AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755403947
172 pages
Éditeur : François-Xavier de Guibert (04/03/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Pendant des millénaires, les chefs politiques avaient la tâche simple, nous explique, avec un brin de provocation, Jean-Michel Oughourlian : quand ils voulaient mobiliser leur population, il leur suffisait de trouver un ennemi contre qui unir le groupe. Aujourd'hui, la recherche de boucs émissaires ne cesse de perdre de son efficacité. Les puissances rechignent de plus en plus à faire la guerre à l'âge nucléaire ; par ailleurs l'individualisme croissant, au sein des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde   29 septembre 2015
Comment éviter l'apocalypse étant donné le bouillonnement de violence qui n'a plus d'exutoire, et la montée des technologies dévastatrices? Nous sommes […] devant une pénurie de boucs émissaires qui apparemment se sont multipliés mais en réalité sont inopérants parce qu'ils n'ont plus les qualités des bons vieux boucs émissaires de jadis. Étant donné la faillite du politique, comment faire pour éviter l'apocalypse? Il n'y a plus peut-être qu'une seule solution ; celle dont Platon et d'autres philosophes avaient rêvé : un chef d'état ou un politicien qui soit un sage éclairé et qui engage son peuple sur la voie de la sagesse. Et que veut dire la sagesse dans le cas qui nous occupe? C'est la lutte contre soi-même. Or si on dit à quelqu'un vous devez lutter contre vous-même on a trouvé un ennemi parfaitement identifié, et donc à ce moment là en engageant les gens à lutter contre leurs passions, à lutter contre eux-mêmes et à se transformer individuellement, je pense qu'on peut canaliser les énergies, mais cela demande une grande sagesse à la tête de l'État, et cela demande une ascèse personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
art-bsurdeart-bsurde   10 juillet 2015
L'insurrection, la révolution et aujourd'hui le terrorisme, poussent sur un terreau pourri : la pauvreté, l'humiliation, le ressentiment, la frustration. Le terrorisme est une violence réciproque différée, c'est-à-dire une vengeance. Or l'étude des processus vindicatifs et des techniques vindicatoires nous apprennent que la violence ne peut pas effacer la vengeance, seul l'argent le peut : « le prix du sang ». C'est pourquoi je hasarde une hypothèse : la violence terroriste, qui est une vengeance terrible, ne peut être soluble que dans une seule substance : l'argent. Au lieu de dépenser des sommes astronomiques en armements, dépensons en routes, hôpitaux, écoles, habitations, entreprises, pour créer des emplois etc … Au lieu de financer la guerre, achetons la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Michel Oughourlian (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Oughourlian
"Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner" de Boris Cyrulnik, Pierre Bustany, Jean-Michel Oughourlian, Christophe André, Thierry Janssen et Patrice van Eersel lu par Bernard Gabay etAntoine David-Calvet. Parution numérique le 24 février 2021.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/votre-cerveau-na-pas-fini-de-vous-etonner
autres livres classés : politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox