AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070793266
432 pages
Gallimard (06/04/2017)
4.27/5   519 notes
Résumé :
En 1909, enquêtant sur le meurtre d'un antiquaire apparemment sans histoire, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont découvre que ce dernier pourrait bien avoir été la victime d'un ambitieux sorcier, Giacomo Nero. Ses investigations le ramènent à l'époque de la Régence jeune mage et gentilhomme libertin, il s'apprêtait alors à combattre une puissante société secrète, l'Éridan, en compagnie d'une nouvelle venue appelée à devenir son amie de cœur et complice, la déj... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (133) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 519 notes
5
71 avis
4
46 avis
3
9 avis
2
0 avis
1
0 avis

Eric76
  14 octobre 2018
Ce deuxième tome nous en met plein la vue. Ses personnages sont tellement hauts en couleurs, attirants, séduisants, superbes, chevaleresques, somptueux, leurs aventures si trépidantes, abracadabrantes, rocambolesques que, le temps de sa lecture, vous ne pourrez pas rêver en gris.
L'intrigue est compliquée, voire tortueuse. Parfois, on perd même pied. Mais qu'importe ! Il y a du souffle, il y a du rire, il y a de l'amour, il y a des coquins confondus, et des malfaisants arrêtés.
Accrochez-vous, mes amis ! Vous allez traverser les siècles, sauver la vie du Régent, croiser le fer avec le lys pourpre, batifoler avec l'élégant Lupin, croiser Méliès égaré dans ses rêves de gloire, et discuter affaire avec Merlin revenu du Diable Vauvert. En pleine forme pour ses 1500 printemps, celui-là ! Vous serez ami avec un ogre, vous ferez la connaissance de ces minimets capables de foutre un brin monstrueux dans une belle demeure bourgeoise, vous combattrez des dragons qui font passer ceux de « Games of thrones » pour des enfants de choeur (enfin presque !). Et surtout, surtout, vous allez empêcher la guerre de l'Outre Monde de s'étendre sur notre bonne vieille terre. Vous allez trembler pour Griffont, le mage vertueux, et pour Aurélia, l'enchanteresse aventureuse. Vous allez les aimer, ces deux-là, qui ne cessent de se chamailler, qui sont jaloux comme des tigres, et qui restent liés pour l'éternité.
Admirons au passage le talent de Pierre Pevel qui parvient à réunir tout ce petit monde dans une histoire aussi alambiquée sans tomber une seule fois dans le grand guignol. Une vraie prouesse.
Quel plaisir j'ai eu de lire ce livre féérique avec mes amies Srafina et Ange77. Tout le long du livre, elles n'ont pas cessé, tout comme moi, d'écarquiller les yeux. Je vous invite d'ailleurs à lire leur billet.
Ah, j'oubliais ! Si jamais vous en croisez un au coin de la rue, méfiez vous des gnomes à qui il manque l'auriculaire gauche.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          859
CasusBelli
  23 octobre 2020
Quel plaisir de retrouver Aurélia et Griffont !
Cette trilogie du "Paris des merveilles" est un pur délice de lecture et je ne peux que confirmer mes impressions du tome un, c'est léger, pétillant et résolument magique.
S'il s'agissait d'un film ce serait une comédie, le couple formé par Aurélia et Griffont est irrésistible de charme et de loyauté, leur complicité et leurs constantes chamailleries donnent le sourire à chaque réplique, c'est rafraichissant comme rarement, pour ce qui me concerne, Pierre Pevel fait vibrer la bonne corde ;)
Le contexte est toujours aussi féérique avec cet aéropage de créatures magiques ou mythiques, nous rencontrerons également des personnages légendaires (Merlin, Cagliostro, Arsène Lupin et beaucoup d'autres...).
Mais il y a aussi et surtout un bon scénario et une intrigue complexe qui donnent à l'ensemble un énorme plaisir de lecture, du genre que l'on ne voit pas passer, un must ! J'adore :)
Commenter  J’apprécie          8712
lyoko
  01 mai 2018
J'ai retrouvé avec plaisir Griffont et Isabel. En fait je me suis rendue compte que ces personnages m'étaient de plus en plus sympathique au fil des pages. Ils gagnent en intensité.
Mais Pevel est connu pour ses personnages bien campés.
On revient aussi dans ce Paris de 1909 avec grand plaisir. On retrouve également les personnages secondaires , plus quelques uns.
L'histoire est aussi très intéressante.. on apprend la rencontre de nos deux amoureux par un retour dans le passé qui nous permet également d'en savoir plus sur l'intrigue de ce tome .
J'ai trouvé le final un peu court mais malgré tout de grande qualité. L'écriture reste fluide et agréable et toujours aussi drôle. Les échanges verbaux sont réellement du bonheur.. quand la répartie est de mise elle ne l'est pas à moitié... pour mon plus grand bonheur. Il ne faut pas oublier non plus le côté historique réel mêlé au fantastique... qui rend juste cette histoire formidable.
Et puis l'univers merveilleux que nous narre Pierre Pevel est juste magistral. En plus de m'avoir fait voyager dans son Paris des merveilles, je me suis interrogée pas mal sur d'autres choses.. qui m'ont fait voyager dans l'espace et dans le temps , mais n'ayant aucun rapport avec ce roman. En 1909 ma grand mère avait 4 ans... c'est ma grand mère, cette femme d'un âge déjà respectable, cette femme qui tous les jours me lisait à voix haute , d'une manière formidable, qui m'envoyait moi petite gamine dans d'autres univers. C'est cette femme, qui très certainement m'a fait aimé la lecture et les livres comme je les aime aujourd'hui. Et je me suis posée la question de savoir ce qu'elle aurait pensé de ce roman si elle avait pu le lire... je suis sûre qu'elle aurait adoré.. tout comme moi.... alors Monsieur Pevel en plus de m'avoir fait plaisir par vos romans, merci de m'avoir fait voyager dans mes souvenirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          612
Yendare
  12 septembre 2019
Depuis une petite semaine je suis en voyage, j'ai fini le voyage aujourd'hui avec une petite tristesse, le voyage était beau plaisant, tout simplement merveilleux. J'étais en voyage à Paris.
Pas ce Paris d'aujourd'hui bourré du monde archi stresser prêt à vous sauter à la gorge pour un simple regard ou juste par plaisir pour certain, de ce Paris où on klaxonne et insulte un automobiliste qui a eu le malheur de respecter le Code de la route en s'arrêtant devant un stop, pas dans ce Paris ou les personnes rentrent dans le Rer et le métro à coup de coude . Oui pas dans ce Paris qui doit sembler agréables que pour les touristes, dans cette ville où j'ai du mal à voir aujourd'hui le romantisme.
Non moi je suis partie en voyage dans le Paris des merveilles que nous propose Pierre Pevel, dans ce Paris du début du XXe siècle où les fée, gnomes, dragon, Mage et autres espèces de l'outre-monde tel que les minimets vivent plus ou moins en harmonies. J'ai de nouveau très rapidement été happé dans l'histoire grâce à la très belle plume de Pierre Pevel imaginant sans mal tout ce petit monde évoluer. En plus de ce cadre des plus sympathiques j'ai été ravie de retrouver les personnages que son Aurelia et Griffon. J'ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur eux deux au cours de ce tome.
J'ai également trouvé l'intrigue de ce tome plus travaillé que pour le premier tome et ai été tenu en haleine par celle-ci et ne m'attendais pas du tout à être autant surpris en début de lecture trouvant le choix de Pierre Pevel plutôt oser .
J'ai donc passé un excellent moment à la lecture de ce second tome et regrette juste de l'avoir déjà fini car moi je serai bien resté un peu plus dans ce Paris des merveilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          514
Crazynath
  14 novembre 2020
Il était temps que je retourne dans le Paris des Merveilles, car lire ce livre en pleine période de confinement est assurément un bon remède contre la morosité…
Oui, j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Isabel, baronne de Saint-Gil enchanteresse et cambrioleuse de haut vol et Louis Denizart Hippolyte Griffon mage du cercle Cyan dans ce Paris si particulier du début du 20eme siècle…. Car oui, grâce à la plume et au talent de conteur de Pierre Pevel, le Paris décrit dans cette trilogie ne donne qu'une envie : voyager dans le temps et rejoindre les héros de cette histoire.
Certes, on n'y croise pas seulement des mages et des chats-ailés, ( d'ailleurs, qu'est-ce que j'aimerais que ces bestioles existent, car clairement, je les adore !), mais aussi des gnomes, des elfes et d'autres créatures bien moins sympathiques comme des ogres, des crapulards ou des dragons… bref, on ne s'ennuie pas une seconde en lisant ce livre dont la trilogie mérite vraiment son nom de Paris des merveilles.
Je ne peux que saluer l'imagination de Pierre Pevel qui fait se croiser avec ses héros des personnages bien réels comme Georges Méliès mais aussi d'autres tout aussi célèbres comme Arsène Lupin par exemple…
Je reconnais aussi à l'auteur l'art de ménager ses effets et de faire s'exacerber le suspens, car il faut avouer que nous inviter à voyager dans le temps à des moments cruciaux est vraiment, comment dirais-je….presque cruel pour la lectrice fébrile que je suis…
Car oui, nous allons voyager dans le temps en compagnie de nos deux héros qui vont croiser des personnages comme le Régent, Cagliostro et Cartouche…..ceci nous permettra de mieux comprendre l'intrigue qui se joue car ses origines sont anciennes…
Avec un rythme trépidant, des dialogues savoureux qui font mouche, j'ai vraiment lu ce deuxième tome avec le sourire aux lèvres et il faut bien reconnaître que ce genre de lecture, cela fait beaucoup de bien ! Et puis c'est tout !
Challenge Séries 2020
Challenge A travers l'Histoire 2020
Challenge Mauvais Genres 2020
Challenge ABC 2020/2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
LilineaLilinea   23 juin 2022
Cela ne me console guère. Et vous ?
- On ne se console jamais vraiment de rien. On supporte, on pardonne ou on oublie, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   19 septembre 2017
Il est en effet des mécanismes bloqués dont on désespère de faire le diagnostic, et qui devraient fonctionner, et qui ne fonctionnent pas. On cherche, on s’entête, on démonte, on remonte : rien n’y fait. Certains abandonnent alors en incriminant – souvent à raison – leur incompétence. D’autres, moins sages, veulent comprendre et comprennent d’autant moins qu’un énervement grandissant les aveugle. Ce comportement se manifeste plus volontiers chez les hommes, qui font vite une affaire d’orgueil de tout. Ainsi, il en va très tôt de l’honneur du bricoleur, et les enjeux de sa lutte le dépassent. C’est le combat de l’Homme contre la Machine, de l’Intelligence contre la Matière. Renoncer ? Jamais ! Faire appel à un artisan capable ? Ce serait pire que tout, puisque rien n’est plus odieux que le succès d’un autre là où l’on a longtemps échoué. Et les meilleurs conseils de tempérance – que les épouses avisées se gardent d’ailleurs bien de prodiguer – sonnent comme des insultes. À l’homme moderne que l’épuisement gagne et que la perspective d’une défaite annoncée révolte, deux échappatoires sont offertes. La première passe par une folie passagère et la mise en pièces de l’engin rebelle. La seconde consiste à blâmer un destin contraire, voire d’obscures forces inexplicablement hostiles, et, drapé dans la dignité frémissante de Vercingétorix rendant ses armes à César, à se résoudre à acheter un appareil neuf, car l’autre, félon frappé du sceau de l’infamie, ne mérite plus que le mépris des héros vaincus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Eric76Eric76   09 octobre 2018
Respectant un itinéraire choisi avec soin, il profitait encore du système d'éclairage nocturne imaginé par M. de La Reynie, le célèbre lieutenant de police du roi Louis XIV. Trente ans s'étaient avérés nécessaires à son installation et, désormais, quelques milliers de lanternes espacées pendaient à des cordes tendues en travers des rues. Elles étaient massives, en verre et tôle de fer, abritaient chacune une chandelle en suif d'un quart de livre qui brûlait quatre heures durant. Par mesure d'économie, on ne les allumait qu'aux mois d'hiver, vers 8 heures, de sorte qu'elles s'éteignaient peu après minuit sans être remplacées. Et encore n'illuminaient-elles que les principales artères de Paris. Partout ailleurs, c'étaient les ténèbres jusqu'à l'aube.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
Eric76Eric76   07 octobre 2018
Portant deux doigts énormes à sa casquette, l'ogre le salua d'un sourire qui se voulait chaleureux mais restait intimidant. Quel que soit l'air de bonhomie affiché, deux mètres cinquante de muscles compacts, un sourcil telle une épaisse chenille noire velue et une double rangée de dents pointues propices à déchirer la chair produisent immanquablement un sentiment mitigé.
Commenter  J’apprécie          385
TatooaTatooa   02 octobre 2015
Quiconque a déjà été confronté à un appareil rétif comprendra les sentiments furieux qu'éprouvait notre mage. Il est en effet des mécanismes bloqués dont on désespère de faire le diagnostic, et qui devraient fonctionner, et qui ne fonctionnent pas. On cherche, on s'entête, on démonte, on remonte : rien n'y fait. Certains abandonnent alors en incriminant - souvent à raison - leur incompétence. D'autres, moins sages, veulent comprendre et comprennent d'autant moins qu'un énervement grandissant les aveugle. Ce comportement se manifeste plus volontiers chez les hommes, qui font vite une affaire d'orgueil de tout. Ainsi il en va très tôt de l'honneur du bricoleur, et les enjeux de sa lutte le dépassent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143

Videos de Pierre Pevel (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pevel
Après "Les Artilleuses", Pierre Pevel et Etienne Willem sont de retour à Ambremer, mais cette fois-ci pour adapter la série de roman à l'origine de cet univers fabuleux !
Rendez-vous en novembre pour la sortie du premier tome : https://www.drakoo.fr/bd/drakoo/le_paris_des_merveilles_le/le_paris_des_merveilles_-_vol_01_sur_6/9782490735327
autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'univers de Pierre Pevel

Dans le premier tome des Lames du cardinal, quel roi gouverne la France ?

Charlemagne
François 1er
Louis XIII
Louis XVI

5 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre PevelCréer un quiz sur ce livre