AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Oniria, tome 1 : Le Royaume des rêves (92)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
orbe
  19 novembre 2014
Elliott a peur de s'endormir depuis que sa mère est morte dans son sommeil sans que l'on trouve une explication. Depuis, il vit avec sa belle-mère, ses deux demi-soeurs qui sont jumelles et surtout sa grand-mère qui l'entoure de son affection.

Mais lorsque son père bascule à son tour dans un sommeil inquiétant, le jeune garçon décide de tout tenter pour le sauver.

Mamilou lui révèle alors qu'il existe un autre monde, Oniria, et qu'il pourrait bien être à l'origine de la maladie de son père et peut-être même de la disparition de sa mère.

Voici Elliot en quête de l'homme de sable. Il découvre un univers beau, étonnant, mais aussi dangereux ! Pourra-t-il mener sa mission à bien et sauver son père ?

Un livre qui m'a rapidement évoqué l'univers du magicien d'OZ. On y retrouve un humain plongé dans un univers dont il ne connait pas les règles et qui est à la fois enchanteur et terrible.

Les personnages qui entourent le héros sont eux aussi importants avec Farjo, capable de se métamorphoser en de nombreux animaux et l'intrépide Katsia, qui rêve d'explorations nouvelles.

Un roman d'aventure avec une couverture qui propose une présentation en 3D des héros qui ne peut qu'attirer les lecteurs et faire un joli cadeau pour les fêtes. L'histoire évoque l'ambiance des films Disney.
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Ichirin-No-Hana
  05 avril 2017
Oniria est le nom donné au monde des rêves. Univers onirique où nous voyageons et nous créons des personnages et des lieux sans en avoir conscience. Notre imagination se déplace à Oniria tandis que nous dormons tranquillement dans notre lit. Cependant, un nombre très limité de personnes arrive, grâce à un sablier, à garder totalement le contrôle d'eux-mêmes : avoir conscience d'être à Oniria, garder en mémoire les événements vécus là-bas et comprendre tous les pouvoirs qu'ils possèdent dans cet univers. On les appelle les Créateurs.

Eliott, jeune collégien de douze ans vit avec sa grincheuse belle-mère, ses deux petites soeurs et sa grand-mère, Mamilou, qu'il aime par-dessus tout. Tous les samedis, la famille se rend à l'hôpital pour rendre visite au père des enfants plongé dans un coma inexplicable et sujet à des délires très violents. Mamilou cache de nombreux secrets et partagera une partie de son histoire avec son petit-fils qui par la même occasion découvrira l'existence d'Oniria. Son père serait en fait prisonnier du monde des rêves et c'est à Eliott, en héritant du sablier de Mamilou, de trouver une solution et de découvrir ses nouveaux pouvoirs de créateurs. Première étape ? Rencontrer le marchand de sable.

Oniria est un univers très complet où cohabitent les rêves et les cauchemars. Les Oniriens sont des êtres créés chaque nuit par les rêveurs. Bien que le roman soit destiné aux plus jeunes, l'auteure a su nous proposer un univers très complet et complexe par certains aspects. L'univers répond à une logique et à des règles strictes que nous découvrons par petite touche au fil des chapitres.

Eliott est un jeune adolescent de seulement douze ans auquel je me suis très vite attachée. Plutôt lambda, il est très facile de s'identifier à lui. Il reste très mature pour son âge et ses réactions restent crédibles. Eliott rencontrera d'autres personnages lors de son exploration d'Oniria. Haut en couleur, ses personnages secondaires ne laissent pas indifférents et apportent une petite touche d'humour très agréable.

Bien que le roman s'adresse à un très jeune public (enfants ou jeunes adolescents), il n'en reste pas moins très agréable à lire pour peu que l''on ait gardé son âme d'enfants. Loin d'être simpliste, ce premier tome nous ouvre sur un monde à la mythologie très complète et passionnante. Je me suis complètement laissée porter par ce premier tome et c'est donc avec plaisir que je continuerai ma visite d'Oniria.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Ewylyn
  25 octobre 2014
Le genre de romans que j'aime, et celui-ci est allé au-dessus de mes attentes, c'est une très belle découverte, un voyage prenant dans un monde extraordinaire. Il contient d'excellents ingrédients et a su être un super tome d'introduction, les explications et l'action se mêlent pour donner un bon résultat. Je remercie les éditions Hachette pour ce nouveau partenariat, j'en ressors plus qu'enthousiaste et j'espère lire prochainement le deuxième opus.

L'histoire a su me captiver d'entrée de jeu, le personnage d'Eliott est très attachant et l'on compatit très vite à ses problèmes. Lorsqu'il découvre Oniria, on se sent tout aussi excité, la magie est omniprésente, on se promène en plein onirisme, l'imagination règne en maître... Et soudain, l'image idyllique s'effrite, j'ai apprécié que l'auteure aille au-delà du clivage cauchemars/rêves, on se retrouve dans une histoire loin d'être manichéenne. Il y a du mystère, de l'action, des rebondissements, des révélations, des questions et surtout, j'aime la manière dont l'intrigue est menée. Un beau coup de coeur pour cette histoire sympathique et originale.

Il faut avouer que l'univers est pour beaucoup dans mon enthousiasme. Les thèmes exploités sont nombreux et ils sont tous intéressants, les rêves, les cauchemars, l'adolescence, l'imagination, je me sens retomber en enfance. Ensuite, les notions employées par l'auteure sont simples et très bien expliquées, pas de longues digressions, elle nous dit le strict nécessaire et sait nous mener vers de fausses pistes et des interrogations. J'ai adoré le rôle des Mages, des Créateurs, les règles d'Oniria, la recherche du Marchand de Sable, les Chaméléons, c'est fascinant du début à la fin.

La plume de l'auteure est une vraie merveille. Quand on s'attaque à ce genre, au thème de l'onirisme, il faut avoir un super style afin de mettre le lecteur sur la bonne voie, tout en ne lui mâchant pas le travail. J'aime bien qu'on laisse une part de flou, histoire de s'imaginer encore bien d'autres surprises ! Les descriptions sont réussies, j'ai aussitôt su donner forme aux lieux – splendides, au passage –, aux émotions, aux protagonistes. C'est fluide et très agréable à lire, à tel point que je l'ai dévoré en quelques jours. Les dialogues sont bien menés, naturels et ils apportent toujours un plus à la narration. L'action est bien contée également, les retournements ainsi que les révélations sont bien amenés. B. F. Parry est une auteure française qui entre dans ma liste des auteurs à suivre pour la qualité de leur plume et leur fantaisie incroyable, on se tourne vers L Histoire sans fin, vers les classiques de la littérature jeunesse qui me font rêver. Un vrai bonheur.

Les personnages sont fantastiques, qu'ils soient au premier ou au second plan, ils ont tous su attirer mon attention. Eliott est adorable, rêveur et courageux, il fait un bon héros prêt à tout pour sauver son père, sans pour autant abandonner sa lucidité. J'ai bien aimé le fait qu'il ne se laisse pas embobiner par certains oniriens, sa relation avec sa grand-mère est très touchante. Cette dernière, Mamilou, est bienveillante et sympathique, forte, elle est un mentor efficace. La famille n'est pas en reste, il y a une grande part de mystère derrière les parents d'Eliott, la mort de sa mère ou le sommeil profond de son père, mais je n'arrive pas encore à voir ce que l'auteur va nous préparer à leurs sujets. J'ai adoré les oniriens, ils sont formidables, la reine est effrayante, sa fille est plus douce, Katsia est géniale – une fille téméraire et assez drôle, Farjo m'a souvent fait mourir de rire et Jov' est inattendu, l'auteure m'a bien eue. Sherpak n'est pas très présent, mais il me plaît bien, j'ai hâte de lire le prochain tome, je suis convaincue de le revoir. Les personnages sont bien travaillés, ils sont surprenants, détestables (Christine) ou admirables ; ils ont une histoire, des défauts et des qualités, j'ai hâte de voir ce que l'auteure nous a préparé !

En conclusion : gros coup de coeur ! le résumé m'avait déjà fortement frappée, mais la magnifique couverture en 3D ainsi que les illustrations au centre ont achevé de me convaincre. C'est un récit pour moi, la fanatique de rêves et d'imagination. Je ne suis pas déçue, c'est un très bon roman, il introduit un univers totalement magique, des personnages fabuleux le tout accompagné d'une intrigue rythmée, riche dans son univers et fascinante dans sa rédaction. Une fois terminée, je reste conquise et émerveillée, c'est un grand roman, très bien écrit et sympathique, drôle et touchant, plein de rêve et loin d'être manichéen dans sa vision du monde. Je le recommande vivement et je remercie les éditions Hachette pour cette belle découverte.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lire-une-passion
  28 octobre 2014
Avant de recevoir le mail très enjoué de l'attachée de presse de Hachette, il est vrai que je ne m'étais pas forcément arrêtée sur ce livre. Et pourtant, avec son mail, elle m'a plus que convaincue de tenter l'aventure. le gros coup de coeur de l'équipe m'a donné envie de savoir pourquoi ils avaient tous tant aimé ce roman. Et maintenant, je le sais : à travers les mots de l'auteure, nous voyageons à travers nos rêves qui peuvent devenir réalité. J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Même si ce n'est pas un coup de coeur, ça s'en rapproche très fort. J'ai été embarquée dans cet univers atypique du début à la fin et je suis pressée de pouvoir lire la suite !

Eliott est un garçon de douze ans et qui en apparence est comme tous les autres enfants de son âge. Cependant, depuis maintenant 6 mois, son père est dans le coma et même les médecins ne trouvent aucune explication à son état qui s'aggrave de jour en jour. le jour où sa grand-mère lui confie un sablier magique lui permettant de prendre vie dans ses rêves, dans un monde appelé Oniria, sa vie va irrémédiablement changer. Collégien ordinaire le jour, puissant Créateur la nuit (pour reprendre les mots du résumé), Eliott verra que pour sauver son père, il devra faire beaucoup de sacrifices dont il ne sortira pas indemne à la fin.

Dès ce premier tome, nous en apprenons beaucoup, même si cela vient au fur et à mesure. Au lieu de nous abrutir d'une tonne d'informations, l'auteure a pris la décision de le faire petit à petit, ce qui rend cette lecture addictive. Car oui, plus on avance, plus on découvre, plus on veut en savoir plus. Eliott est un garçon, certes de 12 ans, mais qui fait montre d'une grande maturité et d'une grande intelligence pour son âge. Loin des stéréotypes que l'on croise souvent, il n'en est que plus réel et attachant.

Il a une force de caractère assez impressionnante. Il m'a beaucoup surprise de part ses réactions d'adulte mais aussi de ses réflexions très réfléchies. Plus on avance dans le récit, plus Eliott se trouve fatigué et a du mal à conjuguer entre sa vie de collégien et sa vie de Créateur. (Mais qu'est-ce qu'un Créateur ? Eh bien lisez le livre et vous le saurez, hihi. Un peu de suspense, voyons!). Il en vrai qu'en lisant le résumé, je ne m'attendais pas à ce que la vie réelle ait une aussi grande place dans le roman, mais plutôt qu'elle soit en seconde position dans les aventures. Or, l'auteure a décidé de garder une grande part de réel au roman, ce qui rend la lecture logique.

Il vit dans une famille qu'il a du mal à supporter ; sa belle-mère est invivable, acariâtre, sans coeur envers lui et n'hésite pas à prendre des décisions qui le feront souffrir. Ses deux soeurs, qui sont jumelles, sont de vraies bout-en-train, qui peuvent être adorables comme de vraies pestes. La seule personne qui compte vraiment pour lui (mis à part son père) est sa grand-mère, Louise, ou Mamilou, qui apaise son coeur quand tout vole en éclat dans sa famille. J'ai beaucoup apprécié ce personnage, qui arrive avec un seul mot à calmer son petit-fils. Elle cache aussi un lourd secret, qu'elle finira par partager avec lui, le fameux sablier magique.

Je crois que tout le long de ma lecture, j'ai rêvé être à sa place. Imaginer des choses dans son esprits qui se forment en vrai devant ses yeux doit être vraiment magique et phénoménal. Bien sûr, Eliott n'est pas au bout de ses surprises et vivra des rebondissements pas toujours positifs. Mais l'auteure a su créer un univers qui m'a complètement embarquée et fait retomber en enfance. J'ai été vraiment surprise par la qualité de sa plume et son imagination débordante. Pour moi, c'est une SAGA qui mérite qu'on y jette un oeil. Un premier tome qui se dévore en un jour (pour ma part) avec des révélations inattendues pour certaines et des tonnes de questions sur un monde de rêves que l'on aimerait voir réel.

Lors de son voyage de nuit, Eliott fera la RENCONTRE de plusieurs personnages, je les ai tous aimés, sauf peut-être une personnes dont je n'ai pas du tout confiance... Mais j'en retiens un qui m'a particulièrement amusée : Farjo. Là je vais faire une comparaison qui est un gros, gros compliment. Lorsque vous croisez Farjo, vous avez une part de Retzel (mais si, vous savez, le petit démon dans « le Cycle d'Alamänder » d'Alexis Flamand. Vous savez, l'une de mes sagas chouchous, l'un de mes personnages préférés de toutes mes lectures. Vous remettez, là, c'est bon?). Eh bien voilà, Farjo a le même caractère, il est attachant, drôle, débile à des moments (débile dans le sens toujours positif, hein!). Bref, avoir un peu de Retzel dans un roman, me fait toujours beaucoup de bien, alors je remercie l'auteure d'avoir inventé ce personnage haut en couleur !

Bien sûr, il y a encore plein de personnages attachants, mais je vous les laisserai découvrir par vous-même (parce que bien sûr, faut acheter ce livre, hein.). La plume de l'auteure est magique, tout comme l'univers qu'elle a crée. Elle est poétique tout en étant simple. Elle ne cherche pas compliqué, et c'est ce que j'ai le plus apprécié. En plein milieu de ma lecture, j'ai fait une recherche de l'auteure, et je suis tombée sur une interview qu'elle a fait, ou elle explique d'où lui est venue l'envie d'écrire et surtout ce thème. D'habitude je ne le fais pas, mais allez la voir, je suis sûre qu'elle vous donnera encore plus envie de que moi de lire son livre ! (https://www.youtube.com/watch?v=wTvsh8jRmJQ),

En résumé, un premier tome qui m'a totalement embarquée dans son univers, avec des personnages tantôt insupportables, tantôt adorables et touchants. Eliott est un garçon de douze ans, avec une grande force de caractère et une intelligence énorme. Parfois, j'avais l'impression de suivre un jeune de 17 ans, tant ses réflexions sont réfléchies et qu'il ne fait pas n'importe quoi. L'univers d'Oniria fait vraiment rêver, les lieux décrits son sublimes. Qui ne rêverait pas d'atterrir dans un lieu qu'on a imaginé dans un rêve, hein ? Un début de SAGA très prometteur !

* Je remercie Mateïa et Hachette pour cette superbe découverte ! *

Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Emeraldas
  01 août 2015
Oniria, j'en avais entendu parler et j'ai finis par craquer lors d'une de mes commande à France loisirs. La couverture possède un relief 3D, c'est juste magnifique. Et au centre du livre des illustration en couleur de certains endroits de ce monde étonnant. Voilà déjà qui donne envie de lire cette oeuvre jeunesse qui nous fait découvrir le monde des rêves. Ne vous êtes vous jamais demandé d'ou venaient vos cauchemars ? Eh bien voici une réponse très bien trouvée et pleine de réalisme. Ce n'est pas tiré par les cheveux, on pourrait presque y croire ! j'ai beaucoup aimé cela. Mais venons en au scénario.

Notre jeune héros Eliott, n'a vraiment pas de chance. Il vit avec sa belle mère qui ne l'aime guère et ses deux demies soeurs. Son père est dans le coma sans que personne ne parvienne à comprendre ce qu'il se passe. Heureusement il y a sa grand mère qui habite avec lui. Un vrai amour qui s'est chargée depuis qu'Eliott est enfant, de le rassurer lorsqu'il fait un cauchemar, de lui apprendre à les dompter,... bref on sent tout de suite que cette femme aura un grand rôle à jouer. C'est là que l'on apprend que si le père de notre jeune garçon est dans le coma c'est peut être à cause d'Oniria. Eliott est aussi abasourdi que le lecteur lorsque sa grand mère le lui annonce. Pour lui Oniria n'est qu'une histoire pour les enfants ! Viennent alors les révélations.. et pour Eliott c'est le moment d'aller dans ce monde où prennent vie nos rêves comme nos plus puissants cauchemars. Là bas il devrait pouvoir aider son père.

Au début c'est un peu compliqué surtout quand Eliott débarque à Oniria. On s'y perd vite mais c'est très bien car on avance au rythme du héros. Lui aussi est paumé, on s'immerge donc parfaitement dans l'histoire. de plus malgré quelques défauts il est vraiment attachant. N'importe qui, fille comme garçon peut se retrouver en lui. Et comme c'est une grande aventure qui commence, nous aussi, sommes ravis d'y participer à notre façon. On va en découvrir des choses sur les rêves, le fonctionnement de ce monde merveilleux mais complètement déjanté,... du coup les pages se tournent à une vitesse incroyable. On ne voit pas les chapitres passer, tout s'enchaîne. Je suis arrivée à la fin du livre sans m'en rendre compte !

L'écriture est un plaisir pour les yeux et la lecture. L'auteur nous embarque sans mal, c'est simple à comprendre pour tous et empli d'émotions. de valeurs également. Ce qui ajoute encore au plaisir pris à lire cette oeuvre. Je me suis bien amusée et j'ai trouvé les explications fascinantes. Les enfants comme les plus grands seront ravis je pense, de tenter l'aventure avec Eliott. Il ne me reste plus qu'à acheter la suite ! Eh oui car le suspens est présent aussi et la fin m'a laissée avec une profonde envie de connaître le second tome ! Il reste tant à découvrir, dont mon personnage favori...
Lien : http://refuge-litteraire.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
harmo20
  05 décembre 2014
J'étais curieuse de découvrir ce roman, son résumé m'avait intrigué et avoir un mail comme quoi c'était un coup de coeur pour l'équipe Hachette m'a encore plus motivé. Pour moi, ce n'est pas un coup de coeur mais en tout cas, une très bonne lecture !

Elliot est âgé de douze ans. Il vit avec sa belle-mère, son père et ses deux demi-soeurs. Sauf, que ça fait six mois que son père est dans le coma sans que les docteurs ne savent pourquoi, ils n'arrivent pas à l'en faire sortir, et en plus, ils viennent d'apprendre qu'il n'en a plus pour longtemps…
Un espoir de sauver son père va arriver quand Mamilou va lui donner un sablier, à partir de là, Elliot va apprendre l'existence d'Oniria, où il va passer le plus clair de son temps quand il dort.

J'ai aimé découvrir Oniria en lisant, c'est pour ça, que je ne vous expliquerai pas le concept, je veux donner envie sans donner trop d'informations concernant cet univers très merveilleux, d'ailleurs, c'est pour cela que ma chronique risque d'être dur à écrire. Mais je vais essayer de donner mon avis le plus simple et efficace.

Elliot a perdu sa maman quand il était petit, sa belle-mère est sans coeur pour lui, elle ne le supporte pas et d'ailleurs, c'est réciproque. Heureusement que Mamilou est présente pour lui, d'ailleurs c'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Il est très touché par ce qui arrive à son père, ça se ressent dans ses cours, son humeur. On découvre Oniria en même temps que lui, c'est juste magnifique de s'imaginer les scènes sous les yeux d'Elliot. Oniria est un monde qui fait rêver, d'ailleurs, c'est le Royaume des Rêves !

Je me suis de suite attaché à Elliot, on en apprend beaucoup sur Oniria pendant la lecture, évidemment, on a encore beaucoup de questions. Mais, l'auteure nous donne des informations, des révélations tout au long de la lecture, ce qui fait qu'on a un bon rythme de lecture. le style de B.F. Parry est simple et fluide, c'est un Jeunesse donc il se très bien et vite. L'intrigue est prenante, franchement, je me pose encore des questions et je me langui de découvrir le tome deux pour découvrir la suite, j'espère qu'elle ne sera pas longue à arriver…

Oniria est vraiment magique, quand Elliot était sur Terre, je me languissais d'une chose, c'était de retourner à Oniria pour en apprendre plus sur ce monde assez complexe. C'est un roman rempli de mystères qu'on veut résoudre en lisant le roman pour avoir les informations au fil des pages.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec Elliot, d'ailleurs, je me langui de le retrouver lui et Oniria. Elliot va encore vivre de bonnes aventures et surtout, je sens bien des révélations arriver au prochain tome. Ce premier tome pose bien les bases de l'univers, plus qu'à attendre pour avoir la suite. Je recommande fortement ce livre !
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Joe391211
  25 novembre 2014
Ce livre est magnifique aussi bien du point de vue de l'objet que du texte en lui-même;

Tout d'abord, j'ai découvert un univers plein de magie, de féerie et cela j'adore. Ce style d'atmosphère me plaît énormément et ici je me suis laissée porter par l'imagination de l'auteur avec un immense plaisir. le monde d'Oniria est tout simplement grandiose avec ces personnages tous plus singuliers les uns que les autres et ces décors incroyables. le Royaume des Rêves, que rêver de mieux ?

Ensuite, j'ai bien aimé les héros de l'histoire notamment Eliott car il évolue bien je trouve. Au début, on découvre un petit garçon de douze ans comme les autres qui ne sait pas bien comment faire face aux difficiles épreuves que la vie lui fait vivre. Après, au fil des pages, cet enfant va prendre de l'assurance et va se révéler très courageux. J'ai aussi apprécié Farjo pour son humour et Katsia, même si j'attends d'en découvrir plus à son sujet car elle me semble bien mystérieuse.

Enfin, L'écriture de l'auteur est vraiment bien et m'a permis de rentrer directement dans cette belle histoire. il n'y a pas de répétitions, ni de temps mort. Ca avance à la bonne cadence et cela permet de bien découvrir ce superbe univers.

En résumé, j'ai beaucoup aimé ce roman et j'attends avec grande impatience la suite car là je reste sur ma faim car il faut dire que l'épilogue a le don de donner envie de lire la suite directement. Je veux savoir ce qu'il se passe après, moi ! :) Je n'ai plus qu'une chose à dire : alors les amoureux des mondes magiques et féeriques, qu'attendez-vous pour lire ce livre ?

Lien : http://lecturesmagiquesetfee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bob_lebes77
  26 septembre 2018
ce livre est trop cool
il y a plein de truc fantastique et extraordinaire✨✨👏😎🎆🎇

le récis:
Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu'au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d'univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemar...
Commenter  J’apprécie          61
LetterBee
  28 novembre 2014
Presque un coup de coeur !
Lien : http://butinerdelivresenlivr..
Commenter  J’apprécie          60
xnewlo
  11 novembre 2014
Tout d'abord, je tenais à remercier Babelio et les éditions Hachette, pour m'avoir permis de découvrir le monde d'Oniria grâce à la dernière opération Masse Critique.

Eliott, jeune garçon de 12 ans traverse une mauvaise passe. Cela fait 6 mois que son père est plongé dans un mystérieux coma, ponctué de cauchemars et de crises de démence. A côté de cela, sa mère est décédée dans son sommeil lorsqu'il était encore bien petit.
Aujourd'hui, le jeune Eliott vit donc avec sa belle-mère, Christine, qu'il déteste, et ses deux demi-soeurs infernales. Mamilou, sa mamie gâteau adorée a quitté le domicile conjugal depuis peu. En effet, suite à une violente dispute; Christine l'a mise à la porte... Alors que le jeune garçon se retrouve seul, sa seule envie est de sauver son père, coûte que coûte, car son pronostic vital est largement engagé. Face au courage du petit, Mamilou lui remet un mystérieux sablier pour l'aider dans sa quête. Cet objet lui permet de voyager à Oniria, là où l'esprit de son père semble être coincé...

En ce qui concerne les personnages, ils étaient relativement bien attachants et variés.
Eliott, plutôt mature pour son âge a relativement souffert dans sa vie, à cause de la "perte" de ses parents. Sauver son père d'une mort certaine est donc devenu son but vital. A côté de cela, ses résultats scolaires sont en chute libre, et tous ses camarades l'ont prit en grippe, tout comme sa belle-mère sans coeur et égoïste...Aie, aie...
Mamilou est une grand-mère protectrice et gentille. Bien qu'elle soit dévouée à son petit-fils, je pense que cette vieille dame ne nous a pas encore tout dit...
Aanor, princesse du Royaume d'Oniria est un personnage mystérieux mais néanmoins attachant. Je pense qu'elle sera plus présente et utile dans le tome 2.
Katsia l'aventurière, et Farjo le singe transformiste ont tout deux un caractère bien trempé. Malgré cela, ils seront serviables et dignes de confiance pour aider Eliott dans le sauvetage de son père.
Christine, belle-mère d'Eliott m'a paru détestable du début à la fin. Froide, injuste, égoïste, cette femme n'hésite pas lorsqu'il s'agit d'abandonner son mari malade et sa belle-mère qui a élevé ses propres enfants à sa place... J'espère qu'elle finira par récolter la monnaie sa pièce celle-là....
Enfin, difficile de tout énumérer. Juste qu'il y a encore une belle ribambelle de personnages hauts en couleurs, comme la Reine Dilthide, Jov' et tant d'autres...

Que dire de ce premier tome d'Oniria ? Eh bien, c'est un livre bougrement accrocheur. Les pages se tournent à une vitesse. On va de rebondissements en rebondissements, sans toutefois obtenir des réponses à nos questions. On veut toujours en apprendre davantage. Hélas, il faudra attendre le tome 2 pour cela. "Le Royaume des Rêves" est en réalité un tome introductif qui nous expose la situation familiale difficile d'Eliott, et sa quête dans le monde d'Oniria. Il y a beaucoup de personnages présentés, beaucoup de descriptions de paysages. Tout s'enchaîne très vite, sans que l'on avance concrètement dans cette quête, hormis pendant les dernières pages, qui nous laisseront sur notre faim...
Oniria est une saga qui sera addictive à coup sûr. Cependant, je pense qu'elle est davantage destinée à un public jeune que pour moi. Certaines scènes sont un peu trop faciles (Eliott a parfois trop de chance... et certains événements sont prévisibles), et l'écriture est parfois légère. Néanmoins, l'histoire ne manque pas de potentiel et je lirais la suite si l'occasion se présente. Car, même si j'ai compris toutes les ficelles d'Oniria, je n'ai encore obtenu aucune réponse concernant la quête d'Eliott !

Au final, un bon divertissement, mais plutôt destiné aux plus jeunes d'entre nous.

Petit plus: les illustrations en milieu de livre, et la très belle couverture en 3D.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1173 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre