AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070659326
Éditeur : Gallimard Jeunesse (19/06/2014)
3.95/5   982 notes
Résumé :
D'abord, il y a eu l'hôtel Beau-Rivage, à Bain-les-Mers, et les nouveaux copains : Blaise, Fructueux, Mamert, Irénée, Fabrice et Côme. Puis un essai manqué de germination de haricot avant de repartir avec la colonie du Camp Bleu où l'on s'amuse drôlement. Vraiment terribles, les vacances du petit Nicolas ! De quoi épater Marie-Edwige Courteplaque à son retour.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 982 notes
5
13 avis
4
13 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Foxfire
  13 août 2018
Chaque été, j'essaie de choisir un livre à lire à mes enfants qui ait une thématique liée aux vacances et à l'été. Cette année j'ai opté pour "les vacances du petit Nicolas". Cela faisait une éternité que je n'avais pas lu de petit Nicolas, depuis l'enfance en fait. Et ce fut un plaisir que de retrouver ce sympathique personnage.
La réussite du livre tient avant tout à l'écriture de Goscinny. Il parvient à donner rythme très particulier à son texte, comme un parler enfantin. Effectivement, on jurerait que c'est un petit garçon qui nous raconte ses aventures. Et c'est d'autant plus vrai lorsqu'on lit le livre à haute voix.
Quant aux histoires, elles sont savoureuses. Exagérées bien sûr puisque racontées par le petit garçon mais finalement si justes. Goscinny avait indéniablement compris l'âme enfantine et la part de magie qui l'habite.
J'aimerais croire que ces petites histoires de bêtises d'enfants qui font la part belle à l'imagination sont intemporelles mais à l'époque des portables, des réseaux sociaux et de la télé-réalité à l'heure du goûter, j'ai peur que bien peu d'enfants se reconnaissent dans l'oeuvre de Goscinny. Les miens ont beaucoup aimé mais ils ne sont pas vraiment représentatifs de leur époque (pas de télé à la maison, personne dans la famille n'a de smartphone, personne n'est sur facebook ou twitter...). J'essaie de les laisser être des enfants avec des préoccupations d'enfants sans polluer leur imaginaire avec l'actualité anxiogène ou le robinet à débilités qu'est la télé. Arrêtons de vouloir faire de nos gosses des mini-adultes, laissons-les plutôt être des Tom Sawyer ou des petits Nicolas avant qu'ils ne soient rattrapés par la mocheté et la bêtise du monde des adultes. Ce genre de livre contribue un peu à ça, à entretenir la magie que les enfants ont naturellement en eux et qu'ils perdront bien assez tôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
Marti94
  15 juin 2021
Je n'avais jamais lu le petit Nicolas et pourtant c'est comme si je le connaissais. Il faut dire que c'est une référence en littérature jeunesse. J'ai vraiment adoré et surtout beaucoup ri. Il faut dire qu'il y a la signature de Goscinny, ce qui est un gage d'excellence et la lecture de Benoît Poelvoorde aussi. Je l'ai trouvé vraiment drôle et d'une grande justesse.
J'ai découvert que "Les vacances du petit Nicolas" n'était pas un roman mais une série d'histoires, dix-huit plus exactement. La moitié concerne les vacances du narrateur prénommé Nicolas avec ses parents à l'hôtel Beau-Rivage à Bain-les-mers et l'autre avec les copains en colonie. Ce livre a été publié en 1962 et pourtant on retrouve des préoccupations familiales et amicales d'aujourd'hui.
D'abord on voit bien à travers les prénoms des copains qu'ils sont de diverses origines comme dans la vraie vie. Et puis les enfants qui s'amusent en vacances c'est normal mais ce n'est pas toujours le cas pour les parents qui ont parfois du mal à se reposer.
Je trouve que Goscinny décrit parfaitement l'angoisse des parents qui culpabilisent d'abandonner leur enfant en les inscrivant en colonie alors que pour Nicolas c'est la fête.
Certes, c'est l'époque où on menaçait les enfants d'être privé de dessert mais toutes les chutes de ces histoires sont excellentes, comme des photographies d'un temps que l'on n'a pas envie d'oublier.

Challenge Riquiqui 2021
Challenge XXème siècle 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Edwige94
  17 juillet 2013
Un grand plaisir de lecture jeunesse pour mon premier « Petit Nicolas ». Enfant, j'étais passée à côté de ces petits bijoux que sont les aventures de Nicolas qui sous la plume de Goscinny et le crayon de Sempé transforment le quotidien d'un enfant en péripéties drôles et émouvantes. de la fraîcheur, du naturel, du bon sens et un brin d'effronterie sont les ingrédients de cet ouvrage de saison dans lequel les adultes retrouveront maints souvenirs, sans doute un peu désuet pour les jeunots d'aujourd'hui ! Une plongée dans un monde que les moins de vingt ans ne peuvent connaître et où on s'éclatait bien !
Commenter  J’apprécie          200
lolzgrave
  24 septembre 2018
Oui ce livre était bon.
J'ai aimé ce livre parce que ce livre est rempli d'humour. Il a aussi beaucoup de personnages attachants et drôles. Ce livre a beaucoup de surprises et sort de la vie extérieure.
Commenter  J’apprécie          190
JCLDLGR
  26 mars 2019
Dans le cycle du petit Nicolas, les vacances avec la classe devaient avoir leur place, et la transposition du petit monde des copains et des accompagnants au bord de la mer est particulièrement savoureuse. Les vacances en familles sont un peu plus convenues, même si le style demeure et si de nouveaux copains sont là pour jouer de nouveaux rôles ! On y retrouve une partie des âneries qu'on (moi en tout cas) a pu faire sur les plages et les relations d'énervement mais aussi de tendresse avec les parents. C'est un cran en dessous des deux autres, mais c'est toujours une lecture plaisir !
Commenter  J’apprécie          153

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Marti94Marti94   17 juin 2021
-Alors, Nicolas, mon grand... Qu'est-ce que tu en dis ? m'a demandé papa.
-Chouette ! j'ai crié, et je me suis mis à danser dans le salon. Parce que c'est vrai, il parait que c'est terrible, les colonies de vacances : on se fait des tas de copains, on fait des promenades, des jeux, on chante autour d'un gros feu, et j'étais tellement content que j'ai embrassé papa et maman.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   17 juin 2021
Malheureusement, il arrive parfois en Bretagne que le soleil aille faire un petit tour sur la Côte d'Azur. C'est pour cela que le patron de l'hôtel Beau-Rivage surveille avec inquiétude son baromètre, qui mesure la pression atmosphérique de ses pensionnaires...
Commenter  J’apprécie          00
Marti94Marti94   17 juin 2021
Les parents, quand ils reviennent de vacances, sont insupportables !
Commenter  J’apprécie          00
gillgill   02 novembre 2012
Une studieuse année scolaire s'est terminée. Nicolas a remporté le prix d'éloquence, qui récompense chez lui la quantité, sinon la qualité, et il a quitté ses condisciples qui ont nom : Alceste, Rufus, Eudes, Geoffroy, Maixent, Joachim, Clotaire et Agnan. Les livres et les cahiers sont rangés, et c'est aux vacances qu'il s'agit de penser maintenant.
Et chez Nicolas, le choix de l'endroit où l'on va passer ces vacances n'est pas un problème, car...
Tous les ans, c'est à dire le dernier et l'autre, parce qu'avant c'est trop vieux et je ne me rappelle pas, papa et maman se dispute beaucoup pour savoir où aller en vacances, et puis maman se met à pleurer et elle dit qu'elle va aller chez sa maman, et moi je pleure aussi parce que j'aime bien mémé, mais chez elle il n'y a pas de plage, et à la fin on va où veut maman et ce n'est pas chez mémé.
Hier, après le dîner, papa nous a regardés, l'air fâché et il a dit :
- Écoutez moi bien ! Cette année, je ne veux pas de discussions, c'est moi qui décide ! Nous irons dans le midi. J'ai l'adresse d'une villa à louer à Plage-les-Pins. Trois pièces, eau courante, électricité. Je ne veux rien savoir pour aller à l'hôtel et manger de la nourriture minable.
- Eh bien, mon chéri, a dit maman, ça me paraît une très bonne idée.
- Chic ! J'ai dit et je me suis mis à courir autour de la table parce que quand on est content, c'est dur de rester assis...
(extrait de "C'est papa qui décide")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sld09sld09   05 septembre 2017
Tous les ans, c'est-à-dire le dernier et l'autre, parce qu'avant c'était trop vieux et je ne me rappelle pas, Papa et Maman se disputent beaucoup pour savoir où aller en vacances, et puis Maman se met à pleurer et elle dit qu'elle va aller chez sa maman, et moi je pleure aussi parce que j'aime bien Mémé, mais chez elle il n'y a pas la plage, et à la fin on va où veut Maman et ce n'est pas chez Mémé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Videos de René Goscinny (110) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
283 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre

.. ..