AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072543754
Éditeur : Joëlle Losfeld (10/04/2015)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Richard, jeune étudiant de dix-sept ans, est radié de l'université de Cambridge pour des raisons difficiles à avouer. C'est donc dans la demeure familiale qu'il décide de passer les fêtes de Noël, même s'il est loin d'être accueilli comme le fils prodigue. Sa mère et sa sœur n'ont qu'une seule envie, le voir disparaître. Une ambiance malsaine règne dans la maison, accentuée par le mystère qui entoure la mort du père survenue quelques mois auparavant. A cette atmosph... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
zabeth55
  04 mai 2018
Richard, un jeune étudiant rentre chez lui où il n'est pas le bienvenu.
Il ne connait pas les circonstances exactes de la mort de son père, sa mère et sa soeur entretiennent un étrange silence autour des évènements qui les concernent.
L'ambiance de ce livre est sombre et glauque à souhait.
Les paysages d'abord, pluie, boue…..
Les personnages, hypocrites, médisants, étroits d'esprit….
Et un style très anglais plein de détails, de dialogues interminables dans une intrigue qui progresse très lentement.
Pas d'évolution 200 ans après les écrits de Jane Ausren !
J'ai tenu 100 pages……. et abandonné.
Commenter  J’apprécie          160
NathalC
  22 février 2016
La quatrième de couverture m'a attiré : l'accroche du livre me paraissait intéressante... Je m'attendais à une histoire actuelle...
La couverture même m'a semblé sympa : très années 50-60.
Le titre était prometteur...
Dès les premières pas, j'ai été perturbé... D'abord par l'époque où se déroule l'histoire, fin 19eme siècle...
On imagine un paysage d'Angleterre sous le brouillard, la pluie, sombre... Très Jane Austen, mais en plus triste et morbide...
Tout le long du livre, je me suis demandé si je n'allais pas abandonner cette lecture, mais j'ai persisté... A tort ou à raison, je suis arrivée au bout du livre. Je ne regrette pas. Ce livre n'est pas comme les autres... Il est parfois difficile de se repérer dans cette histoire, dans ce village, dans ces personnages aux relations très complexes, basés sur des non-dits et des mensonges... Mais au final, on comprend tout !
Perso, je n'aurai pas choisi ce titre, je ne trouve pas qu'il corresponde à l'histoire, mais ceci n'est qu'un avis personnel...
Au final, mon avis est donc mitigé, mais pourquoi pas !!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Rhodopsine
  02 février 2018
Un roman faussement victorien, faussement policier, mais vraiment réussi.
Richard, radié de Cambridge pour des raisons inavouées (et découvertes bien sûr, quoique bien protégées), retourne chez sa mère et sa soeur, quasi ruinées après la mort du père. Mais d'ailleurs, de quoi est-il mort? Et que fait la belle Euphemia chez cette vieille voisine? et qui est ce beau Davenant Burgoyne, convoité par les jeunes filles du voisinage?
La galerie de portraits est un régal, les manigances des uns et les secrets des autres sont digne d'un Machiavel, et c'est un vrai plaisir de lecture!
Je ne saurais tarder à lire le Quinconce !
Commenter  J’apprécie          30
lilicrapota
  18 février 2019
J'ai peiné sur celui-ci, parce que le style est assez daté, avec une lenteur inhérente à tout, descriptions comme actions, dû en grande partie à l'emploi du passé composé plutôt que du duo imparfait/passé simple plus commun mais plus incisif. L'intrigue est travaillée (au départ, Richard revient chez lui après avoir été radié de la fac. Mais il vient de perdre son père, -qu'il n'aimait pas- et retrouve sa mère et sa soeur désargentées. Il y a dans le village des rumeurs, des complots, des lettres anonymes et des histoires de mariage arrangé...) Ca se passe en 1864 et les personnages sont décrits en surface ; l'étiquette est de mise dans ces milieux un peu "de la haute". Je suis allée au bout pour connaître le fin mot de l'histoire mais il se révèle qu'en vrai, on le sait sans le savoir.Le roman est en fait le journal intime de Richard et on ne voit les choses que de son point de vue, ce qui réduit quelque peu la lecture.
Commenter  J’apprécie          10
celine85
  09 octobre 2015
Je suis partagée sur ce roman, suspense et rebondissements sont présents. Atmosphère sombre, malsaine à certain moment, j'ai trouvé le style un peu trop lourd. Je pense lire d'autres livres de l'auteur pour voir si c'est le livre ou l'auteur avec lequel je n'accroche pas trop.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
NathalCNathalC   19 février 2016
Puis Euphemia dit :"Les gens sont plus intéressants que les livres, Richard. Et quand vous en avez assez d'eux, vous ne pouvez pas les reposer sur une étagère."
J'ai dit : "Je ne trouve jamais les gens inintéressants. Au contraire je les trouve si fascinants et si hauts en couleur qu'après de petites portions je dois m'éloigner, les mâcher tranquillement, et en analyser le goût."
Commenter  J’apprécie          140
NathalCNathalC   18 février 2016
J'ai vu s'étendre devant moi une infinité de soirées toutes aussi mornes. Prisonnier d'une vieille maison poussiéreuse avec une vieille femme amère et une jeune fille irritable, et pour seuls compagnons les livres que j'avais apportés et dont, par ailleurs, la plupart se trouvaient encore dans ma malle.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : angleterreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
670 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre