au-dessus de l'autel. Justin gardait les mains dans les poches, mais je ne compris qu'après pourquoi il conservait une position si inconfortable. Justin parlait au Christ comme s'il s'adressait à un garçon de notre bande :
- T'as jamais été juste. T'es tranquille, t'es Dieu jusqu'à perpète. Tu fais ce que tu veux, comme tu veux, personne ne t'en empêche ou ne te punit. C'est facile d'être Dieu, à la portée de n'importe quel idiot. Moi aussi je pourrais. J'en ai marre de toi. J'en ai marre que tu me mettes sans arrêt des bâtons dans les roues, que tu ne sois jamais juste avec moi ni avec personne.
Les mains de Justin jaillirent de ses poches. Il serra les poings et les brandit vers la croix.
- Tu les vois, ces deux-là ? Si t'étais un vrai mec, je te les flanquerais sur le pif. C'est tout ce que tu mérites.
(p. 54-55)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   04 décembre 2015
Quand le garde-champêtre, pourtant ivre, risqua sa vie en tirant Justin de l'étang dans lequel il se noyait, il le remercia d'un « va te faire voir, sac à vin ». Si nous lui disions sa chance d'en être sorti vivant, Justin clignait ses paupières de chauve-souris et lâchait :
- Le vieux con n'avait qu'à me laisser dans l'eau.
J'étais fils d'instituteurs, au langage estampillé dictionnaire. J'écoutais de telles injures pantelant d'admiration.
(p. 15)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ZilizZiliz   05 décembre 2015
Plusieurs des péchés de Justin étaient des mensonges. Je savais qu'il mentait, pourtant son aplomb m'amenait à douter. Justin était capable de raconter 'La Belle au bois dormant' en vous affirmant que l'histoire s'était déroulée dans la cuisine de la postière, et vous regardiez ensuite la postière avec d'autres yeux.
(p. 49)
Commenter  J’apprécie          140
Video de Jean-Paul Nozière (1) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Paul Nozière : Bye bye Betty
Depuis le café le Rostand, à Paris, Olivier BARROT présente le livre de Jean-Paul NOZIERE "Bye-bye betty". Un roman publié aux éditions Gallimard dans la collection Scripto.Photo de Jean Paul NOZIERE.
autres livres classés : récitsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QCM Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul Nozière

Complétez la phrase: Nourredine Hallack est

un fou
un gendarme
un passeur qu'Alice a rencontré
un mirage

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul NozièreCréer un quiz sur ce livre