AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749947068
224 pages
Michel Lafon (10/02/2022)
3.89/5   14 notes
Résumé :
Ce dimanche de la fin du mois de juin, Sergio et Giovanna ont invité deux couples d'amis à déjeuner dans leur appartement du quartier Testaccio à Rome. Ils s'occupent des derniers préparatifs quand une inconnue sonne à leur porte. Elle leur explique que, bien longtemps auparavant, elle a vécu dans cet appartement et qu'elle voudrait le revoir une dernière fois. Le regard un peu perdu, elle donne l'impression de chercher quelqu'un.
Elle se nomme Elsa Corti et ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fantine
  12 mai 2022

L'action de ce court roman (231 pages) se partage entre Istanbul et l'Italie. Mais, il est surtout centré autour d'un secret de famille ayant menée deux soeurs - pourtant inséparables - vers une brouille irréversible.
Dès le départ, on remarquera deux parties bien distinctes : un sous forme de lettres adressées à la soeur - Adèle - restée en Italie, mais, demeurées sans réponses de la part de cette dernière, et, dans laquelle Elsa raconte sa nouvelle vie ainsi que son état d'esprit à partir de son arrivée en Turquie. L'autre partie est plutôt un récit dans lequel se dévoile petit à petit les tragiques événements ayant menées les deux soeurs à la dispute. Mystère que l'on comprend assez vite d'ailleurs.
Bien que la vie les aient séparés à jamais, on sent au fil des phrases, des mots qu'elles souffrent en silence tout e s'aimant toujours. Souffrances causées par leur séparation et leur éloignement respectifs, mais, surtout à cause des non dits jamais exprimés par chacune d'entre elles.
L'alternance entre correspondances et récits permet de mieux comprendre, et situer les circonstances menant à cette brouille. On se laisse vite happer par ces faits tragiques survenues entre ces deux femmes, que le décès de l'une d'entre elles séparera à jamais, faisant fi sur tout espoir de réconciliation.
Il s'agit d'une histoire émouvante sur la fragilité des liens unissant plusieurs êtres entre eux - fratries, amis - que se soient au points de l'amitié et / ou de l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
hendrickxvirginie
  10 mars 2022
 Crois-le ou non, à l'époque, quitter l'Italie ne fut pas du tout un renoncement pour moi. Ce fut un choix de vie, qui m'a permis de renaître. J'espère que, pour toi, rester fut tout aussi essentiel. Grâce à cette décision, j'ai de nouveau aimé, trahi, ri aux éclats, souffert aussi. Et toi ? Comment as-tu vécu pendant toutes ces années ? Pas un jour ne s'est écoulé sans que je me le demande. "
De retour en Italie après cinquante années passées à Istanbul, Elsa Corti espère enfin retrouver sa chère soeur, Adele. Mais quand elle sonne à la porte de l'appartement qu'elles ont occupé toutes les deux à Rome, c'est le nouveau propriétaire qui vient lui ouvrir...
Elsa et Adele réussiront-elles à se parler de nouveau ? Quel secret les a séparées pendant si longtemps ?
De la ville éternelle sentant bon les parfums gourmands au croissant d'or où souffle l'air frais du Bosphore, Comme un souffle est un roman qui vous transporte d'une plume légère, addictive et magnifiquement maîtrisée. de Rome à Istanbul, Elsa et Adèle, deux soeurs opposées l'une à l'autre, se racontent, se remémore. Entre nostalgie et tristesse, nos deux personnages remontent le temps. Des lettres finement écrites jamais ouvertes contant une vie trépidante non loin de Taksim, Elsa dévoile son amour de la vie, son amour envers sa soeur et sa douleur. Dans l'appartement de leur enfance, Adèle accuse le coup. Au creux d'un fauteuil, elle raconte comment Elsa et elle ont fini par rompre leur promesse. Comment un secret les a séparées pendant cinquante ans. Avec une finesse absolue, Ferzan Ozpetek nous raconte ses soeurs. Touché en plein coeur, ce roman est purement et simplement magnifique. Les autres personnages sont eux aussi finement portés par un vécu profond. J'ai tellement aimé retrouver la Turquie, sa vivacité, ses saveurs et sa beauté. Ferzan Ozpetek décrit tellement bien les lieux et l'effervescence qui s'en dégage. Sous un profond secret, Elsa et Adèle vous livrent une merveilleuse histoire avec une émotion qui ne vous quitte pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jardinlitteraire
  22 mars 2022
J'ai tout de suite été attirée par cette très jolie couverture, mais après avoir lu le résumé j'étais convaincue que ce roman me plairait. Je ne me suis pas trompée, j'ai passé un très bon moment.
Adèle et Elsa sont soeurs. Si dans leur jeunesse, elles étaient inséparables un évènement a fait tout basculer. Elles ne se sont pas parlées depuis plus de 50 ans. L'heure est venue de faire la paix même si c'est devant des étrangers, témoins involontaires de leur histoire.
C'est un roman très court et rythmé que j'ai lu en 2 jours à peine. J'ai beaucoup aimé l'alternance de narration, le présent raconté d'un point de vue omniscient, le passé à travers la correspondance restée sans réponse d'un'Elsa à Adèle. Si le passé m'a parfois paru traîner un peu longueur, il apporte néanmoins des indices pour répondre à nos questions. Pourquoi les deux soeurs se sont elles brouillées ? Nous découvrons la fuite d'Elsa en Turquie, sa nouvelle vie, ses états d'âme vis à vis du silence de sa soeur et sa reconstruction mais aussi une nouvelle culture assez dépaysante. Mais comme je vous le disais, ce n'est clairement pas la partie du roman que j'ai préféré. À mes yeux, la scène qui se joue sous nos yeux en Italie est hautement plus intéressante. Nous voyons évoluer un groupe d'amis complètement étranger à cette histoire et qui s'y retrouvent mêler par hasard. Un des couples a en effet acheté l'appartement d'Adele et c'est là qu'Elsa pense la trouver. Si je pensais le rôle de ce groupe d'amis secondaire, il n'en est rien, ils contribuent à la beauté de ce roman grâce à leurs interactions et leurs relations qui se nouent et se dénouent.
Ce roman est définitivement un roman d'ambiance. L'atmosphère qui se dégage transpire l'Italie que ce soit au niveau de la gastronomie, que de l'hospitalité ou de la douceur de vivre. L'immersion est totale grâce à la plume très visuelle et vivante de l'auteur. C'est bien simple, j'avais l'impression d'y être ou plutôt d'assister à une pièce de théâtre. Mais l'auteur étant à la base scénariste, cela n'a rien d'étonnant. L'intrigue est fluide, coule de source comme les émotions qui nous prennent par surprise.
Si le secret qui a séparé les 2 soeurs n'est pas très original et facilement imaginable, ce roman n'en est pas moins étonnant. L'auteur laisse beaucoup de choses en suspens avec une fin relativement ouverte et nous comprenons que nous avons partager un moment avec ces amis, un morceau de vie le temps d'une journée qui changera peut être leur existence ou pas… Chacun peut imaginer ce qu'il veut. Pourtant peu adepte des fins ouvertes, je l'ai néanmoins trouvé parfaite pour ce roman si particulier.
Bref une très belle découverte. le seul petit reproche que je lui ferai c'est que j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver dans les personnages du groupe d'amis.
Un roman aussi envoûtant qu'émouvant.

Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivrelivre
  12 mai 2022
Alors qu'elle se trouve à la table de jeunes inconnus qui habitent l'appartement qu'elle a occupé jadis, Elsa rend son dernier souffle.
Brusquement, silencieusement.
Quelques minutes trop tard, Adele arrive.
Vingt ans que les deux soeurs ne se sont pas vues. Et c'est aux nouveaux propriétaires de son ancien appartement et à leurs amis réunis, que la vieille dame dévoile leur histoire, leur secret, leur si longue séparation
Pour nous les raconter, les chapitres alternent la voix d'Adele et celle d'Elsa par l'entremise de lettres qu'elle a envoyées sans être jamais lues.
S'imbriquent aussi les réactions et attitudes des jeunes gens, amis et couples, et leurs secrets à eux.
Tout du long, l'auteur turco-italien joue sur les dualités et actes manqués : silence et parole, passé et présent, écriture et oralité, Turquie et Italie, apparences et faux-semblants, amour et amitié, vie et mort
L'écriture est douce, immersive, sensorielle. Elle nous transporte à Istanbul, nous fait découvrir son architecture, ses traditions. Côté italien, nous partageons les saveurs du repas de Sergio et Giovanna.
Ce faisant, il aborde la question des choix de vie, surtout pour les femmes, du poids des secrets et des transmissions familiales
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladybooksss
  25 septembre 2022
Elsa et Adèle ne sont pas soeurs jumelles et pourtant… Élevées par une mère malade et par un père qui préférait s'éloigner autant que possible du domicile conjugal, les deux soeurs sont inséparables. Très tôt, elles font bloc face à leur mère migraineuse. Pas besoin d'amies, les deux soeurs se suffisent. Et cette union fusionnelle va se prolonger jusque à l'âge adulte et leurs premiers émois.
Elsa est de retour à Rome, après 50 ans d'absence. Venue retrouver sa soeur, elle se rend à l'appartement de cette dernière. Mais ce n'est pas Adèle qui lui ouvre mais les deux nouveaux propriétaires, Sergio et Giovanna. Très intrigués par cette visite surprise, ils proposent à Elsa d'entrer. Cette dernière prend place à leur table et leur annonce qu'elle n'a plus revu sa soeur depuis 50 ans.
Commence alors le récit d'une Elsa désespérée, qui a fui l'Italie pour la Turquie. Pour quelle raison, nous ne le savons pas encore et devrons patienter. Et c'est Adèle qui va nous en dévoiler plus. Grâce au récit d'Adèle et aux lettres d'Elsa, nous remontons le fil du temps.
Ce roman assez court se lit très vite. J'ai tout de suite aimé cette atmosphère pesante avec son mot de non-dits. On se rend vite compte que les deux soeurs cachent bien des choses. J'ai aimé cette dualité entre les deux, la relation aussi passionnelle que toxique qui les unissait.
Je conseille?
J'ai beaucoup aimé ce roman complexe, mystérieux et intriguant. Même si j'ai vite compris quelle avait été la raison de l'éloignement des deux soeurs, je me suis laissée surprendre par un dénouement plus qu'intriguant. D'autant plus que le récit sororal fait écho au présent et aux nouveaux propriétaires. L'histoire semble se répéter…
Lien : https://ladybookss.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Video de Ferzan Ozpetek (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ferzan Ozpetek
Vidéo de Ferzan Ozpetek
autres livres classés : turquieVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Ferzan Ozpetek (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
551 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre