AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2298129983
Éditeur : France loisirs (08/08/2017)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Derrière l'apparence d'un bonheur lisse et idéal, que sait-on vraiment de l'intimité d'un couple ? Quatre beaux enfants, un mariage solide, un joli pavillon et une carrière d'institutrice dans laquelle elle s'investit au-delà de sa salle de classe, Lucie mène une vie trépidante, totalement dévouée aux autres, où elle se réserve néanmoins quelques précieux moments de liberté. Lucie a tout pour être heureuse, à moins que... Dès que Ludovic, son mari, rentre du travail... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
AlouquaLecture
  29 mars 2018
« Les silences de Lucie » est le premier roman d'Alice, et cela se ressent lors de la lecture, j'ai eu parfois une impression d'hésitation dans le récit, un peu comme si l'auteure se bridait. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais de ce fait, j'ai un peu moins réussi à m'immerger totalement dans l'histoire. Si ce n'est ce point, je ne peux pas dire que c'est mal écrit, que ce n'est pas une histoire prenante ou émouvante, mais cela m'a malgré tout génée.
Lucie est une femme de 40 ans, j'ai donc pu m'identifier à elle, me poser les questions qu'elle se posait, la différence c'est que pour moi cela restera au stade de question vu que je ne vis pas cette situation, mais cela m'a permis de me sentir plus proche du personnage, j'ai essayé de m'imaginer à sa place, de voir ce que moi j'aurais fais, comment j'aurais réagi. Bien entendu, on ne peut pas vraiment donner de réponses lorsque l'on n'est pas dans la situation, nous pouvons juste faire des suppositions.
Lucie c'est la femme soumise, qui se fait battre, qui ne peut presque rien faire, qui n'a presque pas de liberté. Elle est professeur dans une école fréquentée par des enfants issus de familles dites « à problèmes. Après sa journée elle doit s'occuper de ses 4 enfants. Ensuite vient le moment d'affronter le mari qui ne rentre pourtant pas tout les soirs, mais elle doit s'occuper de trier les factures, entre autres choses, Lorsqu'il rentre, elle doit lui faire à manger, ensuite elle tente de le laisser s'endormir pour ne pas devoir affronter son côté bestial au lit. Parfois elle n'y arrive pas, elle n'a pas le choix que de se soumettre encore un peu plus, pendant que monsieur est occupé, elle s'évade dans une autre époque qu'elle affectionne particulièrement, la Renaissance Italienne. Voilà le quotidien de Lucie, ce n'est pas très reluisant, elle en a conscience, mais ne fait rien pour que cela s'arrête, elle continue de subir.
Jusqu'au jour où …
Le combat de Lucie n'est pas des plus simples, mais elle va pourtant montrer une force qu'elle même ne pensait pas avoir. Elle bénéficie heureusement du soutien de ses enfants, c'est aussi pour eux que Lucie va se battre.
Chaque jour des femmes subissent le même sort, mais les voit on réellement ? Essaye t-on d'ailleurs de les voir ? Qui sait ce que peut subir une personne que l'on croise chaque jour, notre voisine, une femme de notre famille, la mère d'un enfant allant dans la même école que le nôtre. C'est pourtant bien la réalité, ce n'est pas de la fiction. le monde changera t-il un jour à ce niveau ? Je ne pense pas, il y aura toujours ce genre de comportement, peu importe qu'il soit visible ou pas, il y aura toujours des femmes qui subiront. Qui sera là pour les épauler, les aider, les soutenir ?
C'est un sujet difficile, un sujet du quotidien, un sujet que l'on préfère peut-être ne pas voir, ne pas accepter, et pourtant combien de femmes en sont les victimes?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
doyoulikefrogs
  18 juillet 2018
Quels lourds secrets cache Lucie ? le poids de ces secrets ne pèse-t-il pas trop sur sa vie quotidienne ? Ce type de synopsis fait toujours rêver mais très peu de romans parviennent à leur but : émouvoir le lecteur et le surprendre. Pourtant dès les premières pages de ce roman d'Alice Pasina, que je ne connais ni d'Ève ni d'Adam, j'ai senti que quelque chose n'allait pas, chez elle et dans son train train quotidien.
Le quotidien d'une femme, maîtresse d'école, mère de famille, épouse idéale et modèle, se dessine petit à petit à travers les pages. Je vais vous avouer une chose : je déteste ce genre de romans féminins. Pourtant là, la sauce a pris. Et le suspense va grandissant. Avec beaucoup de maîtrise, Alice Pasina use d'une dialectique intéressante : l'histoire donc de la femme, Lucie, et son histoire parallèle, son secret, celle qu'elle essaye de protéger : l'histoire de Jeanne. Et puis il y a ce mystérieux Michele... qui lui permet d'assouvir sa passion pour ... la Renaissance et le peintre Lippi. (Tiens donc ça me rappelle mes études d'histoire tout ça!).
On se demande au début du livre si sous le vernis de cette vie incroyable, Lucie ne va pas finir par craquer. Et ça ne tarde pas. On l'attendait le fameux craquage. Mais plus l'intrigue se creuse, plus la psychologie du personnage se complexifie. Est-elle folle? Son mari Ludovic est-il réellement trop violent ?
Ce roman aborde d'ailleurs une panoplie de sujets difficiles et tabou. La violence faite aux femmes dans un cadre conjugal, l'amitié de longue date, les réfugiés politiques, la dure vie d'une maîtresse d'école qui veut avoir ses opinions et ses engagements, la place d'une épouse dans un couple...
On sent peu à peu dans l'écriture à la fois très sensible et travaillée (plume soigneuse dira-t-on pour une maîtresse d'école) que l'auteure y a mis beaucoup de soi, beaucoup d'elle-même, comme une part d'intimité. Une grande violence et une grande sensualité se dégagent de ce livre.
L'héroïne s'enfonce littéralement dans une spirale infernale où tous les problèmes s'entremêlent alors qu'elle rêve juste de libération. "Prends tes gouttes." Lui répète-t-on à longueur de journée.
Tous les ingrédients sont réunis dans ce roman pour en faire un livre extrêmement agréable, prenant, émotionnellement touchant, et même bouleversant. J'ai eu ma petite larme avec l'histoire du petit Souad, réfugié politique arménien et le coeur qui battait au dénouement final.
Ce roman a donc plusieurs lectures : c'est un roman d'émancipation de la femme. C'est aussi un roman au féminin tout simplement. C'est un roman sur le couple et la famille. C'est un roman sur les problèmes mentaux et psychiatriques. C'est un roman sur l'amitié, le sacrifice, l'amour et la passion (avec la partie enquête à la Renaissance même si cette partie est un peu bancale). C'est un roman thriller avec un vrai suspense, une fin effrayante et en même temps un soulagement car la fin est attendue. Et enfin, c'est un roman engagé.
Oui, car lorsque Lucie commence à entendre les voix de Jeanne, on se pose bien des questions quant à la direction que prendra l'auteure...
A vous de le découvrir !
Lien : http://www.unefrancaisedansl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
liliunivers
  19 avril 2018
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2018/04/les-silences-de-lucie.html
Lucie a quatre enfants, un époux et elle travaille dans une école avec des enfants difficiles. On pense qu'elle a tout pour être heureuse, mais détrompez-vous. Lucie est une femme soumise et en prime elle est battue! Elle n'a aucune liberté sauf quand son mari est à l'extérieur. Une fois rentré, tout doit être prêt pour monsieur afin qu'elle ne subisse pas ses colères. Elle n'a plus de force pour supporter ses coups et elle fait tout pour le laisser tranquille pour ne pas l'affronter à nouveau.
On se dit, mais pourquoi elle ne part pas avec ses enfants se réfugier quelque part afin de l'éviter et de l'oublier. Je pense que c'est plus facile à dire qu'à faire. Elle va enfin se décider à prendre les armes et le plus étonnant qui soit, c'est le soutien de ses propres enfants prêts à la soutenir dans ce combat.
Cette histoire m'a complètement chamboulé! Il faut savoir que j'en ai lu des livres de ce genre et même vu des films qui concernent ce sujet et à chaque fois je suis tout retourné. Comment peut-on battre sa femme (ou son homme cela arrive aussi) sans remords comme si c'est normal. Lucie est une femme courageuse et prête à tout pour ses enfants même en subir les conséquences!
L'auteure aborde un sujet sensible et on ressent parfois qu'elle est hésitante, mais on ne peut l'en vouloir. Ce n'est pas un sujet facile à écrire et pour un premier livre je lui dis quand même bravo.
Pour conclure, une histoire touchante, prenante et surtout qui mène à se poser quelques questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sami33
  11 avril 2018
Lucie, quarante ans est une femme qui n'est pas épanouie comme on pourrait se plaire à imaginer. Elle se pose énormément de questions sur sa vie, sur son devenir. Lucie est une femme soumise, battue qui de ce fait n'a aucune liberté de mouvement, de réflexion. Pourtant, elle est maîtresse d'écoles dans une école où se trouvent des enfants difficiles... Après sa journée de dure labeur, sa seconde vie commence. Elle doit alors s'occuper de ses quatre enfants et affronter son mari violent même si il lui accorde quelques soirs de répits lorsqu'il reste dehors.

Dans ces moments-là, elle doit faire les autres taches qui incombent à la maison. Quand il rentre, il faut qu'elle se dévoue, qu'elle se transforme en parfaite femme d'intérieur. le dîné doit être prêt, qu'il n'ait plus qu'à glisser les pieds sous la table. Pour ne pas l'énerver, pour ne pas à devoir l'affronter au lit, elle le laisse tranquille afin qu'il s'en dorme tranquillement. Elle ne se sent plus assez forte pour assouvir ses plus bas instincts qui sont violent.

Lorsqu'il est occupé et qu'elle a un peu de répit devant elle, elle prend plaisir à se balader au temps de la Renaissance, époque qu'elle affectionne particulièrement pour se vider la tête. Pour autant, elle ne fait rien pour que la situation change, elle continue de subir le courroux de son époux ! Il est facile de se dire qu'elle aurait pu le quitter, trouver refuge ailleurs que de rester enfermer dans cette atroce situation. Mais honnêtement, comment savoir comment on aurait réagit alors que nous ne vivons pas sa situation, c'est assez difficile...

Mais un jour, elle va se réveiller, elle va décider de prendre les armes. Elle aura le soutien le plus important au monde : ses enfants, sa raison de vivre ; pour eux, elle va se montrer forte, digne d'eux, ce qui la surprendra autant que cela m'a surpris !

"Les silences de Lucie" est un livre qui vous fera vous porter un regard différent sur les personnes qui vous entourent, sur les femmes de votre entourage qui gardent peut-être en elles un terrible secret et qui gardent le silence, tout comme Lucie. Ce n'est malheureusement pas une fiction mais une réalité mais pas une fatalité parce que l'on peut agir pour rendre les choses meilleures, il suffit juste de savoir regarder avec le bon oeil.

A la lecture de ce livre, on sent que la plume de l'auteur est jeune, hésitante alors qu'elle parle d'un sujet sensible, je pense qu'il aurait fallu ne pas faire dans le politiquement correct car après tout, dans ces cas comme Alice Pasina nous décrit, il ne faut pas être trop timorés avec les mots. C'est un sujet très difficile, un quotidien que vit malheureusement certaines femmes...

Une lecture forte, une lecture qui amène à se poser des questions mais il faut se poser les bonnes questions et trouver des solutions...
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniquesparmilliers
  04 mai 2019
Je remercie encore la maison d'éditions Incartade(s) de m'avoir fait parvenir ce roman en service presse qui m'intéressais beaucoup. Un roman qui me faisait vraiment envie avec son résumé ainsi que sa couverture intriguante et je n'ai pas été déçue bien au contraire, une belle découverte avec la plume de l'auteure qui est très immersive et nous embarque rapidement dans son histoire émouvante et dure à la fois.
J'ai beaucoup aimé la façon dont les faits ont étés racontés, c'est vraiment crédible et cela pourrait bien nous arriver dans la vie réelle, c'est un peu comme une sorte de journal intime que l'on découvrirait.
Du début à la fin il n'y a pas eu de fausses notes, tout est plausible, le suspense et l'attente sont bien présent et nous font passer par tous les stades niveau ascenseur émotionnel.
Nous découvrons la vie d'une femme: Lucie, mère, épouse, maîtresse d'école dont la vie paraît idyllique, française et une bonne situation tout pousse à croire à la vie idéale mais il n'en ai rien une fois la porte du domicile fermée... personne ne soupçonne ce qu'il s'y passe, surtout dans ce garage...
Que cache Lucie dernière cette façade parfaite? Qui est Jacques qu'elle mentionne lors de scènes avec son mari Ludovic?
Qui est cette Jeanne qui lui parle dans sa tête et l'influence dans ses choix?
On se demande en milieu de roman si finalement Lucie n'est pas prise de démence ou si elle imagine tout ce qu'elle subit?
J'ai beaucoup aimé que le récit nous imprègne vraiment de la personnalité de Lucie et nous mette dans son esprit, l'auteure a bien amené le côté éprouvant du quotidien de cette femme dévouée qui pourtant devrait vivre le meilleure dans sa vie avec ses quatre beaux enfants. Les diverses émotions et ressentis comme la colère, la haine et la rage sont bien décrit, on se prends vite d'affection pour le personnage féminin Lucie et on se demande où tout ça va bien pouvoir nous mener.
On se fais nos propres suspicions sur la fin, on se demande qu'elle chemin va prendre l'auteure pour la suite et fin mais nous sommes loin de nous douter de la réalité des choses. Lucie s'enfonce dans une spirale infernale où tous les problèmes se mêlent et s'accumulent au fil des pages alors qu'elle aspire simplement à être libre et se dégager de ses secrets qu'elle garde bien au fond d'elle... Qui pourrait la croire elle...?
J'ai aimé la complexité du personnage qui a été bien travaillé et dont nous attendons beaucoup.
Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de ce roman une réussite, les sujets abordés sont forts et souvent tabous comme la violence faite aux femmes, les quartiers durs, c'est émotionnellement dur et fort.
Un roman que j'ai pris plaisir à lire et découvrir la plume de l'auteure que je ne connaissais pas encore. J'ai passé un très bon moment pendant ma lecture, j'étais vraiment plongé dedans. le super bon point pour la fin à laquelle je ne m'attendais pas du tout comme ça, une bonne surprise de plus.
Je vous recommande à 100% de lire ce roman qui mêle suspense et émotions diverses.
● NOTE: 4.5/5
Lien : https://www.facebook.com/soy..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Alice Pasina (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice Pasina
Un premier roman et déjà un succès ! Lauréat du prix MonBestseller.com, « Les silences de Lucie » continue son beau parcours avec une publication en avant-première au Club. La révélation Alice Pasina a réussi son entrée dans le petit monde des auteurs et se dévoile en interview?
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alice Pasina (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1731 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre